AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755634030
Éditeur : Hugo et Compagnie (07/09/2017)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le premier titre de la série Les Insurgés nous transporte dans un monde lointain et imaginaire dans lequel deux groupes s'affrontent.
Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu'elle ne veut même pas envisager. Elle s'enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
26 septembre 2017
J'attendais cette toute nouvelle saga avec impatience, je suis absolument fan d'Elle Kennedy, et le côté dystopie m'a donné envie de découvrir ce récit…
En terminant ce premier tome, je dois avouer que je n'étais pas totalement sûre de mon avis, aussi, je me suis laissé quelques jours pour bien comprendre mon ressenti vis à vis de l'histoire de Connor et Hudson.
Elle Kennedy plonge le lecteur dans un univers post-apocalyptique plutôt bien exploité, j'ai franchement aimé l'ambiance de fin du monde, mais… l'aspect érotique m'a totalement prise au dépourvu. Et c'est un vrai paradoxe, parce que je n'ai habituellement pas de soucis avec le sexe, mais ici l'abondance de scènes érotiques peu conventionnelles, voir libertines +++ a fini par m'écoeurer.
Revenons un peu sur l'histoire. Hudson Lane, notre héroïne, est la demi-soeur de Dominik, le leader des Souverains qui ont pris le pouvoir. Un pouvoir instauré par le conseil mondial, et toux ceux qui ne veulent pas se plier à ce régime totalitaire finissent bannis par les Souverains pour devenir des Insurgés… Hudson ne peut plus se résoudre à accepter les agissements de son clan, et elle s'enfuit lorsqu'elle se voit promise à Knox, un homme sans foi ni loi… Malgré les risques qu'elle encours en prenant la fuite, Hudson est sûre d'elle, elle sait se défendre mais dans ce monde où règne le chaos elle va avoir besoin de soutien. C'est alors qu'elle croise la route de Connor Mackenzie, qu'elle sait que lui seul pourra veiller sur sa sécurité… Néanmoins elle a un secret de taille à cacher, et il se pourrait qu'elle cours un grave danger si les Insurgés venaient à découvrir son identité… Arrivera-t-elle à cacher son secret ? Connor lui fera-t-il confiance ?
Honnêtement, si le récit avait été moins porté sur le sexe, ce roman aurait été un coup de coeur, j'ai adoré l'univers décrit par Elle Kennedy, elle a su développer une intrigue très prenante et pleine de danger mais… le contenu érotique est trop présent pour que j'en ressorte comblée… Et pourtant, le sexe cadre plutôt bien avec le contexte post-apocalyptique de l'histoire, tout se monnaye avec le sexe, les Insurgés vivent comme si c'était leur dernier jour sur terre, donc s'octroient tous les plaisirs de la chair. Si l'intrigue est intéressante, j'ai été gêné par l'abondance de sexe, et la façon dont les scènes sont orchestrées. Elle Kennedy sort totalement des sentiers battus avec des rapports à plusieurs, elle met en avant le côté urgent de la chose, à savoir, profiter des bonnes choses car nos personnages ne savent pas ce que la vie leur réserve… le côté exhibitionniste m'a aussi profondément gênée. Je ne le trouve d'ailleurs pas du tout adapté à de jeunes lectrices de new romance, j'avoue que de penser que des lectrices de 16 ans vont l'avoir entre les mains, cela me hérisse un peu les poils… Mais ce n'est que mon avis encore une fois.
Passons aux points positifs de ce roman, car il y en a. J'ai aimé les personnages et leurs caractères, même si j'aurais aimé pouvoir les découvrir un peu plus. J'aurais aimé que l'auteure approfondisse vraiment son univers et ses personnages plutôt que le côté charnel de l'histoire. Hudson s'avère être une héroïne forte et courageuse, elle n'est pas du genre à se laisser faire, elle sait se défendre et user de toutes les techniques qu'elle connait. J'ai aimé son tempérament, sa façon de réagir par rapport à la dureté de leur vie. Je me suis davantage identifiée à elle au début de l'histoire, avant qu'elle ne lâche prise grâce aux précieux conseils de Connor et des autres hommes du groupe d'Insurgés. J'ai aimé son évolution car elle tempère beaucoup Connor, et grâce à elle, on le découvre différemment… Connor, quant à lui, je l'ai aimé dès le début, car son attitude s'explique très rapidement, il a du charisme et s'impose en tant que chef de leur groupe d'Insurgés. Il est assez dur et rigide, car il a vécu des choses traumatisantes. Son évolution est intéressante, elle nous pousse à la réflexion, on s'interroge, on veut très vite en savoir plus sur lui… Donc à son niveau j'étais plutôt sur une note positive.
Les personnages secondaires enrichissent cet univers si sombre et complexe. Evidemment, nous faisons connaissance avec les personnages que l'on retrouvera dans les deux tomes à paraître. Rylan est un sacré personnage, il a une place très importante dans ce premier opus, aussi importante que celle de nos deux héros, peut-être trop importante pour moi haha ^^ En bref, j'ai aimé son personnage mais j'ai été vraiment surprise par la façon dont Elle Kennedy a choisi de l'intégrer dans le récit. Je me suis davantage attachée aux autres insurgés qui gardent une place « normale » dans l'histoire.
La plume d'Elle Kennedy est toujours aussi addictive et elle réussit un tour de force avec les Insurgés car elle se renouvelle totalement par rapport à ses précédents romans. Une narration à la troisième personne nous permet d'avoir une vue d'ensemble sur tous les personnages et toutes les situations d'un point de vue à l'autre… le récit se lit bien, on est facilement pris dans l'histoire mais malgré cela j'ai ressenti un malaise face au sexe et ce, à plusieurs reprises.
En bref, en me lisant vous pourrez comprendre que mon avis est assez partagé, cependant j'ai vraiment aimé la toile de fond de cette nouvelle saga et j'ai donc hâte de poursuivre dans cet univers. le mélange dystopie/romance est assez plaisant mais néanmoins je reste bloquée sur le fait que le sexe a empiété sur l'intrigue et ce, à de trop nombreuses reprises. Je sais que certaines d'entre vous ne sont pas fans des scènes érotiques à outrance, aussi je vous conseillerais de passer votre chemin. Pour les autres, foncez découvrir cet univers post-apocalyptique où le lâcher prise et le plaisir sont des éléments essentiels à la survie de nos personnages.

Lien : https://lmedml.com/2017/09/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elyza
26 septembre 2017
Je n'ai pas encore eu l'opportunité de découvrir la série Off Campus de Elle Kennedy mais étant donné les avis plus qu'enthousiastes la concernant, je n'ai eu aucune inquiétude à l'idée d'accepter l'envoi du premier tome de sa série Les Insurgés. Merci à la maison d'édition Hugo Roman pour l'envoi de ce livre mais je dois vous le dire immédiatement, je n'ai absolument pas été conquise, loin de là. 
Dans un futur post-apocalyptique, Hudson quitte le clan des souverains au nez et à la barbe de son dirigeant qui n'est autre que son frère jumeau et part se cacher dans le clan ennemi des Insurgés. Elle va se placer sous la protection de Connor, tout en dissimulant sa véritable identité à ses nouveaux compagnons.
A aucun moment le communiqué de presse nous présente cette histoire pour ce qu'elle est vraiment; une romance plus pornographique qu'érotique. C'est bien simple, les scènes de sexe s'enchainent rapidement toutes les quelques pages et s'étalent sur deux ou trois pages bien fournies niveau détails. Voyeurisme, préliminaires, partouzes, échangisme, le sexe est brutal et omniprésent et il faut vraiment être averti avant de se lancer dans cette lecture. Je n'ai absolument rien contre ce genre de scènes dans mes lectures mais quand c'est au détriment de l'histoire et que je ne lis que ça au point d'en faire une overdose ça ne passe pas pour moi. J'ai quasiment 200 livres dans ma PAL à l'heure actuelle et j'estime ne pas avoir de temps à perdre avec ce genre de littérature, je regrette grandement ne pas avoir su à quoi m'attendre en lisant le résumé de l'histoire. Je me suis pourtant accrochée, je n'ai pas abandonné ma lecture afin de voir si tout était à jeter ou pas.
En alternance avec les ébats torrides qui ponctuent donc cette histoire, on découvre un monde dévasté par la guerre. le carburant se fait rare, les denrées diverses et variées également, les raids sont de mise et la loi du plus fort est d'actualité. Dans cet univers, le gouvernement totalitaire interdit toute forme de soins pour laisser la place à la sélection naturelle afin de se débarrasser des malades et des plus faibles. J'adore les univers post-apocalyptique et celui-ci n'a pas dérogé à la règle bien que j'aurai aimé trouvé dans ce récit une atmosphère autrement plus inquiétante et une profondeur plus importante.
Nous faisons donc la connaissance de Hudson, la fuyarde qui va intégrer le groupe de Connor. Au-delà de sa plastique parfaite, Hudson est une jeune femme qui peut sembler fragile au premier abord mais qui cache une sacré dose de détermination. Au contact de Pike, Rylan, Connor et Kade, Hudson va apprendre à s'enhardir et se faire confiance. le vécu et la personnalité de Pike, Rylan et Kade sont sciemment mis de côté par l'auteure qui a préféré miser sur Connor pour son premier tome. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages de cette histoire. La possibilité d'une histoire d'amour entre ces deux-là m'a semblé tirée par les cheveux. D'accord ils ressentent du désir l'un pour l'autre mais j'ai trouvé que les quelques sentiments que réussissaient à leur tirer l'auteure sonnaient faux et ils ne m'ont pas convaincu.
En résumé, quelques bonnes idées mais le roman a tout de même sonné désespérément creux à mes oreilles et je me suis franchement ennuyée face aux ébats répétitifs de notre petite troupe de personnages. Je ne me pencherai donc pas sur la suite de cette série et j'essaierai d'occulter le livre de mon esprit lorsque je lirai Off-Campus qui pour le coup semble mettre en scène de beaux et grands sentiments avec une histoire qui tient la route et des personnages crédibles, du moins je l'espère!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beliwei
11 septembre 2017
Cette série était très attendue, pour beaucoup nous avons découvert Elle Kennedy avec la série New-Adult Off-Campus sortie chez Hugo roman. Une série qui a remporté un grand succès, de mon côté, chaque tome fut un coup de coeur incontestable. J'ai par la suite, lu quelques autres écrits d'Elle Kennedy, sa plume est certaine et je suis prête à lire toutes ses futures sorties.
Les insurgés, c'est la plume d'Elle Kennedy associée à un autre genre de roman, c'est une série dystopique. La dystopie est un genre que j'affectionne, elle éveille la curiosité car elle nous propose un monde qui a subit de très forts changements et qui n'est plus régit de la même manière. L'auteur a alors la possibilité de pouvoir faire ce qu'il veut avec quelques règles à respecter mais pour le reste, son imagination peut alors nous propulser dans des univers aux antipodes de ce que l'on connait.
Dès le début du roman, nous plongeons dans un univers bien à part. L'attitude des personnages montre bien que le monde n'est plus ce qu'il était et nous les sentons constamment sur le qui-vive. Hudson, notre héroïne va faire la connaissance de Connor dans un bar, où il se trouve en compagnie de ses compagnons de route. Elle éveille son intérêt car il voit de suite qu'elle est en fuite et pas forcément à sa place, de son côté Hudson est très imposant, dans sa façon d'être mais aussi avec son regard. Hudson va admirer cette prestance et c'est un homme tel que lui, accompagné de ses compagnons qu'elle choisira pour se sentir en sécurité. Elle éprouve alors un sentiment de confiance, né dès le début vis à vis de lui et pourtant il ne sera pas forcément agréablement réceptif envers elle.
Nous avons ici des personnages forts et puissants, qu'ils soient des femmes ou des hommes, la société a forgé leurs caractères selon l'endroit où ils ont été élevés. D'un côté,
Hudson est une jeune femme qui a tout à fait conscience des dangers qui l'entourent, quand elle décide de s'échapper, elle savait bien que l'extérieur ne serait pas tendre avec elle qui a vécu toute sa vie enfermée. Mais son père a fait en sorte de l'entrainer comme il l'a fait avec son frère et elle est prête et suffisamment forte pour tenir tête aux hommes. C'est l'une des caractéristiques des femmes représentées dans les dystopies, elles ont des caractères dominants, le courage et la détermination font partie de leurs qualités. Bien qu'elle soit étonnée, surprise, parfois désarçonnée par ce qu'elle découvre avec cette vie en dehors de la cité, elle reste aussi une jeune femme combattive, décidée et qui n'a pas l'intention de se faire marcher sur les pieds. Les enjeux de sa survie auprès des insurgés n'ont d'égales que sa motivation à vouloir commencer une nouvelle vie libre.
Et puis nous avons les insurgés, des hommes qui ont fuit, qui se sont créés un camp fortifié et qui se protègent les uns les autres. Ils vivent de pillages et tentent de survivre, acceptant chaque jour comme une bénédiction d'être en vie. Ils savent bien que chaque décision prise peut être décisive sur leur vie, Connor en est le chef, ce n'est pas quelque chose qu'il a souhaité, mais cela s'est imposé ainsi et tout le monde semble apprécier ce fait. de son côté, au départ de son aventure, il était parti pour être seul, seul avec un objectif : se venger. C'est ce qui conduit toutes ses décisions, parfois au détriment des autres mais après tout, il n'a jamais souhaité être chef. Mais sans le vouloir, il les mettra jamais réellement en danger et la complicité entre les membres de son équipe est forte. La fratrie est soudée et ils savent être présent les uns pour les autres.
Connor en acceptant Hudson auprès des siens, marque un grand pas qu'il n'a jamais concédé envers qui que se soit. Il est très fortement attiré par elle, mais il aurait pu se contenter d'y goûter et de la laisser, mais les choses ne vont absolument pas se passer ainsi entre eux. Hudson avance progressivement avec lui, la confiance se doit d'être acquise et ce malgré ce qu'elle lui cache. Les secrets sont le seul moyen qu'elle ait de rejoindre ce groupe et ainsi d'être protégée de son passé. La situation d'Hudson est délicate car nous avons alors parfaitement conscience que les objectifs de Connor ne sont pas du tout propice à ce que Hudson puisse réellement s'intégrer au groupe. Les enjeux sont importants, les dangers le sont aussi. Si Hudson a fuit, c'est qu'elle ne se sentait pas en sécurité mais son passé la laissera-t-elle décider de quelle vie elle souhaite mener ?
Ce premier tome a un fort potentiel érotique, Hudson découvre que le monde au delà des murs de la caserne où elle a vécu, est différent. Les insurgés prennent la vie à bras le corps, sans calcul, ni remords, ce qui engendre une sexualité débridée et libre. A leur contact, elle va ainsi découvrir qu'ils vivent sans se cacher, sans tabou, juste pour profiter de ce que la vie leur offre. Elle Kennedy nous propose ainsi des scènes érotiques très fortes et très présentes, avec une totale ouverture d'esprit. Hudson en fera l'apprentissage auprès de Connor qui se livrera avec délectation à ce jeu. Alors au départ, j'ai été surprise par l'importance portée à la sexualité, d'habitude ce n'est pas le point le plus développé dans un récit dystopique. Cela a commencé par me dérouter mais ensuite, une fois que l'on commence à entrevoir de quelle façon fonctionne cette société, cet aspect-là de l'histoire prend alors tout son sens. Qui plus est, avouons-le les scènes sont assez délectables et c'est assez plaisant de les voir réagir les uns par rapport aux autres de ce point de vue-là.
Un premier tome qui m'a convaincu, j'ai été happée par l'univers proposé. La série est construite à la façon d'un New-Adult où chaque tome est consacré à un personnage. Donc ce premier tome clôt l'histoire de Connor et Hudson, même si je pense qu'elle aurait pu durer encore plus longtemps (on en veut souvent plus encore, c'est la gourmandise du lecteur), leur histoire est plutôt bien menée. Nous retrouvons tout à fait cet esprit de fratrie amicale, fort présent et auquel nous nous attachons. Tous les personnages sont tellement passionnants et intéressants, chacun d'eux a vécu des moments forts et éprouvants en perdant des personnes proches ou en ayant vu des choses dures et pénibles. Elle Kennedy réussit encore une fois, à la façon de Off-Campus à nous fidéliser à ses personnages et leurs histoires. Il me tarde de découvrir les prochains tomes et de continuer à évoluer dans ce milieu plein de surprises.
Lien : http://www.livresavie.com/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
25 septembre 2017
Ceux qui me suivent la savent, je vais souvent à contre-courant des avis. Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui encore je vais à l'encontre de l'avis général et suis très, très mitigée sur ma lecture. Pourtant, Elle Kennedy m'a faite pleurer, rire et aimer ses romans comme jamais avec sa saga Off-Campus, mais avec Les insurgés, Elle Kennedy s'éloigne vraiment et propose quelque chose de différent.

Comme toujours, je vais tout de même vous parler de façon objective de Conquête, le premier tome en abordant les bons comme les mauvais points.

Commençons par les points positifs. J'étais très curieuse de découvrir l'auteure dans le genre Dystopie/Romance. Parce que jusqu'à maintenant, nous ne l'avions découvert qu'à travers des romances new-adult ou érotique. Alors lorsque j'ai eu la possibilité de recevoir Les insurgés, je n'ai pas réfléchi longtemps !

Premier bon point donc, l'univers dans lequel sont immergés nos personnages. Suite à une nouvelle guerre, le Conseil Mondial a mis en place de nouvelles règles dont les Exécutants se doivent de faire appliquer. Les consignes sont ferment et les dérives nombreuses. Pour s'opposer à eux, les rebelles se sont organisés sous les ordres de Connor. Ensemble, ils sont les insurgés et tentent de défendre leur liberté. Au milieu de tout ça, Hudson, fille d'un des fondateurs de la rébellion, soeur du chef actuel, fuit dans l'un des bars fréquentés par les insurgés et rencontre Connor et sa bande. Elle tente de cacher son identité tout en les aidant. A leur côté, elle va faire l'expérience de la liberté !

Ce qui m'a vraiment plu, c'est le côté dystopique de l'histoire. Une lutte pour vivre comme ils l'entendent et sans restriction face aux dirigeants dont les directives sont clairement controversées. J'aurais d'autant plus aimé avoir un approfondissement de cet aspect de l'histoire car il y a vraiment matière à aboutir sur une histoire géniale.

L'héroine, Hudson se révèle être un personnage au fort caractère qui malgré les circonstances ne se laissera pas marcher sur les pieds. Elle prend sa vie en main pour mener l'existence qu'elle souhaite vraiment. Et non sous l'emprise de quelqu'un d'autre. Je ne peux qu'applaudir sa force et son courage pour quitter sa famille et partir seul dans une situation comme la sienne.

Là où ça pèche, comme on dit c'est le côté romance. D'ailleurs, peut-on vraiment parler de romance à proprement parler ? L'aspect romantique et amoureux de l'histoire est survolé au détriment de scènes de sexe à répétition. En fait, j'ai eu un véritable moment de doute total. Je me suis demandée dans quoi je m'étais embarquée. Alors, certes quelques scènes de sexe, pourquoi pas, mais dans Les insurgés qui à mon sens est plus un roman érotique, celles-ci étaient non seulement vulgaires (probablement pour coller aux personnages), mais très, très présentes et surtout pour un public averti. SPOILER : le voyeurisme, le sexe à trois et j'en passe, très peu pour moi.

Vous l'aurez donc sans doute deviné, je n'ai pas accroché au personnage masculin, Connor. Malgré son physique à l'image de la couverture, c'est sa personnalité qui a eu un effet « douche froide » sur moi. le côté brut de décoffrage, contrôle tout et partageur n'ont pas su me plaire. du coup, je n'ai pas cru à leur histoire d'amour et aux sentiments apparus…

Vous voulez savoir le plus comique dans l'histoire ? Les derniers chapitres m'ont paru tellement géniaux et enfin tournés vers le côté dystopique que j'ai vraiment envie de connaître la suite de l'histoire ! Je pense que c'est là tout le talent d'Elle Kennedy. Sa plume addictive et ses cliffhangers qui donnent envie de se jeter sur la suite.

Alors comment conclure sur ce premier tome des Insurgés. Est-ce que j'ai aimé ? Je dirais qu'il y a du bon comme du mauvais. J'aurais aimé plus de profondeur dans l'histoire et les personnages et moins de scènes de sexe, qui, à mon sens n'apportent pas grand-chose…

Je conseille bien sûr à ceux qui le souhaitent de tenter de le découvrir, de se faire un propre avis dessus, car après-tout, ce n'est que mon humble avis et comme je le disais au début, je vais souvent à contre-courant ! Je reste ouverte à toute discussion à son sujet 😉

En revanche, faites attention, il est destiné à un public averti…
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2017..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
13 septembre 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/12/les-insurges-t1-conquete-elle-kennedy/

J'attendais ce bouquin avec tellement d'impatience ! Si vous me suivez depuis un petit moment vous savez que j'adore Elle Kennedy. J'ai adoré sa saga Off-Campus, qui était fraîche et terriblement drôle et j'avais vraiment hâte de découvrir cette nouvelle histoire. Pour le coup on se plonge dans quelque chose de totalement différent, au revoir l'université, bonjour les terres désertes et isolées. J'étais à la fois excitée et un peu angoissée à l'idée d'entamer ce bouquin. Et si je ne l'aimais pas ?
Verdict en tournant la dernière page, ce n'est malheureusement pas un coup de coeur. Pour moi ce n'est vraiment pas une romance mais plutôt un roman érotique où le côté dystopique n'est qu'un prétexte pour se faire se rencontrer nos deux héros principaux. Là où il faut vivre au jour le jour devient finalement l'occasion pour Connor et Hudson de s'envoyer en l'air à chaque chapitre…

Comme je vous le disais on plonge dans une ambiance totalement différente.
On est dans de la dystopie pure. Une cité où sont instaurées des lois régies par des commandants maniaques, dangereux et violents. Et à côté de ça, on a les insurgés. Ces gens qui se sont échappés de la cité ou qui ne veulent tout simplement pas y vivre. Dans cette atmosphère pesante où les insurgés sont traqués, on fait la connaissance d'Hudson une jeune femme pleine de secrets, anciennement haut placé dans la cité et Connor chef de sa bande d'Insurgés. L'intrigue de base est très bonne. L'idée de ce gouvernement tyrannique, d'Hudson qui fuie la cité et trouve refuge auprès de la bande à Connor était vraiment très sympa. Malheureusement ce n'était pas assez développé à mon sens. Je me doute bien que le principal pour l'auteure était de se concentrer sur cette romance mais tout de même j'aurais aimé plus de profondeur. J'aurais aimé connaître comment toute ces lois ont été mises en place, j'aurais aimé qu'il y ai plus d'action, plus de revirement de situation.
L'histoire était tellement centrée sur le nombril d'Hudson et Connor que tout le côté dystopique et dangereux passe carrément à la trappe. On fait passer au second plan l'intrigue de départ, on fait passer au second plan la traque des commandants pour retrouver Hudson. Tout est éclipsé au profit des histoires de fesses de la bande ce qui était à mon sens vraiment regrettable. C'est vrai qu'à part suivre jour après jour la vie au camp, les corvées et faire l'amour les personnages ne faisait pas grand chose d'autre.

Comment parler de ce premier tome sans aborder le côté érotique.
Là où dans sa précédente saga « Off- Campus » les passages de sexe ne me dérangeait pas, ici au contraire ça m'a pas mal tapé sur le système. C'était trop. Trop d'allusions trop de détails. On perds ce côté drôle et léger qu'on avait pu avoir dans ses autres bouquins et ça devient quelque chose de beaucoup plus sérieux et brutal. C'est dommage car je ne voyais pas bien l'intérêt de mettre à CHAQUE chapitre une scène de sexe. Ça ne faisait pas avancer l'histoire et ça me lassait plus qu'autre chose. En plus de ça j'ai trouvé que c'était par moment assez vulgaire et un peu trop trash à mon gout. Il y a vraiment un aspect voyeurisme qui m'a vraiment déplu et qui je pense, peut rebuter pas mal de personnes. Je tiens vraiment à préciser que c'est pour un public averti, on est pas du tout dans de la romance légère, c'est vraiment une histoire purement érotique. Si vous avez moins de 15 ans, passez clairement votre chemin.
Plus j'y réfléchis et plus je réalise que ce n'est pas forcément le côté cru et osé qui m'a gêner mais plus le fait que ce soit beaucoup trop présent. Si vous êtes pas forcément friand de passages de fesses, vous n'arriverez pas à apprécier ce roman.

Malgré tout je ne peux pas dire que j'ai passé un mauvais moment, la fin bouge un peu plus. On apprends de nouvelles choses. J'ai quand même envie de découvrir la suite, par curiosité, pour voir si ce côté trop sexuel s'efface un peu pour mettre en avant plus d'action et de douceur.
On plonge dans « Conquête » dans un univers d'hommes. Un univers brut, sans fard, où la femme est libérée et où finalement elle se fait moins de place que les hommes. Même si Hudson montre qu'elle a du caractère son côté naïve, soumise, complètement en chaleur quand elle voit un bout de peau de Connor m'a vraiment horripilé. Autant les hommes que les femmes étaient complètement dirigés par leur hormones et c'était vraiment pas quelque chose que je trouve intéréssant. Néanmoins on fait connaissance avec d'autres femmes qui ont du pouvoir et du tempérament au fil de l'histoire et je pense qu'il y a vraiment quelque chose à creuser. J'espère que l'auteur se penchera plus sur elles et délaissera un peu les relations plus intimes.
Vous l'aurez compris ce premier tome des Insurgés à été pour moi une petite déception même si je n'abandonne pas cette auteur et que je lirais la suite avec plaisir pour voir où Elle Kennedy va nous emmener ! Comme d'habitude ça reste extrêmement addictif ! Affaire à suivre…

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
MelieGreyMelieGrey23 septembre 2017
- Euh, je ne... je suis trop fatiguée pour du sexe, Conn.
Il remue nerveusement.
- Pas pour du sexe. Je, euh, je pensais qu'on pouvait... dormir ensemble.
Elle ne peut pas cacher sa surprise.
- Mais tu dors seul, lui rappelle-t-elle.
Le regard de Connor est si intense qu'elle frissonne de la tête aux pieds.
- Peut-être que je n'en ai plus envie.
- Ah.
Son coeur bat la chamade alors qu'une bouffée de joie l'envahit.
- Eh bien, entre, alors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey23 septembre 2017
- Alors, il me tuera, répond simplement Dominik.
- Dom ! s'exclame-t-elle.
- C'est peut-être notre seule chance de te faire sortir d'ici. Si je dois mourir pour que tu rejoignes ta famille... soit. Je suis prêt.
Sa famille. C'est surréel et dur à avaler, mais c'est tellement vrai... Elle n'a plus sa place dans cette caserne ni dans cette ville. Sa place est en terre libre. Avec ou sans Connor.
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey23 septembre 2017
- Tu dis ça comme si c'était une insulte, poursuit-elle, et pas un terme affectueux. Alors, à moins que tu veuilles que je t'affuble d'un surnom aussi méprisant, comme mon chou à la crème ou un truc du genre, appelle-moi par mon prénom, s'il te plaît.
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey23 septembre 2017
- Arrêter de résister. Cesser réfléchir. C'est ça ton truc. C'est ça qui t'excite, donner les rênes à quelqu'un d'autre pour quelques heures ou quelques minutes.
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey23 septembre 2017
- T'as commencé tout ça en léchant Ry, tu te souviens ? La prochaine fois, si tu veux qu'on baise, je te suggère de me lécher moi
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Elle Kennedy (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elle Kennedy
⬇ TOUTES LES INFORMATIONS SONT EN DESSOUS, DEROULEZ ⬇
➩ Les livres cités :
- RECKLESS AND REAL Tome 1 : https://leslecturessucrees.com/2017/0... - OFF-CAMPUS Saison 3 : The Score : https://leslecturessucrees.com/2017/0... - Say I Love You, Tome 1 : https://leslecturessucrees.com/2017/0...
➩ Le lien cité :
- BOOK REVIEW The Deal : https://www.youtube.com/watch?v=KmoAM...
➩ Suivez-moi sur :
- Blog : http://leslecturessucrees.com/ - Facebook : https://www.facebook.com/leslecturess... - Twitter : https://twitter.com/Lecturessucrees - Instagram : https://www.instagram.com/leslectures... - SnapChat : lecturessucrees
➩ Retrouvez-moi sur :
- Livraddict : http://www.livraddict.com/profil/lesl.... - Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php? - Booknode : http://booknode.com/leslecturessucree...
➩ Mon club de lecture : SUGAR BOOKS CLUB https://www.facebook.com/sugarbooksclub/
➩ Me contacter : leslecturessucrees@gmail.com ➩ FAQ : http://ask.fm/leslecturessucrees ➩ Lexique des Blogueurs / Booktubeurs : http://leslecturessucrees.com/informa...
ATTENTION : Si je ne réponds pas à ton commentaire c'est que tu n'as pas les bons paramètres sur ton profile Google+.
➩ Ma Wishlist Amazon : https://www.amazon.fr/gp/registry/wis...
Je filme avec ma caméra Sony CX240E Je monte mes vidéos avec Imovie
+ Lire la suite
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

The Deal off campus saison 1

Qui Hannah trouve-t-elle magnifique ?

Garrett Graham
Justin Kohl
Jimmy Paulson

11 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : The deal de Elle KennedyCréer un quiz sur ce livre