AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782021363104
512 pages
Éditeur : Seuil (16/05/2018)
3.12/5   28 notes
Résumé :
Le docteur Grace Blades, 34 ans, psychiatre, a une belle clientèle, un joli bungalow tout blanc en bordure de plage, deux voitures dont une Aston Martin qu'elle pousse au maximum sur la Pacific Coast Highway, et une sacrée fêlure remontant à l'enfance. Car elle a vécu dans la pièce rouge...
Grace est comme Dr Jekyll et Mr Hyde : brillante thérapeute le jour, prédatrice sexuelle le soir. Sa réputation professionnelle est sans tache, ses compétences incontestée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,12

sur 28 notes
5
1 avis
4
1 avis
3
3 avis
2
4 avis
1
0 avis

nameless
  05 février 2019
Il faut vraiment que j'aie confiance en Jonathan Kellerman pour attaquer un livre équipé d'un aussi piètre titre frangliche : Killeuse. Quel dircom désespéré chez Seuil a osé cette traduction de The murderer's daughter ? La déception aurait pu s'arrêter là, mais malheureusement, l'auteur n'est pas au mieux de sa forme littéraire non plus.

Grace Blades est l'héroïne du roman mais elle n'en consomme pas. Psychologue renommée, ses patients qu'elle surnomme « les Hantés », viennent de tous les Etats d'Amérique pour bénéficier de ses conseils en matière de réparation de traumatismes graves et de préférence anciens. Grace croit avoir été créée pour aider, guider, soutenir les autres puisque question traumatismes, elle en connait un rayon. Jeune enfant, elle a vu sa mère tuer son père, puis, en toute logique, se faire hara-kiri sous les yeux de sa fille, voilà de quoi susciter des vocations. Ce malencontreux incident de parcours n'empêche pas Grace, trimballée de famille d'accueil en famille d'accueil, d'exercer sa phénoménale intelligence et d'apprendre seule la lecture, les mathématiques, puis d'étudier tout manuel qui lui tombe entre les mains jusqu'à devenir cette vedette de la psychologie, qui pour se détendre, sillonne Los Angeles à bord de son Aston Martin et lève le soir dans des bars luxueux, des hommes qu'elle utilise pour ses besoins sexuels. Ah oui ! J'ai oublié de préciser que Grace possède en plus de son QI, une plastique de rêve.

Bien ! Faute de m'intéresser, les aventures de Grace m'ont amusée. C'est le genre de fille qui sait tout et rien d'autre, qui se croit supérieure à tout le monde, persuadée que son « détecteur à conneries » est d'une efficacité à toutes épreuves. Dans ce gloubi-boulga indigeste de psychologie de bazar, voilà comment la résilience de Grace, grâce à des professionnels de la profession éclairés, a pu s'effectuer dans de parfaites conditions : « Assure-toi d'avoir la tête pleine de choses agréables, parce que, crois-moi, la vie est trop courte pour ressasser des pensées désespérées » (p. 129) ou « Quand tout est devenu un absolu foutoir, Grace, il est parfois utile de commencer par le commencement ». (p. 255), je le note, ça peut servir !

Jonathan Kellerman n'aurait pas dû non plus, c'est mon avis, faire d'Alex Delaware, son personnage fétiche et psychologue sérieux qui a tout mon respect, le professeur de la surdouée. Il intervient parfois, brièvement, dans le roman soit pour la conseiller en arts martiaux, soit pour répondre, sur un parking et en deux minutes, à une question existentielle que se pose son ex-élève. Cette utilisation d'Alex a écorniflé l'image de l'un de mes héros préférés. Ce sera peut-être meilleur la prochaine fois !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          581
iris29
  30 septembre 2018
Grace Blades est une psychiatre reconnue, ses patients viennent de très loin pour consulter. On pourrait croire , vu son métier qu'elle est heureuse, épanouie, mais Grace Blades , c'est un peu : "Faites ce que je dis ,mais pas ce que je fais"... Paranoïaque, entrainée aux sports de combats, entrainée aux armes à feu, vivant seule et fuyant toute compagnie.
Il faut dire qu'elle revient de loin… parents cas sociaux, élevée dans des foyers d'accueil jusqu'à ce que sa route croise une personne , qui lui fera faire des tests , ébloui par son intelligence .
Un jour , son passé la rattrapera sous la forme d'une liaison sans lendemain qui finira à la morgue…
Mais , Grace a toujours eu un coup d'avance, c'est comme ça qu'elle a survécu, alors elle va chercher, fouiller, chasser...
Des Grace Blades, au fil de mes lectures de romans policiers, j'en ai croisées beaucoup… Un peu trop ! J'en ai même fait une indigestion...
Vous prenez une nana surdouée qui a eu une enfance super malheureuse mais qui par la fulgurance de sa vive intelligence , arrive à retenir l'attention d'un adulte qui passait par là et qui va s'occuper d'elle. Mais , comme elle a eu un passé difficile et qu'elle a peur (très ,très peur) , en plus de devenir une bête à concours , elle va également devenir une arme mortelle (Krav maga / leçons de tirs ) , posséder l'équivalent d'une armurerie dans sa magnifique maison, (oui, parce qu'elle est devenue riche , rapport à sa vive intelligence ) .
A puis, faut qu'elle soit belle (ou sexy…) et s'envoyer en l'air avant la page 100 , pour "accrocher" le lecteur… Dans une variante , elle pourrait être lesbienne , ça marche aussi pour alpaguer le lecteur…
Oui, tout ça , c'est du déjà vu. Un mix de Kay Scarpetta et sa nièce, ou Lisbeth Salander , entre autres...
Ce qui m'a plu ? le parcours de Grace dans les familles d'accueil et les tribulations de Grace en tant qu'enfant précoce . Là, on sent que l'auteur ( psychologue pour enfants), connait son sujet. Les placements d'enfants font froid dans le dos .
Un roman qui, si vous oubliez son côté "racoleur" , saura vous accrocher par une intrigue efficace.

Challenge Mauvais Genres 2018/19.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Yunali
  29 juin 2020

Cette lecture ne m'a pas vraiment ennuyée, mais je n'ai pas été accrochée.
Le résumé me paraissait prometteur, mais déjà j'étais un peu refroidie par le titre, "Killeuse", ce mot ni anglais ni français, qui ne sonne pas juste ni dans une langue ni dans l'autre. J'ai quand même laissé une chance à ce livre, et je l'ai fini surtout car je n'aime pas trop abandonner un livre, même s'il ne me plaît pas vraiment. Je l'ai rarement fait, et j'ai déjà lu pire que cela.
Dans cette histoire on suite Grace Blades, psychothérapeute qui en plus d'avoir un physique attirant, est très riche et en profite bien, que ce soit pour séduire ou pour conduire une voiture de luxe. Certes elle en a le droit, et a priori elle ne fait de mal à personne. Sauf qu'un jour, un homme qu'elle a séduit dans le bar d'un hôtel se trouve être en fait un nouveau patient qui veut la rencontrer, mais il finit assassiné!
Et là, Grace se sent impliquée et elle va mener sa propre enquête afin d'en découvrir plus sur cet homme.
Au fur et à mesure de l'histoire on en apprend un peu plus sur l'enfance de Grace. Cela auraît pu être touchant, et on aurait pu la prendre en emapthie... mais... il y a un je-ne-sais-quoi de dérangeant, et malgré ce qu'elle a pu traverser, je n'ai pas vraiment pu me sentir proche d'elle. Peut-être à cause de sa personnalité et de sa façon de penser; on ne peut pas dire qu'elle soit vraiment du genre à être proche des autres non plus. Elle peut être assez hautaine aussi parfois, Miss Blades.
Il y a aussi des moments un peu abracadabrantesques, comme dirait l'autre, et certains moments d'action m'ont paru assez peu crédibles, même si je sais bien que ça reste un roman!
La fin était très précipitée, je me suis dit "tout ça pour ça!" quand j'y étais, et malheureusement cela n'a pas relevé le niveau de l'intrigue!
Déçue de cette lecture, j'essayerai peut être un autre livre de l'auteur malgré tout, car j'ai tout de même bien apprécié de manière générale sa façon d'écrire, et il y avait des personnages intéressants dans ce livre, notamment Malcolm, Sophie et Ramona.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Prune90
  25 septembre 2019
J'apprécie cet auteur, mais là, clairement, le livre ne m'a pas convaincu. Une héroïne pour laquelle je n'ai eu aucune empathie. Ouais, elle a des aventures d'un soir ? C'te belle affaire ! Ouais, sa maman et son papa étaient pas gentils avec elle dans la caravane ? Tu parles, Charles. Des longueurs interminable, dans le genre "je te raconte par le menu une séance de thérapie qui n'a rien a voir avec l'intrigue. " Eh coco, faut pas pousser ! Avec aussi : une intrigue qui rebondit grâce à la magie d' internet. L'héroïne patine ? Elle se connecte et trouve l'info ! Miraculeux, je te dis ! Ce livre pourrait être interminable, la preuve, il a 200 pages de trop. Et je déteste quand les éditeurs ne font pas leur boulot, à savoir couper le texte inutile, parce que l'auteur fait de bonnes ventes. Ressemble à un livre de débutant, par la structure poussive, et les sauts de puces de l'intrigue. Kellerman, réveille toi, tu t'embourgeoises. Mon conseil : ton prochain livre, centre le sur une famille de chicanos qui vit de débrouille et se trouve embringuée dans une affaire criminelle de grande envergure un peu par hasard. Fais moi rire avec de la truculence. Oublie le ton académique, franchement, ça date. Tu peux t'autoriser le burlesque, tu as ma bénédiction. Je place des bières au frais, pour ton prochain opus sur la saga chicanos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
luparahlam
  02 novembre 2020
J'ai toujours aimé les thrillers psychologiques surtout quand ceux-ci sont écrits par des psy de profession ce qui est le cas avec Jonathan Kellerman, papa de Jesse Kellerman l'auteur de Les visages.
La killeuse ici c'est Grace Blades, docteur Grace Blades, la trentaine, psychiatre surdouée, à l'enfance marquée au fer, car elle a connu "la pièce rouge".
Grace est double : la journée elle est une thérapeute ultra douée et très appréciée et la nuit elle se transforme en prédatrice sexuelle implacable, des histoires d'une nuit, rapides, sans conséquences... jusqu'au jour où sa proie du soir s'avère être son nouveau patient du lendemain. Si ce n'était que la gêne occasionnée de se retrouver face à son coup du soir, Grace aurait pu gérer mais quand celui là même se retrouve assassiné dès le lendemain, la vie prends une tout autre tournure pour elle.
J'ai adoré lire sa vie, son enfance jusqu'à l'âge adulte, j'ai adoré sa psychologie, sa personnalité ! Mais aussi tous les personnages importants de sa vie ! Elle m'a vraiment plu ! Tellement d'ailleurs que l'enquête pour trouver l'assassin m'a été presque superflue à lire ! Et par endroit elle était tellement alambiquée et chargée de détails que ça alourdissait la lecture.
Bon roman, très bon personnage, excellent week-end de lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   28 septembre 2018
Son iPod marchait sur le mode huffle depuis sa sortie du parking et elle poursuivit sa route accompagnée par une sono aux sélections aléatoires : " Croossroads" de Stevie Ray Vaughan suivi par " Clair de lune" de Debussy (…).
Commenter  J’apprécie          212
iris29iris29   29 septembre 2018
Son poursuivant savait où elle travaillait. Peut-être aussi où elle vivait. Car, soyons sérieux, n'importe quel gamin en âge d'utiliser un ordinateur était capable de trouver l'adresse de n'importe qui.
Commenter  J’apprécie          230
iris29iris29   30 septembre 2018
Grace avait lu toutes ces histoires de gagnants à la loterie, ces gens résolus à ne rien changer à leur mode de vie. Mais bien sûr qu'il changeait, prétendre le contraire était idiot. Ce serait une bêtise d'ignorer ses nouvelles conditions d'existence, la clé était simplement de s'assurer de rester aux commandes.
Commenter  J’apprécie          130
iris29iris29   28 septembre 2018
Le foyer se situe là où le cœur se trouve et le cœur de Grace était un bloc de muscles qui fonctionnait parfaitement tout seul.
Commenter  J’apprécie          190
iris29iris29   30 septembre 2018
Le problème n'est jamais le poteau d'arrivée, Grace, c'est toujours le parcours.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Jonathan Kellerman (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jonathan Kellerman
The masterfully plotted and addictive series of psychological thrillers from Jonathan Kellerman, the No.1 bestselling author and creator of Alex Delaware - The Crime Reader.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2172 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre