AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367404448
320 pages
Éditeur : Scrineo (06/10/2016)
4.06/5   101 notes
Résumé :
La Goranie était jadis une terre de conquérants, elle n’est plus aujourd’hui qu’un pays occupé, avec à sa tête un roi fantoche. Dix ans déjà que les Traceurs, peuple guerrier descendu des montagnes pour « pacifier » le pays, règnent en maîtres sur le royaume. Discipline, terreur, corruption, tout semble fonctionner sans le moindre accroc jusqu’au jour où tout bascule. Une noce qui tourne au drame, un massacre tenu secret… et un homme qui se dit revenu d’entre les mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 101 notes
5
21 avis
4
24 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis

thimiroi
  26 avril 2018
Le lecteur a plaisir à retrouver dans ce roman des personnages qu'il a déjà rencontrés dans les oeuvres précédentes de Gabriel Katz, notamment Kaelyn, la maîtresse de guerre, et Desméon, le gladiateur virtuose surnommé « le Danseur » ; mais cette oeuvre de fantasy peut se lire de façon tout à fait indépendante.
La Part des Ombres est l'histoire d'une vengeance qui prend la forme d'une rébellion. Le royaume de Goranie est occupé depuis une dizaine d'années par un peuple de guerriers venus des montagnes du nord, les Traceurs. Ils ont laissé en place un roi fantoche, mais la réalité du pouvoir est exercée par un gouverneur qui laisse libre à ses penchants hédonistes ; malheureusement pour lui, une groupe de soldats commandés par son ignoble rejeton massacre toute la population d'un village à l'occasion d'un mariage : le seul rescapé n'aura de cesse de se venger et de grouper autour de lui les révoltés, qui deviendront aussi insaisissables que des ombres…
Ce premier tome est en fait constitué de deux parties : la première procède à la mise en place de la rébellion et donne une certaine impression de déjà-vu ; la seconde, beaucoup plus captivante, relance l'action en faisant intervenir un personnage particulièrement impressionnant, à la mesure de Kaelyn, un Traceur maître de guerre. Les péripéties concerneront désormais aussi bien les affrontements des occupants avec les résistants que les rivalités sans merci au sein du pouvoir en place.
Enfin, ce premier tome se termine par un formidable coup de théâtre qui donne à un personnage souvent cantonné aux seconds rôles une importance insoupçonnée…
Et comme la suite vient de paraître, je m'y mets aussitôt !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          730
lyoko
  31 mai 2017
Qu'est ce qu'il est malin notre Gabriel Katz.
Reprendre des personnages de ses anciens romans pour les allier dans une nouvelle aventure. Ca ne pouvait que marcher avec ses fidèles lecteurs puisqu'on a tous adoré ses personnages.
Des personnages très travaillés, sympathiques , bourrés de qualités mais aussi de défauts.
Mais, et bien oui il y a un mais. Même si j'ai lu avec avidité et rapidité ce premier tome je suis restée sur ma faim.. normal quand c'est un premier tome et qu'on attend une suite. Mais il m'a manqué un peu d'aventure,... un peu comme un premier tome de BD qui s'installe mais qui n'aboutit sur rien et qu'il faut attendre la suite pour donner toute sa grandeur a l'intrigue du premier épisode. Donc voilà pour moi Gabriel katz s'installe assez lentement, mais j'ai déjà connu ça dans ses anciens romans.. alors je ne m'inquiète pas et je sais et espère que la suite me fera vibrer comme les puits de mémoires l'ont fait.
Après je reconnais que recroiser le chemin de la danseuse a été pour moi un réel plaisir.. ses vannes à deux balles donnent vraiment une grande intensité à ce personnage.
Sinon j'ai une grande amitié aussi pour la maison d'édition Scrineo, qui (voir mon billet sur le tome un des puits de mémoire du même auteur) est très professionnelle et très réactive. Mais j'avoue avoir ragé lors de ma lecture à causes des coquilles, trop nombreuses à mon goût. Mais surtout à cause du découpage des mots pour aller à la ligne. Si mes souvenirs sont bon la règle est un découpage en fonction des syllabes et non pas à la va comme je te pousse (exemple avec ce mot d'ailleurs po-usse).
Bref chers amis de Scrineo pour le respect de l'auteur et du lecteur, s'il vous plait, faites un peu attention à cette mise en page parce que franchement ça gache un peu le plaisir de la lecture et ça pourrait à terme rebuter certains lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          510
Aelinel
  27 octobre 2016
Quand j'ai appris, lundi, que le dernier roman de Gabriel Katz était sorti, voilà quelle a été ma réaction : Youhoooooooo! Puis, quand je suis revenue de la librairie, ayant dans les mains mon fameux PRÉCIEUX : J'ai simulé une danse endiablée au milieu de mes livres! Installée confortablement dans mon canapé, sous une couverture et un thé fumant, il n'aurait pas fallu m'interrompre une seule fois dans ma lecture, au risque de me voir transformée en Gollum!
Non, mais c'est vrai, quoi! Il y a des choses avec lesquelles il ne faut pas plaisanter! le nouveau Gabriel Katz, pour moi, est affaire de sainteté! Aussitôt ouvert, aussitôt lu dans la soirée!
Bon, allez, trêve de plaisanteries! Qu'est-ce que j'ai pensé de ce nouveau cru? Et bien, c'était plutôt pas mal! Si j'étais restée un peu perplexe devant La maîtresse de guerre (qui était un peu trop gentillet pour moi), Aeternia qui était pas mal et le gros coup de coeur de la trilogie du puits des mémoires, La part des ombres se situerait juste après cette dernière, en terme d'appréciation.
Pour résumer ce tome, j'ai eu le plaisir de retrouver les personnages des tomes précédents, chacun possédant une caractéristique qui lui est propre : le gladiateur Desmeon et son humour pourri du diptyque Aeternia, Kaelyn la Maîtresse de guerre sauvageonne et enfin Olen, le séducteur invétéré du Puits des mémoires. Tous trois se retrouvent embarqués un peu par hasard dans un combat dont ils ne connaissent pas vraiment les tenants et aboutissants, au royaume de Goranie.
Quel plaisir cela a été de retrouver ces trois personnages! Pourtant, je ne portais pas vraiment Desmeon dans mon coeur car son humour à deux balles me faisait lever les yeux au ciel et Olen me gonflait à force de séduire tout ce qui passait à sa portée (je le rappelle, mon personnage préféré était Karib). Malgré cela, je les ai beaucoup apprécié dans ce tome, un peu comme on retrouve de vieux amis que l'on aurait pas vu depuis un moment. L'humour, si caractéristique de l'auteur, est toujours au rendez-vous, provoquant chez moi quelques rires francs. Quant au style d'écriture, c'est toujours un plaisir : fluide, léger, plein de rebondissements, haletant et que dire du cliffhanger de fin qui provoque l'attente comme l'aurait fait un épisode de Game of Thrones ou de Sherlock?
En conclusion, je l'avoue, je ne suis pas très objective en parlant de ce roman car j'adore l'auteur. Maintenant, si je me mets à la place de quelqu'un qui le découvre, je ne conseillerai pas vraiment de commencer par cet opus car Gabriel Katz a distillé dans son récit un grand nombre de clins d'oeil et de références à ses autres romans. le néophyte passerait donc à côté de ces petites perles. En revanche, si je m'adresse aux fans de l'auteur, je n'aurais qu'un seul mot : foncez!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          357
Dixie39
  12 juillet 2020
Passées les cents premières pages, je suis allée commander le tome 2 chez mon libraire préféré.
Voilà ! Ma critique pourrait s'arrêter là !
Je pourrais rajouter aussi que, m'étant tout de go lancée dans le tome 2, j'en avais presque oublié de faire la critique du tome 1. Bon. Si avec tout cela, vous n'avez pas compris que j'ai adoré, encore, faire un bout de chemin avec Gabriel Katz, je ne peux désespérément plus rien pour vous...
Je n'aurai que quelques mots : si vous avez aimé le puits des mémoires, vous allez vous régaler avec la part des ombres. Et si comme moi, vous n'avez pas encore lu la maîtresse de guerre et Aeternia, vous saurez quelles vont être vos prochaines lectures !
Bon, je vous laisse, j'ai un mariage sur le feu, un camp assailli par les sanguinaires et une maîtresse de guerre qui coupe, tranche, pointe et agonie comme moi je tourne les pages. Avec frénésie et sans complexe...
Merci aux éditions Scrineo et à Babelio pour l'envoi de ce livre, qui est déjà allé rejoindre d'autres pépites dans ma bibliothèque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          365
TheWind
  04 juillet 2020
AAhh misère ! Je viens de finir le premier tome de la part des ombres et je n'ai pas le second sous la main ! Je déteste ça... et d'autant plus pour ce roman, car il se finit par un cliffhanger insoutenable.
Vous l'avez sans doute déduit par cette introduction, j'ai beaucoup aimé ce roman de Gabriel Katz. J'avais également adoré le puits des mémoires, un régal de fantasy médiévale à l'humour ravageur...
Il en est de même pour ce roman. L'humour potache auquel s'adonnent les différents personnages ( et surtout Desmeon) est parfois un peu facile mais me fait bien marrer.
J'ai bien ri, j'ai retrouvé Olen, le joli coeur du Puits des Mémoires avec plaisir et découvert Kaelyn et Desmeon avec tout autant de jubilation. J'aime bien ces personnages qui se retrouvent souvent bien malgré eux dans des situations compliquées et qui se la jouent tranquilou, avec un léger sourire cynique aux lèvres.
Le moment était bien choisi pour lire Gabriel Katz. C'est le début des vacances et c'est la littérature idéale pour se détendre. Fluide, sans prise de tête, divertissante et addictive !
Merci aux éditions ScriNeo et à toute l'équipe de Babelio pour cet envoi qui s'est fait longuement attendre en raison de la crise sanitaire mais qui finalement vient à point !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          344


critiques presse (1)
Elbakin.net   24 octobre 2016
Le roman gagne un petit goût d’Avengers med-fan qui ajoute un piquant supplémentaire au scénario et excite l’imagination du lecteur fidèle.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AelinelAelinel   26 octobre 2016
"- Vous avez sûrement entendu parler de moi... On m'appelle le Fantôme, et on dit que je suis revenu du royaume des morts.
- Incroyable, railla Desmeon en croquant dans l'œuf dur qu'il venait d'écailler.
- Laisse-moi deviner : tu es Felyev. L'homme qui a tué un sergent de la garde.
- Non, je suis Desmeon, l'homme qui vient de manger un œuf." (P. 57)
Commenter  J’apprécie          200
ebardinebardin   17 septembre 2017
« Tu tirerais l'épée en public contre un officier de la Trace, pour un chien ? demanda le noble, incrédule.
- Oui. Tu ferais la même chose pour ta femme, non ? » (p. 250)
« - Je t'en conjure, Akhen Mekhnet, remets ce duel à demain, ne force pas Inoran à mourir en public devant mille personnes. Il ne se défilera pas, tu as ma parole ! Fais-le par respect pour notre famille…
- Je n'ai pas de respect pour ta famille, Slegeth. Et toi non plus. » (p. 316)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
py314159py314159   10 avril 2020
Comme tous les Traceurs, il était d'une impatience maladive, estimant qu'un silence de dix secondes - tout comme une conversation de dix minutes - était une terrible perte de temps.
Commenter  J’apprécie          40
MorthinaMorthina   13 mars 2017
- Alors comme ça, t'es le champion des dieux ? ironisa un gros moustachu.
- De l'Ermitage.
- Ah, pardon. Et t'es tellement fort, dieu de l'Ermitage, que même tes potes plient bagage en te voyant...
- Ouais. Et si j'étais toi, je ferais pareil. Je sais que la moustache, ça donne l'impression d'être un dur, mais si on se battait à coups de moustache, ça se saurait.
Commenter  J’apprécie          00
SummariesBooks8SummariesBooks8   10 novembre 2016
"- Déploie tes hommes dans l'Ermitage, reprit-il après un silence. N'hésite pas à tuer tout ce qu'il te paraît hostile - de près ou de loin." - Gabriel Katz
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gabriel Katz (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gabriel Katz
Christophe Arleston vous présente les trois premiers titres de Drakoo, la maison d'édition de bandes dessinées dédiée aux genres de l'Imaginaire. Seconde partie : La Pierre du chaos, le récit de Dark Fantasy scénarisé par Gabriel Katz, dessiné par Stéphane Créty et colorisé par Leonardo Paciarotti Plus d'infos : bit.ly/PierreDuChaosBD
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1884 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..