AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Ibram-X Kendi (Autre)
EAN : 9782379351105
416 pages
Alisio (09/09/2020)
3.07/5   7 notes
Résumé :
"Le contraire de "raciste" n'est pas "pas raciste". C'est "antiraciste". (...) Quel est le problème avec le fait d'être "pas raciste"? C'est une affirmation de neutralité : "Je ne suis pas raciste mais je ne suis pas agressivement contre le racisme." Il n'y a pourtant pas de neutralité dans la lutte concernant le racisme. (...) Soit on soutient l'idée d'une hiérarchie raciale en tant que raciste, soit celle d'égalité raciale en tant qu'antiraciste. Soit on croit que... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Une impression mitigée.
Tout est passé au crible avec la question de la race : sexualité, classe, couleur, pouvoir, etc.
Si bien qu'au bout d'un moment cette dichotomie devient perturbante. Il y a une forme d'injonction à tout lire avec cette grille de lecture.
Il y a de nombreuses répétitions comme pour enfoncer le clou aussi profondément que possible, on est proche de la tautologie ou du truisme.

Cela ressemble à une oeuvre pour créer un homme nouveau, à la façon communiste, pour extirper tout racisme qui pourrait subsister chez chaque individu, car oui nous courrons tous ce risque-là.
Pour moi c'est une forme de procès d'intention, l'auteur lui-même dit qu'il fait un gros travail pour cesser c'être raciste. Ses derniers paragraphes comprennent une sorte de programme et d'injonction pour arriver à ces fins.
Je pense sincèrement que certaines personnes n'ont pas cette grille de lecture.
Il y a une forme de naïveté de l'auteur à moins que cela ne soit moi qui sois naïve. L'un de nous l'est dans tous les cas.

Même si je suis en désaccord avec sa posture, l'ouvrage cependant est intéressant car on apprend beaucoup sur la société américaine et ses facultés réservées aux étudiants noirs. J'ai aussi découvert certaines situations avec un autre angle de lecture.

Pour conclure, l'ouvrage manque de nuance à mon sens avec un point de vue manichéen.
Le plus gênant est le fait qu'il ferme la porte à un débat avec cette injonction que l'on est raciste ou pas, selon sa lecture.
Commenter  J’apprécie          20
À travers 18 thèmes tels que la "dueling consciousness", le pouvoir, la biologie, la classe, l'espace ou la survie, l'auteur nous livre le récit de sa déconstruction. de son enfance à l'âge adulte. du jour où il a pris conscience qu'il était un petit garçon noir aux États-Unis à aujourd'hui en tant que fondateur et directeur du centre de recherche sur l'antiracisme de l'American University de Washington D. C.

C'est un texte riche, très documenté. Ibram X. Kendi fait des liens entre son histoire personnelle et l'histoire des États-Unis.
Il explique en quoi être antiraciste est un idéal à atteindre pour tous, personnes blanches et personnes racisées. La déconstruction de nos préjugés, de nos stéréotypes est un long chemin que nous devons tous emprunter pour une société plus juste.
2020 nous a démontré combien ces stéréotypes sont ancrés vis à vis des personnes noires, asiatiques, arabes et autochtones.

Je me suis un peu reconnue à travers ce témoignage...
À lire si on a encore des doutes sur la différence entre non-raciste et antiraciste.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          00
Racism is always exclusive, we need to train this issue in society. No one can choose where and how to be born, we should not discriminate, that is extremely cruel to a human being. Wherever they are, they try to have the best life, everywhere there are bad people, good people, talented people, weak people, rich people, poor people. Racism can make people lose their development opportunities, lose the opportunity to be good people, good jobs and can make the country's economy worse and worse.
Lien : https://wafflegame.co/
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Apparemment, les Noirs ont la responsabilité de calmer les peurs des flics violents, de la même manière que les femmes sont censées calmer les désirs sexuels des violeurs mâles. Si nous ne le faisons pas, nous sommes tenus responsables des agressions contre nous, de nos propres morts.
Commenter  J’apprécie          00
Racist ideas make people of color think less of themselves, which makes them more vulnerable to racist ideas. Racist ideas make White people think more of themselves, which further attracts them to racist ideas.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : interculturalitéVoir plus

Autres livres de Ibram X. Kendi (1) Voir plus



Quiz Voir plus

Les tuniques bleues : complétez les titres

Un chariot dans.......

le fossé
l'ouest
le brouillard
le désert

12 questions
37 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre