AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Jusqu'à la folie (81)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
gaemae
  08 novembre 2012
Jesse Kellerman est définitivement l'un des auteurs de polar incontournable du moment. Tout comme dans son premier roman 'Les visages', la dimension psychologique de ce thriller met le lecteur sous pression, du début à la fin du livre. Cependant je trouve 'Jusqu'à la folie' un ton en dessous de son 1er roman, qui reste pour moi, le meilleur polar de ces dernières années. Je vais me lancer avec impatience dans la lecture de son 3ème roman 'Beau parleur', qui selon certaines critiques lues sur Babelio est au niveau de 'Les Visages'.
Commenter  J’apprécie          30
delfina
  02 décembre 2011
Je ne dirais pas que ce livre est “Suprêmement angoissant” comme nous l'annonce la quatriéme de couverture mais il reste plaisant à lire. le héros, Jonah, vit une véritable descente aux enfers suite à son intervention lors de l'agression d'une femme par un homme dans la rue. Après la mort de l'agresseur, la vie de Jonah s'emballe entre son externat de médecine, les poursuites en justice, son ex petit amie à l'état déplorable, son colocataire aux idées farfelues et Eve, la victime agressée au comportement étrange…. Je n'en dis pas plus pour ne pas révéler l'intrigue du livre… Un des personnages cités précédemment va pousser à bout le héros et je pense que ses réactions ne sont pas différentes de celles que chacun de nous pourrait avoir : la violence devient un moyen d'autodéfense…
Certaines longueurs sont à déplorer dans ce roman : les parties médicales ne m'ont pas emballées et j'aurais préféré que Jesse Kellerman approfondisse plus certains personnages : Hannah, entre autres… le style d'écriture reste simple et la lecture fluide ce qui permet de tourner les pages assez rapidement vers une fin assez convenue…J'aurais aimé un peu plus de folie!
Ce livre est donc un roman qui ne tient pas toutes ses promesses (et surtout celle de la quatrième de couverture) mais qui permet de passez un assez bon moment….
Lien : http://mapetitebibliotheque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mreiselb
  23 octobre 2011
Ceci n'est pas une critique mais une remarque...Tout le monde s'enflamme...Mais du calme!
"JUSQU'A LA FOLIE" n'est pas le DEUXIEME roman de Jesse Kellermann!
La référence aux "visages"sur la couverture est un coup éditorial;si on lit le copyright on s'aperçoit que celui-ci a été écrit un an plus tôt que "les visages"
Et si SONATINE,l'éditeur de "LES VISAGES" n'a pas publié"JUSQU'A LA FOLIE"et a choisi pour faire connaître l'auteur, de publier un roman postérieur,on doit s'interroger sur le bien fondé de ce choix.Apparemment,c'est clair,c'est nettement moins bon!
Lien : http://www.babelio.com/ajout..
Commenter  J’apprécie          30
mfrance
  23 août 2016
Ça a failli être très intéressant ! cette histoire d'un jeune étudiant en médecine, harassé de fatigue, trimant comme un esclave dans un hôpital en tant qu'externe en chirurgie, donc taillable et corvéable à merci pour tous les médecins, qui, en sortant du boulot à trois heures du matin, épuisé, souillé du sang du malade qu'il assistait en salle d'opération, voit ou croit voir en traversant Central Park une scène de violence (une jeune femme attaquée par un type tenant un couteau) et agit en conséquence, c'est à dire en défendant la jeune femme et tuant accidentellement son agresseur, avait tout pour laisser présager un développement alléchant ! Hélas, il n'en est rien....
Et c'est d'autant plus dommage que l'ouvrage contenait plein de promesses !
D'abord la description sans fioritures (et bien documentée) du parcours éprouvant de l'étudiant en médecine et ses rapports difficiles avec la hiérarchie,
ensuite l'évocation d'une jeune femme fragile et schizophrène, dont on ignorera trop de choses !
enfin le portrait d'une Eve manipulatrice, plutôt bien campé, mais inabouti ...
Plein de promesses, donc, et plusieurs pistes, mais aucune dont le développement permette de dire que l'analyse a été, non pas menée à terme, ce qui concernant la folie paraît impossible, mais abordée avec un véritable souci de mise en évidence des paramètres pouvant expliquer le comportement des individus ... et pourtant l'étude de la folie ouvre la porte à tant de spéculations !
Le lecteur reste sur sa faim, ce qui est d'autant plus regrettable qu'il aurait pu y avoir au bout du compte, sinon un chef d'oeuvre, du moins un ouvrage bien documenté sur la folie, ses causes, ses manifestations et ses aboutissements !
Jusqu'à la folie ..... hélas, non !
Dommage ... mais il convient que chacun se fasse sa propre opinion !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mjaubrycoin
  27 novembre 2015
Jonah, etudiant en médecine surmené par des gardes de nuit qu'il enchaine, se porte au secours d'une jeune fille qui se fait agresser dans la rue devant lui et tue son agresseur.
La victime, qui porte le nom évocateur Eve, éperdue de reconnaissance, lui offre tout son amour et envahit peu à peu sa vie pour s'approprier toute sa personne. Elle lui fait découvrir ses pratiques sexuelles sado-masochistes habituelles et Jonah constate avec horreur que l'homme qu'il a tué ne faisait que prendre part au jeu que Eve lui avait imposé.
L'emprise que Eve exerce sur lui devient de plus en plus pressante et elle finit par s'en prendre à Hannah, amie du jeune homme atteinte d'une grave maladie mentale ...
On ne peut lâcher ce livre avant la fin car il est impossible de ne pas être fasciné par cette description de l'emprise qu'un individu perturbé peut exercer sur une autre personne. Toutefois ce roman est bien loin d'égaler en qualité "les visages" premier roman de Kellerman qui était vraiment excellent
J'ai été plutôt déçue par ce second livre car je trouve que la psychologie des personnages aurait mérité davantage de développement et si cette bonne intrigue avait été présentée avec davantage de finesse , le roman n'en aurait été que plus glaçant et aurait davantage touché ses lecteurs
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kikithalie
  24 février 2015
Après avoir lu son premier roman "Les visages", je m'attendais à retrouver l'ambiance de son précédent livre.
Après un début assez lent et ennuyeux, je me suis prise au jeu, je voulais savoir jusqu'où la folie pouvait amener les deux personnages principaux. Il s'agit d'un thriller psychologique assez hard parfois. L'auteur a dû beaucoup se documenter sur la psychiatrie et le domaine médical. Par contre, je trouve que la fin est un peu baclée...
Commenter  J’apprécie          20
Lilou_B
  17 janvier 2014
J'en attendais sans doute beaucoup après la lecture des "visages" et c'est un peu fébrile que j'ai ouvert ce dernier roman.
Bien que les premières pages furent assez lentes à mon gout, me demandant ou tout cela aller bien pouvoir nous mener.Je me suis finalement laissé embarquer dans cette histoire trouble qui n'est pas, dans l'ambiance, sans me rappeler quelques épisodes d'Hitchcock (toutes proportions gardées tout de même).

Pour résumer, il reste à mon sens un bon thriller que l'on a parfois du mal à refermer tant l'envie nous démange de savoir jusqu'où va aller cette folie. J'ai donc passé un bon moment même si, parfois, il m'est arrivé d'avoir envie d'en retourner une à Jonah, le héros, pour le faire un peu se bouger…(mais je crois qu'il a eu sa part)
;-)
Commenter  J’apprécie          20
letteratura
  16 mars 2013
Tout d'abord, je tiens à remercier Madame Charlotte (ou bien Bibliofolie qui s'est éteint il y a peu) et les Editions des Deux Terres. J'ai lu ce livre avec un curiosité de savoir ce qu'était un thriller psychologique et j'ai appris à peu près ce que c'était. J'ai globalement apprécié cette lecture mais non sans bémol.
Premièrement, parlons de l'écriture qui est vraiment agréable à facile à lire, sans beaucoup de vocabulaire spécifique, Jesse Kellerman réussit d'abord par nous séduire avec son écriture plaisante. J'ai surtout aimé lire les pensées du personnage que je vous raconterai dans un autre paragraphe. Donc, l'écriture est un très bon point de ce livre qui suffirait même à le conseiller mais pas que !
En effet, il y a la chose principale d'un roman, l'intrigue, l'histoire qui est vraiment très originale dans celui-ci, il y a un externe qui sauve une vie, mais il croit avoir fait quelque chose de mal et il apprend que… Voilà, vous n'avez rien compris mais l'histoire est vraiment très difficile à raconter, il faut le lire, car la suite est vraiment ambigüe, si je commençait à vous raconter, ce serait un spoiler, donc je vous dis que c'est un thriller psychologique dans lequel on est dans la tête d'un personnage ayant un doute sur ce qu'il a fait, de plus, il est harcelée par… mystère. Donc, l'intrigue est vraiment très intéressante, elle va beaucoup vous plaire.
Les personnages sont vraiment très bien développés, on entre dans leur cerveau pour savoir ce qu'il pensent, ils sont humains, donc leurs pensées sont parfois très complexe, il se demande que faire, c'est la situation de Jonah Stem. Ce personnage est très intéressant à lire, vous allez l'aimer, mais parfois il sombrera dans la folie à cause de quelqu'un. le deuxième protagoniste est d'autant plus intéressant, c'est un personnage qui a de l'ambition, pour cette ambition, elle va aller jusqu'au plus haut point…
Le seul bémol de ce livre est vraiment les moments plats qui ennuient le lecteur comme moi, mais ces moments sont certes rares, mais diminue la volonté, mais ne vous affolez pas, ils ne sont pas si longs que ça.
La fin, j'allais l'oublier, mais dans ce roman, elle est vraiment très originale, très bien trouvé, on n'imagine pas cette possibilité mais on y va jusqu'à la folie. J'ai vraiment été bluffé par la fin, on comprend jusqu'à quel point peut-on aller pour sa seul ambition. Cette fin fait vraiment réfléchir sur ce personnage vraiment dérangé. Donc, ce livre est vraiment à lire juste pour savoir la fin.
Finalement, c'est une très bonne lecture qui est à conseiller sans modération aux accros du thriller !! Bonne lecture !
Lien : http://letteraturaa.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aileen62
  23 février 2013
Un rythme palpitant malgré quelques longueurs. La question au fil des pages : comment Jonah, personnage naïf qui doit apprendre à s'imposer et à se "battre", se sortira de ce piège ? Après le monde de l'art dans "Les visages", Jesse Kellerman, avec "Jusqu'à la folie", nous entraîne dans le milieu hospitalier.
Commenter  J’apprécie          20
Deidre
  06 février 2013
Ayant adoré le livre Les visages de Jesse Kellerman, je fus séduite par la 4ème de couverture de Jusqu'à la folie, et était impatiente de le lire.

Grossière erreur !!! Car ce livre souffre à mon avis d'un énorme handicap : une très mauvaise 4ème de couverture !!! La présentation (que j'ai retranscrite au dessus) ne reflète pas du tout le fond du récit.

Résultat, après avoir été alléché de la sorte, on ne peut qu'être déçu à la lecture.

Je m'attendais à un récit fort, cruel, à une véritable descente aux enfers du personnage principal, à un piège diabolique…

Et ce n'est pas du tout ça !!! (...)
Lien : http://www.lavisdedeidre.org..
Commenter  J’apprécie          21


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jesse Kellerman - "Beau parleur"

"Beau Parleur" est le ... roman de Jesse Kellerman traduit en français.

1er
2nd
3ème
4ème

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Beau parleur de Jesse KellermanCréer un quiz sur ce livre