AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022608459
Éditeur : Editions Métailié (17/01/2019)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Murdo a seize ans, il vient de perdre sa mère, emportée par un cancer, comme sa sœur Eilidh quelques années plus tôt. Son père l’emmène en voyage chez des cousins installés dans le sud des États-Unis. En chemin, Murdo rencontre une famille de musiciens de zydeco dans une petite ville où ils échouent par hasard entre deux bus longue distance ; il se met à jouer avec eux – il est accordéoniste – et ils l’invitent à un grand concert deux semaines plus tard, en Louisian... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Bazart
  22 mars 2019
A la mort de sa mère et de sa jeune soeur, le jeune Murdo part avec son père aux Etats Unis pour voir sa tante et son oncle et tenter de faire un impossible travail de deuil et de tenter de reprendre une communication père fils totalement rompue.
On ne connaissait pas l'auteur écossais James Kelman, prix Booker Prize en 1994 qui n'a écrit que 6 romans, mais il parait que cette route de Lafayette que les éditions Métaillié ont publié pour leurs 40 ans est le plus accessible et le plus lumineux de ses écrits.
L'histoire de ce père et fils éprouvés par un double deuil est pourtant sombre et abrupte, mais la plume de l'auteur écossais parvient à sublimer ce lien filial dysfonctionnement en y mettant énormément d'humanité et de musique.
En effet, Murdo, accordéoniste accompli, va rencontrer au cours de son périple des musiciens qui l'invitera nt à venir jouer avec eux à un festival et Kelman consacre de bien beaux passages à cette passion pour la musique .
La grande sensibilité de l'auteur pour ses personnages profondément attachants et cette plume portée par un souffle assez rare font de ce récit initiatique une vraie splendeur.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
frueka
  09 mai 2019
À la fois réflexion sur le deuil, sur les tourments de l'adolescence et road-trip musical sur les routes du Sud des Etats-Unis, La route de Lafayette de l'auteur écossais James Kelman nous emmène à la rencontre de Murdo, un ado de 16 ans bientôt 17 qui, confronté au double décès (à quelques années d'intervalle) de sa soeur et de sa mère, tente de se reconstruire grâce à la musique.
C'est avec tendresse et bcp de justesse que J. Kelman évoque cet ado profondément meurtri et sa difficile reconstruction au sein d'une famille totalement déséquilibrée. Écorchés vifs, père et fils s'enlisent et s'isolent dans leur chagrin, se réfugiant l'un dans la lecture, l'autre dans la musique. Malgré l'amour qu'ils se portent, leur incapacité à communiquer rend leur relation difficile. Celle-ci est essentiellement marquée par l'incompréhension et la maladresse.
Pour tenter de renouer avec son fils, Tom décide un jour de s'octroyer deux semaines de vacances pour rendre visite à sa famille installée dans le Sud des USA. Lorsqu'à la faveur d'un arrêt sur une aire d'autoroute Murdo rencontre Queen Monzee-ay, une musicienne cajun de génie et une légende du zydeco, ses vacances aux États-Unis prennent une tournure inattendue.
Il ne se passe toutefois pas grand-chose dans ce roman, l'auteur privilégiant la description des états d'âmes de Murdo. Si j'ai été décontenancée par le style et le langage majoritairement oral, il faut reconnaître que l'auteur a brillamment réussi à se glisser dans la tête de cet adolescent tourmenté et à retranscrire ses pensées désordonnées, son mal-être, sa solitude et sa souffrance, mais aussi ses petites joies et sa passion pour son accordéon et la musique.
Roman sur la solitude et le deuil, La route de Lafayette est également un roman sur la résilience et le pouvoir salvateur de la musique.
Un roman d'apprentissage touchant et un beau voyage musical.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marie2406
  27 mars 2019
Murdo a 16 ans, presque 17.
Il vit en Ecosse avec son père, il a une grande passion : la musique, il est d'ailleurs un accordéoniste brillant.
Mais la vie est cruelle, sa mère vient de mourir d'un cancer, le même type de cancer que celui qui a aussi coûté la vie à sa soeur lorsqu'il avait 9 ans.
Son père et lui sont enlisés dans leur deuil et n'arrivent plus à communiquer.
Alors Tom son père décide de partir avec Murdo rendre visite à leur famille installée aux Etats-Unis
Pendant le voyage Murdo va louper son car et aura alors l'occasion de rencontrer une famille de musiciens qui va l'inviter à aller se produire avec eux lors d'un festival de musique à Lafayette.
Murdo n'aura donc plus que cette idée en tête, trouver un accordéon, lui qui a laissé le sien en Ecosse, et aller à Lafayette.
Des personnages attachants bousillés par la cruauté de la vie et de belles rencontres rythment ce superbe livre.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LaCroix   05 février 2019
Dans La Route de Lafayette, son sixième roman traduit en français et sûrement son plus lumineux, James Kelman se glisse magistralement dans la peau d’un adolescent sauvé par la musique.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BazartBazart   22 mars 2019
Murdo se moquait de savoir si papa viendrait avec lui. Il avait déjà dit que c’était idiot. S’il venait il venait et s’il ne venait pas il ne venait pas, c’était son problème. Mais lui, il irait. S’il en avait envie. Il irait s’il en avait envie. Et il en avait envie. Alors il irait.
Commenter  J’apprécie          80
Marie2406Marie2406   19 mars 2019
Il était cinq heures et demie du matin quand son père le réveilla. Murdo resta cinq minutes de plus. Il devait réfléchir à beaucoup de choses. Mais c'était tout réfléchi ; il avait bouclé ses bagage la veille. Il ne tarda pas à se lever pour descendre prendre son petit-déjeuner. Papa avait terminé le sien et procédait aux dernières vérifications des interrupteurs électriques, robinets de gaz, robinets d'eau et poignées de fenêtre. Dans deux heures les gens iraient à l'école. Murdo et son père allaient en Amérique.
Puis ils partirent, descendant la colline pour continuer en direction de la gare maritime, papa traînant sa valise. Murdo sur ses talons, sac à dos sur les épaules. Papa aurait voulu qu'il prenne lui aussi une valise mais tu parles d'un cauchemar !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marie2406Marie2406   20 mars 2019
Les gens ont deux emplois, parfois trois. Tante Maureen désigna oncle John du doigt. Il en a toujours eu deux.
Oncle John haussa les épaules. C'est comme ça que ça marche le boulot par ici.
Pas toujours non.
Enfin presque toujours.
Quand les garçons étaient petits tu en avais trois.
ça ne fait pas beaucoup ? s'étonna Murdo.
Je te le fais pas dire, dit tante Maureen.
Oncle John s'aperçut que Papa le regardait aussi. Eh bien c'est sûr trois boulots, mais faut ce qui faut. Personne te force ; tu veux travailler tu travailles. C'est marche ou crève mon petit Tommy t'as pas le choix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de James Kelman (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Kelman
Comédie du Livre 2012 - Le dimanche 03 juin 2012 au Centre Rabelais Animé par Vincent Dussol
La littérature écossaise ne ressemble à aucune autre : humour très noir, goût du fantastique et mise en question de l’ordre social – souvent décrit comme celui de la domination, de la prédation et de l’injustice -, confiance dans les pouvoirs du langage et de l’écriture comme moyens d’émancipation, capacité à dynamiter et subvertir la langue anglaise : autour de l’École de Glasgow et de ses fondateurs, James Kelman et Alasdair Gray, avec la participation de deux représentants de la nouvelle génération d’écrivains écossais, Louise Welsh et Alan Warner, et en présence de Keith Dixon, éditeur de la collection écossaise aux éditions Métailié. Une rencontre pour découvrir ou redécouvrir une des littératures les plus inventives et géniales de notre temps.
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'apprentissageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Femmes célèbres

Maman de la petite Fadette, elle lorgnait du côté du meunier d'Angibault en allant vers la mare au diable ...

Louise Weiss
Rosa Parks
Aurore Dupin
Mlle de Scudéry

15 questions
159 lecteurs ont répondu
Thèmes : femmes , histoire contemporaine , histoire , culture généraleCréer un quiz sur ce livre