AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur Fragiles serments (9)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
sandrine57
  29 décembre 2015
À Silverue, sa belle demeure de la campagne irlandaise, Lady Olivia Bird attend avec autant d'impatience que d'inquiétude l'arrivée de John, son fils aîné de retour d'une maison de repos. Frivole et très soucieuse de préserver sa jeunesse, Olivia est un objet de mépris, voire de haine pour ses aînés, John et Sheena, tandis que le dernier-né, Markie, use de sa beauté pour obtenir tout ce qu'il veut. Mais elle sait qu'elle peut compter sur Eliza, une fidèle amie de la famille pour la soutenir et aider John à se réacclimater à son milieu. Éternelle amoureuse de Julian, le mari d'Olivia, Eliza va en effet s'atteler au bien-être de John, tout en veillant sur Sheena qui vit un amour contrarié avec Ruppert, un jeune homme bien né. Pour sauver John et Sheena, des liens vont se tisser, des secrets vont être dévoilés. La bonne société va continuer à organiser bals, parties de tennis et concours de jardins tandis qu'en coulisses, des drames vont se nouer...

Critique sociale, portrait grinçant, ironie mordante, peut-être...Ennui mortel certainement ! de la jeune Sheena passionnée au petit Markie aussi beau que cruel, en passant par le distant Julian, les personnages semblent jouer un rôle et manquent de consistance. On pourrait plaindre John, fragile et mélancolique, mais sa guérison spectaculaire sème le doute sur la profondeur de son mal-être, ou alors Miss Parker, la gouvernante de Markie qui tente désespérément de se débarrasser d'une pilosité envahissante, mais, solitaire et pathétique, elle peine à toucher.
Elliptique, trop nuancée pour les sentiments, l'écriture souffre aussi d'envolées lyriques et de lourdeurs dans les descriptions qui font de ce roman une lecture pénible. Les personnages ne sont pas attachants, l'intrigue est sans intérêt, l'ensemble est décevant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          302
Yuko
  28 juin 2012
Fragiles serments évoque à travers une écriture fine et critique, le quotidien excentrique d'une famille aristocratique. A travers les yeux d'Eliza, vieille confidente de la famille, le lecteur s'approprie les usages de cette famille, comprend les liens subtiles qui les unissent et la tragédie familiale qui les dévore.
Des personnages hauts en couleur, pour une galerie de personnages riche et diversifiée : Olivia, beauté ridicule, mariée à Julian, homme secret, et mère de trois enfants : John, jeune homme atteint de dépression, Sheena jeune fille amoureuse qui expérimente les affres de l'amour et Markie, petit garçon magnifique dont la beauté n'a d'égale que sa cruauté. Ici Eliza tient un rôle de médiatrice, elle qui a toujours aimé profondément Julian, découvre la perversité des liens qui unit les membres de cette famille, les perfidies, la trahison, les mésententes...
Dans un contexte des plus électriques, les personnages se touchent sans se comprendre et évoluent dans un univers brodé de mesquineries et de secrets inavoués. Une façade fissurée qui laisse apparaître les véritables attendes et désirs des personnages. Un roman porté par une écriture fine et plaisante qui aurait mérité d'être parfois plus incisive et d'approfondir le caractère des personnages pour en faire des âmes immortelles.
Un bon moment de lecture.
Lien : http://art-enciel.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          88
ciloubronte
  08 juillet 2013
Reçu dans le cadre de Masse Critique, je tiens d'abord à remercier la maison d'édition "La Table Ronde" pour cet envoi particulièrement soigné.
Amatrice, de romans victoriens, ce livre m'a de suite attirée, et je n'ai pas été déçue par cette découverte.
Molly Keane, nous fait découvrir grâce à son écriture pétillante et grinçante un portrait cruel de la petite bourgeoisie irlandaise de l'entre deux guerres. Entre tasses de thé, garden party, parties de tennis et secrets inavoués, on rencontre toute une galerie de personnages haut en couleur, et un "brin tordus".
Un bon moment de lecture à déguster avec une bonne tasse de thé (servi de préférenece dans votre plus belle porcelaine) !
Commenter  J’apprécie          70
Fantine
  07 juin 2012
Roman reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique.

En ce qui me concerne, Fragiles Serments est le premier roman de Molly Keane que je lis, et, je ne le regrette pas, et, il y a de fortes chances pour que je continue la découverte de cette romancière.

Grâce à la famille de Lord Bird, l'auteur dresse un portrait sans complaisance, voire même cruel, de la petite bourgeoisie terrienne irlandaise.
Le style est tantôt caustique, tantôt rempli de tendresse envers les différents protagonistes évoluant tout au long de ce roman.

Molly Keane décortique au détail près les qualités ainsi que les défauts de Lady Bird, et, des différends membres composant sa maisonnée. On se rend compte ainsi que tout tourne autour des non dits, du mensonge, l'apparence, la frivolité, l'égoïsme, la jalousie laissant de côté la tendresse, l'amour, l'amitié, etc.

Malgré leurs impecfections, leurs faiblesses, les divers personnages sont terriblement attachant, et, c'est avec beaucoup de regret qu'on les quitte une fois la dernière ligne lue.

Selon moi, Fragiles serments est un roman à lire et/ou à découvrir de toute urgence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Chrystaalle
  05 juillet 2013
Reçue dans le cadre masse critique , je tiens à remercier les éditions La table Ronde et leur attaché de presse pour l'envoi particulièrement soigné du livre.

Nous sommes dans les années 30 en Irlande, Lady Bird, son époux, ses enfants et une vieille amie de la famille se retrouvent pour accueillir John, le fis aîné, préféré, de retour de voyage, en fait de maison de repos.

Lady Bird, Olivia est une femme superbe, mais au comportement stupide et superficiel, méprisée par ses enfants et par son entourage, seul son mari lui voue un amour sincère et inconditionnel. Elle est certes très agaçante, mais aussi profondément touchante car elle a bien conscience des choses et se dépasse pour être à la hauteur des espérances de son époux.

Julian son mari est plus en retrait , mais il est néanmoins un personnage central qui règne sans avoir l'air d'y toucher sur tout son univers. Il entretient depuis des années une relation de dépendance avec Eliza, une vieille amie de la famille, 39 ans, divorcée, non remariée pas d'enfants. Il sait qu'elle est amoureuse et il fait toujours attention de lui donner suffisemment d'attention pour qu'elle soit toujours présente pour eux, pour les soutenir et les aider dans les épreuves qu'ils traversent.

John revient donc de convalescence. Fragile, il se retrouve confronté à la bétise de sa mère, à l'absence de soutien de son père et à la médiocrité de la bonne socièté environnante.

Sheena, 20 ans, est folle amoureuse de Ruppert,un jeune homme bien sous tout rapport, mais dont la famille se montre étrangement réservée quant à leur union. Soudain Sheena rompt avec Ruppert et le vit avec un tel desespoir que les adultes vont devoir réagir.

Markie, 8 ans ,"adorable " enfant, joue de sa beauté pour satisfaire ses caprices, sa violence cruelle détonne très peu dans cet univers qui est extrement violent .
Il est à la charge de sa gouvernante, Miss Parker, qui traverse sans faire de bruit un drame personnel qui de toute façon n'interesserait personne.

L'histoire particulièrement subtile, en apparence rien ne change ( et on pourrait même croire que l'auteur se regarde écrire) mais des drames se nouent, car pour sauver John et Sheena les adultes vont devoir sans avoir l'air d'y toucher, sans le montrer à quiconque, se confronter les uns aux autres et s'affronter.Il y aura des gagnants et des perdants.

Un bémol pour moi, le style de l'auteur m'a vraiement déplu ( à moins qu'il ne s'agisse d'un pb de traduction). Les phrases sont lourdes, mal alambiquées, les figures de style pour faire comprendre les choses sont péniblement répétives :
exemple début du chapitre X " Pas plus qu'à l'âge de Miss Parker on attend d'une lotion dépilatoire qu'elle accomplisse des miracles" (??? que veut dire cette phrase???)

De même j'ai trouvé qu'à force de subtilité, il manquait quelque chose dans la description des personnages pour leur permettre de prendre réellement corps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
claraetlesmots
  16 mai 2012



A Silverue, Lady Bird veut que tout soit parfait. Son aîné, son fils adoré John revient après avoir été hospitalisé en psychiatrie pendant plusieurs mois pour une dépression. Mark le cadet âgé de sept ans a hâte de revoir ce grand frère qu'il admire. Sa soeur Sheena espère retrouver la complicité d'autrefois avec John et Julian, leur père, un homme effacé se réjouit en silence. Pour l'occasion, Lady Bird a invité son amie Eliza qui habite à Londres à venir séjourner chez eux en Irlande. Un portait idyllique? Détrompez-vous!

Lady Bird que ses enfants appellent Olivia passe la majeure partie de son temps à s'occuper de son jardin, de l'intérieur de sa demeure en déléguant toutes les tâches aux domestiques. Ainsi Miss Parker la gouvernante de Mark se voit obligée de planter des centaines des bulbes ou de mettre à la diète les chiens. Car sur ces terres irlandaises des années 1930, la chasse à cor occupe les gens de la haute société. Julian son époux est passionné par la pêche à la mouche. Egocentrique, Lady Bird cultive sa beauté avec pour préoccupation de ne pas afficher les traits de la quarantaine.

http://fibromaman.blogspot.fr/2012/05/molly-keane-fragiles-serments.html
Lien : http://fibromaman.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
myloubook
  17 juin 2012
"Fragiles Serments" s'ouvre avec l'arrivée d'Eliza chez les Bird, le jour du retour de leur fils aîné, soigné dans un hôpital psychiatrique pour dépression. Vieille amie de la famille, Eliza vient régulièrement séjourner dans le superbe domaine ; amoureuse de Julian Bird depuis toujours, elle supporte avec bonne grâce Lady Bird, beauté extravertie, pas très fine, un brin tyrannique et bien déterminée à se faire passer pour bien plus jeune qu'elle ne l'est en réalité, au risque de paraître ridicule. Durant un séjour mouvementé, Eliza va se faire tour à tour la confidente des uns et des autres : Julian qui aime profiter de sa présence sans trop se soucier du mal qu'il peut lui causer ; Lady Bird ou Olivia, qui pérore à n'en plus finir pour valoriser son jardin, sa jeunesse, la formidable complicité qui l'unit à ses enfants – qui tous la détestent et se moquent d'elle en permanence ; John, l'aîné, déraciné depuis son retour ; Sheena, folle de son Rupert et bientôt obligée de s'en éloigner pour une sombre histoire d'hérédité ; enfin Markie, enfant magnifique à qui l'on passe tout et dont la cruauté sans bornes ne semble déranger personne. Et puis, en marge de toutes ces tragédies familiales plus ou moins grandes, circule Mrs Parker, la gouvernante barbue et solitaire, condamnée à vivre au sein du foyer sans jamais en faire partie. Alors que les jours passent, la belle façade se fissure et chaque personnage connaît son lot de malheurs (si l'on peut considérer pour Markie que les problèmes de mathématiques sont un drame en soi).

"Fragiles Serments" est au choix une histoire familiale, un divertissement à l'humour British ou une superbe galerie de personnages un brin tordus, d'aristocrates d'un autre monde, un roman où mesquineries, secrets honteux et trahisons se mélangent allègrement. N'attendez rien de ces Bird un brin vampiriques si vous ne voulez pas connaître le sort de cette « chère Eliza », mais n'hésitez pas à faire un petit détour par chez eux pour assister à la petite garden party d'Olivia. Vous pourriez sans doute surprendre quelque personnage en flagrant délit d'exubérance et, rien que pour cela, le voyage est justifié.

Lu dans le cadre de Masse Critique
Lien : http://www.myloubook.com/arc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
paillassomnanbule
  07 mai 2014
Lady Bird est surexcitée à l'idée de revoir son fils aîné, John, de retour « de voyage », en réalité interné pendant plusieurs mois. Sous l'oeil averti et amusé d'Eliza, amie proche de la famille, se jouent des retrouvailles affectés et de complexes jeux de rôle. Entre répliques âpres et scènes cocasses, hypocrisies, mesquineries et grandeur d'âme, se déroule une galerie de personnages bien campés et tous un brin fêlés : c'est un portrait grinçant de la bourgeoisie irlandaise de l'entre-deux guerres que dépeint Molly Keane, avec presque autant de tendresse que de férocité.
Commenter  J’apprécie          20
aureliececile
  15 décembre 2012
Un peu déçue par ce livre. J'ai beaucoup aimé l'ambiance et l'écriture par contre l'intrigue ne m'a pas intéressée.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre