AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266100069
350 pages
Pocket (02/03/2000)
3.95/5   21 notes
Résumé :
Quelles forces nous poussent chaque jour à ranger, épousseter, faire les vitres et laver ? Dans le domaine ménager, le moindre geste n'est jamais anodin et repose sur des mécanismes d'une précision et d'une subtilité stupéfiantes. Il importe notamment de prendre en compte les émotions et les sensations. Car, entre plaisirs, agacements et coups de nerf, ce sont elles qui nous poussent à l'action. C'est le coeur qui décide ! Le monde sensible a ses raisons que la rais... >Voir plus
Que lire après Le coeur à l'ouvrage : Théorie de l'action ménagèreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
J'aime Jean-claude Kaufmann ! Après cette déclaration liminaire qui explique la présence de plusieurs de ses ouvrages dans ma bibliothèque j'explique cette appétence pou la sociologie de cet auteur : il fait de la sociologie du quotidien , au fil d'entretiens et de témoignage il dégage les mécanismes qui sous tendent nos gestes les plus routiniers . La routine ! le geste de tous les jours que l'on n'analyse pas , qui paraît aller de soi et qui , le livre le montre , recèle en lui les armatures secrètes de notre histoire personnelle et de notre vision du monde . Pourquoi déteste-t-on le balayage , la lessive, le repassage ? Pourquoi les aime-t-on ? Comment ces gestes s'adaptent-ils aux nouvelles technologies ? Peut-on sous-traiter ces gestes ou pas ? Des questions qui interrogent la vraie vie ,au plus près du corps .. ;Je trouve ça passionnant.
Commenter  J’apprécie          50
J'avoue qu'en commencant la lecture de ce livre, je cherchais des conseils pour me motiver à faire le ménage. Je comptais étudier la théorie avant de me pencher sur la pratique avec des guides. La première partie est exceptionelle à cet égard. Ca commence très fort avec des fulgurances telles que : « l'humanité est née de la propreté ménagère ». Cette partie consacrée aux objets est très théorique, il y a donc des passages qui peuvent être difficile à lire. C'est le problème des sujets considérés comme triviaux, l'auteur a alors à coeur d'en faire une analyse poussée.

Le reste du livre m'a beaucoup déçu, j'ai trouvé cela peu pertinent. Les personnes ayant participé à l'enquête sont peu nombreuses et relativement inintéressantes car plutôt normale. C'est pour ça que je préfère les émissions comme « nettoyeurs maniaques » (« obsessive compulsive cleaners » sur channel 4 en angleterre) ou à l'inverse « c'est du propre » en france qui montre des gens qui se laissent aller au niveau ménager. Ces émissions montre des cas souvent extrêmes et intéressants en matière de psychologie voire de psychanalyse du ménage.

Pour revenir au livre, je suis partagé. La première partie est à lire et à relire. le reste m'a beaucoup moins excité les neurones. C'est la première fois que j'ai du mal à lire (autant à cause du niveau que de l'ennui) un bouquin de Kaufman au point de recourir à de la lecture rapide, les autre que j'ai lu je les ai dévoré. J'ai quand même pu glaner quelques conseils pratiques et surtout des réflexions vertigineuses dans la première partie.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Les habitudes ne sont pas de simple gestes réflexes;elles mémorisent une culture, des idées.L'injonction du moment réactive ces habitudes , donc ces idées (bien qu'elles restent souvent implicites) .
Commenter  J’apprécie          30
Le plaisir, souvent, vient du geste lui-même, du bercement d'un rythme, de la sensualité d'un contact. Et plus largement, de la fierté qui émane de l'oeuvre réalisée, du chaos vaincu.
Commenter  J’apprécie          30
Comparé à ce monde agité, l'interaction avec les objets est beaucoup plus tranquille et reposante
Commenter  J’apprécie          60
Le monde est né de l'idée du propre ; le premier apprentissage de l'enfant est celui de la propreté ; le geste quotidiennement refondateur de la civilisation consiste à se laver et à ranger.
Commenter  J’apprécie          20
la vie elle-même peut n'être rien d'autre que ce cadre, un maillage serré d'injonctions et de gestes évitant d'avoir à se poser trop de questions.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Jean-Claude Kaufmann (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Kaufmann
https://www.laprocure.com/product/1073037/kaufmann-jean-claude-petite-philosophie-de-la-chaussette
Petite philosophie de la chaussette Jean-Claude Kaufmann Éditions Buchet-Chastel
« La chaussette, c'est sans doute l'accessoire de notre vestiaire le plus discret, le plus anodin, parfois même le plus invisible, et c'est un défi que relève dans ce livre Jean-Claude Kaufmann : nous présenter une Petite philosophie de la Chaussette pendant deux cents pages. C'est vraiment un livre passionnant, parce qu'on découvre que la chaussette cristallise en fait bien des aspects de notre époque contemporaine, notre rapport à la mode, notre rapport à l'argent, notre rapport aussi au couple... » Guillaume, libraire à La Procure de Paris
+ Lire la suite
autres livres classés : ménageVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (58) Voir plus



Quiz Voir plus

Philosophes au cinéma

Ce film réalisé par Derek Jarman en 1993 retrace la vie d'un philosophe autrichien né à Vienne en 1889 et mort à Cambridge en 1951. Quel est son nom?

Ludwig Wittgenstein
Stephen Zweig
Martin Heidegger

8 questions
136 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophes , sociologie , culture générale , cinema , adapté au cinéma , adaptation , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}