AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fee-tish


fee-tish
  19 mars 2013
Avec ce roman, c'est un champ de découvertes qui s'offrent à moi : découverte de la collection Milady Romance, dont beaucoup de lecteurs (et lectrices principalement) parlent beaucoup actuellement. Mais aussi ma première fois avec une romance historique. Très classique, trop pour certaines, mais qui tient ses promesses et qui fonctionne bien.

Nous sommes au début du XIXe siècle, au sud de l'Angleterre. Meredith et Annabel sont deux jeunes femmes, demi-soeurs, très attachées l'une à l'autre. Orphelines de père et de mère, elles vivent en autonomie dans leur domaine de Swallow Hill, à la campagne, avec leurs domestiques. Une sorte de dolce vita qui leur convient tout à fait. Jusqu'au jour où leur oncle Isaac Burnleyn tuteur d'Annabel encore mineure, débarque et entend tout gérer et mettre la jeune soeur en asile.
Situation tout à fait inacceptable pour Meredith, celle-ci décide d'en informer la riche famille Stanton, dont fait partie Annabel. Les Stanton vont chaperonner et protéger les demoiselles. Là-bas, Meredith et son fort caractère ne vont pas passer inaperçus. Surtout pour le marquis de Silverton, un bel homme très convoité dans la haute société anglaise. Malheureusement, Meredith ne fait pas partie de cette bonne société et l'on n'aura de cesse de lui faire savoir.

L'histoire se résume à cela, ni plus ni moins. Une romance historique très classique, qui n'a vraiment rien d'original, mais qui fonctionne. Car je ne peux pas le nier, j'ai dévoré ce livre avec grand intérêt. Un moment de détente, avec un personnage masculin qui m'a fait fondre.
Le personnage féminin principal, Meredith, est tout à fait charmante et agaçante parfois. En effet, on ne peut qu'être énervée quand elle ignore et prend le marquis de haut alors même qu'elle en est folle amoureuse. Cependant, j'ai beaucoup aimé ses ressentis sur la haute société que les Stanton et les Silverton côtoient. Un regard froid et distant, face à des individus imbus d'eux-mêmes qui ne sont pas prêts d'accepter une campagnarde en leur sein. Son caractère et sa mise en retrait presque innée est bien caractéristique de son époque malgré le fait qu'elle ait un aplomb singulier.

Un dernier mot sur la romance elle-même, entre le marquis et Meredith. Un « je t'aime moi non plus », entre-coupé de scènes intimes plutôt charmantes et pas du tout indécentes. J'ai trouvé ces parties du roman très bien faites.

En conclusion, cette première fois a été concluante. Alors, effectivement, ce n'est pas un roman coup de poing, coup de coeur ou exceptionnel. Mais, indéniablement, j'ai passé un excellent moment et il me tarde de lire d'autres livres de la sous-collection Milady Pemberley.
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus