AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070456949
320 pages
Éditeur : Gallimard (05/05/2014)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Souvent impénétrable, le bordeaux est un vin qui s’apprend, il joue sur le dévoilement. Comment se révèle l’extravagance du sauternes, la retenue sensuelle du saint-julien et du pauillac, l’esprit charnel du pomerol et du saint-émilion? À Bordeaux, il faut posséder les clefs pour que s’ouvrent les portes des grands châteaux dont l’organisation et le raffinement sont dignes des romans du XIXe siècle. Tout aussi paradoxal est le champagne, vin de la fête et du luxe, é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Wyoming
  22 avril 2020
Deux voyages extraordinaires avec Jean-Paul Kauffmann à travers les vignobles bordelais et champenois. Ces textes ont été écrits au retour de sa captivité au Liban, il y a donc plus de trente ans. Beaucoup de personnes citées ont aujourd'hui disparu, les châteaux bordelais et maisons de Champagne ont souvent changé de propriétaires, les méthodes de vinification ont évolué. Néanmoins, le vin, cette boisson merveilleuse quand elle est soignée dans son élaboration, est superbement décrite, avec des considérations techniques et économiques accessibles à tous.
D'abord, Bordeaux et l'excellence, avec un tour d'horizon complet riche en informations sur les méthodes pratiquées par les différents châteaux, leur histoire, leur évolution, leur avenir. Beaucoup de poésie dans les lignes de Jean-Paul Kauffmann, entre lesquelles coulent voluptueusement les grands crus du Médoc et les plus modestes, avec des moments d'absolu comme la dégustation de bouteilles de l'année célèbre 1947.
Une ode particulière à Yquem, "plus grand vin du monde", avec ce quitte ou double qui précède les vendanges, cette attente qui expose à la catastrophe ou au triomphe, une narration fascinante des vendanges et de la méticulosité qui les entoure.
Un chapitre spécial pour un rendez-vous spirituel au domaine de la Solitude où les religieuses vont accueillir l'auteur, "silencieuses et souriantes". Elles ont prié pour lui. Il les remercie, les écoute, les interroge, découvre qu'elles goûtent leur vin une ou deux fois l'an, pour les grandes occasions. Elles l'apprécient, sans en connaître d'autre.
Et puis, un chapitre bordeaux-bourgogne, avec toutes les controverses que ces deux mots réunis impliquent. Kauffmann s'en sort très bien et, si l'on sait que son coeur et son palais sont à Bordeaux, il rend grâce à "la pureté suprême", un latour 1929 quand même!
Le deuxième voyage est en Champagne. Là, au moins, pas de risque de comparaison avec le bordeaux. Le voyage de Kauffmann est long, détaillé, instructif au possible, fastidieux quelquefois tant il va dans le détail. On est dans ce monde différent, où règnent les grandes maisons, mais toutes les bulles évoquées par l'auteur s'élèvent aussi au fil des pages avec grâce en éveillant les papilles du lecteur.
Jean- Paul Kauffmann s'est beaucoup intéressé à la terre champenoise et à tout ce qui se passe dessous, dans ces labyrinthes où reposent des millions de bouteilles. Il cite les grandes marques, peut donner aussi quelques conseils, cite des références historiques avec les préférences de Churchill en la matière.
Au cours des deux voyages, l'eau tient une place importante, surtout dans le bordelais où elle a ouvert la voie vers le grand large, mais également en Champagne avec des descriptions des brumes de la Marne plutôt saisissantes.
Un vrai plaisir que ces deux voyages à compléter par des visites sur place, dans les deux régions il y a d'autres merveilles à admirer et une absolument unique à déguster.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
Noctenbule
  04 septembre 2014
Jean-Paul Kauffmann qui après trois années d'enfermement dans une geôle au Liban entre 1985 et 1988 décide de reprendre goût à la vie et aux saveurs avec un voyage au coeur du Bordeaux et du Champagne. En néophyte convaincue c'est avec un grand plaisir et une grande attente que j'ai envie de suivre cet hédoniste dans le voyage du vin.
Ce journaliste connaît bien le vin. Il est l'ancien rédacteur en chef de l'Amateur de Bordeaux alors les terres du Pomerol, des Graves, des Sauternes n'ont pas vraiment de secret pour lui. C'est ainsi qu'à l'initiative de la Caisse des dépôts et consignations est publié en 1989, Voyage à Bordeaux et en 1990, Voyage en Champagne à la seule intention du notariat français, avec le concours de la maison de négoce Louis Gémon. Folio propose de redécouvrir cette promenade surprenante au pays des vins de Bordeaux et de Champagne agrémenté de post-face.
La première partie des vins de Bordeaux s'écrit d'après ces souvenirs encore vifs dans sa mémoire. Ces grands crus que sont les côtes de Bourg, les côtes de Blaye, le Médoc, le Saint-Emillion, le Pomerol, Les Graves et les Sauternes n'ont pas de secret pour ce reporter des saveurs bordelaises. Il connait les propriétaires de ces fabuleux domaines où la qualité du produit est au coeur des préoccupations. L'amour de la pourriture, cette fameuse Botrytis cinera des vignerons du Sauterne est décrite avec un amour authentique surprenant poussant à l'admiration de ce vin blanc à la saveur bien particulière. D'ailleurs, c'est une ode à l'amour du terroir qui nous est proposée même dans le texte opposant le bordeaux au bourgogne.
J'avais envie de prendre le train et d'aller à la découverte de ces gens qui mettent leur passion au service de leur art. Mais voilà, 22 ans après avoir écrit ce livre, il écrit une postface nommée Un nouveau monde. Car cet univers a bien changé avec le temps où les gros groupes sont plus présents, où ces hommes qui ont creusé leur sol pour planter des plans de vignes ont disparu. Une partie de la magie de ce breuvage s'est envolée. le vin n'est pas forcément moins bon, mais son aspect commercial devient plus important que l'histoire du produit.
Le Champagne lui possède une saveur bien particulière car c'est le premier breuvage qu'il a bu lors de son retour en France. Alors même si ces papilles n'ont pas pu distinguer les saveurs subtils du vin pétillant, le souvenir de ce moment restera à jamais graver dans sa mémoire. D'ailleurs cela peut expliquer cette passion dans l'écriture dans l'Histoire du Champagne que cela soit dans sa découverte, sa fabrication, son espace géographique, ses saveurs, son commerce... Car il faut noter que M. Kauffmann n'est pas un amateur. Les petites bulles n'ont pas de secret pas de lui et se révèlent avec douceur pour notre plaisir de lecteur. Arpentant le territoire allant de Reims, à Epernay en passant par Aÿ sans oublier l'Aube, bien entendu le Champagne se dévoile et démystifie.
Un livre que j'ai vraiment adoré lire pour ne pas dire que j'ai bu les mots de l'auteur. N'aimant ni le vin et ni le Champagne, il m'est toujours difficile de bien comprendre les amateurs de breuvages alcoolisés à base de raisin. L'envie de voyage et de dégustation se fait presque à chaque page. On oublie pas que le vin n'est pas seulement une histoire de terroir c'est aussi une histoire d'hommes surtout en Bordeaux et de femmes surtout en Champagne. J'aurais apprécié quelques anecdotes cocasses sur la consommation car de tout temps des personnalités ont aimé ces alcools allant même jusqu'à s'en baigner.
Tout comme Stevenson avec son âne, il faudrait créer un guide pour se balader à la découverte de cette nature domptée qui peut se mêler à la dégustation selon les conseils de Jean-Paul Kauffman. Un livre qui ne se déguste pas une seule fois, c'est une certitude. Il va aller au chaud dans ma bibliothèque et je sais qu'un jour, je vais le relire avec délice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bookworm23
  05 juillet 2014
Jean-Paul Kauffmann est journaliste de profession. Dans les années 80, alors qu'il officiait la semaine au Matin de Paris, celui-ci était également rédacteur en chef de la revue l'Amateur de bordeaux. Ses week-end étaient consacrés à parcourir la région de Bordeaux en vue d'enrichir cette revue spécialisée. Dans son Voyage à Bordeaux 1989, l'auteur nous propose un périple dans les grands crus, et dans les grands domaines du bordelais : Saint-Emilion, Pomerol, Les Graves, Côtes de blayes et encore bien d'autres. Comme il le précise lui-même dans sa postface, ce récit correspond plutôt à sa découverte de l'univers du vin dans les années 80. Avec lui, le lecteur partagera des moments de dégustation.
Sur le même principe,dans la deuxième partie de ce livre Voyage en Champagne 1990, l'auteur rend compte de ses périgrinations au fil des grands noms du Champagne : Pommery, Moët et chandon, Krug et bien d'autres. A travers les différentes maisons, il nous fait découvrir la variété des vignobles, leurs spécificités et les principes de fabrication de ce breuvage pour obtenir les bulles si convoitées. Il fait référence à de nombreux spécialistes du domaine pour nous aider à comprendre pourquoi le champagne est une boisson devenue si prestigieuse au fil du temps et comment elle a su gagner sa renommée . Pour pimenter le tout, il n'hésite pas à nous livrer quelques anecdotes de personnes célèbres, amateurs de Champagne tel que Winston Churchill ou encore Maryline Monroe.
Pages après pages, le lecteur s'adonne avec l'auteur à un véritable parcours touristique viticole dans sa globalité, sans renier L Histoire des lieux et des personnes qui ont contribué à créer ou à affiner les crus bordelais ou champenois. L'auteur possède une plume incomparable lui permettant de faire partager ses réflexions sur le sujet, ses souvenirs, ses sensations et ses émotions.
Un livre très accessible qui relate les expériences d'un amateur de vin.
Lien : http://lectures-gourmandes.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ClemenceLebovic
  25 juin 2018
On peut hésiter avant de se lancer quand on est un simple amateur sans connaissances particulières. Mais ça serait dommage de se priver de la lecture de cette réédition des voyages, découvertes et rencontres de Jean-Paul Kauffmann. Son style direct et didactique d'ancien journaliste est fait pour intéresser même les néophytes. Certes la lecture doit être encore meilleure quand on est un connaisseur. Mais comme un bon vin, le lecteur appréciera quelques soient ses connaissances. Avec l'auteur on voyage à travers les cépages bordelais et champenois, on apprend l'histoire des grandes maisons, on se prend d'affection pour tel où tel personnages. On met le doigt sur ce qui fait le nerf de la guerre entre Bordeaux et Bourgogne. Mauvaise foi et rivalité légendaire sont au programme. Ça ne manque pas non plus de rivalités quand on part dans les vignes Champenoise, l'histoire des grandes maisons, mais aussi des villes qui voudraient avoir inventé ce champagne qui fait leurs gloire mondiale.
Lien : https://proposweb.com/2017/0..
Commenter  J’apprécie          00
JoyeuxDrille
  25 février 2015
Je ne suis pas amateur de vin, ni de champagne, je n'en bois pas, mais j'ai apprécié cette passionnante balade au coeur des vignobles et des caves qui en apprend énormément sur ces régions et leur histoire. Les crus, les personnages, les marques, les stratégies, tout cela est fascinant. Et puis, il y a la pudeur de Kauffmann pour parler de ce qu'il appelle sa "mésaventure", sa détention au Liban.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (101) Voir plus Ajouter une citation
WyomingWyoming   20 avril 2020
Du haut de cet observatoire on saisit mieux le mouvement secret de ces coteaux ordonné par les vallées. Même au plus gris de l'hiver, le paysage garde cette impalpable lumière blanche qui se réverbère sur la craie. Au plus fort de l'été, l'éclat violent du soleil est pacifié par le vert toujours un peu mouillé de la vigne. L'horizon brouillé par la brume n'est jamais tout à fait net. Epernay bourdonne tout près. La Marne lisse et fragile luit d'un éclat doux et frais. Au loin, la plantureuse côte des Blancs prise dans un halo de chaleur irradie une lumière pâle et poudreuse. C'est un paysage impressionnant à la fois par sa force vivante et sa modération. Tout concours à lui assurer cette humanité que seuls ont su acquérir les vignobles historiques adoucis au fil des siècles par le labeur et l'intelligence des hommes. La moindre rudesse a été effacée ici. Vu d'Hautvillers, le vignoble champenois apparaît comme une mise en ordre du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
WyomingWyoming   18 avril 2020
Une vingtaine de religieuses, debout, attendent, silencieuses et souriantes. Elles se tiennent dans un ordre parfait. Je les regarde, interdit. Notre petite suite a stoppé net devant elles. Nous sommes porteurs du bruit du dehors, il tombe sur la scène comme un couperet. Notre arrivée, au lieu de troubler l'harmonie et le silence qu'impose la présence de ces religieuses, nous a fait basculer aussitôt dans leur univers. Nous avons franchi soudainement un territoire mystérieux seul connu d'elles. J'observe leurs visages confiants et leurs yeux presque amusés. Je les soupçonne de savoir le pourquoi qu'elles détiennent.
Leur regard m'intimide. Direct, il ne scrute pas et n'essaie pas de surprendre. C'est pourquoi il transperce. Dehors, dans le monde, personne ne regarde plus ainsi. Je ne me sens pas gêné, plutôt incongru, déplacé, en trop.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
WyomingWyoming   19 avril 2020
La limite du bordeaux ne résiderait-elle pas dans l'absence de mystère? Il passe pour être impénétrable, mais ce n'est pas un état qui dure. Une fois que les tanins ont consenti à se lisser, il apparaît saisissable, cohérent, dans toute sa splendeur apollinienne, tandis que le bourgogne, par-delà son apparence aimable, facile presque tautologique, cache une composante inatteignable où se cache sa vraie singularité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
WyomingWyoming   18 avril 2020
La conversation se poursuit à bâtons rompus. Elles commentent entre elles mes propos. Je les prends en flagrant délit de bavardage. Je déclare que nous sommes faits pour nous comprendre puisque nous avons en commun l'expérience de la claustration.
Commenter  J’apprécie          60
WyomingWyoming   21 avril 2020
Le physicien Gérard Liger-Belair a démontré que les bulles naissent à partir d'impuretés ou de légères imperfections à la surface du verre. Une flûte idéalement rincée, exemplairement lisse ne produirait aucune effervescence.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jean-Paul Kauffmann (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Paul Kauffmann
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Un petit coup de jeune de Thierry Bizot aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/1046393-divers-litterature-un-petit-coup-de-jeune.html • Ne fais confiance à personne de Paul Cleave et Fabrice Pointeau aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/116455-polar-livres-de-poche-ne-fais-confiance-a-personne.html • La vérité sort de la bouche du cheval de Meryem Alaoui aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1044139-divers-litterature-la-verite-sort-de-la-bouche-du-cheval.html • Deux messieurs sur la plage de Michael Köhlmeier et Stéphanie Lux aux éditions Babel https://www.lagriffenoire.com/98156-divers-litterature-deux-messieurs-sur-la-plage.html • Venise à double tour de Jean-Paul Kauffmann aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1042982-divers-litterature-venise-a-double-tour.html • Taxi Curaçao de Stefan Brijs et Daniel Cunin aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/1046452-divers-litterature-taxi-curacao.html • Toute ma vie pour la musique de Sam Bernett aux éditions Archipel https://www.lagriffenoire.com/1044315-traditions-toute-ma-vie-pour-la-musique.html • Un mariage à la mode de Joe Keenan et Mimi Perrin aux éditions 10-18 9782264022615 • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionspoints #editionslivredepoche #editionsfolio #editionsbabel #editions1018 #editionsarchipel
+ Lire la suite
autres livres classés : champagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
277 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre