AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781310244629
67 pages
Éditeur : (10/04/2015)
3.55/5   10 notes
Résumé :
Elliott vient au bar de la Meute de la Lune pour rencontrer Anthony. Il ne sait pas que les plans d'Anthony visent à le remettre à Parker, l'agent de sécurité de la meute. Parker jette un coup d'?il au svelte expert-comptable et sait aussitôt qu'il a trouvé le compagnon soumis de ses rêves.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Chroniques_Aleatoires
  11 août 2015
Ah la la… Quelle déception… Alors que les choses commençaient bien, j'ai bien accroché au couple qui est mignon comme tout j'ai la frustrante impression d'inachevé, qu'il manque quelque chose dans ce livre. Elliott et Parker ont beau être attachants, cela ne cache pas le manque de profondeur et d'évolution de l'intrigue de la série dans sa globalité.
Mais revenons à nos moutons avec le couple de protagonistes. Elliott est un loup à part, un solitaire dans la meute bien que haut placé. Il ne pense qu'à une seule chose : préparer sa maison en vue de l'arrivée de son compagnon. J'aime beaucoup son côté sérieux et intense. Parker le complète du coup à la perfection avec son côté plus effacé et doux. L'alchimie entre eux est immédiate et agréable à suivre.
Anthony met bien entendu son grain de sel comme d'habitude. Je ne comprends toujours pas comment il arrive à deviner les couples mais ça marche à coup sûr. Enfin bref, la romance et relation de ce couple est mignonne, rapide et directe, totalement évidente. Pourtant, il y a besoin d'un plus, que la romance ne soit pas la seule chose développée. On a une petite apparitions des monstres, ce qui donne de l'action, mais cela reste encore trop flou et insuffisant.
Bien que l'univers d'Amber Kell et sa meute de la Lune soit intéressant, je continue à être déçue par ses tomes dernièrement… l'histoire n'avance pas réellement, trop de questions et pas assez de réponses. Les couples ont beau être intéressants et sympathiques, cela ne suffit malheureusement pas. Plus de profondeur, plus de mise en avant de l'histoire sur les monstres est nécessaire et attendue. Une lecture ludique mais qui peut ne plus suffire à la longue.
Lien : https://leschroniquesaleatoi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kochka94
  09 janvier 2021
Anthony (toujours lui), poursuivant son boulot de Cupidon, fait livrer à Parker, l'un des videurs du bar, son jeune comptable, Elliott, emballé dans un pantalon en cuir et un tee-shirt résille.
Parker reconnait immédiatement son compagnon (forcément...) et ne pense qu'à l'emmener chez lui pour lui faire sa fête. Saut que l'angelot en question, plus que disposé à participer, n'est pas tellement convaincu par la partie compagnon : il est métis (parents garou et humain), donc, sa partie humaine, moins sensible, ne reconnait pas le loup. Mais une ch'tite métamorphose et tout est plié.
Après une attaque des garous mutants (faut pas les oublier, c'est LE fil conducteur dramatique à suspens de la série) et voilà le couple formé, sous l'oeil réjoui et guilleret d'Anthony, qui commence à réfléchir au prochain....
Commenter  J’apprécie          10
theowen
  11 juin 2015
Elliott est un loup hybride sans meute, embauché comme comptable par Antony pour gérer les comptes de sa chaîne d'hôtels.
Antony l'entremetteur persuade Elliott de se rendre au club de la Meute de la Lune. Ce soir là, il rencontre Parker : un homme à la carure imposante, beau, sexy, totalement attirant qui pourrait bien le réclamer en tant que compagnon.
Le problème est que les loups mutants sont toujours actifs et viennent perturber la vie de la Meute.

Ce cinquième tome est pour moi un interlude qui annonce une suite très prometteuse, pleine de rebondissments.
La formation du couple Elliott et Parker est chaude et sensuelle, les descriptions des scènes érotiques est parfaite. On ressent la force de leur attirance mutuelle, belle, puissante, dévorante.
Et le fait de retrouver les personnages des tomes précedents nous permet de suivre , de glaner des informations sur la suite de leurs aventures au sein de la Meute.
Amber Kell a une plume fluide, facile, et divertissante. le seul point négatif pour moi est que les épisodes ne soient pas assez développés, trop succincts, j'ai à peine le temps de m'immerger dans son univers fascinant que suis arrêtée dans mon élan.
Malgré ça, le récit est prenant, attirant. Un bon moment de lecture !

Lien : http://theowen.canalblog.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOriane
  07 décembre 2016
Elliott, un jeune hybride, qui travaille pour Anthony doit rejoindre ce dernier au bar de la meute. Là, il rencontre directement le videur : Parker. Parker qui ne le laisse pas indifférent, et qui a clairement l’intention de le garder proche de lui. Très proche. Et quelle bonne nouvelle pour lui quand Anthony lui demande justement de tenir compagnie à Elliott alors qu’il doit partir. Une chose est sûre, Parker va se faire une joie de garder l’hybride et de ne laisser personne l’approcher.
Malgré le fait que le résumé parle de soumis, il n’est pas du tout question d’une relation BDSM ou autre. C’est dit explicitement que plus tard dans leur relation ça sera comme ça, mais cela se passera après le tome, donc cela ne nous concerne pas.
Encore une fois la trame avance un peu, les mutants sont plus proches que la meute de Lune ne le pensait, et les soupçons commencent à arriver. Ce n’est pas le tome que j’ai le préféré, mais j’ai beaucoup aimé découvrir Parker l’un des rares loups à vivre en dehors du bar car il attaché à la maison de sa mère. J’ai trouvé que c’était très touchant quand il en a parlé.
Lien : https://lecturesmmdoriane.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mini-pouce
  21 août 2016
pas mal mais sans plus !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   17 mars 2016
« Distrait par ses pensées, il sursauta pratiquement quand Parker attrapa son siège et le tira auprès de lui. Le parquet ciré permit à la chaise de glisser en douceur vers l’autre homme.
— Bonjour toi, déclara Parker.
Une étincelle de chaleur et de besoin brut brillait dans ses yeux.
— Salut.
Elliott déglutit, essayant d’humidifier sa gorge soudain devenue sèche.
— Si tu ne veux pas m’embrasser, tu n’as pas à le faire, dit Parker.
— Je… Je veux le faire.
Oh, combien il le voulait !
— Bien. Tant que nous sommes sur la même longueur d’onde…
Parker saisit le tee-shirt d’Elliott et l’attira contre son corps. Capturant sa bouche de la sienne, il le dévora. Des ondes de chaleur émanaient de Parker comme de la lave en fusion, si chaudes qu’Elliott n’aurait pas été surpris que des parties de son corps commencent à fondre. Lorsque Parker rompit le baiser afin qu’ils puissent respirer, Elliott débita la première chose qui lui passa par la tête.
— Eh bien, tu n’embrasses pas si mal.
Parker se figea.
— T’attendais-tu à ce que je sois mauvais ?
« Rougissant, il essaya de rassurer l’autre loup.
— Non, je pensais juste que si notre baiser n’avait pas fonctionné, nous aurions toujours pu rester amis. Mais ça l’a fait. Je veux dire… Nous sommes compatibles, d’après le baiser, tu ne penses pas ?
Parker acquiesça.
— Très certainement.
Le loup noir jeta un coup d’œil dans le bar.
— Veux-tu que nous poursuivions ça dans un endroit un peu plus privé ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   07 décembre 2016
« La voix du videur était basse et agréable, glissant à travers le corps d’Elliott comme un aphrodisiaque sonore.
Merde ! Il était vraiment beau. Elliott souhaita que son corps ne se mette pas à durcir. Son propre pantalon en cuir ne laissait aucune place à l’imagination. Il ne descendait pas aussi bas que le jean du videur sexy, mais il était suffisamment moulant déjà. S’il devenait dur, le fait qu’il ne portait pas de sous-vêtements allait devenir évident pour tous. Qu’Anthony soit maudit ! Il avait convaincu Elliott de se passer de son caleçon, disant que ça lui ferait des traces inesthétiques. »
— Je vous accompagne. C’est une bien triste journée quand un chevalier tourne le dos aux autres et refuse son aide. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mini-poucemini-pouce   23 août 2016
La voix du videur était basse et agréable, glissant à travers le corps d’Elliott comme un aphrodisiaque sonore.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : comptableVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1912 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre