AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791095895008
43 pages
ITIL éditions (24/05/2016)
4.75/5   4 notes
Résumé :
La guerre après coup, la guerre vue de biais? La guerre quand les dieux sont las et les mortels exsangues? Faut-il retourner sur ses traces, rouvrir les cicatrices? Visiter une tombe, rechercher un fils, revoir un amant, charger un fusil? Quatre histoires sobres et bouleversantes sur un thème aussi vieux que l'espèce humaine. Nila Kazar, romancière et nouvelliste, travaille dans l'édition et enseigne à l'université. Elle tient le blog Bazar Kazar ? Y a-t-il une vie ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Diabolau
  25 mars 2018
Quatre histoires de guerre, ou plutôt quatre histoire d'après-guerre. On y parle des conséquences sur ceux qui y étaient, ainsi que sur leurs proches, mais aussi, indirectement, des conséquences sur ceux qui n'y étaient pas. Les uns et les autres ne parleront plus jamais le même langage, n'habiteront plus jamais tout à fait le même monde, ils seront désormais séparés par une rivière fantôme, et c'est donc là le propos.
Des situations terriblement réalistes, où apparaissent d'ailleurs des noms qu'on a beaucoup entendus dans les 25 dernières années : Bosnie, Israël, Gaza... Les descriptions paraissent parfois si authentiques qu'on se demande si l'auteure n'a pas traîné ses guêtres en Bosnie dans les années 90... D'ailleurs peut-être l'a-t-elle fait ?
Ici, pas vraiment de chute et pas de retournement de situation spectaculaire, on est dans la lecture réflexive, mais dans la bonne lecture réflexive, grâce aux mots justes d'une auteure visiblement chevronnée.
Il ne m'aura finalement manqué qu'un peu de je ne sais quoi... peut-être d'empathie avec les personnages, notamment dans les deux premières nouvelles, pour atteindre à la perfection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Poljack
  05 octobre 2016
Mon avis :
Je connaissais la plume de Nila Kazar à travers les articles publiés sur son blog, alors en me procurant ce recueil de nouvelles, j'étais sûr d'y retrouver sa talentueuse patte. Et je n'est pas été déçu ! Mais loin du ton à la fois enjoué et sérieux de ses papiers, j'ai découvert une autre facette de cette auteure, plus austère, plus grave. Il faut dire que le thème de ces nouvelles ne se prête pas vraiment à la légèreté.
Nila Kazar, dans ces quatre récits, nous parle de la guerre. Pas des combats qui la composent, mais des conséquences qui la suivent, des effets psychologiques sur ceux qui l'ont vécue, de près ou de loin. de ses dommages collatéraux, pour employer un terme adapté au sujet.
Savoir provoquer l'empathie chez le lecteur, c'est, je pense, l'un des attributs qui distinguent les grands auteurs. Nila Kazar nous fait vivre ces quatre tranches de vie dans la peau de ses personnages. On voit avec leurs yeux, on ressent avec leur coeur… et quand on referme ce recueil, on sait qu'on ne verra plus jamais la guère avec le même regard.
Servies par une écriture forte et élégante, ces histoires intimistes de gens ordinaires nous touchent par la part humanité qu'elles décrivent, d'une criante simplicité et pourtant d'une incroyable profondeur.
Le seul reproche qu'on pourrait faire à ce beau livre, c'est qu'il est trop court…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mina94
  08 octobre 2016
A travers ces quatre nouvelles l'auteur nous embarque, très vite et en peu de mots, dans l'après guerre. Elle nous parle de ceux qui ont survécu au pire, de leurs accommodements avec la vie. Plus rien n'est pareil : et pour cause, la lumière est plus belle, tout ce qui semble normal avant la guerre est différent. Les relations entre les Hommes sont bouleversées, finalement tout semble plus simple : les langues se délient, certains se livrent et révèlent des secrets à des inconnu (e)s.
La vie n'est pas plus intense car on n'oublie pas, la vie est différente : aucun être ne sort indemne.
Je salue le talent de l'auteur qui, en très peu de pages, est à même d'installer une ambiance, de dérouler l'histoire de plusieurs vies, de destins
qui se croisent. Je salue aussi (bien sûr) la qualité de l'écriture : chaque mot est à sa place, rien ne déborde, il est tellement rare que je lise un
roman sans me dire que j'aurais écrit telle ou telle phrase différemment, en lisant Nila Kazar, on est transporté par les histoires qu'elle écrit mais on prend aussi une leçon de " bien écrire ".
Je vous recommande de la suivre en vous abonnant à son blog qui est un condensé d'intelligence, d'humour et de petits secrets autour de l'édition : un régal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lysere
  26 janvier 2017
Nous avons affaire à quatre magnifiques textes d'une grande profondeur, loin de la nouvelle avec une fin surprenante, chacune d'entre elles, à sa façon, nous emporte sur des flots que nous imaginons très facilement houleux. Avec une pudeur sage et des mots d'une justesse effroyable, elle raconte ces quelques morceaux de vie comme si elle les avait vécus pour nous… Je ne peux que recommander ce recueil, je ne peux que vous le recommander avec un frisson parce que ce livre m'a poussé à réfléchir, de manière globale, notre rapport à la vie, celui à l'information-spectacle, notre voyeurisme morbide pour des situations dramatiques et en reposant cet ouvrage j'ai eu envie de cogner, hurler de rage impuissante pour ces personnages au vécu si différent, mais surtout pleurer. Je ne suis pas un grand émotif, mais Nila, vous avez réussi, par ces quelques textes à faire vibrer en moi quelque chose d'atrocement douloureux, une corde qui semble exister en chacun de nous, elle résonne parfois, mais elle ne nous fait que trop peu raisonner. Les textes de ce recueil nous forcent à réfléchir et à voir les choses autrement, en dehors de notre propre confort quotidien.
Je vous recommande sincèrement cette lecture, mais ne venez pas ensuite me dire que vous n'avez pas été avertis.
Lien : http://wp.me/p5g3WB-6AJ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : bosnieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2632 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre