AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Nesrine Mezouane (Traducteur)
EAN : 9782376972105
144 pages
Ynnis Edition (21/04/2021)
3.93/5   128 notes
Résumé :
Partie seule dans un lieu reculé pour les vacances, Lina se perd dans un épais brouillard. Lorsque la brume se dissipe enfin, la jeune fille découvre au cœur de celle-ci un village incongru… peuplé de personnages mystérieux et hauts en couleur.

Coincée dans la pension d’une vieille mégère à la tête bien trop grosse, Lina va alors devoir travailler dans des boutiques plus extravagantes les unes que les autres pour regagner sa liberté au cours d’un voya... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 128 notes
5
21 avis
4
13 avis
3
12 avis
2
3 avis
1
0 avis

Osmanthe
  26 décembre 2021
Je ne vais pas ici vous refaire le coup, quelque peu éculé, de « l'inspiratrice du Voyage de Chihiro », même si en effet il y a un petit air de ressemblance. Non, cette histoire a son univers propre, que l'auteure a très probablement puisé à la fois dans les souvenirs réels et dans les rêves de son enfance, comme elle l'explique dans sa postface : « En primaire, je lisais les romans de Mary Poppins. A cette époque, je pensais qu'en me rendant en Angleterre, il me serait possible de la rencontrer. Au collège, quand j'ai lu le Monde de Narnia, j'ai voulu aller à Narnia. J'avais même réfléchi à différents moyens d'y parvenir. Les romans que je lisais me donnaient envie de visiter les mondes dans lesquels ils se déroulaient. Enfin, lorsque je me suis mise à écrire, j'ai pris conscience du fait que différentes personnes vivaient dans les mondes que je créais. Dans ces mondes évoluent mes merveilleux amis, mes aînés, mes professeurs, tous ceux qui sont dans mon coeur, jusqu'à l'ourson en peluche que j'ai perdu quand j'étais petite.»
La petite Lina Uesugi, de Shizuoka, est envoyée par son père en vacances d'été dans un coin perdu du nord du Japon, où il connaîtrait quelqu'un, dans la « Vallée des brumes ». Après avoir pris le train seule, muni de son sac et d'un parapluie à tête de clown, elle va trouver un minuscule village, de six maisons colorées. Elle est accueillie à la pension Picotto par une petite femme rondelette pas commode du tout…et là, surprise, ce ne sont pas des vacances qui l'attendent, il va falloir travailler, à aider les quelques habitants, originaux, de cette petite communauté perdue. Libraire, cuisinier et autres bricoleurs vivent avec chat, perroquet, tigre, lesquels, très malins, sont des personnages à part entière. Et de temps en temps, on voit passer dans l'unique rue du village, « l'avenue extravagante », des nains, des centaures et autres êtres bizarres…Lina, au départ effrayée et désemparée d'être tombée dans ce monde étrange, va vite s'attacher à chacun de ces habitants, qui constituent une véritable petite famille, avec ses secrets. La fin de l'aventure sera d'autant plus triste, à moins qu'il y ait un espoir de retour dans ce monde-capsule à l'écart du monde ?
La cité des brumes oubliées fera passer un beau moment aux enfants comme aux adultes qui ont gardé une âme juvénile. Si ce texte a le goût de l'étrange et de l'aventure, il respire aussi la couleur, les friandises, la nostalgie de notre enfance, du temps des grands-parents et des vieilles maisons, des contes d'animaux et de magie lus au coin de feu, où de simples jouets en bois réjouissaient le coeur des enfants, le temps d'avant l'électronique triomphante…
Un livre qui donne le sourire à l'âme, le temps d'une parenthèse-cocon de Noël bienvenue, grâce aux excellentes éditions Ynnis, que je remercie chaleureusement pour cet envoi, ainsi que babelio, dans le cadre de l'opération masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
LePamplemousse
  24 octobre 2021
Un très court roman qui peut se lire comme un joli conte initiatique.
J'ai eu plaisir à suivre les aventures de la petite Lina qui va passer un été dans un étrange village isolé, au coeur d'une montagne entourée de brume, et qui va devoir apprivoiser des personnages loufoques.
L'auteur a une écriture délicate qui plaira autant aux petits qu'aux adultes désireux de lire un récit optimiste, farfelu et poétique.
Commenter  J’apprécie          410
Selvegem
  24 octobre 2021
Un livre que j'étais curieuse de lire, sachant que La cité des brumes oubliées a été une inspiration pour Hayao Miyazaki et son film d'animation le voyage de Chihiro !
Pour la première fois de sa vie, Lin part seule en vacances, et doit se rendre dans un endroit isolé surnommé « La vallée des brumes » – sur les conseils de son père, qui a lui-même passé des vacances à cet endroit étant jeune. Mais la jeune fille se perd dans un épais brouillard, et lorsqu'elle arrive à regarder son environnement, Lina se rend compte qu'elle est arrivée dans un petit village très étrange... Elle va habiter dans la pension de la ville, tenue par une vieille dame avec une grosse tête, et dont les autres résidents sont tout aussi étranges que le village. Pour pouvoir payer son séjour dans la ville, Lina va devoir travailler dans chacune des boutiques, croisant des individus toujours plus inattendus, devant souvent exécuter des tâches étranges... Mais au fur et à mesure de son acclimatation dans le village, Lina va s'attacher de plus en plus à cette vie et aux différents individus.
Même si La cité des brumes oubliées a inspiré le voyage de Chihiro, je préfère prévenir : les deux oeuvres n'ont pratiquement rien à voir ! Hormis l'atmosphère étrange et surréaliste, la description physique de la mégère en charge de la pension... Hormis cela, il y a peu d'autres choses en commun. le voyage de Chihiro est dans mon top des films préférés chez Ghibli, et même si au début j'étais désarçonnée devant toutes les différences et la petite taille de ce roman, j'ai rapidement été embarquée par l'histoire.
La cité des brumes oubliées est un conte farfelu et poétique, un récit initiatique où Lina est décrite comme une petite fille certes ordinaire, mais qui va se dépasser, qui va évoluer et qui va grandir. C'est un livre court, mais très beau, très bien écrit et surtout qui fait du bien au moral !
Petit et grand, je vous recommande vivement La cité des brumes oubliées, dont l'histoire ne peut pas laisser indifférent.
(Voir mon avis sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Mladoria
  11 mai 2022
Une petite aventure "tranche de vie" très onirique avec des personnages variés où l'aspect magique est finalement présent juste en surface et peu développé. le personnage de Lina est mignon et les personnages secondaires assez atypiques. le style est agréable tout en restant très simple. Un petit conte sans prétention au coeur de l'été d'une montagne niché au creux des brumes.
Commenter  J’apprécie          150
JillValentine
  01 mars 2022
Très emballée de pouvoir lire ce qui a inspiré "le voyage de Chihiro" : En effet la cité des brumes oubliées est une source d'imagination sans faille. L'auteure disait qu'enfant, les romans qu'elle lisait lui donnait envie de visiter les mondes dans lesquels ils se déroulaient : C'est un pari plus que réussi ! L'avenue extravagante est à Harry Potter son chemin de traverse (et c'est une fan d'HP qui parle :)
La petite Lina se retrouve seule pour ses vacances et son parapluie la guide vers un village incongru. Elle loge dans un pensionnat tenu par une vieille dame fort peu sympathique avec une grosse tête : Mme Picotto ! et le mot d'ordre est qu'il va falloir travailler si elle veut rester. Les boutiques qui peuplent l'avenue sont toutes un peu magiques et les personnages attachants. La librairie donnait clairement l'impression de flotter dans une mer de livres où chacun peut disposer du livre qu'il souhaite s'il a le coeur assez grand.
Un univers à part, peu étonnant qu'il est inspiré les studios Ghibli tant cette avenue est animée et source de possibilités. Un joli moment de lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
OsmantheOsmanthe   26 décembre 2021
Les sandwichs préparés par John étaient délicieux, mais être assise en face de Nata lui avait coupé l'appétit. Son déjeuner consistait en tranches de navet mariné entre deux morceaux de pain noir. Nata avait à peine mordu dedans que Lina se mit à picorer dans sa salade d'algues et de surimi à la sauce soja. Elle se servit une tasse de thé adouci à la confiture, avant d'avaler une prune salée. Lina était très reconnaissante à John de lui avoir préparé son déjeuner et évité de goûter à cet étrange sandwich fait de pain noir de navet mariné et de mayonnaise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
OsmantheOsmanthe   26 décembre 2021
"En face d'Icchan, tu trouveras Mme Kinu. En ce moment, elle s'occupe de la lessive et du ménage." Une femme vêtue d'un tablier blanc lui sourit. Elle avait de grands yeux noirs. Elle lui rappela sa maman qui était restée à Shizuoka.
"Ensuite, à côté de Mme Kinu, tu as John, notre célèbre chef cuisinier !"
A côté de Mme Kinu était assis un monsieur gros comme un tonneau de bière. Il avait un visage tout rouge.
"Allez, plus vite, la soupe va..." commença-t-il à dire sur un ton contrarié en faisant un petit signe de tête à Lina.
Un regard de la vieille dame le fit taire.
"Et pour finir, voici Gentleman !" continua cette dernière en regardant à sa gauche.
Sur la chaise était installé un grand animal qui ressemblait à un chat, il avait un poil doré et des yeux verts.
Gentleman fixa Lina du regard. Ses iris faisaient penser à de profonds marais. Elle crut qu'ils pourraient l'avaler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
5emedeClaudeMonet5emedeClaudeMonet   08 décembre 2022
" Dans ces mondes évoluent mes merveilleux amis, mes ainés, mes professeurs, tous ceux qui sont dans mon cœur, jusqu'à l'ourson en peluche que j'ai perdu quand j'étais petite. Je me demande quels personnages vivent dans vos mondes à vous .
Commenter  J’apprécie          20
yusarinyusarin   14 janvier 2023
- [...] Pour une fois, je sais ce que c'est d'être utile à autrui, dit-il.
- Si tu deviens un bon roi, tu pourras être utile à encore plus de monde tu ne crois pas ?
- Je suppose, oui... Mais dans mon pays, il n'y a personne pour me donner des ordres, ou s'opposer à moi comme tu le fais. Jusque-là, tout le monde exécutait mes moindres désirs.
- Tout n'est pas ta faute. C'est le monde dans lequel tu vis qui t'a fait tel que tu es. Je te dois des excuses. [...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CAMELIABLEUCAMELIABLEU   18 août 2022
Cet étudiant est maintenant complètement concentré sur son livre et il ne pense à rien d'autre. Je ne vends de livres qu'aux gens comme lui, répondit Nata, les yeux brillants.
- Vous dites "vendre"alors que vous le lui avez donné ? s'enquit Lina.
- Adorer un livre et en prendre soin, c'est ça, mon prix, déclara Nata en souriant.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : villageVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus




Quiz Voir plus

La cité des brumes oubliées

Comment se nomme la vieille dame qui accueille Lina?

Pipity Picotto
Adora Uesagi
Hayoo Miyazaki

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : La cité des brumes oubliées de Sachiko KashiwabaCréer un quiz sur ce livre