AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Charles Provost (Traducteur)
ISBN : 2258073049
Éditeur : Les Presses De La Cite (03/04/2008)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Ashley Freeman croyait avoir affaire au garçon parfait. Idéal pour une nuit ! Mais alors qu'elle tâche vainement de s'en débarrasser, Michael O'Connell se révèle tel qu'en lui-même : excessif, agressif… dangereux. D'une manière ou d'une autre, prédit-il, ils s'aimeront pour toujours. Les e-mails d'amour fou précèdent les chantages les plus terrifiants. Et lorsque Scott, le père d'Ashley, tâche d'y mettre bon ordre, c'est à tout le clan Freeman que O'Connell déclare ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
zofiamiu
  02 novembre 2015
Avant de lire ce roman, j'ai vu il y a un mois ou deux son adaptation en téléfilm sur France 2 avec notamment Aurélien Recoing et Emma de Caunes et dont le récit a été transposé en France. Et bien pour une fois, j'ai préféré l'adaptation.
Faux Coupable, c'est l'histoire d'Ashley qui, un soir, couche avec Michael O'Connell. En apparence, tout beau et bien propre sur lui, Michael va faire de la vie d'Ashley et de ses proches, un enfer. Alors qu'ils ne se sont rien promis, Michael considère dorénavant Ashley comme la femme de sa vie et a bien l'intention d'écarter tout personne qui dira le contraire. Ashley refuse cette relation et essaie tant bien que mal de faire comprendre à Michael que rien ne sera possible entre eux. Michael a des projets bien plus pervers pour Ashley et sa famille...
"Laissons-les s'inquiéter. Laissons-les perdre le sommeil. Laissons-les sursauter au moindre bruit nocturne. Et quand leurs défenses seraient affaiblies par l'épuisement, la tension et le doute, il arriverait. Au moment où ils s'y attendraient le moins. O'Connell frappa du pied sur le trottoir, comme un danseur qui trouve son rythme. Je suis là, à côté d'eux, même quand je n'y suis pas, se dit-il"
Voilà un peu l'état d'esprit du ténébreux Michael, tissant habillement une toile autour de ses proies sans jamais laisser de preuves et sans jamais se mettre hors-la-loi. Que pourra faire Ashley ? Quelles solutions a-t-elle ?
L'histoire de ce harcèlement est assez fascinante, on se rend bien compte que dans ce cas de figure, les recours légaux sont minces, voire inexistants, mais franchir la limite signifie aussi risquer de tout perdre. Les personnages, acculés, tentent peu à peu de trouver une solution qui leur causerait le moins de dommages. le personnage de Michael est très flippant, tout en retenue, car sa présence est angoissante même si ces actes peuvent sembler anodins, il dégage une certaine variation du mal. Les parents d'Ashley, Scott et Sally dans leur ancienne guerre froide mettent de côté leurs rancoeurs, et Hope la petite amie de Sally sacrifie ce qu'elle est par amour pour Ashley. Ce triangle apporte des bons éléments à l'histoire, notamment le personnage de Hope que j'ai trouvé très intéressant.
Mais un des problèmes du roman est l'absence de charisme du personnage principal, Ashley. Tout tourne autour d'elle et elle se comporte de façon immature ; à aucun moment, je n'ai réussi à être empathie avec elle et sur plus de 700 pages, cela peut devenir problématique...
Autre gros point noir est la forme du récit : avec le prologue, on comprend qu'un individu - un écrivain, on l'apprend par la suite - va nous raconter cette histoire. le souci étant que les passages racontés par celui-ci sont absolument sans transition, aucune signalétique pour nous indiquer que l'on change de narrateur - récit principal à la troisième personne et réflexions de l'écrivain à la 1ère personne. de plus, il mène une sorte de conversation énigmatique avec une femme dont on ne sait rien. Voulant rajouter un effet de suspense, ces passages n'ont qu'un seul résultat, ils cassent totalement le rythme.
Une lecture mitigée au final avec des bonnes idées mais pas assez attirante pour son nombre de pages, j'ai eu du mal à en venir à bout.
Lien : http://revoir1printemps.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zembla
  19 avril 2012
Ashley Freeman est une jeune étudiante plutôt bien dans sa peau même si ses parents sont divorcés et que sa mère vit avec une autre femme. Tout va bien jusqu'a une soirée arrosée où elle couche avec un garçon inconnu, Michael O'Connell. Amour d'un soir pense t'elle. Mais le charmant garçon n'est en fait qu'un psychopathe qui refuse qu'elle le quitte. Terrifiée, elle demande a son père de l'aider a faire comprendre a ce Michael qu'il faut qu'il la laisse tranquille.
Mais au lieu d'avoir l'effet escompté cela ne fait qu'empirer les choses et Michael O'Connell déclare la guerre a toute la famille. Il va les harceler et leur rendre la vie impossible. Les Freeman acculés essaient de faire front. Mais jusqu'où vont ils aller pour retrouver une vie tranquille ?

John Katzenbach est un auteur que j'apprécie. J'ai beaucoup aimé "l'analyste" et "une histoire de fous" deux très bons polars. Une des spécificités de cet auteur est d'écrire des romans fleuves ( + de 700 pages) ce qui s'explique par le fait qu'il prend le temps de construire ses personnages et d'installer son intrigue. Ce sont tous des personnages complexes que l'on découvre tout au long du livre et qui permettent de créer cette atmosphère très particulière des romans de Katzenbach. Avec une mention particulière pour le personnage de Michael O'Connell qui dans le genre toxique est d'une grande perfection. Une atmosphère tendue tout le long de ce roman où l'on sent qu'un drame va nécessairement se dérouler mais sans savoir quand ni de quelle manière. Plus l'on rentre dans l'intrigue plus la tension monte et notre adrénaline aussi. Une intrigue ancrée dans une réalité : ce que vit la famille Freeman est dans le domaine du possible. Quand une famille (relativement) paisible tombe dans un enfer et qu'elle découvre jusqu'à quelles extrémités elle est capable de descendre pour essayer de s'en sortir.
Un bon polar pour ceux qui aiment les intrigues riches et qui n'ont pas peur du nombre de pages. Ma note 8/10.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lapkast
  24 janvier 2013
Pour tous ceux qui ont aimé "L' Analyste".
Cet autre thriller psychologique de Katzenbach ravira tous les fans de suspense qui avaient déjà adoré son précédent roman "L' Analyste", d' autant plus qu' il en reprend à peu près la même construction, en l' adaptant à un autre sujet.
Et même si le thème de départ peu paraître de prime abord ressembler à du déjà vu, le talent de l' auteur nous plonge dans un récit captivant qu' il est très difficile de lâcher une fois commencé!
En traitant du thème du harcèlement et de l' amour obsessionnel, dont les auteurs sont comparables aux tueurs en série dans le sens où chaque histoire se solde quasi systématiquement par un meurtre, Katzenbach installe ses personnages et fait alterner leurs différents points de vue et réactions par rapport aux évènements.
Le suspense s' intensifie progressivement, la tension monte crescendo au fur et à mesure que l' étau se referme sur la victime et sa famille : un vrai page-turner qui tient son lecteur en haleine jusqu' à la dernière page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilie57
  18 janvier 2018
Thriller psychologique efficace, implacable!
Ashley, jeune étudiante, est harcelée par un homme obsessionnel et violent mais assez intelligent pour ne rien faire d'illégal en apparence. Comment être protégé de ce genre de personnage, la loi a besoin de preuve?
Jusqu'où vont être capables d'aller ses parents (un professeur et une avocate) pour la protéger? Que peut-on faire par amour? Pourront-ils en sortir indemnes?
Commenter  J’apprécie          30
Anniecoupez
  28 août 2012
Une atmosphère tendue tout le long de ce roman où l'on sent qu'un drame va nécessairement se dérouler mais sans savoir quand ni de quelle manière. Plus l'on rentre dans l'intrigue plus la tension monte et notre adrénaline aussi. Une intrigu...e ancrée dans une réalité : ce que vit la famille Freeman est dans le domaine du possible. Quand une famille (relativement) paisible tombe dans un enfer et qu'elle découvre jusqu'à quelles extrémités elle est capable de descendre pour essayer de s'en sortir.
Un bon polar pour ceux qui aiment les intrigues riches et qui n'ont pas peur du nombre de pages.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
sweetlullabysweetlullaby   16 décembre 2010
Certaines relations sont fragiles d'emblée et ne devraient jamais se développer, mais pour certaines raisons, curieuses et néfastes, elles prennent racine et créent un ballet mortel.
Commenter  J’apprécie          30
EmmyeEmmye   06 août 2014
Vous savez, nous aimons croire que nous sommes capables de reconnaitre le danger quand il se présente. N'importe qui peut éviter le danger quand il est annoncé par des cloches, des sifflets,des feux rouges et des sirènes. C'est beaucoup plus difficile quand on ne sait pas exactement à quoi on a affaire.
Commenter  J’apprécie          10
zofiamiuzofiamiu   02 novembre 2015
Laissons-les s'inquiéter. Laissons-les perdre le sommeil. Laissons-les sursauter au moindre bruit nocturne. Et quand leurs défenses seraient affaiblies par l'épuisement, la tension et le doute, il arriverait. Au moment où ils s'y attendraient le moins. O'Connell frappa du pied sur le trottoir, comme un danseur qui trouve son rythme. Je suis là, à côté d'eux, même quand je n'y suis pas, se dit-il
Commenter  J’apprécie          00
verodewverodew   19 août 2010
Son esprit vivait dans un monde différent de celui qu'arpentait son corps.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de John Katzenbach (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Katzenbach
"Juste Cause" (1995) - Bande-annonce VO
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1644 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre