AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782930235769
Éditeur : Les Carnets du Dessert de Lune (01/01/2010)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Éva est amoureuse. Il faudrait se dit-elle mettre amour et toujours dans le même poème, mais elle sait que toujours n’existe que pour les framboises écrasées sur les nappes trop blanches alors elle plonge dans la confiture, comme si l’on pouvait se noyer dans un bocal avec l’amour posé au bord. Et l’amour se penche et attrape la cheville déjà sucrée d’Éva mais glisse lui aussi dans les framboises rouges éclaboussant au passage l’entourage qui prend le jus pour du sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Dessert
  11 avril 2017
"Eva est amoureuse". Cette phrase revient comme un leitmotiv dans le livre. Comme une aventure sans cesse renouvelée. Une aventure qui enferme un peu, qui libère beaucoup, qui inquiète aussi, avec ses départs, ses retours, ses abandons, ses enthousiasmes. Une aventure nourrie de petits évènements pour faire grandir l'autre dans ses pensées. Les autres. Les mille et une choses quotidiennes qui ont des goûts de fruits rouge, avec l'envie de faire durer "amour" avec "toujours" en sachant que rien n'est sûr. Un livre grave et léger. Plaisant.
© Alain Boudet
Eva Kavian semble avoir écrit ce livre comme on tient un journal Petit à petit. Son écriture poétique la montre amoureuse. La ritournelle « Eva est amoureuse » se répète au début de plusieurs textes. Pas des histoires mais des moments décrits. Tous remplis d'amour et de langueur. Illustrés sobrement par Georges van Hevel, ils offrent une petite bulle d'air.
© Le Soir
Eva amoureuse, quel bonheur ! Qu'elle est belle Eva dans sa douleur d'aimer, déclinée au présent, au passé, à son bilboquet. En poèmes d'amour, césures d'or et prose verte, sa plume douée d'une cruelle douceur flambe à chaque coup de coeur. Elle chante la vie, pleure les coups de chiens, danse les désirs arc-en-ciel en mots joyeux, phrases mouillées gouttant un sang de fruit rouge. Des mots d'envie, de reflets, de pommiers. Des noirs, des pleins d'espoir. Des bleus qui pochent l'âme. Des tendres à rosir les joues. Des mots de tous les jours qui voltigent sous nos yeux, se font la bise sur sa nuque, jouent à la marelle dans la ronde des saisons. Elle sourit, l'amoureuse, croque la pomme en rêvant trop grand à l'amour, au grand amour. Viendra-t-il la délivrer de ceux, tout de joie et de souffrance, qu'elle conjugue coquinement pour former un refrain entraînant ? La sauvera-t-il de ces maux souvent trop laids, sans raison ni belle âme, juste bons à la laisser clopiner à cloche-pied ? Délivrera-t-il ces moments trop beaux, à épouser sur le champ, avant qu'ils ne s'évadent ?
© Pascale Arguedas
Lien : http://www.dessertdelune.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEM
  12 mars 2018
Carnets de poèmes qui parcoure l'amour dans ces nombreuses facettes. Ici elles sont souvent sombres et "mélancoliques". cependant la lumière perce parfois dans de petits signes quotidiens.
Commenter  J’apprécie          40
Danieljean
  06 juin 2016
C'est très beau et mélancolique aussi. Cela sert un peu le coeur ces amours perdues et le temps qui passe.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   06 juin 2016
Eva est amoureuse. Elle met des pinces dans ses cheveux et sort son bilboquet. Si la boule au premier coup se pose sur le bâton, elle choisira une robe rouge, mais ses cheveux relevés laissent des baisers croquants se glisser sur sa nuque, ça fait trembler sa main. Clac. Si la boule au second coup se pose sur le bâton, Eva dessinera une histoire à dormir debout, mais sans sa robe, le vent sur sa peau fait trembler sa main. Clac. Si la boule cette fois, la troisième donc, se pose sur le bâton, Eva toute amoureuse ira à cloche pieds jusqu’au premier pommier. Mais en dormant debout, des baisers dans le cou, et sur la peau, le vent, sa main à cloche pieds ne pouvait que trembler. Clac. Alors Eva dépose son bilboquet et court jusqu’au pommier. Elle prend la plus belle des pommes et l’emballe dans sa robe rouge. Ça commence à ressembler à une histoire, se dit-elle, d’être amoureuse comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   06 juin 2016
Dans la nuit orange, Eva laisse la pomme et met dans sa bouche le sexe tout grandi de celui qu’elle aime qui du coup entend la chanson qui s’invente dans sa tête et ça lui donne un sourire si beau que toutes les pinces d’Eva tombent quelque part et ses cheveux sur ses épaules. Ça ressemble à une histoire qui commence, se dit Eva, ces cheveux à relever avec des pinces. Mais elle est amoureuse, elle oublie les histoires à dormir debout, elle laisse celui qu’elle aime grandir, grandir, grandir, dans sa bouche, avec son beau sourire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   06 juin 2016
Elle prend la pomme emballée d’une main, et de l’autre le bilboquet. S’il choisit la première, elle restera nue. S’il préfère l’autre, elle croquera la pomme comme un baiser croque une nuque, mais il prend les deux mains. La boule se pose sur le bâton et la robe sur le soleil. Ça fait une femme nue et un homme autour d’une pomme. Eva trouve ça très beau, pour une histoire. Elle a les yeux qui brillent et une chanson dans la tête, une belle chanson d’amour qui s’invente toute seule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BRAEMBRAEM   12 mars 2018
Si j'écrivais un poème
chaque fois que je fais l'amour
il me faudrait de nombreuses
années comme celle-ci
pour faire un recueil.
Si j'écrivais un poème
à chaque jour sans,
on ne saurait plus quoi faire
de mes poèmes.
Si, au lieu d'écrire
quand j'ai besoin d'amour,
je pensais à toi,
peut-être reviendrais-tu.
Commenter  J’apprécie          00
BRAEMBRAEM   12 mars 2018
Il faudrait se dit-elle mettre amour et toujours dans le même poème, mais elle sait que toujours n'existe que pour les framboises écrasées sur les nappes trop blanches alors qu'elle plonge dans la confiture, comme si l'on pouvait se noyer dans un bocal avec l'amour posé au bord.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eva Kavian (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eva Kavian
Morgane 14 ans a lu Tu es si belle d'Eva Kavian, paru chez Oskar éditeur. Elle en parle dans ce nouveau SpeedBook. ------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ya2scuvg
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ma mère à l'ouest

pourquoi Samantha doit elle quitter sa mère?

Elle part en voyage
elle a des problèmes mentaux
elle vient de décéder

8 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Ma mère à l'Ouest de Eva KavianCréer un quiz sur ce livre