AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782359450347
Myriapode (10/09/2020)
4/5   3 notes
Résumé :
Congolais séjournant depuis deux ans en Russie pour ses études, Jovan est porté disparu.
L'enquête officielle ne donnant aucun résultat, sa famille décide, en désespoir de cause, d'envoyer son frère jumeau Jorus à sa recherche. Une véritable odyssée qui va conduire ce dernier jusqu'à Irkoutsk, explorant avec ferveur les contours de l'âme russe ainsi que ses propres profondeurs.
Une aventure romanesque qui interroge les différentes facettes du sentime... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
coquinnette1974
  24 octobre 2021
Début juillet, j'ai eu le plaisir de découvrir l'auteur Victor Kathémo lors d'une dédicace. J'ai apprécié notre échange et je me suis offert son tout dernier roman : le chemin rose qui mène en Sibérie , que j'ai enfin pris le temps de lire et que j'ai terminé ce matin.
Congolais séjournant depuis deux ans en Russie pour ses études, Jovan est porté disparu.
L'enquête officielle ne donnant aucun résultat, sa famille décide, en désespoir de cause, d'envoyer son frère jumeau Jorus à sa recherche.
Une véritable odyssée qui va conduire ce dernier jusqu'à Irkoutsk, explorant avec ferveur les contours de l'âme russe ainsi que ses propres profondeurs.
Le chemin rose qui mène en Sibérie est un roman dont l'écriture m'a totalement charmée tellement elle est poétique.
Nous avons là un ouvrage fort bien écrit, on sent que l'auteur aime les mots.
Au départ, nous voyageons au Congo, pays de la sape. L'écriture est très parlante, j'avais vraiment l'impression d'être au coeur de l'Afrique noire avec les parents des jumeaux Jorus et Jovan. L'un des deux fait ses études en France, l'autre en Russie.
Les parents en sont très fiers. Ils vont pourtant être morts d'inquiétude en apprenant que Jovan a disparu en Russie et que personne ne sait ce qui lui est arrivé !
Jorus quitte alors la France pour partir en Russie, sur les traces de son jumeau.
Jorus est un jeune homme que j'ai beaucoup apprécié. J'ai aimé sa façon de voir les choses, ses interrogations en tant que noir qui va débarquer en Russie, dans un pays froid et inconnu.
Là aussi l'écriture très parlante m'a totalement fait voyager en Russie, j'avais l'impression d'être avec lui dans le train qui l'embarque vers de nouvelles aventures.
Jorus va faire des rencontres. Va t'il découvrir la vérité sur ce qui est arrivé à son frère ? Je ne vous le dirais pas, ne souhaitant pas spoiler.
Il y a de très bonnes choses dans cet ouvrage, certaines réflexions sont très pertinentes. On sent que l'auteur sait de quoi il parle, et il m'a totalement embarqué avec lui dans cette lecture.
Le chemin rose qui mène en Sibérie est un très bon roman que je vous recommande sans hésitation.
Ma note : un énorme cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
s_videau
  05 décembre 2021
Tout d'abord, ce roman est très bien écrit, avec un vocabulaire vraiment riche (c'est rare, mais pour celui-ci, le dictionnaire a été mon ami plusieurs fois). Mais cette richesse figure aussi dans certains dialogues, ce qui détonne parfois (sauf peut-être dans un milieu hautement intellectuel, mais entre étudiants, cela est moins probable).
"... l'attitude de Lena correspondait [...] à un aspect fondamental de l'âme russe, caractérisé par la capacité à gigogniser l'individu en face... "
Cette courte citation peut résumer parfaitement ce roman. Un livre gigogne où plusieurs histoires s'imbriquent. Mais là encore, cela ressemble plus à des digressions qui finissent par noyer la trame principale. Sans compter quelques changements de narrateur brusques (qui finissent par trouver leur explication, mais la première fois, c'est assez perturbant). On suit alors Jorus dans son périple dans la Russie, mais les lieux, les rencontres et finalement la trame principale de l'histoire sont trop survolées pour ne serait-ce qu'effleurer l'âme russe.
Ce roman est assez court. Il aurait sans doute gagné en profondeur s'il avait été plus long. On ne s'ennuie pas en le lisant, c'est un bel objet littéraire, certes, mais je suis malheureusement un peu resté sur ma faim. Bref, une lecture en demi-teinte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : jumeauxVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

Contre qui Mirko Czentovic fit-il sa première partie d'échecs ?

Le curé de son village
Le maréchal des logis de son village
Le barbier de son village

15 questions
611 lecteurs ont répondu
Thème : Le Joueur d'échecs de Stefan ZweigCréer un quiz sur ce livre