AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369560616
Éditeur : Editions Intervalles (23/11/2017)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
(BEAU LIVRE)

Les monstres envahissent nos rêves : effrayants, laids, narquois ou sympathiques, ils peuplent notre inconscient. Même s’ils appartiennent à un monde différent, ils ne cessent de nous rendre visite, de se tenir à nos côtés.
L’engouement de plusieurs générations pour Star Wars, Harry Potter ou pour toutes les épopées qui reviennent en force dans les romans, les films de science-fiction ou la bande dessinée témoigne que ces cré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
calypso
  15 janvier 2018
J'ai tout d'abord été très surprise par le format de cet ouvrage. Je m'attendais à un grand format, plutôt volumineux, mais il n'en est rien : 22 x 17 cm environ et moins de cent pages. A l'intérieur, le texte forme un bloc et est aéré par de nombreuses illustrations. Pas de table des matières comme je l'avais imaginé, pas de classification des monstres, difficile de se repérer si l'on veut revenir sur tel ou tel point abordé. De fait, je ne pense pas que Monstres médiévaux ait pour ambition d'être exhaustif sur le sujet qu'il aborde, il présente plutôt une approche simple et claire de ce que l'on considère comme monstres au Moyen Âge. Il s'ouvre sur une citation d'Alfred Jarry : « Il est d'usage d'appeler monstre l'accord inaccoutumé d'éléments dissonants […] » et nous sommes servis en la matière ! Suivent ces mots : « J'appelle monstre toute originale inépuisable beauté. » De la difformité à la beauté, il n'y a donc qu'un pas. C'est vrai qu'elles sont belles toutes ces représentations de monstres, pas vraiment les monstres en eux-mêmes d'ailleurs – mais c'est un goût personnel – non, ce qui est beau, c'est leur mise en valeur, ce sont les pages de manuscrits qui nous sont offertes sur un papier de qualité. Magnifiques pages, vraiment. Les monstres sont-ils des animaux ? Sont-ils des humains ? Les auteurs, Damien et Maria Kempf, tous deux historiens de l'art, tentent de répondre à ces questions en éclaircissant leur propos par le prisme de la religion, inévitable si l'on souhaite parler sérieusement de la période médiévale. Il est ensuite question des écrivains et artistes qui ont « rivalisé de talent pour donner vie à ces créatures fantastiques », puis sont énumérés différents monstres, certains que l'on ne présente plus, d'autres un peu moins connus : les Panoti, les Cynocéphales, les Sirènes, les Licornes, les Loup-garous, les Griffons ou encore la baleine qui était souvent associée au diable dans l'univers médiéval. La référence au Livre des merveilles de Mandeville, une des oeuvres les plus populaires de la fin du Moyen Âge, est une véritable invitation. Malheureusement, elle ne semble pas disponible, j'ai fait ma petite recherche.
J'ai passé un très bon moment avec cet ouvrage et je prendrai plaisir à le relire. Je regrette cependant qu'il ne soit pas plus complet, j'aurais apprécié notamment, en plus des illustrations, des retranscriptions d'extraits de manuscrits présentant les monstres. Pourquoi pas également un chapitre sur les monstres dans la littérature médiévale… J'imagine qu'il y aurait eu beaucoup à dire… Dommage !
Un très grand merci à Babelio et aux Éditions Intervalles pour cette lecture enrichissante !

Lien : http://aperto.libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Yanoune
  12 décembre 2017
Le format m'a surpris je l'imaginais plus grand, plus gros...
Et bin nan...
le papier est beau ( ça compte pour les illustrations) et les dites illustrations aussi.. c'est mieux pour un beau livre...
Mais ensuite niveau texte, je suis un peu sur ma faim.. c'est très succinct tout ça... c'est dans l'effleurement, dans la surface et puis a un moment forcement moyen-âge oblige, on tombe dans les bondieuseries... les apocalypses, les saints les papes et j'en passe, et paf un extrait de la bible paf comme ça alors que moi j'avais rien demandé ! Et on me dira tu sais le moyen- âge bin c'était des croyants et la bible leur base...
Bon certes, il n'empêche, je trouve ça un peu dommage et grandement facile... surtout pour des historiens spécialisés ( les auteurs).. ils se sont quand même pas foulés des masses...
... Parce que c'est pas ça que j'attendais de ce livre, c'est pas comme ça qu'on me l'avait vendu...
Ensuite, y a quand même un truc de positif dans tout ça, c'est que il y a plusieurs références à bouquin que je ne connaissais pas " le livre des merveilles du monde" du XIV eme siècle de Jean de Mandeville... récit fictif et trois ligne plus loin on apprends que le gars Mandeville en chine rencontra des pygmées... bon les auteurs faudrait vous mettre d'accord...
il n'empêche que ce récit "fictif" (bin oui je mets des guillemets pasque là moi j'en sais rien... ) influença bon nombres de navigateurs... et vu les illustrations je trouve ça bien normal...
un mélange de rêves, d'horreur, assez fascinant... donc pour conclure il va falloir que je me trouve ce bouquin de ce gars Mandeville, au moins j'aurais les illustrations, le texte dans son jus... et pas de bondieuseries....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sophinette37
  13 janvier 2018
En général, quand on a très envie de lire un ouvrage, à cause du sujet traité ou de la 4ème de couv', c'est qu'on en espère beaucoup (peut être trop...) en retour.
C'est exactement ce qui m'est arrivé avec celui-ci.
Je m'attendais à un livre grand format (le sujet d'y prêtait). C'est tout de même un beau livre grâce à la qualité du papier, et surtout aux nombreuses illustrations, dont certaines sont inédites.
Cependant, j'espérais trouver un bestiaire de montres, sinon exhaustif, du moins beaucoup plus approfondi. Non seulement ceux des ouvrages enluminés et des peintures, comme c'est le cas ici, mais aussi de ceux que l'on peut trouver dans l'architecture, comme sur les chapiteaux des églises par exemple.
J'ai aimé cet ouvrage, et il restera dans ma bibliothèque, mais j'aurai apprécié que les auteurs, à savoir un historien spécialiste du Moyen Age, et une historienne de l'art, exploitent davantage ce sujet si passionnant et emblématique de cette période (à telle enseigne que ces monstres nous semblent effectivement encore familiers).
A titre d'exemple, le "personnage" à grandes oreilles de la couverture ne vous rappelle-t-il pas Maître Yoda?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Rinne
  21 janvier 2018
Je ne m'attendais pas à cet ouvrage en le recevant. A dire vrai, au vu du résumé, je pensais qu'il serait plus grand et qu'il s'agirait vraiment d'un index retrouvant différents monstres médiévaux, classés dans un ordre particulier. L'ouvrage est finalement assez petit et fait moins de cent pages.
Concernant les textes, je pensais qu'il allait s'agir d'explications sur les croyances de l'époque, peut-être par régions ou par des citations de livres explicatifs. S'il y a effectivement quelques ouvrages de cités, il s'agit essentiellement de croyances tirés du catholicisme et donc de rencontres des saints envers des monstres particuliers.
Par contre, j'ai trouvé les dessins vraiment intéressants car ils permettent de voir à quoi pouvaient ressembler les illustrations d'époque. Chacune d'elle est d'ailleurs tiré d'un ouvrage dont on peut découvrir le titre à la fin. Ainsi, il est possible de faire des recherches complémentaires. Les enluminures et les gravures qui parsèment les pages sont hautes en couleurs et apportent un réel intérêt au livre. Plus que les textes finalement.
Pour avoir suivi un cours sur les représentations des animaux fantastiques à l'époque médiévale lorsque j'étais à la fac, j'ai été un peu déçue qu'il y ai finalement très peu de textes et que ces derniers n'expliquent pas grand chose.
En définitive, si ce n'étaient les dessins, qui permettent de se plonger dans le contexte médiéval, l'ouvrage est trop succin pour apporter de réelles informations, ce que je trouve dommage. Je m'attendais plus à un ouvrage répertoriant les différents monstres, classés par genre ou ordre alphabétique et je suis finalement restée un peu sur ma faim…
Lien : https://tempsdemots.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LaCroix   01 décembre 2017
Damien Kempf, professeur d’histoire à l’université de Liverpool, a fait sortir des bibliothèques des monstres médiévaux plus étonnants les uns que les autres. Pour représenter l’étranger, le mal ou les vices, l’audace n’a pas de limites !
Lire la critique sur le site : LaCroix

autres livres classés : médiévalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
1017 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre