AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330103360
Éditeur : Actes Sud (06/06/2018)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Quarante ans après avoir quitté la petite ville de Plainview dans l'Indiana en faisant le serment de ne plus jamais y remettre les pieds, un chanteur de blues dans la débine revient sur les lieux à contrecoeur afin de s'y produire à l'occasion de l'improbable mariage d'un vieil ami. Tandis qu'elles assistent à sa prestation incroyablement émouvante, Odette, Clarice et Barbara Jean, dites ?Les Suprêmes?, n'ont pas la moindre idée de la profonde mutation que l'arrivée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
montmartin
  19 juin 2018
Barbara Jean, Odette et Clarice, les trois amis d'enfance afro-américaines dont nous avions fait la connaissance dans les suprêmes sont maintenant au début de la soixantaine.
Odette une silhouette rondelette, une tendance à parler beaucoup et surtout elle a hérité de sa mère la faculté de voir les morts et de discuter avec eux. Elle possède une grande réserve de cannabis et cela risque de poser des problèmes à James son mari policier.
Barbara Jean, elle a été la plus jolie fille , c'est une ancienne alcoolique, sa mère était une pute, elle incarne l'élégance et la perfection, elle est la gentillesse même.
Clarice, une musicienne extraordinaire, elle enregistre des disques et donne des concerts dans tout le pays, pour calmer ses nerfs elle fait des parties de jambes en l'air avec Richmond son ex-mari.
Pink Slipper est la seule taverne en ville ou l'on peut entendre du blues digne de ce nom. Forest a transformé cette ancienne salle de bouge en une salle de concert respectée. C'est là que réapparait, quarante ans plus tard, El Walker, quatre-vingt balais, chanteur de blues, il fait corps avec sa guitare Ruthie et son retour va raviver bien des souvenirs et rouvrir des plaies jamais véritablement refermées.
Edward Kinsley Moore nous délivre un roman plein d'humour et de tendresse, les vivants et les morts se réunissent pour nous jouer la musique de l'amitié, du pardon, de la tolérance, de l'absence du père, cette partition est jouée par une écriture imagée, drôle et réjouissante à l'image de ces trois personnages attachants , des femmes solides, énergiques dont l'amitié est inébranlable et que le lecteur ne peut qu'aimer. Les personnages secondaires sont tout aussi savoureux, laissez-vous emporter par le blues une musique d'une infinie tristesse et dont les paroles sont pourtant joyeuses à l'image de ce magnifique roman.

Lien : http://notreavis.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
Verdure35
  29 juin 2018
« Les Suprêmes chantent le blues » paraît 4 ans après les « Les Suprêmes », et c'est avec un égal bonheur que je les ai retrouvées. Il faut préciser qu'il n'est pas nécessaire d ‘avoir lu le premier pour pleinement apprécier le second. Quelques décennies sont passées entre les 2 livres.
Un trio de copines afro-américaines inséparables surnommées donc « les Suprêmes » en référence au groupe de chanteuses stars des années 60-70 vivent dans une petite ville de l'Indiana. Leurs joies, leurs peines, leurs familiers,leurs conjoints, enfin toute la petite ville de Plainview( avec de sacrés phénomènes) sont décortiqués par l'auteur avec infiniment de délicatesse, et de bienveillance.
Ces trois femmes de caractère différent s'épaulent dès que l'une flanche, le jour ou la nuit, c'est un livre qui donne le sourire. Paru chez Actes Sud 
Commenter  J’apprécie          173
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
montmartinmontmartin   17 juin 2018
Il n'y en a pas pour tout le monde sur cette terre, et personne ne donne jamais rien à moins d'y trouver un intérêt personnel, avait souvent répété Loretta. Prends ce que tu peux avant que quelqu'un d'autre te devance.
Commenter  J’apprécie          130
montmartinmontmartin   19 juin 2018
S'il y a bien une chose qu'un joueur de blues sait faire, c'est vous montrer que vous êtes foutu dès la naissance, intervint EL.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
Parler du passé n’était pas sans danger. Il s’était laissé aller une fois, il lui avait révélé avoir un fils, et maintenant il avait peur qu’elle cherche à lui tirer les vers du nez et que le nom de James lui échappe. Ce serait la première fois depuis des années. Mais Barbara Jean ne le poussait jamais à en dire plus qu’il ne le désirait, même lorsque de toute évidence il passait sous silence certains noms ou restait flou avec les dates pour ne pas donner trop d’informations à son sujet. Et il appréciait cela, chez elle. Elle était curieuse, mais elle comprenait qu’il était préférable de taire certaines histoires, ou certains pans d’histoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
Ce mariage d’amour avait surpris tout le monde. Depuis le temps, chacun savait que Miss Beatrice était la vieille folle qui se postait régulièrement sur un promontoire aux abords du parking du Pink Slipper et menaçait de damnation éternelle les clients arrivant ou quittant l’établissement en hurlant dans un porte-voix. Elle avait accusé Forrest d’inciter son premier mari, le père de mon amie Clarice, à la tromper. Ainsi, éviter aux autres hommes de suivre le même chemin de débauche était devenu sa mission dans la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2018
Maman préférait les chansons plus gaies et graveleuses – avec paroles coquines truffées de blagues crues sur les saucisses, les beignets à la confiture, et les Cadillac roses. Les ballades sombres comme celle-ci plaisaient plus à papa. Pour lui, le summum du bonheur, c’était de se serrer contre maman dans le canapé et de fredonner tout en écoutant une ode aux affres de l’amour. Il hochait la tête en rythme, comme pour soutenir un chanteur abattu, assis avec eux, croassant son malheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Edward Kelsey Moore (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edward Kelsey Moore
Les suprêmes chantent le blues, d'Edward Kelsey Moore
autres livres classés : épanouissementVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox

Autres livres de Edward Kelsey Moore (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Un mot, un dessert

Suzette

Crêpe
beignet
Banane flambée
Ananas au rhum

10 questions
276 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre