AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782845654877
52 pages
Éditeur : Soleil (16/07/2003)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Quand les hommes doutent d'eux-mêmes, ils se tournent vers la religion.
Mais quand les dieux doutent d'eux-mêmes, vers qui peuvent-ils se tourner?
Ainsi commence la quête d'Alice, une femme accidentée dont la conscience est projetée dans un univers virtuel d'héroic fantasy : Le Miroir des Alices.

Un Pays des Merveilles où tout est possible, et où l'être humain peut se remettre en question au-delà de toute morale manichéenne. Parvenue au ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Witchblade
  21 septembre 2015
Je connais Kara grâce au « Bleu du Ciel » découvert chez un bouquiniste et dont je n'arrive toujours pas à obtenir la suite à des prix raisonnables. J'avais beaucoup apprécié son style de graphismes très détaillé et son imagination débordante. J'ai voulu découvrir ses autres séries, j'ai donc été naturellement attirée par la couverture de celui-ci. Nous y voyons 2 jeunes femmes, dont une typée ressemblant à une panthère, un monstre et une sorte de cercle magique, ainsi qu'un certain nombre de petits détails pouvant nous aiguiller sur ce tome.

Nous découvrons donc un monde étrange, antique et très détaillé ainsi que notre personnage principal, Lay-ing. Il s'agit d'une réalité virtuelle nommé « le miroir des Alices » permettant aux personnes malades et souvent dans le coma d'avoir une « deuxième vie ». Ce transfert est initié par le personnel hospitalier. Pour Alice, accueillie par Lay-ing, elle est une « Sans Protocole ». du coup, elle atterrit dans cet univers sans aucun espoir de retour dans son corps car personne ne pourra l'en faire revenir depuis le monde réel. Elle trouve donc à s'occuper comme elle peut à l'instar des habitants de ce monde.

Niveau graphismes, c'est un vrai régal pour les yeux. Les bâtiments et paysages sont très bien détaillés et ils sortent vraiment d'une imagination extraordinaire. Les personnages sont également très bien dessinés et imaginés. Chaque personne peut avoir l'apparence qu'il/elle veut à partir du moment où leur entrée se fait via un protocole. Sinon c'est aléatoire. Dans le cas de Lay-ing, elle ressemble à un chat avec des formes de tâches sur le visage et le corps. Pour Alice, elle a des oreilles d'elfe. D'autres personnages ressemblent à des lapins ou à des lions. Un univers très bien imaginé donc, très détaillé, et surtout très héroïc-fantasy. Notre personnage utilisant une forme de magie, nous voyons donc des cercles de concentration avec des symboles ou des mots issus des ordinateurs. Cela nous rappelle constamment que nous sommes dans une réalité virtuelle et non un vrai monde imaginaire. Tout est donc dans le détail, le monde, les personnages comme l'histoire, rien n'est laissé au hasard et à l'approximation.

Comme vous l'aurez compris, ce tome est une vraie réussite pour ma part et il me tarde de recevoir la suite pour en continuer la lecture. Je suis vraiment ravie d'avoir découvert cet artiste très complet, c'est Kara qui réalise l'intégralité de ces oeuvres (scénario, dessins et couleurs). Et cela s'en ressent dans celle-ci, tout va dans le même sens et est bien calculé. Je vous conseille donc très fortement de découvrir cette oeuvre (finie en 2 tomes) et plus particulièrement cet artiste au talent certain, aussi bien à l'écriture qu'au dessin tellement il a une imagination débordante. Pour ma part, je vais suivre de près ces prochaines publications.

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Lildrille
  01 décembre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de cette série complète est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=42640
J'ai mis la note de : 18/20
Mon avis sur la série complète : Kara nous offre, une fois de plus, une série aux dessins magnifiques et aux messages forts, qui n'est pas destinée aux enfants. Il n'est ici pas question de religion, comme dans le bleu du ciel (une histoire en trois tomes, critiquée sur le site), mais de réflexions vastes sur la vie et la mort. le sujet n'est pas joyeux mais l'univers choisi apporte une part de féerie qui contraste efficacement avec le texte pour mieux nous troubler et nous envoûter. Nombre de personnages sont en apparence mignons, sortant de contes ou de dessins animés. Ce décalage est au départ énigmatique mais l'explication apportée est cohérente et très intéressante pour la suite.
Le miroir des Alices se termine en deux tomes. L'atmosphère y est étrange et quelque peu perturbante. En plus de cette part de magie énoncée plus haut, l'auteur et dessinateur Kara nous a concocté une ambiance également technologique, ponctuée d'intelligence artificielle, et de pouvoirs puissants associant informatique et ésotérisme. Ce mélange savant est génial et est la force de ce monde étrange. On se sent vite happés par tous ces mystères que l'on veut comprendre pour mieux s'imprégner.
Les dessins sont toujours aussi beaux, quoique plus affinés et précis dans le tome deux que dans le tome un. Les pouvoirs spéciaux sont bien mis en valeur grâce à des codes couleurs spécifiques et des mots clés tirés du langage des programmateurs. Il est dommage qu'ils soient systématiquement en anglais alors qu'il en existe des traductions de qualité en français. Cependant, ils ne sont pas essentiels à l'histoire et celle-ci se comprend sans ces différents termes. Pour les connaisseurs, cela apporte une vraie dimension informatique qui donne l'impression de se trouver au sein d'un programme crédible. En dehors de ces capacités aux couleurs plutôt vives, les couleurs sont sombres et témoignent d'une ambiance bien particulière. Ce n'est pas désagréable, au contraire, et cela appuie le message de l'auteur.
On suit l'histoire d'Alice, qui tombe dans ce monde sans l'avoir décidé. Elle prend un peu de temps à s'y habituer et nous découvrons avec elle les lois qui régissent cet entre-deux (vous n'y êtes ni vivant ni mort). Les informations nous sont données au fur et à mesure et permettent une intégration plaisante. le lecteur comprend plus ou moins rapidement le pourquoi et le comment de l'univers, tandis que le personnage d'Alice reste un vrai mystère. L'héroïne se dévoile un minimum sur son passé et les autres personnages ont du mal à lui faire confiance.
Le tome deux nous en dit bien plus sur elle et ses nouveaux camarades, mais la toute fin nous laisse sur notre faim car tout n'est pas révélé. En effet, le passé d'Alice ne compte pas vraiment étant donné le message que veut faire passer Kara. Cependant, cela est tout de même un peu frustrant. L'histoire s'intéresse aux regrets et remords que l'on peut ressentir alors que l'on fait un bilan sur sa vie. Nous ne pouvons malheureusement pas tout réparer. Doit-on s'acharner à tout arranger ? Est-ce viable pour nos proches ou cela reste-t-il un acte purement individualiste ?
Le miroir des Alices est un lieu où ceux qui y vivent sont en réalité gravement malades, dans le coma ou de vrais légumes. Ce monde alternatif leur permet de ne pas désespérer et de démarrer une nouvelle aventure, jusqu'à ce que leur cerveau ou corps reprenne de la vigueur dans le monde réel. le miroir des Alices est un endroit où les habitants y sont traités comme des dieux. Tout leur est permis et l'intelligence artificielle prend soin d'eux.
Comment vouloir repartir dans la réalité alors que l'on peut tout avoir ici ? La question est plus large que prévu et ne peut se voir d'une manière générale. Chaque personnalité a ses raisons. Que cela soit égoïste ou non, il n'y a pas de gentils ou de méchants dans cette BD, seulement des gens comme nous qui cherchent leur place et leur bonheur dans cet engrenage qu'est la vie. Les messages et réflexions amenés sont intéressants et nous font nous questionner.
Kara parvient à lier univers fantastique et messages philosophiques, tout en faisant vivre à ses héros une aventure palpitante. L'univers technologique et magique est une bonne invention pour faire passer ses idées, même si le message aurait pu être poussé encore plus loin. Les deux tomes se lisent vite et on aimerait en avoir plus !
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Poniel
  03 mai 2015
Un premier tome plutôt sympathique. J'ai particulièrement aimé l'univers créé, assez détaillé, et qui permet d'avoir une multitudes de personnages aux styles différents, et une multitude de lieux possibles.
Les dessins et la couleur sont plutôt à mon goût.
Le lien entre cet univers et la réalité est plutôt bien trouvé, et sort un peu de l'ordinaire. Cependant, cela démontre aussi quelques faiblesses de scénarios, car la logique reprend rapidement le pas, et nous fait questionner les limites de ce système.
Commenter  J’apprécie          10
Ptitetrolle
  24 octobre 2012
Malgré des illustrations sympathiques mêlant un chara-design typé manga et une mise en scène occidentale, la qualité des dessins laisse parfois à désirer, surtout dans le tome 1. le tome 2 rattrape un peu le coup à ce niveau là, mais le scénario bride franchement notre plaisir avec de nombreux passages barbants : Kara se prend pour un philosophe, mais il ferait mieux de se concentrer sur son dessin. Une lecture sympathique, mais avec de nombreux défauts : dommage, j'ai adoré l'univers, original et inspiré de l'héroïc-fantasy, ainsi que les tenues sexy des personnages !
Lien : http://lecturestrollesques.b..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   11 septembre 2015
« Dans un univers où tout est possible, l'orgueil et la jalousie n'ont plus leur place... » Plus je me répète cette phrase, plus je la trouve absurde. Être des « dieux » dans un monde parfait n'empêche pas nos différences religieuses, et ethniques et culturelles de générer des conflits, et cela, aucun plaisir « matériel » ne peut l'empêcher.
Commenter  J’apprécie          120
WitchbladeWitchblade   14 septembre 2015
Quand j'étais petite, on me disait que les gens vivant dans leurs rêves avaient peur de se réveiller.
Commenter  J’apprécie          160
WitchbladeWitchblade   14 septembre 2015
C'est tout l'intérêt du métier d'archéologue. Aller là où le monde a perdu sa mémoire...
Commenter  J’apprécie          130
WitchbladeWitchblade   13 septembre 2015
Avoir tout pour être heureux vous donne mauvaise conscience d'être malheureux.
Commenter  J’apprécie          120
WitchbladeWitchblade   10 septembre 2015
Celui qui croit en la beauté de la mort est un être condamné.
Commenter  J’apprécie          80
Lire un extrait
autres livres classés : MaladesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1471 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre