AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Alice Delarbre (Traducteur)
EAN : 9782017171515
464 pages
Hachette Jeunesse (19/01/2022)
4.48/5   91 notes
Résumé :
[ Ce roman est plus ou moins la suite de "PS : tu me manques ", mais ils peuvent se lire séparemment. ]

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser.
Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés.

Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son cœur qu’elle porte les siennes : elle n’existe pas aux yeux de son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
4,48

sur 91 notes
5
25 avis
4
8 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

iris29
  03 avril 2022
Ce roman est, plus ou moins, la suite de "Ps : tu me manques". Bien qu'ils puissent être lus séparemment , vous aurez dans ce tome, des informations sur les deux personnages du premier qui risqueraient de vous gâcher le suspens, car ils sont présents même s'ils n'occupent pas le devant de la scène.
Dans " Ps: je ne t'ai jamais dit", le focus est mis sur Rev , le meilleur ami de Declan, et accessoirement son voisin, depuis que Rev a sept ans et qu'il a été placé en famille d'accueil pour mauvais traitements commis par son père. "Mauvais traitements" est en dessous de la réalité... Son corps est couvert de cicatrices, brûlures, "tatouages maison"...
Adopté par sa famille d'accueil, un couple formidable, il a encore du mal à communiquer avec les autres. il a honte de ses cicatrices qu'il cache à grands coup de sweat noir , la capuche sur la tête. Au lycée, on le surnomme " La Grande faucheuse"...
Cette année , il a dix-huit ans, cette date a permis à son père biologique de le retrouver et de lui envoyer des messages.
Un soir , il rencontre Emma sortie promener son chien. Elle est la fille unique d'une médecin et d'un créateur de jeux vidéo, ses parents bossant soixante-dix heures par semaine, et étant absorbés par leurs vies , même lorsqu'ils sont à la maison, elle est souvent livrée à elle-même. Créatrice d'un jeu vidéo, elle est harcelée par un joueur et ne sait comment se sortir de cette situation.
A première vue ( et même à la deuxième !), leurs situations ne sont pas comparables, et il est parfois agaçant de voir Emma réagir en égoiste. Elle n'est pas très à l'écoute des autres.
Mais à la fin, on comprend ce qu'a voulu démontrer l'auteure, même si je déplore l'amas de problèmes qui recouvre nos trois personnages (Rev, Emma, Declan ), car ils auraient tous mérité un plus long "étalement". Les problèmes de Rev prennent toute la place dans la tête du lecteur , suivis de peu par une visite au père de Declan, avec un feu d'artifice de ceux d'Emma à la fin...
Le tout est très américain, je n'ai pas retrouvé la touche personnelle de Brigid Kemmerer,( son originalité) qui m'avait secouée dans "PS : Tu me manques". Ce tome-ci ressemble à beaucoup de romans que j'ai pu lire sur le thème "enfance maltraitée/ harcélement en ligne".
Mais cette histoire étant écrite pour des adolescents, elle les séduira à coup sûr. Les personnages (surtout masculins) sont immensémment attachants. La relation d'amitié entre Rev et Declan est magnifique, le jeune Mathew qui arrive en famille d'accueil chez Rev, est bouleversant. L'auteure arrivant parfaitement à retranscrire les balbutiements de "liens normaux", la confiance (si fragile) qui s'installe peu à peu entre ces enfants fracassés par des adultes et le monde "normal".
Ce livre est une ode aux familles d'accueil, au boulot fantastique qu'elles accomplissent, et à l'adoption.
Etant donné qu'il y a déjà deux tomes s'interpênétrant, , je verrais bien ces histoires adaptées en série télévisée...
( Netflix, si tu m'entends ! ...;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Eroblin
  17 décembre 2019
L'année dernière, j'ai lu un autre roman de cette auteure qui s'appelle « Ps: tu me manques », l'histoire de deux adolescents, marqués tous les deux par un décès, qui s'écrivaient tous les deux et discutaient de deuil et de culpabilité avant de se rencontrer. Une jolie histoire, à classer dans la catégorie Young adult. Ce roman est plus ou moins une suite, car on retrouve le personnage masculin du premier tome –Declan- mais l'intrigue tourne autour de son ami d'enfance Rev. Celui-ci a été un enfant martyrisé par un père obsédé par la parole de Dieu, et a été sauvé à temps par un voisin. Depuis, il vit et a même été adopté par sa famille d'accueil, des parents chaleureux, compréhensifs qui, régulièrement, se voient confier des enfants maltraités. Tout devrait aller bien mais, depuis quelque temps, il reçoit des mails de son père qui le perturbent. Car en lui, il y a toujours le petit garçon terrifié et dominé par son père, pasteur très apprécié. Alors que Rev ne sait pas comment agir par rapport à ces mails, il fait la connaissance d'Emma. Celle-ci vit dans une famille qui se désintègre, se sent mal aimée par sa mère, son père. Elle a créé un jeu vidéo mais depuis quelque temps, un joueur la harcèle. Entre ces deux adolescents fragiles, de tendres sentiments se nouent. Mais il est difficile de s'ouvrir à l'amour quand on porte en soi des souffrances.
Cette romance Young Adult m'a beaucoup plu. L'auteure aborde avec beaucoup de délicatesse le problème de la maltraitance infantile : Rev est un jeune homme qui a beau avoir grandi avec des parents adoptifs adorables, avoir construit avec son copain Declan une amitié solide, il reste un petit garçon terrifié à l'idée que son père pourrait débarquer de nouveau dans sa vie. Je l'ai trouvé touchant, plein de sollicitude pour les autres et pour Emma en particulier. Son personnage est moins réussi, je l'ai trouvée parfois agaçante avec ses soucis, à mes yeux moins tragiques que ceux de Rev ou Mathew –jeune adolescent accueilli en urgence dans la maison de Rev. Par contre, leur relation est bien développée toute en douceur et hésitation. Si vous n'avez jamais essayé le Young Adult, je vous conseille de commencer avec Brigid Kemmerer.
Je remercie les Editions Hachette et Netgalley de m'avoir permis de découvrir ce beau roman.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Gaoulette
  11 janvier 2020
Coup de coeur!
Brigid Kemmerer s'est surpassée pour la suite de PS: Tu me manques. On est dans la suite des aventure de Declan et Rev. Declan bien en couple avec Juliet. Et Rev qui a encore des démons à combattre. Je suis sûre d'une chose, l'auteure s'est gardé des billes pour un tome 3 sur Matt. Je n'ai pas eu d'épilogue et il y a encore des questions en suspend. Un personnage fort est entré en scène et il n'a pas tout dévoilé.
L'auteure nous avait présenté dans l'opus précédent Rev, le meilleur ami de Declan. Ce dernier avait des problèmes, Rev le surpasse dans ses démons intérieurs. Surnommé la Grande Faucheuse dans son école, on savait juste que Rev ne parlait à personne, ne faisait jamais de vagues et était incompris par tout le monde sauf son entourage très proche. On avait des brides de son histoire familiale très dure. On connaissait son calvaire de son enfance et comment il avait été adopté.
Et nom d'une cacahuète, dés le premier chapitre, j'ai eu envie de le prendre dans mes bras cet adolescent torturé. Son personnage m'a touché au plus haut point. Surtout que Brigid Kemmerer maitrise son sujet du début jusqu'à la dernière ligne. Je lui tire mon chapeau pour être au plus profond de la problématique. Elle a malmené mon petit coeur.
En face de Rev, nous avons Emma, une geek en manque de confiance. Et ce duo se complétera de la plus belle des manière. L'auteure à travers ses deux héros charismatiques va aborder des thèmes graves et contemporaines : le cyber harcèlement, la maltraitance et ses conséquences, les familles d'accueil, la communication parentale.
Que ce soit avec Emma ou Rev, l'auteure gère son sujet. Elle nous propose un roman complètement différent de celui de Juliet et Declan. Il y aura sa construction avec un échange épistolaire mais elle saura détourner le piège d'un premier tome réussi. J'ai eu peur au début qu'elle rentre dans une certaine facilité.
Donc une confirmation pour Brigid Kemmerer. Je dirais que l'essai est transformé. J'ai hâte de lire ses prochaines propositions. J'aime vraiment ses problématiques, sa plume et ses personnages touchants.
Affaire à suivre pour les prochaines sorties.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
letilleul
  23 février 2020
Emma est une jeune lycéenne passionnée par l'informatique. Elle a d'ailleurs créé son propre jeu. Malheureusement, elle va se faire harceler par un joueur. Elle se retrouve déboussolée, ne sachant pas à qui s'adresser. Son père fait peu de cas d'elle et sa mère ne sait que lui faire des reproches. Rev, jeune lycéen dans le même établissement que celui d'Emma, a un lourd passé. Maltraité par son père pendant les sept premières années de sa vie, il se voit finalement placé dans une famille d'accueil aimante. Il doit apprendre à se reconstruire et ce ne sera pas facile. Lorsque les deux jeunes font connaissance un soir et par hasard, des liens indéfectibles vont naître entre eux. Il en ressort une belle intensité de lecture appuyée par cette humanité indéfectible.
Ce roman se lit en complément du premier tome mais de manière indépendante. le premier était consacré au meilleur ami de Rev et à sa copine Juliet. L'auteure a su créer une histoire d'une rare sensibilité qui ravira les plus jeunes et qui leur transmettra de belles valeurs et des messages importants remplis d'amitié, d'amour, de solidarité et de générosité. Ce roman de plus de 400 pages se dévore littéralement. Chaque chapitre alterne entre les points de vue d'Emma et de Rev, et sont à chaque fois narrés à la première personne, ce qui permet au lecteur une immersion totale. le récit et les préoccupations étant en parfaite adéquation avec les questionnements du publics adolescents, nul doute que ce titre devrait être un succès.
#PSJenetelaipamaisdit #NetGalleyFrance
Lien : http://www.liresousletilleul..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Waterlyly
  16 décembre 2019
Emma est une jeune lycéenne passionnée par l'informatique. Elle a d'ailleurs créé son propre jeu. Malheureusement, elle va se faire harceler par un joueur. Elle se retrouve déboussolée, ne sachant pas à qui s'adresser. Son père fait peu de cas d'elle et sa mère ne sait que lui faire des reproches. Rev, jeune lycéen dans le même établissement que celui d'Emma, a un lourd passé. Maltraité par son père pendant les sept premières années de sa vie, il se voit finalement placé dans une famille d'accueil aimante. Il doit apprendre à se reconstruire et ce ne sera pas facile. Lorsque les deux jeunes font connaissance un soir et par hasard, des liens indéfectibles vont naître entre eux.
Je ressors totalement conquise de ce roman jeunesse qui aura su m'enchanter tout au long des pages. J'ignorais totalement qu'il s'agissait d'un deuxième volet. le premier est consacré au meilleur ami de Rev et à sa copine Juliet. C'est en lisant les avis d'autres personnes que j'ai appris cela. Malgré tout, je tiens à vous rassurer. Si vous n'avez pas découvert le premier tome, vous pouvez vous lancer sans problème sur celui-ci, les histoires étant indépendantes.
L'auteure a su créer une histoire d'une rare sensibilité qui ravira les plus jeunes et qui leur transmettra de belles valeurs et des messages importants. Au travers de personnages cabossés, notamment celui de Rev, elle va mettre en exergue l'importance de l'amitié, l'amour, la solidarité, la générosité.
L'histoire m'a tout simplement captivée. Je suis immédiatement rentrée dedans et je n'avais plus envie d'en sortir. Les personnages sont si touchants et si écorchés par leur passé et leur présent qu'ils est impossible de ne pas ressentir d'emblée de l'affection et de l'empathie pour eux. Ils sont tous très bien brossés, avec une grande part de complexité, mais je dois avouer que Rev m'a particulièrement touchée tant j'ai trouvé que son histoire personnelle était lourde à porter.
J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure amène les choses, sans tout brusquer. Elle prend le temps de faire évoluer les relations entre les divers protagonistes et cela reste pour le coup crédible et réaliste. Les sentiments naissent petit à petit et c'est très touchant.
La plume de l'auteure est d'une grande fluidité. Ce roman de plus de 400 pages se dévore littéralement. Chaque chapitre alterne entre les points de vue d'Emma et de Rev, et sont à chaque fois narrés à la première personne, ce qui permet au lecteur une immersion totale.
Un roman d'une grande sensibilité qui aborde des thématiques difficiles, le tout vu au travers des yeux de deux adolescents très bien dépeints et touchants au possible. J'ai dévoré ce roman qui fait passer de très beaux messages d'espoir. Une excellente découverte.
Lien : https://mavoixauchapitre.hom..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   03 avril 2022
Un jour, j'étais interne à l'époque, deux médecins, des hommes, ont mis un film porno devant moi. Quand je leur ai demandé d'arrêter ça, ils se sont payés ma tête, en me disant que j'étais incapable de regarder un corps humain en face. Je me suis sentie bête. J'ai accepté ce genre de comportement pendant trop longtemps, parce que j'étais convaincue que les femmes étaient obligées de subir ça.
Commenter  J’apprécie          210
letilleulletilleul   23 février 2020
L’air est frais, un poil trop pour être parfait d’ailleurs. Avec un peu de chance, le printemps ne va plus tarder. Texas trottine à côté de moi en remuant doucement la queue. On marche depuis une éternité. Je devrais profiter du calme et de la tranquillité, respirer à pleins poumons, mais je n’arrête pas de repenser à mes échanges avec Cauchemar.
Je tiendrai promesse et viendrai te…
Elle sait pas jouer.
Sale pute.
Mes yeux me brûlent à nouveau ; je ne m’y attendais pas. Je prends une inspiration frémissante et réussis in extremis à me contrôler. Une sonnerie m’annonce l’arrivée d’un message sur mon portable. J’enroule la laisse autour d’un de mes poignets pour sortir mon téléphone de ma poche. C’est sur 5Core. Ethan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MissFourmiMissFourmi   04 juin 2022
- Je me demande si c'est une épreuve. Si tout ça n'est pas une épreuve à laquelle je suis soumis.
- Par Dieu ?
[…]
- Oui. Par Dieu.
- Nous sommes tous dotés d'un libre-arbitre, Rev. Si c'est un test pour toi, alors c'en est aussi un pour moi, pour ta mère et même pour ton père biologique. Il a pris la décision de t'envoyer ces messages. L'existence tout entière pourrait être considérée comme un test dans ce cas. Personne ne vit dans un environnement neutre. Nos actions ont un impact sur tout ce qui nous entourent. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   03 avril 2022
Purée, je suis vraiment flippante. C'est pour ça que je suis plus à ma place derrière un clavier et un écran, surtout quand mes neurones ont été secoués et éparpillés comme des lettres de Scrabble.
Commenter  J’apprécie          120
MissFourmiMissFourmi   05 juin 2022
il y a trop de gens qui parlent très fort et trop de gens qui se taisent. Et on n'entend que ceux qui sont bruyants. Il faut poser des questions pour entendre les gens silencieux.
Commenter  J’apprécie          90

autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1335 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre