AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791021406919
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (24/10/2019)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Flora a tenté de mourir, après avoir envoyé un message à Jeanne pour la libérer de " leur secret ". Jeanne est seule et écrit à sa mère, restée aux urgences. Elle comprend enfin ce qui s'est passé quatre ans plus tôt entre David, l'ex-amant de sa mère et Flora, et la prison dans laquelle ce secret l'a coincée.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
karinch07
  04 décembre 2019
Le début m'a déroutée, j'avais du mal à suivre, mais ce sentiment de "décousu" est normal : on suit le cheminement de pensée puis d'écriture de Jeanne, jeune ado de 14 ans qui comprend, au fur et à mesure de ses réflexions, la raison du geste et du mal-être de sa soeur Flora. Flashbacks, images, réflexions... les morceaux du puzzle s'assemblent, occultés, refoulés de la mémoire de la petite fille de 10 ans qui avait assisté à une scène qu'elle n'avait pas comprise... L'attente des nouvelles de Flora, de la réaction de la mère, la culpabilité, la volonté d'agir...
D'Éva Kavian j'avais déjà lu "ma mère à l'ouest" et "la conséquence de mes actes" très appréciés et empruntés par mes élèves.
L'agression sexuelle et ses conséquences est ici abordée sans dire les mots, sans description clinique, mais on comprend les dégâts sur la victime et ses proches, l'auto-destruction, le mal-être les tentatives (ou réussites) de suicide...
Merci Masse critique Babelio pour ce court roman coup de poing ! Déjà emprunté et lu par plusieurs de mes élèves, et qui a permis de lancer un débat et de mettre des mots sur des maux....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Anaellita
  09 décembre 2019
J'ai découvert ce roman très court grâce à l'opération Masse Critique et je n'ai pas été déçue ! C'est une sorte de longue pensée couchée sur le papier, presque "en direct", comme on écrirait une lettre à quelqu'un pour se vider de quelque chose de trop lourd à porter.
Le sujet est très dur, et en même temps abordé avec toute la naïveté de l'enfance, mélangé au questionnement de l'adolescence , sans description précise de ce qu'il s'est passé.
Un récit très fort...
Commenter  J’apprécie          60
Linelo
  10 décembre 2019
Pourquoi cette inscription "Tu es si belle laide" sur le mur la chambre de Flora ? Et cette tentative de suicide, dernier appel à l'aide de cette soeur en détresse ? C'est ce que Jeanne va tenter d'expliquer, à travers une longue lettre adressée à sa mère dans laquelle elle reconstruit le puzzle des événements passés, dont elle a gardé le secret mais qu'il est temps de dévoiler.
Ce court texte aborde plusieurs thèmes difficiles, comme l'agression sexuelle, le malêtre qui s'en suit et se manifeste sous différentes formes, et la culpabilité ou l'impuissance des proches. Cependant, si on ne lit pas le résumé (ce qui est mon cas puisqu'il s'agit d'une citation sur la 4è de couverture), on va mettre du temps à comprendre ce qu'il s'est passé et c'est assez déstabilisant pour le lecteur. Il faudra s'accrocher pour attraper des informations parmi le flot ininterrompu de Jeanne, qui, dans l'urgence de tout raconter, se répète et mélange flashbacks et pensées sur le moment. Une construction assez difficile à suivre, qui, si je comprends ce choix de la part de l'auteure, pourra rebuter de jeunes lecteurs.
Lien : http://ocalypso.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chroniquesparmilliers
  21 décembre 2019
Je remercie avant tout Babelio et la maison d'édition de m'avoir sélectionné et fait parvenir ce petit service presse via la Masse Critique.
Malheureusement, mon avis sera très rapide concernant celui-ci car je n'ai pas vraiment adhéré à la petite histoire de ces soeurs Flora et Jeanne. Jeanne, étant la cadette, se voit confier un secret par sa soeur, mais aurait-elle les épaules pour le garder pour elle seule ?
Nous avons les pensées de Jeanne suite à la tentative de suicide de sa soeur et ce fameux mot laissé, celle-ci l'incite à garder un lourd secret depuis quatre ans. 
Mais qu'à-t'elle vue qu'elle n'aurai pas dû ... ?
Le secret nous est dévoilé et nous comprenons enfin ce tel secret qui a été dissimulé. C'est une petite nouvelle avec un message fort et d'actualité, mais qui ne m'a vraiment emballé, ça ne m'a touché plus que ça j'en suis navré. 
Il faut de tout dans les lectures, la preuve.
Si au début, j'ai trouvé le sujet plutôt intéressant à traiter, je reste un peu dubitative avec cette lecture rapide.
Chers Lecteurs, je serai curieuse d'avoir vos avis si vous l'avez à votre tour lu.
● NOTE: 2/5 ⭐⭐☆☆☆

Lien : https://www.facebook.com/Chr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Manika
  23 janvier 2020
Flora reçoit un message de sa soeur lui disant qu'elle la libère de leur secret, intriguée par ce texto, elle se rend chez sa soeur et la trouve ensanglantée. Elle appelle les secours avant de retourner chez elle et écrire à sa mère tout ce qui lui passe par la tête.
Un roman nerveux, un peu brouillon comme on peut l'être tant une telle situation. Flora laisse remonter les souvenirs de ce pacte et comprend enfin ce qui s'est passé ce jour là sans pour autant comprendre le pourquoi sa soeur n'a rien voulu dire. Elle retrace aussi le parcours de cette soeur blessée qui ne savait pas comment vivre avec ce qu'elle avait vécu.
Un roman fort dans lequel flotte l'horreur des agressions sexuelles sur mineurs sans que ce soit textuellement dit. Une subtilité que l'adulte perçoit et comprend, qu'en est il d'un pré ado ? (le roman est prévu à partir de 11 ans)
Lien : http://keskonfe.eklablog.com..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LineloLinelo   10 décembre 2019
Flo, qui au moment où je t'écris est peut-être morte, me demande de te dire ce que j'aurais dû te dire il y a quatre ans. C'était son secret. Etait-ce SA prison ? Est-ce SON secret qu'elle voulait anéantir ? Son corps abîmé, son âme salie. Ton bonheur, massacré au cutter. Tagué de son sang pour signer la rupture du contrat. Ou pour quitter la prison qu'était devenu son corps ?
Commenter  J’apprécie          20
IdeesLivresIdeesLivres   28 juin 2020
Si elle me libérait, c’est qu’elle me pensait prisonnière, mais non. Je n’étais pas prisonnière. Je ne le vivais pas ainsi. C’est plutôt notre secret qui était prisonnier, puisque je l’avais comme oublié. Je dis « comme » car ce n’est pas un oubli habituel, une distraction ou un problème de mémoire. Ce n’est pas un souvenir perdu ou rendu approximatif au fil des ans. J’avais vécu ce moment, et il s’était effacé, assez rapidement sans doute, car je n’ai pas non plus d’images des jours qui l’ont suivi mais, à l’instant où je me suis demandé de quoi elle parlait, je l’ai su. Je suis redevenue la petite fille de dix ans. Jure-le-moi ! Jure-le-moi que tu ne diras rien à maman, sinon je ne te parle plus jamais ! C’était peut-être la seule solution, pour l’enfant de dix ans que j’étais, d’effacer les images, plutôt que de te mentir, ou de ne rien te dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
IdeesLivresIdeesLivres   28 juin 2020
Oh, maman, j’ai envie que tu sois là, je n’en peux plus de pleurer toute seule depuis mon réveil, je comprends Flo, qui voulait se faire du mal parce que maintenant, moi aussi, je suis laide, moi aussi, je me déteste, moi aussi, je ne vaux plus la peine, moi aussi, je suis sale, d’avoir vu ce que j’ai vu et de le comprendre enfin, moi aussi, j’ai voulu te protéger, nous protéger, et mon silence a tracé ma faute en lettres rouges. J’ai oublié, je n’ai pas compris, je n’ai pas voulu voir, tu y crois, à ça ? Et pendant toutes ces années, avec moi dans sa chambre et puis dans son studio, Flo a été seule. Infiniment seule. Je veux qu’elle vive et qu’elle ne soit plus jamais seule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LineloLinelo   10 décembre 2019
Nous sommes seules maintenant. Tu n'as rien vu, OK ? Heureusement que tu es arrivée. Tu m'as sauvée. Maman est si heureuse. Jure-le-moi ! Jure-le-moi que tu ne diras rien à maman, sinon je ne te parle plus jamais !
Commenter  J’apprécie          10
IdeesLivresIdeesLivres   28 juin 2020
Je me souviens très bien de tes robes qui dansaient sur tes jambes, du parfum qui restait dans la pièce que tu quittais. Nous avons aimé David parce qu’il t’aimait, nous l’avons aimé parce qu’il te rendait belle et que, depuis que tu souriais à nouveau, nous pouvions être des enfants normaux. Maman est si heureuse. Jure-le-moi ! Jure-le-moi que tu ne diras rien à maman, sinon je ne te parle plus jamais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Eva Kavian (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eva Kavian
Morgane 14 ans a lu Tu es si belle d'Eva Kavian, paru chez Oskar éditeur. Elle en parle dans ce nouveau SpeedBook. ------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ya2scuvg
autres livres classés : agression sexuelleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Ma mère à l'ouest

pourquoi Samantha doit elle quitter sa mère?

Elle part en voyage
elle a des problèmes mentaux
elle vient de décéder

8 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Ma mère à l'Ouest de Eva KavianCréer un quiz sur ce livre