AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,74

sur 57 notes
5
6 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis
kateginger63
  24 mai 2018
Des contes délicieusement effroyables et au fort pouvoir de réalité!
*
Je remercie tout particulièrement Masse critique et Fluide Glacial pour cette BD que je n'aurais jamais choisie de moi-même dans une librairie.
Et Fluide Glacial, c'est toujours un gage de qualité, n'est-ce pas?
J'apprécie énormément les thèmes de celle-ci. Anticipation, fantastique, dystopie, humour noir.
*
J'ai découvert ici un dessinateur/scénariste , chef de file de la très dynamique bande dessinée contemporaine turque. Qui raconte le quotidien des jeunes de sa génération, au travers des récits aux accents autobiographiques qui évoquent la situation particulièrement tendue que vit la société aujourd'hui.
*
C'est un recueil de 15 contes ou fables aux allures d'anticipation, au ton humoristique/satirique. L'auteur veut faire passer le message d'une génération prisonnière d'un système de plus en plus répressif et oppressant.
On peut le mettre en parallèle avec la très bonne série anglaise "Black Mirror" .
C'est glaçant de vérité. Plus j'avançais dans mon récit et plus "ça me foutait les jetons" . Alors, oui , me direz-vous: pourquoi tu continues à lire, à te faire peur? C'est clair, mais cela me fascine,
*
Mes contes préférés? "De l'or dans les mains" où les médecins peuvent prédire le futur métier d'un enfant dès la première échographie,
et "Famille nombreuse" qui permet de transférer une âme dans le corps d'un vivant.....
C'est délicieusement terrifiant quand on y songe.
*
Parlons du trait. Les couleurs sont assez pastels; tantôt colorisé, tantôt monochrome, le dessin est très réaliste, avec beaucoup de lumière. Les détails sont multiples et précis. Les visages des personnages sont ultra réalistes (les rides par exemple ou les expressions sont bien reproduites).
Apparaissent aussi les caricatures de quelques dirigeants d'Etats (pas forcément à leur avantage !).
*
L'auteur n'est pas très optimiste dans cet ouvrage. Mais il pointe du doigt les travers de son pays (et par extension le monde entier). Politique, économique, social, médical, technologique, tous les dysfonctionnements (et abus) passent par son coup de crayon.
*
J'ai passé un très bon moment (attention ça grince des dents!), un petit bijou perdu dans les bacs de librairie. Je vous le conseille fortement ; allez l'acheter ou l'emprunter, aucun regret à avoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Under_the_Moon
  08 avril 2021
Avec un humour extrêmement noir et satirique, Ersin Karabulut nous livre sous forme de contes très (très très) décalés (loufoques, dérangeants même parfois! ) sa vision d'une société où les rapports humains sont totalement biaisés, la politique est plus que jamais un moyen d'abêtir et contrôler les gens et où les jeunes sans perspective ne s'y retrouve plus.

On l'aura compris, même si les mises en scène et la narration sont amenées à faire sourire le lecteur, les sujets ne sont pas réjouissants pour autant.

Pas étonnant que les éditions Fluide glacial se soient emparés de ce récit. En revanche, ce que je comprends moins c'est pourquoi cette bande dessinée n'a pas bénéficié d'autant de "pub" que nos petits Français de "Faut pas prendre les cons pour des gens", le propos de cette BD turque étant universel.

Bref, le seul petit bémol que j'émettrai sur cette BD est l'impression de trop plein de glauque, de sombre, ajoutée par le graphisme. Il me semble que le récit se suffisait à lui même et que les regards vides ou hébétés, les couleurs fades , tout cela fait "trop". Mais bon, cela reste enrichissant de voir le regard d'une personne ne vivant pas en Europe porte sur le monde actuel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
shmileblik
  30 avril 2018
Quinze contes qui font étrangement écho à notre quotidien, notre société ses vices, ses dysfonctionnements, ses problèmes et ses horreurs. Ersin Karabulut nous dévoile les coulisses du "tout va pour le mieux", ce que nous voudrions ne pas connaitre un jour, ce que nous n'avons pas vu jadis, ou ce que nous ne voulons pas voir présentement. Acerbe, dérangeant, et pourtant si juste.
Et pour ne rien gâcher, un dessin qui sert à merveille le fond.
Une pépite!
Merci à Babelio pour ce délice de masse critique!
Commenter  J’apprécie          100
Deidre
  01 septembre 2019
Autant être honnête, je n'y connais absolument rien en BD turque dont Ersin Karabulut semble être un chef de file. Je ne me rappelle même plus de la raison qui m'a poussée à acheter cette BD, ce que je sais, c'est que c'était une bonne idée. Une très très bonne idée. Il faut dire que le bonhomme est rédacteur en chef d'un des rares magazines satiriques turques et que ça pose un artiste... Coup de poing, coup de coeur, les 15 courts contes qui forment cet ouvrage m'ont cueillie, secouée et laissée pantoise. Imaginez une maladie défigurante, capable de communiquer avec son hôte... Imaginez que l'on puisse prédire le futur emploi d'un enfant dès la grossesse... Imaginez que le gouvernement n'accorde qu'un crédit-vie de quelques années à se partager au sein d'un foyer... Imaginez que l'absence de couleur soit la nouvelle norme imposée par un société totalitaire... Imaginez que l'esprit de votre belle-mère se réincarne dans votre fille, que votre grand-père ne meurt jamais, que vous trouviez des messages dans des légumes... Toutes ces histoires, et bien plus encore, Ersin Karabulut vous les livre dans un ouvrage irrévérencieux, cynique, d'une cruauté féroce mais aussi teinté d'un humour des plus noir... le tout porté par un dessin outrancier, parfois caricatural mais d'une extrême finesse tant dans les traits que dans le mariage des couleurs, et qui m'a conquise dès les premières planches. Dans cet univers si proche du notre, mais avec un je ne sais quoi qui dérape (toute allusion à une célèbre série sera sévèrement punie...) l'auteur dépeint les maux qui minent notre société : désillusion, résignation, aliénation, ou simplement immense saloperie. C'est brutal, c'est violent, c'est notre propre apathie qui nous saute au visage. Ça secoue, ça dérange, ÇA CHANGE, ENFIN... C'est une réussite de bout en bout. Infini merci aux éditions Fluide Glacial d'avoir dégoté ce diamant brut. Penchez vous sur le travail d'Ersin Karabulut, cela vaut - vraiment - le coup!!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
agnesrobert
  05 décembre 2019
Des contes trop noirs, trop dérangeants, trop cyniques, pour que je puisse vraiment les apprécier.
Commenter  J’apprécie          50
croix59
  20 octobre 2020
Dérangeant pour le moins sont ces différents contes d'une noirceur profonde.
Difficile d'apprécier quand cela dérange autant, je salue l'auteur et son imagination débordante mais...ce n'est pas ma tasse de thé.
Commenter  J’apprécie          30
Ophelien
  25 février 2018
Un gros coup de coeur pour cette bande dessinée vraiment atypique !
Plusieurs contes de quelques pages seulement nous sont racontés. Tous critiquent notre société d'une certaine manière. Parmi mes préférés : "Une journée superbe" raconte l'histoire d'un couple très amoureux, tellement amoureux qu'ils donneraient tout ce qu'ils ont pour l'autre... Quitte à se
dévorer mutuellement.
Ou encore : "Une vie à crédit" où on se retrouve dans un appartement avec trois enfants qui pensent sérieusement à tuer leur grand-père pour récupérer ses "crédits de vie" et ainsi vivre plus longtemps à eux trois ! Apparemment dans cette société la vie se gagne par la mort des autres... Ils décident alors de passer à l'action mais vont être surpris de voir leur grand-père prendre les choses en main d'une manière tout aussi violente. Qui gagnera le plus de crédits ?

Des contes fantastiques, mais pas si fantastiques au fond, car on se demande presque si cela ne va pas arriver un jour, cette décadence de sentiments, cette absurdité totale. Une bande dessinée qui dérange, mais qui dérange dans le bon sens, avec un sens caché. Des dessins marquants, presque grotesques, et même parfois beaux dans l'horreur. Superbe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarianneRichard
  22 juillet 2021
Conte ordinaire d'une société résignée est bien loin des plaisanterie habituelle diffusée par Fluide Glaciale. Cet bande dessinée, une satire de la société occidentale, est plutôt sombre et souligne nos travers, nos déprimes et ce, de manière subtile et intelligente.
Vous retrouverez dans cet album d'environ quatre-vingt pages, quinze histoires sans lien direct mais j'y ais trouver une certaine logique dans la suite des histoires. le tous est dark mais mérite réflexion a chacune d'elle. Il y a une ou deux histoires que je n'ai pas vraiment apprécié mais surtout parce que je ne suis pas certaine de la "morale" présentée.
Commenter  J’apprécie          20
mikaelunvoas
  27 mai 2021
Des historiettes à l'humour grinçant et noir. Elles soulèvent des problèmes de société pas toujours drôles de façon décapantes. le thème du grand père de la famille qui refuse de mourir revient souvent, j'ai bien aimé celle du centenaire agonisant qui demande à s'inscrire dans une école d'ingénieur avec l'argent économisé pour ses funérailles. Mais dans l'ensemble, cette vision sordide et glauque de la société dérange et met mal à l'aise.
Commenter  J’apprécie          20
Camkyou
  12 août 2019
Contes effroyables et pourtant criant de vérité, les Contes ordinaires de Karabulut nous plongent dans un univers tortueux ou l'homme est le pion d'une société abusive et toute puissante. Pourtant l'espoir ne cesse de germer... On se laisse complètement happer par ces fables hors du commun.
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17467 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre