AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352041384
Éditeur : Les Arènes (27/01/2011)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 13 notes)
Résumé :

Alain Keler est reporter-photographe. Quand on lui demande de ses nouvelles, il donne des nouvelles des Roms qu'il visite depuis dix ans, au volant de sa vieille Skoda. Regardez les photos, laissez-vous raconter ce qu'il y a dessus ; c'est l'histoire de l'Europe d'aujourd'hui, vue depuis les fenêtres sans vitres d'une caravane sans roues.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Gwordia
  09 août 2012
Initialement publié sous forme de feuilleton dans la revue XXI mais augmenté de deux histoires inédites et d'un portfolio, ce documentaire séquentiel richement documenté mêlant reportage photographique et bande dessinée offre un témoignage touchant et criant de vérité sur la condition des Roms.
Pendant une décennie, Alain Keller a sillonné l'Europe à la rencontre de la plus grande minorité du vieux continent, de Pristina à Paris, en passant par Belgrade, la République Tchèque ou encore l'Italie. Ce portrait saisissant nous ouvre une fenêtre sur le quotidien d'un peuple apatride et marginalisé en proie à la misère, la discrimination, le harcèlement mais évite avec beaucoup de pudeur l'écueil du voyeurisme larmoyant.
Le regard distancié dépourvu de jugement du photographe, auquel s'ajoutent un dessin dépouillé et un récit parcimonieux, offrent un éclairage humain, sobre et respectueux d'une communauté en fuite permanente, indigente, parfois violente mais qui ne perd jamais l'espoir. Une survivance au son des airs tsiganes endiablés de Kesaj Tchavé qui bouleverse, qui percute et qui rappelle que derrière les paysages et les visages désolés, se cachent des hommes qui n'attendent qu'une chose : que le monde les traite comme tels.
A l'heure d'une nouvelle stigmatisation où les expulsions se multiplient à Paris, Lyon ou Lille, l'écho de cette bd reportage est puissant. Une intensité nécessaire qui met à mal les lieux communs d'un racisme ordinaire dont trop peu s'offusquent.
Lien : http://gwordia.hautetfort.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Loutre_des_Rivieres
  25 novembre 2012
Alain est un grand reporter photographe. Dans les nouvelles d'Alain, il a compilé quelques reportages, initialement parus dans la revue XXI, sur ses rencontres avec des roms notamment pendant le conflit au Kosovo mais aussi en République Tchèque ou encore en France à Montreuil.
Ses photos et ses textes sont agrémentés des illustrations de Guibert et Lemercier qui avaient déjà exercé leur talent dans la superbe série le photographe.
Commenter  J’apprécie          20
Enzita
  13 janvier 2012
BD-reportage qui alterne avec de superbe photos et des références documentaires. Dans ce livre original, Alain Keler nous montre la difficulté d'être Rom en Europe à travers plusieurs reportages.
Livre d'autant plus intéressant qu' il existe peu de témoignages concernant cette population oubliée ou maltraitée.
Commenter  J’apprécie          20
vdujardin
  11 mai 2014
dans le premier chapitre, on retrouve Didier Lefèvre, le photographe de la série éponyme (voir tome 1, tome 2 et tome 3), décédé depuis et qui a fait connaître ses co-auteurs de cette série, Emmanuel Guibert et Frédéric Lemercier, à Alain Keler. Comme pour le Photographe, l'album mêle photographies et dessins, avec d'importantes annexes. J'ai beaucoup aimé ce style de photo/BD reportage très intéressant, que ce soit sur le plan graphique, avec un savant mélange de photographies (pleines pages et plus petites), de dessins et de textes. A côté du reportage, il y a aussi l'interrogation du photographe sur son métier, l'intrusion dans la vie de gens souvent maltraités et mal-aimés, il comprend donc quand il est chassé d'un camp et se blesse en prenant la fuite (page 49: « il m'arrive souvent de penser que si un inconnu sonnait chez moi, entrait et commençait à photographier ma chambre à coucher, je le foutrais sans doute à la porte, moi aussi »). Un album à lire absolument!
Lien : http://vdujardin.com/blog/gu..
Commenter  J’apprécie          00
Exploratology
  06 juin 2013
Alain Keler photographie et raconte l'Europe des Roms, Emmanuel Guibert la dessine d'après ses témoignages. Un roman graphique mêlant dessins, reportage et photographie sur une communauté que peu souhaite voir, mais que Keler a embrassé d'un regard franc, sobre et attentif. Des histoires d'hommes et de femmes finalement, sans voyeurisme, juste une volonté de savoir et de partager, montrant le beau comme le moche et tout ce qu'il y a entre les deux.
Lien : http://blog.exploratology.co..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
GwordiaGwordia   09 août 2012
J’aime aller chez les Roms. C’est rarement des vacances. Je ne choisis pas les communautés les plus florissantes. Je vais dans les cloaques. Ces lieux sont hallucinants de misère. Un mot me vient, il est familier, excusez-moi, c’est : barge. Des endroits barges. Je n’arrive pas en sifflotant. Je ne brandis pas mes appareils photo. Je mesure combien un type qui entre, fait clic-clac et ressort peut sembler ignoble à des gens qui n’ont rien. Je ne prends pas non plus l’air sinistre ou contrit. J’essaie d’être moi-même. Ce n’est pas facile, quand on est remué. Les gosses me font tourner en bourrique. Ils me tirent, me poussent, crient pour que je leur tire le portrait, se pendent aux courroies de mes appareils, dix fois, cent fois, jusqu’à l’exaspération. Pourtant, je leur dois souvent des moments de beauté foudroyants qui, avec un peu de chance, se retrouvent sur les photos. Comme je prends la précaution d’être bien accompagné, je suis généralement bien accueilli, par des gens qui n’ont de cesse que de m’ouvrir leur porte et de m’asseoir à leur table. Si je reviens, ce que j’essaie de faire, plusieurs fois de suite, ou à des mois de distance, je suis reconnu et l’affection franchit un pas. J’apporte les tirages des photos, parfois les clopes et le repas. Dans les sujets que j’ai visités comme photographe, souvent tragiques, j’ai toujours cherché la survivance, au fond, de ce qui rend heureux. Les petites choses. Les scènes où rien ne se passe et où, de fait, tout se passe. Les bas-côtés des évènements. Chez les Roms, ces scènes abondent. Le présent est là, brut, sans chichis, avec une intensité qu’il y a rarement ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
GwordiaGwordia   09 août 2012
Les endroits déprimants ont un surcroît de gaité quand on n'y est pas déprimé, comme les endroits gais ont un supplément de mélancolie quand on y est triste.
Commenter  J’apprécie          40
EnzitaEnzita   18 septembre 2012
"On sait les roms très largement sédentaires. S'ils ont tant voyagé, ce n'est pas par passion du camping, c'est qu'on les a toujours chassé d'ici pour, le lendemain, les chasser ailleurs."
Commenter  J’apprécie          00
EnzitaEnzita   18 septembre 2012
"Les roms, c'est le premier verrou démocratique qui saute"
Commenter  J’apprécie          10
Video de Alain Keler (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Keler
Parias, les Roms en Europe par Alain Keler
autres livres classés : romsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Alain Keler (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3497 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre