AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Rodolphe Kasser (Éditeur scientifique)Marvin W. Meyer (Éditeur scientifique)Gregor Wurst (Éditeur scientifique)Daniel Bismuth (Traducteur)
EAN : 9782290001967
187 pages
Éditeur : J'ai Lu (18/04/2007)
3.15/5   24 notes
Résumé :
" Tu les surpasseras tous. Car tu sacrifieras l'homme qui me sert d'enveloppe charnelle. " Ce sont là les paroles que Jésus adresse à Judas, dans un évangile inconnu, arraché aux sables égyptiens. Un évangile doublement caché, à la fois par dix-sept siècles d'oubli mais aussi par la condamnation officielle de l'Eglise. Ecrit en copte, ce codex, qui a miraculeusement traversé les âges, a dû être rédigé lors du IIe siècle de notre ère. Son message est bouleversant, qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Apoapo
  08 février 2016
Qui sait quelle coïncidence du calendrier m'a fait me pencher maintenant sur cet ouvrage dont j'avais sollicité l'acquisition par ma médiathèque lors de sa parution (2006), suite à un article faisant état de l'importance de la découverte archéologique du Codex Tchacos... : quelques lectures ayant trait au nihilisme ? l'attirance pour les personnages maudits de l'Histoire, dans une perspective de contribution à la réhabilitation des vilipendés ? l'intérêt pour les avatars des "personnages flottants" (Eco), entre Histoire et littérature (et religion) ? La charge littéraire du personnage de Judas lui-même ?
Ce codex, découvert en 1978 et mis à la disposition des chercheurs en 2001, possède effectivement une importance cruciale au-delà du monde des spécialistes (du proto-christianisme, etc.). Son texte peut être daté assez précisément entre 90 et 180, année où Irénée évêque de Lyon le dénigre, vraisemblablement sans l'avoir lu, dans le but de lutter contre la très dangereuse hérésie des gnostiques. Il s'inscrit donc clairement dans la tradition du gnosticisme chrétien, une doctrine qui répond de façon totalement contradictoire avec le christianisme orthodoxe à la problématique de la théodicée. Il s'agit d'un texte polémique contre ce qui est en train de devenir la mouvance dominante du christianisme, et il se fonde sur un "message secret", une connaissance ésotérique délivrée par Jésus, qui serait le Christ non par la Passion mais justement par la délivrance, à Judas, d'un tel message. Celui-ci possède un fort potentiel subversif (par rapport au judaïsme), dans la mesure où il condamne le dieu créateur - relégué au rôle de démon inférieur et maléfique, et honnit la Création, tout en maintenant pour certains une possibilité de salut à condition de ne pas "exercer leur piété" (eur eukharisti) à l'égard du démiurge. Dans cette optique, Judas est l'apôtre par excellence, le seul qui a reconnu le Christ, celui à qui il dit : "Tu les surpasseras tous [les Apôtres], car tu sacrifieras l'homme qui me sert d'enveloppe charnelle". le reste du message de cet évangile comporte un récit cosmologique compliqué, fondé sur les Écritures juives, tout en décelant aussi une forte influence platonicienne (Timée, etc.), à l'instar de nombre de textes gnostiques séthiens retrouvés dans les codices de Nag Hammadi.
Ce livre comporte, après l'introduction :
- le texte de l'Évangile de Judas - de lecture assez ardue à cause des détériorations du manuscrit et des nombreuses notes de bas de page ;
- les péripéties récentes du Codex contenant entre autres cet évangile
- un commentaire sur les implications de l'Évangile de Judas par rapport au christianisme orthodoxe
- une démonstration que ce texte-ci est bien celui contre lequel écrivit Irénée de Lyon
- un approfondissement sur les sectes gnostiques par rapport au personnage de Judas.
- un très riche appareil de notes et une bibliographie sélective, les deux permettant facultativement mais aisément d'aller plus loin.
A moi qui suis totalement ignare en fait de christianisme et qui n'ai lu ni les quatre Évangiles canoniques ni les apocryphes, sans parler de la Torah, trois petites idées sont quand même venues au cours de la lecture :
1. tirée de Borges qui s'est aussi penché sur Judas et sur les gnostiques : "Si Alexandrie avait triomphé, au lieu de Rome, les histoires extravagantes et embrouillées que j'ai résumées ici seraient cohérentes, majestueuses et parfaitement ordinaires" (cit. p. 16) ;
2. grâce à ses échos multiples et divers, par ex. une synthèse avec la mythologie antique et la cosmologie biblique, par ce que l'islam professe sur le christianisme, ou même par un mirage pas si lointain du bouddhisme, ce gnosticisme chrétien eût été plus apte à l'oecuménisme que ne l'est le christianisme orthodoxe ;
3. cette doctrine cachée, sagesse ésotérique, ou comment voulons-nous la définir ?, outre que, ou peut-être parce que passablement convaincante sur certaines questions assez épineuses soulevées par le christianisme, a eu quand même la vie dure, si l'on considère le fait d'une très vraisemblable continuité/filiation théologique entre ces sectes gnostiques, la doctrine lumineuse de l'infortuné Mani, les Bogomiles, les Cathares... Elle aura donc suscité les épisodes sans doute parmi les plus sanglants et barbares de l'histoire chrétienne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ydemach
  05 août 2012
Codex Tchacos
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JacopoJacopo   05 mai 2018
Le Judas l’Iscariote de l’Évangile de Judas est celui qui a trahi Jésus mais il en est en même temps le héros. Il dit à Jésus : « Je sais qui tu es et d’où tu es venu. Tu es issu du royaume immortel de Barbèlô. Et le nom de qui t’a envoyé, je ne suis pas digne de le prononcer. » Dans le monde spirituel de l’Évangile de Judas, confesser que Jésus est issu « du royaume immortel de Barbèlô » revient à confesser qu’il est un être divin, et le fait de déclarer ineffable le nom de qui a envoyé Jésus revient à professer que le vrai Dieu est l’Esprit infini de l’univers. Contrairement aux autres disciples, qui se méprennent sur Jésus et ne peuvent supporter de se tenir face à lui, Judas comprend qui est Jésus, il prend place devant lui et il apprend de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
picturapictura   04 juin 2014
Dans sa chanson With God on Our Side (« Avec Dieu de notre côté »), Bob Dylan chante à propos de Judas :

You’ll have to décide
À vous de décider

Whether Judas Iscariot
Si Judas l’Iscariote

Had God on his side.
Avait Dieu de son côté.
Commenter  J’apprécie          50
picturapictura   04 juin 2014
Une approche aussi directe de Dieu, comme celle qu’on trouve dans la spiritualité gnostique, ne requiert nul intermédiaire - après tout. Dieu est l’esprit et la lumière au-dedans -, et les témoignages de l’Église primitive et des
hérésiologues (chasseurs d’hérésies) lui appartenant indiquent que les prêtres et les évêques ne goûtaient guère ces gnostiques qui pensaient librement.
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   05 mai 2018
Jésus y enseigne à Judas les mystères de l’univers. Comme dans d’autres évangiles gnostiques, Jésus y est essentiellement un enseignant ainsi qu’un révélateur de sagesse et de connaissance, non pas un sauveur qui meurt pour les péchés du monde.
Commenter  J’apprécie          20
raynald66raynald66   01 juin 2017
Troisième texte d'un codex (ou livre) de papyrus appelé "codex Tchacos",
l'évangile de Judas a été découvert en Moyenne Egypte à la fin
des années 1970. C'est dans sa traduction copte qu'il a été préservé et
nous est parvenu, mais il a sans aucun doute été originairement composé
en Grec, probablement vers le milieu du IIème siècle
Commenter  J’apprécie          10

>Religion>Bible>Livres apocryphes, pseudépigraphes, deutérocanoniques (28)
autres livres classés : judasVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Rodolphe Kasser (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Symboles et termes religieux (2e).

Bénitier.

Bouddhisme
Christianisme
Islam
Judaïsme
plusieurs de ces religions

12 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , symbolesCréer un quiz sur ce livre