AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2374534952
Éditeur : Les éditions du 38 (05/10/2017)

Note moyenne : 4.88/5 (sur 4 notes)
Résumé :
De dangereux changements climatiques ont profondément modifié la vie des habitants de l'Intérieur. Au c?ur de l'hiver permanent, seule la cité bulle de Sol détient le secret de l'éternel printemps. Elle réserve cet incroyable privilège à une population d'élus, descendants des premiers bâtisseurs. Mais tout manquement aux règles édictées par les conseillers et les prêtres conduit au bannissement. Et la première règle est d'ignorer les souffrances des exclus, de ceux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Goewin
  02 octobre 2017
Une magnifique dystopie que j'ai dévorée en quelques heures.
Je remercie Anita Berchenko ainsi que Les Éditions du 38 pour ce Service Presse qui m'a permis de découvrir la plume envoûtante de Sylvie Kaufhold. J'ai adoré cette lecture et ses personnages. L'égoïsme des uns est contrebalancé par la générosité des autres. L'hiver permanent s'est étendu petit à petit sur la majeure partie du pays à l'exception de Sol, la cité-bulle, où règne un éternel printemps. Chassés par le froid accompagné de la famine, Inok et sa famille ont quitté leur maison, leur village, pour rejoindre la cité mythique où ils espèrent trouver chaleur et travail. Hélas, à leur arrivée, ils doivent déchanter. Si la cité existe bel et bien, elle n'ouvre ses portes qu'à ceux qui ont les moyens financiers d'y accéder ou encore aux jeunes filles que leur beauté met à part : pour quel sort ? Eux sont condamnés à travailler dans la mine des pierres noires où seuls les plus résistants survivent. Quant au logement, seules quelques planches en bois les protègent bien mal de la rigueur de l'hiver. Une note d'espoir, que ce soit dans les faubourgs ou à l'intérieur même de Sol, la révolte s'organise.
À l'intérieur de la cité-bulle, le monde est très structuré : le premier conseiller aidé des moines et des conseillers gouverne les artisans et les marchands. Pour vivre heureux à Sol, il suffit de suivre ce commandement : « Ce que je ne vois pas n'existe pas » et Inok va devoir résister à cette tentation. À Sol, on cultive l'égoïsme ; il suffit de refuser de voir le mal, la souffrance, l'injustice, et se convaincre que tout est bien dans l'ordre des choses pour jouir du bonheur d'être au chaud et d'être protégé. Mais malheur à ceux qui n'obéissent pas, ils sont bannis sans pitié quand ils ne sont pas jetés aux oubliettes. Inok ne peut oublier ceux qui sont morts à cause des mines, ceux qui continuent à souffrir à l'extérieur. Il va tout faire pour découvrir le secret du printemps éternel de Sol afin que tous puissent en bénéficier.
Sol, c'est un peu le reflet de notre société égoïste de consommateurs où seuls comptent le pouvoir d'achat, la recherche du profit et la possession. Ce faisant nous demeurons trop souvent indifférents au sort du SDF que nous croisons dans la rue et nous détournons le regard. Et je ne parle même pas du problème des migrants. Nous sommes pour l'écologie mais pas prêts à faire les efforts nécessaires. Nous savons que l'on meurt de faim, de la guerre, non loin de nos frontières mais tant que cela ne nous touche pas directement, nous nous en fichons ou étouffons vite le sentiment de culpabilité qui nous a envahis.
L'univers créé par Sylvie Kaufhold est assez sombre mais ses personnages sont lumineux de générosité, d'empathie et de courage. Et surtout, comme dans la vie de tous les jours, rien n'est tout noir ou tout blanc. En dehors de quelques irréductibles, les habitants de Sol peuvent se montrer solidaires, prêts à risquer leur vie pour venir en aide à Inok. le rythme du récit est soutenu et les descriptions sont réalistes. Je me suis très bien représentée les lieux et le contraste brutal entre Sol et ses faubourgs mais aussi le travail de la mine. L'auteure nous interpelle et nous pousse à nous interroger. Elle nous délivre de beaux messages d'amour et d'amitié, de solidarité.
Je pourrais encore vous parler longuement car il y a bien des personnages attachants dans ce roman et j'espère vous avoir donné envie de les découvrir. Personnellement, je verrais bien une suite, est-ce qu'elle est prévue ?
Lien : http://au-pays-de-goewin.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laetitiamercier95
  20 octobre 2017
Nous nous retrouvons avec ce roman dans Sol,une cité bulle ou règne un éternel printemps alors que partout ailleurs l'hiver et le froid sont présents.
Pour avoir cet éternel printemps il faut extraire une précieuse pierre noire des mines ou seul les plus fort et résistant peuvent survivre.
Inok et sa famille quittent leur village pour rejoindre le seul endroit ou il ne fait pas un froid mordant donc la cite de Sol , ils espèrent trouver du travail et la chaleur.Mais cela ne se passera pas comme ils l'espéraient,l'entrée à la cité n'est autorisé qu'aux personnes ayant les moyens financiers.
Inok y accédera finalement après avoir travaillé aux mines d'où il arrivera à s ‘échapper mais ayant vu la mort de certain mineurs et la détresse de ceux qui y sont encore il fera tout ce qu'il peut ,aider par d'autres habitants de la cité pour sauver les habitants du premier conseiller et des moines qui gouverne et trouver le secret de cet éternel printemps.
Arrivera t-il à découvrir ce secret?
Arrivera t il à aider les habitants ?
Le premier conseiller arretera-il de gouverner la cité?
Ici l'auteure nous emmène dans un monde dur ,cruel,ou chacun essaie de survivre comme il le peut.
Pour vivre dans cette cité il faut faire preuve d'égoïsme refuser de voir l'injustice qui y règne et obéir au conseiller sinon vous êtes bannis.
Les personnages sont attachants,généreux et courageux.
J'ai aimé retrouver la solidarité des habitants de Sol qui n'hésitent pas à aider Inok au péril de leur vie .
La plume de l'auteur est fluide ,agréable à lire .
Elle nous transporte réellement dans l'histoire,les détails sont bien présents que ce soit pour les lieux,les personnages et leur état d'esprit,l'auteure a fait un super travail.
C'est une histoire très addictive qui se lit bien et rapidement .
Je ne peux que vous conseillez de vous procurez ce roman en suivant ce lien ,vous ne serez pas déçu et je suis sûr que vous passerez un agréable moment de lecture .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Prose-Cafe
  23 juillet 2019
Merci à La Collection du fou des Editions du 38 et bien sûr à Sylvie de me proposer ce livre en avant-première.
Ouiiiii !!! Il est en pré-vente lors de la rédaction de cet article et sa sortie est prévue pour le 5 octobre dont vous pouvez trouver le lien en bas de l'article.
Bon là, je suis clairement dans le domaine de Mélie, du moins je pense, car pour moi nous sommes dans une dystopie.
Vous voulez mon sentiment ? Ben oui suis-je bête vous êtes en train de lire cette article pour avoir un avis sur cet ouvrage. Sérieusement !
Pour moi, ce livre est destiné à un jeune public, du moins (beaucoup) plus jeune que moi. Attention !!! J'ai beaucoup aimé, je ne dis pas le contraire mais c'est un peu trop léger pour moi.
L'auteure nous propose des personnages attachants que l'on a envie de soutenir, de les pousser vers l'avant, de s'insurger devant les injustices qu'ils subissent, leurs mésaventures mais aussi leurs espoirs. Dans le même temps, je souriais devant les sentiments naissants.
Inok est un élément plus que central dans ce tome. j'avais envie de l'aider, à sauver les autres, même si ma préférée est Alma.
J'étais tellement dans l'histoire que les 200 ont été avalées en une journée. L'écriture est fluide, moderne, bref ça glisse tout seule. Je ne me voyais pas tourner les pages même si je me sentais approcher au terme de ce tome.
J'ai vraiment hâte de lire la suite, voir si les nouvelles alliances vont porter leurs fruits. Voir aussi si les habitants de Sol vont s'insurger, comment vont-ils réagir quand ils devront aller dans la mine, si le premier conseiller va lâcher le pouvoir et comment… La suite quoi !
Alors j'attends, j'espère pas trop longtemps 😛
En tout cas c'est vraiment une très bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Oliveoued
  04 novembre 2017
Malgré une trilogie déjà parue, cet auteure est une véritable découverte pour moi. Et un vrai coup de coeur pour ce one-shot ! Ca fait aussi du bien d'avoir le fin mot de l'histoire et ne pas devoir attendre le tome 2 !

L'auteure nous dépend ici un monde post-apo, en plein changement climatique. Un froid mordant se répand sur le monde. Seule Sol parvient à survivre : cette petite bulle de printemps, coincée sous un dôme, ne survit que grâce aux sacrifices de nombreux mineurs. Car pour faire ce printemps, il faut extraire la précieuse pierre noire des mines.

Nous découvrons ici un monde dur, sombre et inquiétant, vraiment très bien développé. Et l'auteure nous régale de personnage tous plus réalistes les uns que les autres.
Inok, personnage central de l'histoire, accède à Sol après avoir travailler dans les mines. Il se rappelle la souffrance des mineurs et souhaite y mettre fin. Surtout que son père et ses frères s'y trouvent encore. Son personnage est superbement travaillé et on s'attache à lui très facilement, vivant ses bonheurs comme ses doutes tout au long du roman.

Les personnages secondaires ne sont ici pas en reste, avec de forts caractères qui croient en un avenir meilleur pour tous et non pour l'élite bénéficiant de la douceur de Sol.

Bref, je ne veux pas trop vous en dire, à une exception : dévorez ce roman ! Il est très bien écrit et vous fera passer un agréable moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tristhenya
  06 avril 2018
Imaginez un monde bouleversé par un changement climatique d'envergure. Un monde où un froid glacial et redoutable conquiert progressivement toutes les terres habitables, chassant les habitants défavorisés vers un Sol, une cité-bulle et le seul endroit où il fait bon vivre puisqu'il est maintenu à la température supportable d'un printemps éternel...
La plume de l'auteure est envoûtante. Elle est également très fluide et précise avec les nombreux détails qui nous permettent de parfaitement nous immerger dans l'histoire. J'avais l'impression d'y être ! Sylvie Kaufhold donne vie à son univers et à ses personnages avec un grand talent des mots. C'était savoureux !
Lien : http://www.chibigeeky.be/sol..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TristhenyaTristhenya   06 avril 2018
Liane doit à présent rejoindre elle aussi la salle des tuyaux. Son tour de chant approche. À peine quelques couloirs et la voilà assise sur l’estrade, sur l’un des six fauteuils de velours grenat qui entourent en un cercle parfait les grands tuyaux de cuivre qui plongent dans les profondeurs de Sol. Un jeune garçon lui apporte un verre d’un liquide rouge rubis, un reconstituant qui prolonge ses capacités vocales. Voilà des semaines qu’elle vient dans cette salle trois fois par jour prendre son service et elle sait maintenant que sans cette boisson ses cordes vocales ne survivraient pas très longtemps à ces longues heures d’astreinte. Pourtant elle ne l’aime pas, elle devine que le liquide la prive de ses moyens de réflexion, la soumet à la volonté du maître de chant. Son libre arbitre est le prix à payer pour soigner sa voix. Elle déteste l’idée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2841 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre