AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Juliette Aubert (Traducteur)
EAN : 9782742780846
174 pages
Actes Sud (03/02/2009)
3.51/5   72 notes
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Actes Sud, Lettres Allemandes - 02/2009)


Un homme ordinaire reçoit de nombreux appels destinés à une célébrité et se prend au jeu ; un acteur de cinéma ne reçoit plus d'appels et commence à douter de sa carrière ; un richissime écrivain de livres de sagesse renie tout ce qu'il a professé jusqu'alors ; une femme décide de mourir, et se révolte contre l'écrivain qui l'a inventée ; un écrivain de roman... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 72 notes

bobfutur
  12 septembre 2021
Gloire, roman en neuf histoires, est un habile divertissement littéraire.
Chaque nouvelle est écrite dans le style du personnage relaté, avec un subtil équilibre entre finesse et grosses balises, donnant à l'ensemble une vraie fluidité.
La structure d'intrigue, liant le tout, rebondit gaiement entre les caractères, victimes ou instigateurs de cette nouvelle sur-communication.

Tout est parfait jusqu'au personnage de geek / no-life / nerd / ingénieur … septième chapitre où l'auteur est allé trop loin… et la traductrice n'a manifestement pas aidé (ce doit être une amazone).
Le jargon informatique de 2009, en plus d'avoir déjà pris un sacré coup de vieux (ce même chapitre en 2021 aurait été boulversé) — montrant par là même le monstrueux potentiel créateur/destructeur du Numérique — est accompagné d'une parodie excessive du parlé forum-chat, déplaisante et toc.
La nouvelle suivante rattrape très bien l'affaire, avec une vision dévastatrice et hilarante de ce pauvre archétype par son patron, nous offrant la transition la plus évidente entre deux histoires de ce livre.

Construction léchée, évidente mise en abîme via le personnage-pivot, écrivain narcissique et hystérique, planant sur l'épaule du lecteur afin de boucler cette affaire d'une élégante vrille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
bgbg
  19 mai 2013
Gloire, par Daniel Kehlmann. Neuf nouvelles composent ce livre et un fil semble les relier, quelque chose qui fit une apparition soudaine et fulgurante il y a un peu plus d'une décennie. Au point de transformer nos vies, de nous demander ce que celles-ci avaient pu être avant. Au point de créer en nous une dépendance nouvelle et terrible à ce double adultérin. Chacun a deviné, il s'agit du téléphone portable, aujourd'hui sophistiqué et devenu un smartphone.
Bien sûr, le thème de ce livre est plus large, plus divers. Il s'agit d'un livre sur la communication, les angoisses et dérives existentielles, aussi sur l'écriture et la frontière entre le réel et l'imaginaire. Ainsi, le thème de la première nouvelle, c'est la solitude et une sorte de vie par procuration, mais c'est aussi celui d'un couac technologique à l'origine de méprises cocasses et angoissantes à la fois, et d'une atmosphère un peu fantastique. La deuxième nouvelle plonge dans les difficultés de communication entre un écrivain aux peurs infantiles et toujours dans la jérémiade et une journaliste aux prises avec une affaire grave, réelle et secrète. Et chacun vit la vie personnelle que lui permet son téléphone portable. La quatrième histoire est impressionnante : un acteur célèbre qui s'est fait doubler par un sosie, est envahi par le doute, voit sa personnalité brouillée, pensant "qu'aucun homme, vu de l'extérieur avec lucidité, ne ressemble à lui-même." Et pour cause, un imposteur, son sosie, a usurpé son identité, et lui-même se persuade qu'il avait tort de se prendre pour lui-même…
"Gloire" se présente comme un roman en neuf histoires car certains personnages – l'écrivain Léo Richter et son héroïne Lara Gaspard, l'acteur Ralph Tanner – reviennent dans plusieurs nouvelles. Daniel Kehlmann est un auteur contemporain, qui s'empare de problématiques d'aujourd'hui, et qui en rend compte avec distance, humour, mais aussi en s'engageant, car entre deux sourires, s'insinue volontiers une petite bouffée de désarroi, voire d'épouvante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Taraxacum
  17 juillet 2016
Avouons-le, j'ai trouvé Gloire plus amusant que vraiment passionnant. Neuf récits s'emmêlent, neuf vies qui se croisent, parfois simplement par un petit détail, et se répondent. C'est parfois très bien trouvé, parfois cinglant, passe du thème de l'écriture et du rapport entre le réel et la création à celui de la communication, les portables ici ont un grand rôle, mais cela n'a jamais su me soulever et m'enthousiasmer comme l'avait fait auparavant Les arpenteurs du monde de ce même auteur.
C'est un peu l'inconvénient quand vous attaquez un auteur par le plus célèbre versant de son oeuvre: c'est parfois, souvent, à raison, et le reste ne vous donnera pas le même frisson. Cela n'empêchera pas que j'en essaye d'autres, peut-être est ce simplement celui-ci qui me convient moins. Et puis cela a su me donner l'envie de relire Les arpenteurs du monde, que je vous recommande au passage, un petit bijou de littérature allemande contemporaine!
Gloire reste un recueil avec d'excellentes pages, que j'ai lu avec beaucoup de plaisir et que vous pouvez mettre dans votre valise si vous avez envie de butiner quelques nouvelles pendant les vacances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
monana28
  02 novembre 2010
Roman polyphonique ou recueil de nouvelles dont les personnages se répondent sans réellement se croiser ? Tels sont les doutes que l'on pourrait avoir en lisant ce livre de l'écrivain germanique, Daniel Kehlmann. Son ouvrage nous relate l'histoire de personnes qui se rencontrent sans le savoir, au fur et à mesure des pages. Chaque chapitre s'attelle à un personnage. La narration à la première personne varie en fonction de la personnalité de son auteur. Ainsi, le lecteur n'a qu'une vision partielle de chaque protagoniste. Mais parce que c'est un roman, chaque chapitre (ou nouvelle) apporte sa pierre à l'édifice construit par l'écrivain : un ensemble de personnages dont les vies existent et les destins se croisent – parfois tragiquement - sous l'influence des divers moyens de communication - télévision, écriture mais surtout téléphone portable et internet. On pense à ce personnage qui prend la place d'un autre en obtenant par erreur le numéro d'un célèbre écrivain, dont on obtiendra le récit personnel plusieurs chapitres après. Ou à ce personnage horripilant qui parle en langage sms et qui donne une vision de lui-même bien différente de celle qu'on peut lire plus tard - le récit de son patron. Chaque histoire pourrait se suffire à elle-même – il y a un début, une fin – mais l'écrivain nous livre une galerie de personnages dont le trait s'épaissit à mesure que l'on avance dans le livre, par petites touches, sans aller trop loin mais qui range définitivement ce livre dans la catégorie du roman choral et du roman vraiment bien construit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LooUnepauseLivre
  15 juillet 2014
Neuf histoires composent ce livre mettant en scène neuf personnages se trouvant à tour de rôle personnage principal, personnage secondaire ou un peu plus éloigné puisque qu'ils vont chacun se retrouver dans un autre histoire. Ces personnages vont se retrouver dans des situations assez originales perdant leur identité et faire face à une situation qu'il ont bien du mal à gérer. "Gloire" perdue ou trouvée accidentellement semble être une patate chaude que chacun ne sait comment manipuler. A chaque histoire chaque personnage nous apparaît du coup différent, ce qui donne une assez bonne emprise sur le lecteur. le téléphone portable se retrouve dans chacune d'elle où son rôle bien que secondaire nous interpelle sur l'importance que l'on veut bien lui donner dans notre vie.
Les histoires sont cocasses, drôles, ironiques. Certaines m'ont beaucoup plu d'autres un peu moins mais dans l'ensemble ce livre m'a fait passer un très bon moment.
Voix : Un homme se voit attribué du numéro de portable d'un célèbre acteur de cinéma. L'homme plutôt du genre monsieur tout le monde. Au début il ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive puis finalement se prend au jeu.
En danger : Un auteur (Léo Richter) stressé est parti avec sa compagne pour une conférence de presse. Il s'inquiète de tout et s'énerve des éternelles questions qu'on lui pose.
Rosalie s'en va mourir : le personnage d'un roman de Léo Richter décide de se faire assisté pour son suicide dans une clinique spécialisée dans ce domaine car elle refuse de souffrir à petit feu. Pourtant le scénario semble échapper totalement à l'auteur car cette femme refuse la mort qu'il lui a prévue.
L'issue : On se retrouve dans la même histoire que la première (Voix) mais vécue du côté de l'acteur.

L'est : Léo Richter est à nouveau dans le coup. Il devait effectuer un voyage en Asie centrale mais a finalement offert sa place à une amie qui écrit des romans policier. Cette femme va se retrouver au fil des pages isolée de tout contact avec ses proches, son pays ignorant totalement la langue et les coutumes du pays. Un atmosphère assez pesante et grandissante du début à la fin. Une des histoires que j'ai le plus appréciée.

Réponse à l'abbesse : Une histoire qui reste floue dans ma mémoire car je rédige ce billet après avoir rendu le livre à la bibliothèque. Je pense que le résultat est du au fait que je n'ai pas bien accroché à celle-ci.
Contribution au débat : Un homme qui travaille en informatique dont son passe temps favori est de surfer sur le net, les forum a fini par en récupérer un langage plus que réduite et baignant totalement dans le virtuel. Difficile au début de suivre son raisonnement mais une fois saisie je me suis régalée à lire cette histoire qui prend des proportion assez surprenante.
Comment j'ai menti et je suis mort : Un homme marié et père de famille a une double vie, double famille. Ses mensonges pour justifier ses déplacements et ses absences arrive parfois à ne plus savoir où il en est, où il est.
En danger : Elisabeth la compagne de Léo Richter se retrouve finalement être au centre d'une histoire de l'auteur.
Des histoires qui s'entremêlent assez bien et qui apportent différentes facettes sur les comportements de chacun des personnages. Pas un coup de coeur mais pas loin.
Lien : http://unepauselivre.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
TaraxacumTaraxacum   17 juillet 2016
"Je n'en peux plus! dit Leo. Sais-tu combien de fois on m'a demandé aujourd'hui où je trouvais mes idées? Quatorze. Puis neuf fois si j'écrivais le matin ou l'après-midi. Et à huit reprises des gens m'ont raconté au cours de quel voyage ils avaient lu un de mes bouquins. La nourriture était abjecte, elle aussi. Le mois prochain je suis censé aller en Asie centrale. Je ne m'en sens pas capable. Je vais annuler.
-Tu es censé aller où?
-Au Turkménistan, je crois. Ou en Ouzbékistan. Qui peut se rappeler des noms pareils! Une tournée d'écrivains.
-Mais pourquoi avoir accepté?" demanda-t-elle d'un air stupéfait.
Il haussa les épaules. "Il faut bien voir le monde. Affronter les choses. On n'a pas le droit d'esquiver les dangers.
-Les dangers?"
Il acquiesça.
Bien sûr, sa réaction fut excessive et une fois calmée elle se demanda elle-même ce qui lui avait pris, d'autant qu'ils ne s'étaient jamais disputés jusqu'ici. Mais sur le moment elle ne fut plus en mesure de se retenir. Qu'est-ce qu'il s'imaginait. Il n'avait encore jamais été en danger de toute sa vie, il n'était même pas capable de lacer ses chaussures tout seul, il avait peur des araignées et des voyages en avion, et il s'effondrait dès qu'un train avait du retard!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MiaMia   15 février 2012
Ainsi que le lui avait dit des années plus tôt un vieux médecin, celui qui n'a rien vécu raconte volontiers, mais celui qui a beaucoup vécu n'a soudain plus rien à dire.
Commenter  J’apprécie          60
Jean-DanielJean-Daniel   11 janvier 2020
Celui qui n'a rien vécu raconte volontiers, mais celui qui a beaucoup vécu n'a soudain plus rien à dire.
Commenter  J’apprécie          81
PierrickLPierrickL   04 septembre 2022
Tu te cramponner à l'illusion que tu existes vraiment, lui dis-je. Mais tu es faite de mots, d'images vagues et de quelques pensées simples, et tout cela appartient à d'autres. tu crois souffrir. Mais il n'y a pas d'être qui souffre ici, il n'y a personne !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Daniel Kehlmann (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Kehlmann
600 000 exemplaires vendus en Allemagne, une adaptation en série prévue par Netflix, une présélection pour l'International Booker Prize au Royaume-Uni... "Tyll" (titre de la version originale publiée en Allemagne en 2017) fait figure de véritable phénomène littéraire en Europe, aujourd'hui traduit dans une vingtaine de langues. Il vient enfin de paraître en février chez Actes Sud, sous le titre "Le Roman de Tyll Ulespiègle", dans une traduction française de Juliette Aubert. Son auteur Daniel Kehlmann n'en est pas à son premier succès. Celui qui confie ne "pas aimer les romans historiques, propulse la figure folklorique médiévale de Tyll l'Espiègle dans une Europe du XVIIe siècle terrassée par la Guerre de Trente ans (1618-1648).
La Grande table Culture d'Olivia Gesbert – émission du 5 mars 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤23Guerre de ¤££¤17Facebook6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature allemandeVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz: l'Allemagne et la Littérature

Les deux frères Jacob et Whilhelm sont les auteurs de contes célèbres, quel est leur nom ?

Hoffmann
Gordon
Grimm
Marx

10 questions
362 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , guerre mondiale , allemagneCréer un quiz sur ce livre