AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Blue exorcist tome 1 sur 27
EAN : 9782849658307
192 pages
Kazé-Crunchyroll (27/05/2010)
4.2/5   166 notes
Résumé :
Adopté dès son plus jeune âge par un exorciste de renom, Rin apprend un jour qu'il est le fils du mal incarné, quand son véritable père, Satan lui-même, apparaît pour l'emmener dans son monde. Mais impossible pour le jeune homme d'oublier tout ce qui lui a été enseigné jusqu'ici… Confronté à un adversaire invincible qui a consumé le seul homme à l'avoir jamais aimé, Rin fait alors le choix de combattre aux côtés des exorcistes, quitte à libérer, en dégainant l'épée ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
4,2

sur 166 notes
5
11 avis
4
14 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Tachan
  01 août 2019
Blue Exorcist est un shonen qui est déjà disponible chez nous depuis près de 10 ans, mais je ne m'étais jamais vraiment penché dessus. Chaque été, je pars à la découverte de titres de ce genre à côté desquels je suis passé, et cette année, c'est donc son tour.
Blue Exorcist, c'est l'histoire de deux frères jumeaux qui ont été recueillis par un homme d'église, un exorciste. L'aîné des deux, Rin, va découvrir par hasard qu'il a le pouvoir de voir les démons et qu'il est même l'un d'eux, puisqu'il serait le fils de Satan. Malheureusement en faisant cette découverte, il va perdre son père adoptif. Il est très vite recueilli par un ami de ce dernier qui va l'aider à réaliser son nouveau rêve : devenir à son tour exorciste.
Les bases de l'histoire sont on ne peut plus simples. On est dans du pur esprit shonen avec un garçon qui s'en veut pour une erreur qu'il a commise et qui essaie de se rattraper en se posant un but difficilement atteignable pour lui pour le moment et qui va donc nécessiter beaucoup de travail de sa part.
L'univers est intéressant car il joue à fond sur les codes du fantastique avec ces démons, ces exorcistes et le héros qui le fils de Satan et qui a donc des pouvoirs - il lance notamment des flammes bleues. Mais dans le fond, il n'y a rien de bien original, puisqu'il découvre son pouvoir par hasard, que ça a de suite des conséquences désastreuses qui vont le pousser à changer et trouver sa voie, qu'il va ensuite travailler pour ça en entrant dans une sorte d'école pour exorciste où il va croiser des démons à combattre. Bref, un schéma assez classique mais qui se révèle efficace je l'avoue.
Les personnages sont tout autant classique pour un shonen. On a le héros tout feu tout flamme mais plein d'insécurité qui cherche la reconnaissance mais fait plein de bourdes. On a son compagnon de fortune, ici son frère, qui sur le papier a l'air parfait et irréprochable mais cache pas mal d'aspérité. On a la figure paternelle, vite perdue, qui va devenir un modèle à suivre. Et on a même, à la fin du tome, la fille qui va probablement devenir l'intérêt amoureux du héros, voire la source d'un potentiel triangle amoureux avec les deux frères. Rien de bien novateur ici, même si j'ai trouvé, Yukio, le frère du héros, assez classe. Il faut dire que je suis faible face à ce type de personnage un peu froid et taiseux, mais se cachant derrière un masque.
Là où ça pèche le plus pour le moment, c'est clairement du côté des dessins. J'ai trouvé ceux-ci assez brouillons, rendant l'action peu lisible parfois, ce qui n'est pas aidé par l'amoncellement de textes qu'on reçoit sur certaines pages. Pourtant, l'autrice n'est pas une débutante, elle exerce déjà depuis 9 ans dans le milieu quand elle commence ce titre, alors c'est d'autant plus surprenant et décevant. J'espère qu'elle va affiner son trait et alléger ses planches par la suite, parce que ça me gêne vraiment.
En conclusion : Blue Exorcist est un titre qui reprend bien tous les codes du shonen pour donner une histoire prometteuse mais pour le moment terriblement classique dans son écriture. J'aime l'univers fantastique avec ses démons et ses exorcistes mais il va falloir le développer lui et les personnages qui le peuplent pour que ça m'intéresse. Sinon ça risque de n'être qu'un shonen parmi tant d'autres.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Koneko-Chan
  13 juillet 2013
Voilà un shônen comme je les aime ! Avant de dire pourquoi, je tiens à préciser que j'ai des critères très élevés sur les shônens, plus que pour les shôjos ! Les shôjos peuvent parfois être banals et simples, ce n'est pas pour autant que je ne vais pas aimer. À l'inverse d'un shônen qui, selon moi, doit vraiment avoir une bonne base au niveau de la trame, des personnages bien profonds, et une histoire qui tienne la route tout au long de la série, sans qu'il n'y ait pas assez ou trop de tomes. Les séries en 5 tomes, je suis vraiment très sceptique, je pense qu'un shônen digne de ce nom doit avoir une vingtaine de tomes minimum (faire tenir une bonne histoire en quelques tomes, ça relève plus du shôjo). Voilà pour ce petit aparté.
Pourquoi Ao no Exorcist est un bon shônen :
- les graphismes (ben oui, faut bien commencer par ce qui crève les yeux ^^) : des graphismes dans le style des shônens, ni trop ni pas assez détaillé. J'aime beaucoup le trait de crayon de l'auteur ! Sans être trop chargé, son dessin est quand même assez détaillé et soigné. Bon, c'est un shônen, donc forcément, on a des filles à grosses poitrines, mais elles ne sont pas toutes exhibitionnistes pour une fois.
- le scénario : bien qu'un début assez prévisible, on a un scénario qui tient vraiment la route et nous pousse à lire la suite (vivement que j'aille m'acheter les tomes 9 e 10 *^*). On a une part fantastique dans Ao no Exorcist, en ce qui concerne le monde des Démons, les Familiers, et aussi les exorcistes, qui ont un rôle assez bien défini et qui le remplisse bien ! (ce ne sont pas des charlatans quoi).
- l'action : comme dans tout shônen qui se respecte, on a un bon quota d'actions et de rebondissements. En effet, on peut s'attendre à tout avec le fils de Satan ^^
- des personnages attachants : chaque personnage possède sa part de mystère et son caractère. Notre personnage principal n'est pas adulé de tous à cause de son statut de fils de Satan, mais il fait des efforts pour être accepté et reconnu. J'adore ce côté là chez les personnages principaux ^^ Et puis, les relations entre eux sont plutôt complexes, ce qui provoque des situations intéressantes. Personnellement, j'aime beaucoup Yukio, le grand frère de Rin ; ainsi que leur relation fraternel (on ne sait jamais comment l'interprêter, c'est déroutant ^^).
- les sentiments : l'amitié, l'humilité, la solidarité, la fraternité, ... J'ai retrouvé dans ce shônen tout ce que j'apprécie dans un bon manga.
le mystère : ben oui, sans côté mystérieux, où serait l'intérêt ? ^^ On connait peut-être les intentions de Satan et des exorcistes, mais ce n'est pas le cas pour le directeur de l'école. Il semble vouloir exploiter le pouvoir de Rin, mais à quelle fin ?
- l'univers : l'auteur a vraiment su créer un bon univers. L'école des exorcistes est un lieu qui recèle sa part de mystère. Mais surtout, ce que j'aime beaucoup, c'est l'idée des clés. Certains personnages possèdent certaines clés qui leur permettent d'aller à un endroit précis du moment que la clé trouve une serrure, n'importe laquelle (de porte, évidemment)
Voilà un shônen coup de coeur pour moi. À l'origine, j'étais déjà attirée par l'anime il y a longtemps. Je ne l'ai pas vu, mais il m'intriguait beaucoup, et j'ai tenté ma chance avec le manga :-)
Lien : http://miyu-neko.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
starmornielna
  23 novembre 2020
Blue exorcist est un shonen qui date pas mal, le premier tome est sorti chez nous en 2010 ! Je m'étais laissé tenter par les deux premiers à une Japan expo il y a également fort longtemps. Et alors que le tome 25 va bientôt sortir chez nous, j'ai décidé de m'y remettre !
Rin et son frère Yukio ont été recueillis bébés par le père Fujimoto qui les a élevés. Si Yukio est studieux et discret, Rin est plutôt une racaille à l'adolescence difficile qui se bat souvent et se dispute avec son père adoptif au sujet de son avenir. Cependant, alors qu'il se rendait à un entretien d'embauche, le jeune Rin tombe dans une embuscade et se découvre des pouvoirs. le père Fujimoto le sauve pour le ramener chez eux. Rin apprend que son père adoptif est en fait un exorciste, qu'il combat les démons et que Rin lui-même en est un, un fils de Satan. Un violente dispute éclate entre eux et, alors qu'il a peine à croire ce qu'il se passe, le père Fujimoto est soudainement possédé par Satan qui veut récupérer son fils. Si Rin arrive à se défendre, cette possession provoque la mort du prêtre. Rin se jure alors de devenir un exorciste pour tuer Satan.
Le premier tome est à l'ancienne, ça m'a rappelé les débuts de pas mal de shonen ! On a à peine le temps de rencontrer Rin que l'action démarre fort ! J'ai trouvé le début assez rapide, on est un peu noyé sous les informations, comme on peut le voir avec les cases du début quelque peu surchargées. Après, le rythme semble mieux maitrisé par la mangaka à mesure que l'on découvre son histoire et ses personnages. L'intrigue de base est très classique, et la mise en place prend son temps à partir de la moitié du tome.
Malgré tout, j'ai beaucoup apprécié ce début grâce à l'univers qu'on aperçoit avec Rin et qu'on effleure à peine. C'est avec plaisir que l'on découvre ce lycée particulier qui forme les exorcistes du pays sous la direction de son excentrique et mystérieux proviseur. Certaines choses m'ont beaucoup intriguée, notamment les clés mystérieuses, les portes ou encore les démons et leurs intentions. J'ai apprécié également l'humour qui fonctionne bien, notamment au détriment de ce pauvre Rin !
Au niveau des personnages, pour l'instant on en a vu peu. Rin est immédiatement attachant et son frère est très intrigant. Mystérieux, Yukio a l'air de receler plein de secrets qu'il me tarde de découvrir ! Leur relation semble assez houleuse malgré leur bonne entente. Si Rin semble plutôt franc, Yukio cache énormément de choses à son frère ! Cette relation fraternelle a l'air d'avoir beaucoup d'importance dans le manga. On, rencontre également la jeune Shiemi, une apprentie exorciste qui semble avoir un dont avec les plantes…
Ce tome est donc très introductif. On apprend ce que l'on doit savoir pour notre compréhension de cet univers plutôt original et on rencontre les personnages importants. L'histoire a un démarrage classique, que l'on retrouve dans beaucoup de shonen et qui fait vibrer ma nostalgie. Les personnages sont attachants et tendent à devenir beaucoup plus complexes par la suite. Il me tarde donc de savoir ce que ce manga va nous réserver !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FMK
  26 novembre 2020
Cela fait depuis un moment que mon entourage me conseille très fortement de lire ce shônen, qui a maintenant 10 ans mine de rien… Alors j'ai fini par me décider, et me suis lancé dans ce premier tome de Blue Exorcist !
Rin et Yukio, jumeaux et orphelins, vivent au monastère du père Fujimoto. Si Yukio est d'un naturel calme et posé, Rin, son aîné de quelques minutes, a un tempérament plus impulsif, et n'hésite pas à se battre contre tous ceux qui s'en prennent aux plus faibles. Suite aux remontrances de son tuteur après qu'il lui ait annoncé sa décision d'arrêter le lycée, il se rend à un entretien d'embauche pour un petit boulot, avec la volonté de reprendre sa vie en main. Pris à partie par une bande de voyous, l'adolescent voit sa vie menacée… Des flammes bleues jaillissent soudain de tout son corps ! le père Fujimoto s'interpose, et utilise ses pouvoirs pour faire fuir le chef des voyous, qui était possédé par un démon. Rin apprend ainsi que son tuteur est un puissant exorciste, et qu'il est lui-même la progéniture d'une mère humaine et de Satan, le roi des démons en personne ! Fujimoto lui confie un sabre précieux, qu'il conservait caché depuis des années : le Kômaken, dont la lame a le pouvoir de contenir la nature démoniaque de Rin tant qu'elle reste dans son fourreau. Il lui demande également de quitter le monastère immédiatement et de se rendre chez un de ses amis, qui pourra lui en dire plus. Toutes ces révélations ébranlent l'adolescent, qui s'en prend verbalement à son tuteur. Mais cette dispute, durant laquelle Fujimoto perd la maîtrise de ses émotions, déclenche la possession du prêtre par Satan lui-même, ce qui finit par entraîner sa mort. À ses funérailles, Rin a pris sa décision : afin de venger son père adoptif, il veut devenir le plus puissant des exorcistes, et terrasser son père biologique, Satan !
Ainsi débute ce shônen, par un chapitre introductif où les événements s'enchaînent (trop) vite, et où, à l'instar de Rin, le lecteur est assailli par les révélations ! Propulsé dans un monde inconnu dont il va devoir apprendre les règles, le héros agit ici comme un miroir du lecteur, qui découvre l'académie de la Croix Vraie en même temps que lui. le campus est gigantesque, et regroupe des bâtiments et des quartiers de styles architecturaux variés, mais cela fonctionne plutôt bien, j'aime beaucoup ce décor !
On est donc ici dans l'introduction pure : on fait connaissance avec certains des principaux personnages et l'intrigue n'a pas encore vraiment démarré. Cela reste très plaisant, le style de la mangaka est dynamique et le chara-design est réussi. Un démarrage de shônen plutôt classique, mais diablement accrocheur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MangasSensei
  29 juin 2017
Après avoir créé Robot to Usakichi, Kazue Kato nous arrive en France avec Blue Exorcist publié chez Kaze depuis Mai 2010. Il est prépublié depuis avril 2009 dans le magazine Jump Square de l'éditeur Shūeisha
L'intrigue est assez classique, le héros, Rin Okumura, 15 ans, s'avère être un adolescent turbulent, qui ne cesse de se battre et qui déteste les études. Suite au décès de son père adoptif, il va décider de s'inscrire dans l'académie de la Croix Vraie pour devenir exorciste afin de combattre les démons et son géniteur.

le premier atout de Blue Exorcist réside incontestablement dans un univers travaillé et cohérent où Kazue Kato mélange plusieurs références bibliques avec les mythologies japonaise.
En revanche, malgré quelques sutras récités par ci par là, le manga s'avère plus proche d'un shônen ultra bourrin. le héros fonce dans le tas et désingue tout le monde !
Malgré tout, le manga reste également fidèle avec de nombreux clichés du genre : le héros orphelin à la puissance démesurée, bourrin et qui veut devenir plus fort pour protéger ceux qu'il aime, le personnage féminin à la poitrine généreuse… Pour autant, Kazue Kato se démarque en traitant avec beaucoup d'humour des thèmes typiques de l'adolescence (les premiers amours, l'envie de se faire des amis etc).
L'auteur nous présente une école d'exorciste vraiment intéressante. Pour commencer, quand on la voie de loin, on peut observer qu'elle est vraiment très détaillée et que son design est particulier, puisqu'elle est tout en hauteur et très dense (dans le sens où toutes les infrastructures sont très rapprochées les unes des autres). On dirait presque l'Aincrad dans Sword Art Online.

Nous avons aussi des systèmes de pièges (barrière magique) pour éloigner les monstres etc. Un autre dispositif à base de clé est aussi présent. On ouvre des portes à l'aide de ces dernières afin de se rendre dans un endroit précis.
Graphiquement le dessin est vraiment plaisant, le trait est maîtrisé, dynamique et surtout très détaillé. Même s'il reste dans le style des bons vieux shonens, on peut très vite s'apercevoir que la dessinatrice nous offre un chara-design très diversifié qui est un régal pour les yeux.
le bestiaire au niveau des monstres et autre familier est aussi très fourni et très bien exécuté, on ne peut d'ailleurs que s'attacher et craquer pour Kuro, Ninou…
de plus, le fait que l'histoire se déroule en partie dans le milieu scolaire, et sur le terrain, fait que l'on a pas le temps de s'ennuyer. Les décors étant toujours très travaillés et détaillés, on passe alors du temps à les contempler.
Au niveau du fan service, il est très peu présent, sauf si on prend en compte l'existence de Shura... C'est l'exception qui confirme la règle !
Blue Ecorcist est donc un récit d'aventure/action comme on put les aimer et dont on ne peut qu'attendre la suite avec impatience !
Pour une critique beaucoup plus complète et en détaille je vous invite à vous rendre sur mon site ! Bonne lecture à tous !

Lien : http://mangas-sensei.fr/inde..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LiliLaChipieLiliLaChipie   22 septembre 2014
Tu es le fils de Satan. Tu dois être tué avant d'être une menace. Deux option s'offre à toi: nous laisser te tuer... Ou nous tuer et t'enfuir. Ah il y a aussi l'option suicide! Alors que choisis-tu?
Commenter  J’apprécie          90
Koneko-ChanKoneko-Chan   10 juillet 2013
Si j'ai choisi de devenir exorciste moi aussi, c'est pas pour le venger ou quoi que ce soit. C'est juste que... Je veux être fort. Parce qu'il n'est plus question que quiconque meure par ma faute !!
Commenter  J’apprécie          70
NicolasFJNicolasFJ   22 juillet 2012
Je suis Satan. Le Dieu du Mal. Et ton géniteur.
Tu n'as qu'à m'appeler "Papounet" !
Gyahahaha !
Commenter  J’apprécie          120
ShiroyashaShiroyasha   20 mai 2015
Un shônen comme on les aime, avec un protagoniste trés bien travaillé, un théme original qui est celui de l'exorcisme, des personnages avec des personnalités interessante et un contexte bien développé, bref un manga correct.
Commenter  J’apprécie          30
LysetteLysette   17 février 2019
- Tu étais parti à l'agence pour l'emploi et tu ne rentres qu'au matin. Peut-on en déduire que tu as trouvé un travail ?
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Kazue Kato (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kazue Kato
Interview exclusive de Kazue Kato, l'auteure du manga shonen Blue Exorcist !
"Quand je créée un personnage, il doit avant tout servir l'histoire. J'ai tracé les grandes lignes du scénario mais parfois il m?arrive de douter des idées que je veux exploiter. Parfois des personnages évoluent de manière inattendue et vont influer sur le déroulement, que je modifier en conséquence."
Comment gérez-vous l'équilibre, mythologie, folklore, religion ? Quelles sont les raisons du succès de la série ? Quel est le processus de création d'une nouveau personnage ?
L'auteure de Blue Exorcist nous dit tout !
L'histoire : Adopté dès son plus jeune âge par un exorciste de renom, Rin apprend un jour qu'il est le fils du mal incarné, quand son véritable père, Satan lui-même, apparaît pour l'emmener dans son monde. Mais impossible pour le jeune homme d'oublier tout ce qui lui a été enseigné jusqu'ici? Confronté à un adversaire invincible qui a consumé le seul homme à l'avoir jamais aimé, Rin fait alors le choix de combattre aux côtés des exorcistes, quitte à libérer, en dégainant l'épée de son père, la puissance démoniaque qui sommeille en lui !
Les infos sur la série?http://manga.kaze.fr/catalogue/blue_exorcist *************************************************************
Bienvenue sur Kazé, LA chaîne consacrée à l'animation japonaise, avec les plus grands hits du moment : One Punch Man / My Hero Academia / Kuroko?s Basket / Food Wars / God Eater / Terra formars / Nisekoi / Akame Ga Kill / GTO / Bleach?et bien d?autres.
Restez au c?ur de l?animation japonaise, en direct du Japon, avec des séries complètes, des extraits cultes, des TOP explosifs?et beaucoup d'autres surprises? (???) !
Sh?nen, Combat, Action, Aventure, Seinen, Romance, Humour, Drame, Thriller, Univers fantastiques.... Tous les genres et tous les thèmes sont sur ta chaîne Kazé.
- Soutenez-nous en vous abonnant à notre chaîne: http://goo.gl/S8qZlW - Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/kaze.fr?fref=nf - Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/KazeFrance - Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/kazefrance/ - Suivez-nous sur Snapchat : ajoutez kazefrance ************************************************************* - Site DVD/Blu-ray Kazé : http://anime.kaze.fr/ - Site Manga Kazé : http://manga.kaze.fr/index.php - ADN (Streaming légal) : http://animedigitalnetwork.fr/
+ Lire la suite
autres livres classés : démonsVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Blue exorciste

Rhin est le fils de qui?

De barack obama.
de satan.
du pére fujimoto.

6 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Blue exorcist, tome 1 de Kazue KatoCréer un quiz sur ce livre