AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sword Art Online tome 2 sur 9
EAN : 9782373020052
446 pages
Ofelbe (24/06/2015)
4.18/5   48 notes
Résumé :
Kirito a survécu au jeu de la mort Sword Art Online, et est de retour dans le monde réel. Malheureusement, Asuna et plus de 300 joueurs ne se sont pas réveillés. Suite à des rumeurs, notre héros se met à s’intéresser à un nouveau MMORPG du nom de ALfheim qui aurait été créé sur les bases de Sword Art Online. Kirito, l’épéiste noir, se plonge dans un nouveau monde virtuel où il devra faire face à de nombreux dangers !
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 48 notes
5
12 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

okka
  06 juin 2022
Deux mois se sont écoulés depuis la fin de Aincrad, les milliers de joueurs se sont réveillés dont Kazuto, alias Kirito.
Entre-temps un autre jeu VRMMO a été commercialisé : ALfheim Online (ALO). Un jeu virtuel où les joueurs incarnent une des différentes espèces, qui tous peuvent voler un certain temps. Mais le jeu est plus concentré sur le Player Killer (PK), à l'inverse d'Aincrad, ici, ils sont poussés à attaquer, tuer les joueurs des autres factions. Même si le but est d'aller au centre de la map (carte), et de monter tout en haut de l'Arbre du Monde pour avoir une audience avec le roi des Fées Oberon, qui offrira une récompense pour le peuple ayant réussi.
Personnellement, ce n'est pas un jeu que je jouerais, puisque c'est comme la réalité : les "joueurs PK " si dans la vraie vie on leur donnait cette possibilité, ils le feraient. Et même sans se tuer, ils utilisent la manipulation, la trahison, la moquerie, la colère, et violence par simple "plaisir"... = des comportements de pervers narcissiques.
Donc Kazuto découvre que trois cents joueurs d'Aincrad ne se sont pas réveillés dont Asuna et qu'ils seraient bloqués dans ce nouveau jeu. Alors il va y aller et par chance y retrouver ses anciennes statistiques de compétences et équipements. Ce qui lui sera fort utile (de cheater) pour avancer dans sa quête réelle, virtuelle.
Quant à Asuna, elle est prisonnière telle la belle au bois dormant, dans un monde virtuel, dans une cage dorée tout en haut de l'Arbre du Monde.
Hélas, cela ne lui laisse que très peu de possibilité d'action dans cette histoire.
Heureusement d'autres personnages féminins vont avoir un rôle important. Notamment la cousine de Kazuto : Suguha Kirigaya qui dans le jeu se nomme : Leafa.
Un lien fort va se créer entre eux deux dans le monde virtuel et réel.
Les codes du manga japonais sont bien là  : amitiés, confiance, entraide, humilité, quête de soi, dépassement de soi, ainsi que des anciens ennemis deviendront des alliés.
C'est à se demander si dans le futur pour les pays riches, qui sont de plus en plus numériques si les prisons seront comme ici digitale ?
En tout cas ce fût une très bonne suite de Reki Kawahara, et vivement  la suite :))
Par contre la traduction, correction française a été mal écrite. J'ai compté six erreurs de textes et je ne suis moi-même pas un expert...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Gr3nouille2010
  04 novembre 2015
Deux mois se sont écoulés depuis que Kazuto a terminé SAO et s'est réveillé de son coma. Asuna n'est toute fois pas encore revenue, comme beaucoup d'autres joueurs, comme il était convenu. Kazuto va la voir à l'hôpital aussi souvent que possible, veiller sur elle jusqu'à ce qu'elle se réveille enfin. Mais un jour, Sugô, ingénieur-programmeur qui est à l'origine d'un nouveau jeu vidéo en réseau, se vante auprès de Kazuto du futur mariage qu'il prépare pour lui-même et Asuna, qui aura lieu alors que celle-ci sera toujours endormie...
Peu de temps après cette annonce choc, Kazuto reçoit un mail d'Agil qui lui envoie une photo d'un nouveau jeu vidéo, où l'on peut apercevoir une jeune fille ressemblant fortement à Asuna...
Résolu à tirer ça au clair, Kazuto se connecte, toujours avec le pseudo Kirito, au nouveau jeu : ALfheim Online.
Dans l'anime, cette partie me bloquait un peu à cause de l'univers "fées et magie". J'appréciais mais il y avait trop de fées à mon goût... Je dois dire qu'ici on est justement dosé de ce côté-là et c'est tant mieux ! En effet, on ressent beaucoup moins l'univers des fées, seulement lors des moments importants, comme pendant les combats avec la magie et les particularités spécifiques aux différentes races, et on ressent un peu plus l'action et la gravité des événements. Ce qui donne un plus grand intérêt à l'intrigue !
Tout comme dans SAO, on passe beaucoup plus de temps à suivre les personnages dans le jeu que dans la vie réelle mais l'intrigue principale reste la même. Ainsi, on se retrouve immergé nous aussi dans ALO, aux côtés des personnages, et on découvre tout en même temps que Kazuto/Kirito. Sa quête pour retrouver Asuna étant longue et fastidieuse, l'intrigue réserve de nombreux rebondissements qui lui mettront des bâtons dans les roues. On est captivé à chaque fois parce tout ce que l'on découvre. Son avancée dans le jeu dépend tellement des autres joueurs et de ses propres capacités que tout est imprévisible.
Toutefois, on rencontre quelques facilités, surtout à la fin. Les personnages trouvent parfois des réponses à leurs questions assez aléatoirement et sans pour autant se tromper mais ça ne gâche en rien au plaisir que l'on prend à faire parti de cet univers. Par contre, en ce qui concerne l'intrigue, la simplicité n'est pas forcément là car elle cache des choses bien plus profondes qu'une simple libération d'un personnage...
Kazuto/Kirito est un personnage très attachant. On le découvre beaucoup plus grâce à ses immersions dans le jeu mais comme il reste fidèle à sa propre personnalité dans la vie réelle, ça ne pose aucun problème, on n'a pas la surprise de le découvrir différemment quand il se déconnecte. C'est quelqu'un qui ne sait pas faire semblant. Honnête, loyal et réfléchi, il n'hésite pas à se lancer dans l'aventure et prendre des risques pour ceux qu'il aime, tout en échafaudant des plans et cherchant sans cesse des solutions pour sa quête principale. Il ne se laisse jamais abattre.
Dès son arrivée dans ALO, Kirito rencontre Leafa. C'est elle qui lui apprend les bases de ce jeu et elle va être d'une grande aide tout au long car, s'étant attaché à lui, elle décide de l'aider à parvenir au bout de sa quête même si elle ne sait pas tout de suite de quoi il s'agit...
Yui est également de la partie. C'est le côté un peu niais de l'histoire mais c'est toujours bienvenu quand on voit à quel point celle-ci est sombre... Yui apporte des petits moments de douceur et aussi une précieuse aide.
Un deuxième tome qui est à la hauteur de SAO, avec beaucoup de rebondissements et d'action, et très très peu de longueurs.
L'univers est suffisamment riche et développé pour nous permettre de tout comprendre et de tout visualiser comme si l'on se retrouvait aux côtés des personnages dès que l'on commence la lecture. C'est complètement prenant et addictif !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire-une-passion
  04 août 2015
RISQUES DE SPOILER DU TOME 1 !!
Vu comme j'ai aimé le tome 1 (qui est passé proche du coup de coeur), il était évident que je lirai le tome 2 très rapidement. Et je peux vous dire que j'ai autant aimé cette suite ! Il était très dur de décrocher du roman, tant l'action et le suspense sont présents tout du long !
Kirito revient sain et sauf du jeu où il était enfermé depuis deux ans : Sword Art Online, dit aussi SAO. Heureux de retrouver la vie réelle, il l'est d'autant plus car il va retrouver Asuna, la fille dont il est tombé éperdument amoureux dans le jeu. Mais un nouveau coup dur va le faire se renfermer sur lui-même : Asuna n'est pas sortie du jeu et est enfermée dans un nouveau jeu, où là, les personnages peuvent aussi mourir mais ressuscitent très vite. Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, il apprend par un homme nommé Nobuyuki Sugô, qu'il est fiancé à Asuna, et que même si elle ne se réveille pas, il compte se marier avec elle dans une semaine.
Une nouvelle course contre la montre est déclenchée. Lui qui pensait reprendre une vie normale aux côtés de la femme qu'il aime, ses fondations se cassent peu à peu. Il est déterminé à la retrouver, même si pour cela, il doit remettre le Nerve Gear sur sa tête et replonger dans un nouveau jeu appelé Alfheim Online.
Étant donné que ma lecture du tome 1 était récente, je me rappelais déjà beaucoup de faits qui s'y étaient déroulés. de ce fait, je n'étais pas perdue dès le premier chapitre, et pouvais ainsi m'immerger totalement dans ce nouvel opus, qui promettait encore plus de suspense et d'action, et une intrigue sensiblement pareille, avec toutefois des nouveautés surprenantes. La différence avec SAO c'est que les personnages du jeu peuvent mourir et ressusciter quelques minutes après. Or, dans SAO, un personnage mourrait dans le jeu, mais aussi dans la vie réelle, ce qui avait créer un sacré chaos sur Terre.
Même si le méchant de SAO n'est plus présent dans cet opus, celui qui le remplace est bien pire. Un peu jeté de la caisse, il n'hésite pas à tester de nouvelles choses sur les joueurs, au risque de les perdre définitivement. Son rêve de grandeur dépasse l'entendement et du coup, sa psychologie est vraiment mise en avant pour qu'on le déteste, et ça marche vraiment bien ! Durant ce nouveau périple, Kirito fera la connaissance avec Leafa, une jeune fille qui, comme lui, se prête au jeu de ce nouveau RPG. Mais qui est-elle réellement dans la vraie vie ? A-t-elle la même personnalité ? le jeu exacerbe-t-il les sentiments et sensations ?
À ses côtés, il trouvera une jeune fille prête à tout pour l'aider dans sa quête et sauver Asuna, même si elle ne connaît pas l'identité de cette personne. Un lien de forte amitié va vite se créer entre eux, accompagner de moments d'humour mais aussi de doutes quant à ce dans quoi ils se sont lancés.
Sans pour autant vous spoiler, la différence avec le tome 1, c'est que l'auteur a décidé de varier entre les passages du jeu et la vie réelle, ce qui apporte un gros plus au récit, nous permettant ainsi de s'attacher encore plus aux personnages que nous découvrons. Je vous avoue que quand l'un des secrets est révélé, même si je n'ai pas été choquée de cette annonce, j'ai été assez surprise pour dévorer encore plus vite le roman, jusqu'au moment de la vérité. Je pense que ceux qui l'ont lu comprendront de quoi je parle ! Je dois dire que l'auteur a joué un beau coup de maître en insérant cette petite nouveauté qui tient vraiment en haleine jusqu'au bout. Plusieurs fois dans ma lecture, j'ai espéré que ce secret soit dévoilé, en me disant que l'auteur était quand même assez sadique d'attendre presque la fin du roman pour.
Concernant les personnages, je les ai autant aimés que dans le premier, même plus, si c'est possible. Ils ont chacun leur personnalité qui s'étoffe au fil des pages. Même si on pense les connaître, on a la surprise de les découvrir à chaque page, à chaque mouvement qu'ils font, chaque parole qu'ils ont. C'est aussi la grande force du roman : l'auteur arrive à nous surprendre et à nous happer avec des personnages qu'on croyait déjà bien connaître.
En résumé, un second tome dans la lignée du premier, qui tient en haleine avec une nouvelle intrigue et des personnages qu'on apprécie retrouver ou tout simplement rencontrer. de nouvelles quêtes se dévoilent, qui risquent bien d'avoir plus de conséquences qu'ils ne le pensent. Un méchant encore plus poussé psychologiquement que le premier, qui nous fait passer cependant de bons moments de peur et de rire, devant sa motivation à devenir le roi de ce nouveau jeu. Un presque coup de coeur, donc, pour ce second opus ! J'attends avec beaucoup d'impatience la suite ! 2016 va être long à arriver, je vous le dis !
* Je remercie les éditions Ofelbe pour leur confiance et cette superbe découverte ! *
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YamiShadow
  30 décembre 2015
Il est inutile de cache mon amour pour la licence « Sword Art Online ». J'ai beau la connaitre par coeur (ou presque), c'est avec une grande joie que j'ai pu enfin mettre la main sur ce second volume (Merci au Edition Ofelbe !). Encore une fois, le second volume français regroupe directement deux tomes de la version Japonaise. Après le sublime travail d'adaptation de l'editeur, que cache cette suite ? L'essai sera-t-il de nouveau confirmé ?
Kazuto Kirigaya, alias Kirito, a réussi à vaincre le terrible monde de Sword Art Online et ainsi parvenir à finir ce jeu mortel. Tout le monde semble être prêt pour retourner dans la réalité après 2ans de jeu. Tout le monde ? Absolument pas. Kazuto n'a pas pu tenir sa promesse de retrouver Asuna dans la réalité, puisque cette dernière n'ai pas revenu avec lui ! Notre héro perd de plus en plus espoir jusqu'au jour une sa dulcinée semble avoir été aperçu dans le nouveau jeu en vogue : « ALfheim Online ». Un nouveau jeu en full immersion basé sur la magie plutôt que sur les skill d'arme. Un monde où il est même possible de voler ! Il ne faut pas plus de chose pour voir Kazuto revêtir le vêtement de Kirito et partir à l'assaut de ce monde, a la recherche d'Asuna. La retrouvera-t-il ? Que cachera ce nouveau monde ?
Ce second volume regroupe la second parti de la saison 1 de l'anime de la série. Un arc qui a pas mal déplu les gens, moi le premier. L'arc de Fairy Dance n'a pas celui que j'ai préféré des 4 actuellement diffusé sur le territoire français. En effet l'anime a fait le choix de mettre l'accent sur la relation entre Suguha et Kazuto, sur l'amour de cette dernière pour son frère. du fan service ? Peut-être … mais assez mal géré pour le coup. Quel plaisir de voir que ce surplus n'existe pas dans le roman !! Pareil pour la partie IRL, qui est certes ultra sympa à lire puisque l'on a enfin l'occasion de voir nos personnages dans leurs vrai vies en dehors du jeu, qui avait été allongé dans l'anime. Autre point assez intéressant et qui réconcilié avec cette partie de l'histoire est qu'on peut enfin découvrir les partie que l'anime a décidé de ne pas mettre… A savoir quand même un bon quart du livre ! Je n'en dirais pas plus sur le contenu, bien que les connaisseurs ne mettront pas bien longtemps à deviner ce dont je peux bien parler ! Tout est présent dans le roman (en même temps, c'est aussi l'oeuvre original !)
Ce tome apporte aussi son lot de petite nouveauté, qui sont peut être totalement inutile, mais qui sont sympathique. En effet nous avons cette fois ci différents points de vue. Outre celui de Kazuto/Kirito, nous pouvons voir quelques instants à travers les yeux d'Asuna, mais aussi de Suguha, sa petite soeur ! Un apport qui donne de la fraîcheur, et qui casse aussi avec la froideur de notre héro plus si solitaire !
Comme ce fut le cas pour le premier volume, nous avons toujours la présence des illustrations d'abec, qui apporte une pointe de plaisance dans le récit. Un élément représentatif des Light novel. La couverture a aussi subit une remise en couleurs avec un rouge bien profond ce qui fait ressortir pas mal de détail. La couverture donne simplement envie ! Une nouvelle fois, excellent travail de la part d'Ofelbe !
En conclusion, un second volume qui me réconcilié avec l'arc de Fairy Dance. Maintenant il ne me reste plus qu'à attendre début 2016 pour mettre la main sur le 3eme tome et découvrir Phantom Bullet ! Et surtout, plus les tomes avancent, plus nous nous approchons des arcs inédits, et c'est simplement hâte de les découvrir !! VIVEMENT !
Lien : http://theshadowbooks.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Chroniques_Aleatoires
  14 janvier 2016
Quel plaisir que de me replonger dans SAO ! Alors que Kirito a fini le jeu, qu'une ère s'achève, le cauchemar est loin d'être fini; En effet, plusieurs joueurs dont Asuna ne se sont pas réveiller pour des raisons inconnus et de fil en aiguille, Kirito se retrouve dans un nouveau jeu et de nouvelles aventures pour sauver sa belle. On reprend presque les mêmes et on est repartis, mais dans un nouvel univers incroyable et fantastique, sans oublier de nouveaux personnages pour pimenter le tout. Si vous avez aimer SAO, découvrez l'incroyable ALO.
Kirito est donc toujours le personnage principal et le seul à raconter les choses à la première personne (sauf une petite exception mais j'y reviendrais). Il remet le couvert dans le nouveau VRMMO qui fait fureur, ALfheim Online ou autrement dit ALO. Notre taciturne adoré va faire de nouvelles rencontres dans ce monde de fées inspiré des mythes nordiques et avec l'aide de Yui, plus mignonne que jamais. Epéiste hors pair à la ténacité inégalée, il se donne pour mission de rejoindre l'Arbre-Monde et sauver Asuna. Même si on retrouve rapidement nos repaires avec lui, il est agréable de voir qu'il a murit et qu'il s'ouvre plus facilement.
La première personne que Kirito va rencontrer est la belle blonde Sylphide du nom de Leafa qui n'est autre que sa petite soeur Suguha dans le monde réel. Durant leur quête, ils vont se rapprocher tout en ignorant leurs identités respectives. Suguha/Leafa est un tout nouveau genre de personnage, une héroïne inédite jusqu'à présent. Deux personnalités qui sont les deux faces d'une même pièce : Suguha est garçon manqué et timide, pendant que Leafa est plantureuse et extravertie. On peut dire que par instant il en va de même pour Recon, le compère de la demoiselle.
Asuna est la seconde héroïne de l'histoire, même si elle a un rôle de support et de raison de l'aventure dans laquelle se lance le jeune homme. Grâce à elle, on a certaines informations sur les coulisses du jeu et de son « enlèvement ». On a aussi la confirmation qu'elle est à la fois une jeune femme douce, intelligente et forte à la fois. Ses face à face malsains avec Sugo rajoutent une couche de ténèbres et de tristesse sur le couple maudit. D'ailleurs Asuna n'est pas la seule tête connue de SAO puisqu'on voit Agil, Klein, Silica et même Lizbeth (la fameuse narratrice à la première personne qui peut s'expliquer de part sa personnalité franche et entière).
A peine sortit de l'enfer, et déjà Kirito fonce tête baiser dans le suivant. Mais contrairement à SAO où l'on risquait sa vie à tout moment, dans ALO les personnages s'amusent, tentent tout et se créent un alter-ego parfois à 10000 lieu dans leur « moi » du monde réel. Ce concept même du jeu change tout pour le sabreur noir et il va lui falloir un moment pour voir ALO pour ce qu'il est normalement : un jeu ludique. Oui, ludique grâce à la possibilité de voler grâce aux ailes de fées. On est clairement dans deux univers différents, ce qui augmente le gouffre entre SAO et ALO.
Toujours est-il que ce nouveau monde est tout aussi complexe et bien construit que le précédent. Je tire mon chapeau à l'auteur qui a une imagination incroyable. de plus, les différentes illustration, ainsi que la carte du jeu, nous permet de totalement nous plonger dans l'histoire. le livre, ou plutôt l'anime suit parfaitement le roman et du coup on a pas beaucoup de surprises ce qui dommage. Mais une fois de plus, on se retrouve avec un véritable bijou entre les mains, malgré quelques coquilles qui sont passées entre les mailles du filet de l'éditeur. Une belle aventure et un nouvel arc qui prennent fin, mais que peut bien nous réserver la suite ?
Lien : https://leschroniquesaleatoi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
okkaokka   06 juin 2022
p.395.
- Tu es mort ! Tu as cassé ta pipe ! Pourquoi, même mort, tu viens me déranger ? Ça a toujours été comme ça avec toi, toujours ! Tu te pointais avec ton air de monsieur Je-sais-tout et tu me piquais tout ce que je convoitais.
Il tendit la pointe de sa lame vers moi avant de poursuivre :
- Qu'est-ce que tu peux comprendre, toi, petit crétin ! Sais-tu seulement ce que cela fait d'être sous ses ordres, de devoir sans cesse rivaliser avec lui ?
- Je le sais. Moi aussi j'ai perdu contre lui et je suis devenu son sujet... Mais je n'ai jamais voulu être comme lui. Contrairement à toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
okkaokka   06 juin 2022
p.187-8.
- Tout est permis, lâcha-t-il. Ce n'est qu'un jeu
Tu peux tuer si tu veux, prendre ce que tu veux.
Il se tut un moment avant de reprendre :
- J'en ai rencontré à la pelle des types qui tenaient ce genre de discours. J'avoue que cela m'est arrivé aussi, à une époque, de penser cela... Mais non. Ça ne marche pas ainsi. C'est justement parce que nous sommes dans un monde fictif qu'il y a des choses à protéger, même si cela peut sembler stupide. C'est quelqu'un de précieux qui me l'a appris...
Sa voix se fit douce et affectueuse lorsqu'il ajouta :
- C'est peut-être paradoxal, mais dans les VRMMO, il est inconcevable de séparer le joueur de son personnage. Si dans ce monde tu laisses tes désirs dominer, cela se reflète forcément sur ta personnalité réelle. Joueur et avatar ne font qu'un. Je t'apprécie énormément, Leafa. J'aimerais être ton ami. Je ne pourrai jamais éliminer quelqu'un pour satisfaire mon propre intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
okkaokka   06 juin 2022
p.134.
- L'occasion était parfaite. Je savais que je partirais un jour, mais j'avais peur de sauter le pas toute seule...
- Je vois. Mais à cause de moi, tu viens de te séparer d'eux en mauvais termes...
- De toute façon, je n'avais pas le choix après sa réaction. Pourquoi... marmonna-t-elle comme si elle se parlait à elle-même, pourquoi éprouvons-nous toujours le besoin de contrôler ou d'être contrôlé ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   06 juin 2022
p.111.
Au début, elle avait pensé qu'elle se trouvait dans le royaume des morts. Désormais, elle savait que ce n'était pas le cas. Aucune fenêtre n'apparaissait lorsqu'elle bougeait la main, mais même si ce n'était pas Aincrad, elle devinait qu'elle était dans un nouveau monde virtuel. Une prison digital créée par ordinateur, où Asuna était enfermée contre son gré du fait de la méchanceté des hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
okkaokka   06 juin 2022
p.202.
Kirito ne jouait pas à un VRMMO, il le vivait. Il voyait ce monde comme une autre réalité dans laquelle les rapports de confiances, les liens et les amitiés qui y naissaient étaient sincères et véridiques.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Reki Kawahara (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Reki Kawahara
Aujourd'hui, on retourne dans l'univers virtuel de Reki Kawahara avec ce cinquième tome inédit.
autres livres classés : jeux vidéoVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4267 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre