AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782075169820
96 pages
Gallimard Jeunesse (26/05/2022)
4.72/5   9 notes
Résumé :
Timide et discret ou à l'inverse véritable maître du jardin, roucoulant sur les toits ou volant sur de longues distances... chaque oiseau a sa particularité !
Apprenez à les reconnaître à leurs pattes, bec ou plumage, et découvrez la personnalité de 37 oiseaux à observer facilement.
Que lire après Oiseaux à reconnaîtreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
••• OISEAUX •••
Aimez-vous observer les oiseaux dans vos jardins, sur vos balcons ou en balade ?

Ici c'est une véritable passion que nous voulons transmettre à Petit Ouistiti et nous sommes bien gâtés par tous les oiseaux que nous trouvons dans notre jardin (il faut dire que le service de chambre est plutôt sympa : graines, boules de graisse, eau, nichoirs, haies et arbres sont là pour les accueillir.

En ce premier jour de vacances dans ma belle région, j'avais envie de vous présenter deux livres chouchous bien utiles en cette saison pour en savoir plus sur nos petits colocataires.

Le premier, « Oiseaux à reconnaître » découvert grâce à @the.garden.in.my.mind nous présente les oiseaux les plus courants accompagnés de très belles illustrations fidèles et riches en couleurs et de petits textes pour nous permettre de faire plus ample connaissance. Un premier livre à offrir pour faire de premières découvertes.

Le second « Les oiseaux du Périgord » est plus propre à ma belle région (mais peut être utile dans toute la France vue la richesse de la Dordogne) nous propose une description et une illustration fidèle de tous les oiseaux croisés ici. Il est plus riche et plus complet et s'adresse donc à un public plus âgé ou à des enfants accompagnés dans leur découverte.

Deux livres très bien construits, magnifiquement illustrés pour vous accompagner dans la découverte des oiseaux que je ne peux que vous conseiller si ce sujet vous intéresse.
Commenter  J’apprécie          00
Après «Fleurs de saison» et «Arbres d'ici et d'ailleurs», le duo Emmanuelle Kecir-Lepetit et Léa Maupetit revient avec un nouveau guide nature consacré aux oiseaux.
On se remémore ainsi que le rouge-gorge babille, que la fauvette zinzinule ou que la mésange titine. On découvre également que le geai enfouit ses graines dans le sol en vue de l'hiver et mémorise ses cachettes en y plaçant des cailloux comme points de repère, que les mouettes se rassemblent chaque soir en poussant de grands cris et vont ensuite toutes se baigner ensemble, que la mésange bleue aime la propreté et prend souvent des bains de fourmis pour se débarrasser de ses parasites. Ainsi, dans cet album, ce n'est pas moins de 37 oiseaux que l'on a plaisir à découvrir ou redécouvrir, chaque portrait étant agrémenté de riches descriptions, d'anecdotes savoureuses, et ou humour et poésie ne sont pas en reste. le tout très joliment illustré à l'instar des autres albums de la collection que je vous recommande vivement.
Commenter  J’apprécie          20
Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Oiseaux à Reconnaître ?
"J'avais déjà eu envie de craquer pour les opus précédents sur les fleurs et les arbres. Et puis, dernièrement, j'ai téléchargé une application qui me permet de reconnaître les oiseaux de mon jardin, alors ça me paraissait le parfait complément et je remercie Gallimard Jeunesse de me l'avoir envoyé."

Dites-nous en un peu plus sur son histoire...
"Il s'agit d'un petit livre illustré sur les oiseaux, découpé en quatre parties : dans nos jardins, au fond des bois, en plein champ et au bord de l'eau."

Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?
"J'ai, depuis quelques temps, très envie de livres sur la nature mais j'ai toujours une petite appréhension. Soyons honnête, ça peut vite être barbant ! J'ai d'ailleurs eu jusqu'ici de bonnes comme de moins bonnes expériences. Alors avec celui-ci, je m'attendais à passer un bon moment de lecture, à admirer les illustrations de Léa Maupetit, que j'adore, mais je ne m'attendais pas à aimer autant, à avoir ce véritable coup de coeur pour son contenu. C'est léger, intelligent, instructif... J'ai passé mon temps à raconter à tout le monde autour de moi toutes les petites anecdotes et les nouvelles connaissances acquises, ce qui est toujours très bon signe ! Bref, j'ai appris en m'amusant, ce qui devrait être la base de tout. J'ai d'ailleurs bien l'intention de le relire avec mes neveux ! Un grand bravo à Emmanuelle Kecir-Lepetit et à tous ceux qui sont derrière cet ouvrage."

Et comment cela s'est-il fini ?
"Je vais commander les deux autres très bientôt (puisque malheureusement, je ne les ai pas trouvés en librairie) et j'espère très fort qu'il y en aura d'autres... Sur les papillons ? Les animaux des mers, de la forêt ? Les possibilités sont infinies."

Lien : http://booksaremywonderland...
Commenter  J’apprécie          00
Avec son format pratique 13 x 25 cm, ce guide peut accompagner toute la famille dans l'identification d'oiseaux familiers.
37 espèces de nos villes, campagnes et bords de mer déployées sur deux pages très joliment illustrées, avec des détails techniques, le poids, la famille, des caractéristiques parfois méconnues, cocasses, sur leurs habitudes et leur identité.
Dans un cartouche, figure le verbe qui qualifie leur langage propre.
Vous voulez savoir quel oiseau cacarde, cageole ou frigulote, qui glapit ou pupule ? Ouvrez vite ce bel ouvrage plein de poésie, à la fois précis et simple, plein d'amour pour la nature et ses secrets.

Les + 123loisirs :
- Beaucoup de sensibilité et le souci de donner de vraies clés de connaissance
- le format agréable pour toutes les mains dès 7 ans d'une édition soignée et solide
- Une présentation aérée et subtilement colorée


Lien : https://123loisirs.com/livre..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Ils se parlent ?

C'est l'autre caractéristique des oiseaux, avec les plumes et le vol : ce sont de grands communicants ! Ils n’ont pourtant pas de cordes vocales mais un syrinx, un organe capable de moduler les sons. Les oiseaux s'expriment en poussant des cris très variés (d'appel, d'avertissement, de ralliement...) et certains chantent, en général ce sont les mâles. L'étude du chant des oiseaux est très récente, mais les scientifiques ont découvert que certaines espèces utilisaient des dialectes différents selon les régions : ils ont donc développé un langage !

Page 11
Commenter  J’apprécie          20
Nid et œufs

Les oiseaux sont ovipares : ils pondent. En général, avant cela, ils construisent un nid, dont la forme et les matériaux sont très variables, de même que l'endroit où il est installé : en hauteur ou dans des cavités, sous les buissons ou au sol. Le nid ne sert à l'oiseau qu'à élever ses petits, pas à se reposer.

On distingue deux types de bébés oiseaux : les oisillons, qui naissent nus et aveugles et qui ont besoin de rester un certain temps au nid (ils sont nidicoles) ; et les poussins, qui naissent couverts de duvet et quittent le nid très vite (ils sont nidifuges) : c'est le cas des bébés poules, canards ou cygnes...

Cette différence est importante car elle va déterminer un rapport différent entre les sexes.

Page 10
Commenter  J’apprécie          10
Pattes et bec

Ils sont très variés et eux aussi nous fournissent de précieuses indications. La forme et la longueur du bec d'un oiseau renseignent sur son régime alimentaire et sur la façon dont il collecte sa nourriture : en fouillant ou en picorant, en filtrant ou en harponnant, en crochetant ou en gobant... La forme et la longueur de ses pattes (ou plutôt de ses pieds, les tarses) permettent de comprendre son mode de vie: robustes s'il passe beaucoup de temps au sol, fines si c'est un acrobate, longues chez les échassiers qui pataugent dans l'eau, crochues chez les rapaces où elles sont appelées serres...

Page 9
Commenter  J’apprécie          10
Trop belle, la vie !
Les couples de corneilles vivent entourés d'une cour de jeunes oiseaux. Ce sont leurs domestiques ! Ce petit personnel les aide à construire leur nid, nourrir leurs oisillons (qu'on appelle les pulli). A l'occasion, ils servent aussi d'amants à madame !
Commenter  J’apprécie          30
Des animaux étonnants

Leurs os sont creux, leur cœur bat à toute vitesse et leur température corporelle est en moyenne de 41 °C. Ils voient plus rapidement et plus précisément que nous, entendent plus de sons aussi. Ils ont, répartis dans le corps, des petits sacs aériens fonctionnant comme des soufflets pour aspirer l'air et alimenter leurs muscles en oxygène, sans même qu'ils aient besoin d'inspirer. Bref, ce sont des athlètes aux sens surdéveloppés.

Page 8
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Emmanuelle Kecir-Lepetit (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuelle Kecir-Lepetit
Premier souvenir de lecture, le héros ou l'héroïne de son enfance, le livre qu'elle aurait aimé écrire, est-elle organisée ou brouillonne, plutôt ordinateur ou crayon... 4 minutes en tête à tête avec Emmanuelle Kecir-Lepetit.
autres livres classés : oiseauxVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Le Petit Nicolas. Un chaton trop mignon

Où Nicolas rencontre-t-il le chaton pour la première fois ?

A la boulangerie
A l'épicerie
A la boucherie
A la Poste

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le Petit Nicolas, tome 13 : Un chaton trop mignon de Emmanuelle Kecir-LepetitCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..