AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809708916
Éditeur : Editions Philippe Picquier (01/03/2013)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 55 notes)
Résumé :
Qui était Nishino, cet homme insouciant et farouche comme un chat, et qui comme lui s'immisçait avec naturel dans la vie des femmes dont il faisait battre le cœur trop fort ?

Dix voix de femmes composent ce roman dont un homme est le centre de gravité et dont l'existence nous est progressivement révélée par celles qui l'ont tant aimé aux différentes époques de sa vie.

Chacune d'elles à son tour prend la parole : elles tissent un à un l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Piatka
  01 mars 2019
Quand la critique se fait acrostiche pour quand même garder une trace d'une lecture décevante :
Dix voix de femmes pour raconter un seul homme
Évidemment, c'est tentant !
Curiosité déçue
Expérience fade, voire banale.
Vraiment la même auteure que le délicieux Les Années douces ?
Aucun charme, de l'ennui même
Non décidément, rien à voir.
Tranquillement passer son chemin…
Commenter  J’apprécie          558
Sachenka
  04 mai 2018
Une mère au foyer, une lycéenne réservée, une employée dans une grande boîte, une étudiante en économie et quelques autres ont un point en commun : elles sont tombées sous le charme de Nishino Yukihiko à un moment ou à un autre. À travers les dix nouvelles qui composent ce bouquin (qui, à cause de ce thème qu'elles partagent, pourrait constituer un roman à voix multiples), elles racontent cette tranche de vie pendant laquelle elles étaient amoureuses du jeune homme.
Je l'écris d'emblée : l'idée est originale, son traitement est correct et l'écriture, pareillement, mais il manquait ce petit oumf qui m'aurait intéressé pleinement. Passé les trois premières nouvelles, j'avais déjà une bonne idée de comment ça allait finir. Donc, pour moi, Les 10 amours de Nishino est un roman joli, sans plus.
Pourquoi ? D'abord, plusieurs de ces amours sont assez ordinaires. Certains diront que, justement, en ce sens, l'auteure Hiromi Kawakami est proche de la réalité et qu'elle vaut la peine d'être écrite. Peut-être. Mais les femmes aussi semblaient peu sortir du lot, comme si elles avaient toutes (ou presque) le même caractère, la même personnalité.
Toutefois, la principale raison qui a fait en sorte que je n'ai pas accroché est le personnage central, resté une énigme. Tout le long du recueil, il n'est vu qu'à travers les yeux de ses amoureuses. Et ce point de vue ne peut qu'être biaisé. Il aurait été vraiment génial de lui faire narrer un de ses propres amours. Par exemple, laquelle des dix femmes il a vraiment aimé ? (Je devrais peut-être dire neuf parce que l'une d'entre elles s'était entichée de lui mais ce n'était pas réciproque.) Ou, pire, aucune d'entre elles : l'amour de sa vie aurait pu être une onzième ?
Mais non, Hiromi Kawakami, avec son style traditionnel qui, en d'autres occasions m'a charmé, me semblait ordinaire, peu audacieux à se confiner dans ses terrains connus. Des amourettes de lycée ou du milieu de travail, , en passant par l'université, ou bien par l'entremise d'amis communs. Déjà lus !
D'autant que Nishino se semble pas si intéressant. Je veux dire, je peux comprendre qu'une lycéenne inexpérimentée puisse succomber à l'air cool d'un garçon au-dessus de ses affaires. Mais, quand je le rencontre un peu plus âgé, je me demande ce que ces femmes lui trouvent. Qu'a-t-il de si spécial ? Il me paraît ingrat, profiteur, plutôt Don Juan, presque antipathique. Comment, par la suite, croire et m'intéresser à des femmes qui l'aiment ? Mais bon, «l'amour, qu'est-ce que c'est au fond.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          277
sabine59
  26 avril 2018
Nishino: une énigme... Même après avoir lu les dix points de vue féminins sur cet être , il restera insaisissable , mystérieux, c'est là son charme. Mais cela crée aussi un certain agacement chez le lecteur, qui ressent de la frustration et aurait aimé mieux définir les contours de ce personnage, justement, c'est pour cela que mon avis reste mitigé .
Nishino apparaît et disparaît, papillon éphémère ayant croisé le chemin de ces femmes qui essaient de raconter ce qu'elles en ont perçu, car pour elles aussi, il demeure énigmatique. L'une d'entre elles écrit:" Etions-nous amoureux l'un de l'autre? Est-ce que je l'aimais? Un homme du nom de Nishino a-t-il vraiment existé ? Je ne savais plus."
La mélancolie plane souvent, au cours de ces confidences. La poésie aussi. Et plus surprenant, l'humour. J'ai trouvé particulièrement amusant le parallèle établi par une des " conquêtes" de Nishino entre la disparition de celui qu'elle aimait et celle de son chat, Maou ( on pense à " La femme du boulanger") . Elle mélange les deux, si bien qu'on ne sait plus qui lui manque vraiment!
Un livre plaisant à lire, joliment déroutant , fantasque mais pour moi un peu décevant car manquant de profondeur.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
missmolko1
  01 juin 2015
Les dix amours de Nishino ne m'ont pas emballé et au final est-ce que je connais mieux le personnage après que dix de ses conquêtes aient raconté leur souvenir... pas franchement.
C'est dommage car l'idée de base était bonne mais dans ces dix femmes beaucoup m'ont paru insignifiantes et fades. Les dialogues sont sans grande importance et vraiment banal. Au final, l'ennui prend vite le dessus sur le lecteur et on espère juste arrive très vite au bout.
L'écriture de l'auteur reste quand même agréable, c'est un point positif mais malgré ça je ne suis pas emballée plus que ça par ce roman.
Commenter  J’apprécie          260
ChristianAttard
  29 avril 2016
Qui est Yukihiko Nishino ?
Qui sommes-nous réellement ?
A travers un roman qui ne fut pas particulièrement remarqué par la critique, Hiromi Kawakami dont j'ai déjà lu l'excellent « Les années douces » et « La brocante Nakano » part à la recherche de Nishino.
Par le témoignage de dix femmes qui l'ont connu, peut-on dresser la personnalité d'un homme ?
Car ce Nishino fut un homme à femmes. Nonchalant mais subtil et séduisant, toutes vont être attirées par lui mais l'ont-elles aimé ?
Et lui, Noshino a-t-il seulement su ce qu'était qu'aimer totalement une femme ?
Certes, il a couché avec toutes mais ce Casanova nippon ne semble pas s'être attaché plus de six mois à chacune de ses conquêtes à moins que ce ne soit sa conquête qui ce soit éloignée de cet homme volage.
A travers ces récits de femmes, Kawakami nous interroge sur nos propres personnalités et masculines et féminines. Que recherchons-nous chez l'autre, les rapports des hommes et des femmes sont-ils aussi prévisibles que le croit Nishino ?
Ainsi, notre homme joue-t-il de la jalousie et de l'orgueil de chacune de ses conquêtes pour arriver à ses fins. le sachant avec une femme, une autre n'aura de cesse qu'il ne rompe pour triompher de sa rivale. Mais Nishino sait que sa nouvelle amie ne restera que quelques mois avec lui le connaissant peu fidèle et qu'il la remplacera par le même procédé.
On s'interroge donc immanquablement sur ses propres relations, comment il ou elle nous ont-ils perçu ? Que donnerait cette recherche sur notre propre compte ? Les femmes répondent-elles inconsciemment à de tels mécanismes ?
Si toutes furent intriguées, séduites, aimées physiquement par Nishino, aucune n'a su ou voulu se l'attacher. Ont-elles compris que Nishino ne cherchait que son propre plaisir et qu'il ne fallait pas le croire lorsqu'il disait aimer ou regrettent-elles au contraire de n'avoir pu y croire ?
Kawakami est une fois encore la romancière fine et intelligente des rapports amoureux avec cette douceur, cette légèreté qui fait le bonheur du nouveau roman japonais. Je prends souvent un grand plaisir à lire un de ces auteurs qui nous reposent de la littérature occidentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
Telerama   03 avril 2013
Passionnée par les réminiscences dont nous sommes tous porteurs, Hiromi Kawakami scrute le reflet de cet homme dans le regard de ses maîtresses. Achevées, effilochées, subsistantes ? Jamais on ne sait où en sont les amours de Nishino.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   06 mai 2018
Quand on tombe amoureux, l'âge, les tics, le caractère, tout ça n'a plus d'importance.
Commenter  J’apprécie          331
zellerebzellereb   28 juillet 2015
- Les oiseaux, tu vois, c'est en fonction du vent, non? Si le vent se met à souffler du sud, ils s'envolent en direction du nord, si le vent du nord souffle, ils reviennent vers le Sud. Si le vent change, ils oublient complètement ce qui s'est passé la veille et ils prennent leur vol avec des pepiements joyeux.
Commenter  J’apprécie          80
liratouva2liratouva2   29 septembre 2013
Lui qui est si peu loquace, comment expliquer qu’il n’ait pas du tout l’air rébarbatif? Il flotte autour de lui un climat mystérieux. L’atmosphère qui se dégageait de lui était douce, tiède, infiniment agréable. Une atmosphère qui faisait qu’insensiblement, ce qui se dégageait de sa présence donnait l’illusion de ne faire plus qu’un avec lui. Oui, une aura de cette nature
Commenter  J’apprécie          50
liratouva2liratouva2   29 septembre 2013
De beaux cheveux. Un menton carré, sans que le bas du visage s’en trouve durci. De grands yeux noirs. Des lèvres aux commissures toujours relevées. Toujours le sourire. Une voix douce.
Yukihiko n’était jamais vraiment net, il y avait toujours quelque chose en lui de discordant. Lui qui était si nonchalant dans ce qu’il faisait, dans ses paroles, dans ses gestes. Tout en nonchalance, vraiment rien à dire, plein de charme. Et pourtant, à l’intérieur de lui-même, un manque de souplesse. Un sorte de rigidité intérieure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
missmolko1missmolko1   27 novembre 2014
Qu'est-ce que l'amour ? On a le droit d'aimer, on n'a pas celui d’être aimé. J’étais tombée amoureuse de Nishino mais ce n’était pas une raison pour que lui soit obligé de m'aimer en retour. Je le savais, il n’empêche, le fait qu'il ne m'aime pas avec la même intensité que moi était dur a supporter. Et comme je souffrais , mon sentiment gonflait jour après jour.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Hiromi Kawakami (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hiromi Kawakami

MPAGE-20130329-1825_0.mp4
Payot - Marque Page - Hiromi Kawakami - Les dix amours de Nishino.
autres livres classés : japonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les mangas adaptés en anime

"Attrapez-les tous", il s'agit du slogan de :

Bleach
Pokemon
One piece

10 questions
387 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , littérature japonaiseCréer un quiz sur ce livre
.. ..