AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746516810
Éditeur : Le Pommier (13/06/2018)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Hiver 2030 : un virus géant paralyse les systèmes informatiques occidentaux. Plus rien ne fonctionne.
Au Pentagone, des experts internationaux tente de trouver une solution. Selon le Professeur Watson, une seule issue : se transporter en 1943, à l'université de Philadelphie, où a été conçu le premier ordinateur et réparer le mal à la source.
Nancy, sa fille de 12 ans, s'empare de la machine à voyager dans le temps mais se retrouve propulsée à Londres... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
baladin
  12 décembre 2018
Je tiens d'abord à préciser que ce livre m'a été offert dans le cadre d'une opération masse critique. Cet ouvrage, destiné à un public de pré-adolescents et d'adolescents, retrace une partie de la vie d'Ada Lovelace, aristocrate anglaise du 19e siècle, célèbre de nos jours car considérée comme étant la première programmatrice de l'histoire (eh oui, c'était une femme !). L'auteure prend le prétexte d'un voyage dans le temps réalisé par son héroïne Nancy, une jeune fille de 2030, qui se trouve projetée à l'époque victorienne pour combattre un virus informatique apparu à son époque, pour lui faire rencontrer Ada Lovelace et son ami Charles Babbage (inventeur de l'ancêtre de l'ordinateur). En tant que geek, j'ai particulièrement apprécié ce livre. J'y ai retrouvé les bases de l'informatique, exposées de manière fort didactique. J'ai également apprécié le fait que l'environnement intellectuel de Charles Babbage soit détaillé avec soin, en particulier ses relations avec les autres grands savants de l'époque (choses que j'ignorais). Et l'auteure, dans les annexes, prend le soin de nous préciser que les vies telles que décrites dans son ouvrage d'Ada Lovelace et Charles Babbage, sont leurs vies réelles à quelques inventions près (qu'elle nous détaille). Un livre que je recommanderais fortement pour tous les adolescents férus de science.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sblly
  28 novembre 2018
Une aventure trépidante dans le Londres du milieu du 19ème siècle, à la rencontre d'Ada Lovelace, pionnière du langage informatique.
2030.
"N'OUVRE AUCUN FICHIER APPELLE - MOI SUR LE PS655. ASAP. "
Un virus a toucher le monde, plus rien ne fonctionne, Nancy, une jeune ado qui habite New York sur Upper East Side, va voir sa vie chamboulée en quelques heures.
Son père à conçu le programme Lovelace, qui permet de voyager dans le temps, par un concours de circonstance, tiré par les cheveux, la jeune fille va se retrouver propulser dans Londres en juillet 1843 et rencontrera Ada Lovelace, Babbage, Faraday et Oliver
Où est la vérité?
Tout n'est-il qu'illusion?
Une fiction jeunesse intéressante pour la thématique découverte des savants, la comtesse de Lovelace, pionnière de la science informatique, ainsi que Charles Babbage pour la machine analytique.
Commenter  J’apprécie          20
SEP
  21 juin 2018
C'est toujours avec un très grand plaisir que nous retrouvons la collection les Savantissimes qui présente avec beaucoup de pertinence et de pédagogie la vie d'un scientifique.
Pour cet opus, le lecteur est amené à découvrir la vie d'Ada Lovelace, pionnière du langage informatique, par le biais d'une aventure trépidante dans le Londres du 19ième siècle.
Le lecteur se laissera facilement captiver par les aventures de cette jeune héroïne et partagera aisément toutes ses réflexions et déductions, avec pour conséquence une implication très forte de ce dernier.
Lien : http://lescoupsdecoeurdecmet..
Commenter  J’apprécie          00
Labibliogirly
  18 décembre 2018
Un roman jeunesse très sympa à lire qui allie enquête policière version enfant, science et histoire. le tout avec beaucoup d'humour.
J'ai beaucoup apprécié de découvrir cette femme fantastique que fut Ada Lovelace. le tout très bien écrit, la plume de l'auteure étant très agréable à lire.
Ce roman convient parfaitement pour les enfants à partir de 10 ans.
Lien : http://labibliogirly.over-bl..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
SioSio   24 septembre 2018
En quelques phrases décousues, Oliver lui raconta le fin mot de l'histoire. Il en ressortait que lord Byron, comme tout poète qui se respecte, avait fait quelques bêtises. Déjà : il était endetté jusqu'à l'os, vivant bien au-dessus de ses moyens, qui étaient pourtant très importants. Il avait aussi une humeur fantasque, collectionnait les maîtresses, était tout le temps en voyage, buvait plus que de raison, saccageait les chambres des châteaux et des hôtels où il était logé, faisait des cadeaux hors de prix à ses amis, à crédit, bien sûr...
- Bon, tout ça, c'est normal, c'est un artiste ! s'impatienta Nancy au bout d'un moment. T'as rien de plus croustillant ?
Oliver devient franchement vert. Il balbutia :
- Il avait... des relations cha... charnelles... gloups... avec... des... hommes.
Génial : Ada Lovelace avait un père gay, ou disons bisexuel ! songea Nancy, amusée.
- ... et aussi, compléta Oliver à grand-peine, avec sa... sa... sœur.
- AH OUAIS, QUAND MÊME !
Nancy comprenait mieux maintenant pourquoi lord Byron terrorisait tous ces Anglais coincés du XIXe. A côté de lui, les Rolling Stones passaient pour une bande de niaiseux en culottes courtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SioSio   24 septembre 2018
- J'ai toujours eu les nerfs fragiles, et la seule médecine efficace contre mes petits maux physiques, c'est de réfléchir, quoi qu'en disent mes médecins.
- Ils disent quoi ?
- Selon eux, quand une femme utilise son cerveau, elle affaiblit ses autres organes. Elle n'est pas faite pour l'effort intellectuel.
Il y a quelques semaines encore, cette déclaration aurait fait hurler de rire Nancy. Mais elle n'avait plus du tout envie de rire à présent.
- Je crois que vous êtes née un peu trop tôt, répondit-elle avec gravité. A mon époque, la femme est l'égale de l'homme..., enfin... hum... presque.
Ada Lovelace haussa les épaules :
- Oh, l'égalité est un concept très ennuyeux ! D'ailleurs moi, je ne suis l'égale de personne, Dieu merci !
Nancy fixa la comtesse, épatée. Cette nana avait un chien fou !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
baladinbaladin   12 décembre 2018
Il a donc commencé par concevoir la machine à différences. Celle-ci fonctionne grâce à des roues dentées. Chaque dent porte un chiffre allant de 0 à 9. Elles sont empilées : les roues de la base représentent les unités, celles du premier niveau les dizaines, celles du deuxième les centaines, puis viennent les milliers, et ainsi de suite. Des manivelles au sommet, reliées à des bras en hélice à l'arrière, permettent d'entrer les chiffres de l'opération voulue, et ensuite la machine calcule elle-même le résultat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SioSio   24 septembre 2018
- Au fait, m'sieur Babbage, votre ami Faraday, c'est un savant lui aussi, n'est-ce pas ?
- Oui, mais il n'est pas mathématicien comme moi, lâcha l'inventeur avec dédain. Son dada à lui, c'est l'électricité.
- Et il a inventé des choses en particulier ?
- Pfouh ! Des bricoles : le moteur électrique, la dynamo, l'électrolyse..., et il a aussi découvert l'anode, la cathode, les ions... Franchement, quel intérêt ?! En ce moment il travaille à mettre au point une sorte de cage. Un farfelu, croyez-moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
baladinbaladin   12 décembre 2018
Elle savait que les ordinateurs étaient des super-calculateurs capables de battre les champions du monde d'échecs, de dater l'origine des étoiles à des milliards et des milliards d'années, de maîtriser la fission de billions d'atomes radioactifs au sein des réacteurs nucléaires au milliardième de seconde près. À présent, elle en était quasi certaine : la machine de Babbage était bel et bien l'ancêtre de l'ordinateur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
314 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre