AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Murmurer à l'oreille des femmes (39)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
babounette
  16 mars 2015
Murmurer à l'oreille des femmes, titre livre de Douglas Kennedy, on pourrait croire à cause du titre que c'est un livre plein de douceurs consacré aux femmes. Il n'en est rien. Ce sont 12 nouvelles qui traitent chacune de séparation de couple.
Tantôt, c'est l'homme qui parle, tantôt, la femme. C'est le thème final de la séparation/divorce qui est raconté dans chaque nouvelle. Un livre que j'ai bien aimé, sans plus, il ne prend pas la tête. A déposer sur un banc dans le métro ou un parc pour un(e) futu(e)r lecteur(trice). Pas le genre de livre que l'on a spécialement envie de garder dans sa bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          680
dido600
  04 août 2014
Des histoires courtes qui tournent autour des sujets analogues : le couple ses déboires au bord de la crise des nerfs et le désamour En outre les personnages sont issus de milieux aisés .Ces histoires sont bien construites et donnent a' réfléchir sur les relations humaines Douglas Kennedy veut nous faire part qu'il n'existe point un couple sans problème .Un style efficace se dévore goulument et nous permet de patienter plaisamment l'issue des épilogues
Commenter  J’apprécie          371
BillDOE
  13 février 2018
Ce n'est pas une lecture qui donne la migraine. Douze petites histoires sur les relations de couple, des histoires anodines, quelconques, banales, sans invention, de la lecture desquelles il n'en découle qu'une interrogation : « et alors ? »…
Où est passé l'auteur de « la femme du Ve » ? Douglas Kennedy est un mystificateur, avec un titre qui promettait bien des choses, il nous livre un texte creux, fade, sans intérêt.
Commenter  J’apprécie          292
isabelleisapure
  09 mai 2014
Au bout de « Cinq jours », j'avais perdu Douglas Kennedy.
A mon grand bonheur, je l'ai retrouvé, il vient de me murmurer à l'oreille à travers un joli bouquet de Nouvelles.
Rencontre, coup de foudre, amour, rupture, autant de thèmes qui lui sont chers et avec lesquels il a toujours su me faire vibrer.
J'attends avec impatience notre prochain rendez-vous…
Commenter  J’apprécie          241
Mahpee
  16 novembre 2015
C'est un magnifique recueil de douze nouvelles que nous offre Douglas Kennedy. Sensibles, touchantes, nostalgiques, ces histoires de femmes et d'hommes qui s'aiment puis se déchirent sont criantes de vérité. Une jolie satire du couple, le tout servi par une écriture splendide.
Commenter  J’apprécie          210
Aela
  19 mars 2015
Douze petites histoires, douze variations autour du thème de l'amour, inspirées plus ou moins par la vie de l'auteur et mettant en scène aussi bien des narrateurs hommes que femmes.
Les héros partagent souvent leur vie entre Paris et les Etats-Unis, à l'instar de l'auteur. Il s'agit surtout de personnages de la haute finance, ou des avocats internationaux.
Ils vivent tous ou sont sur le point de vivre une rupture et il est vrai que la peinture de ces moments où tout peut basculer dans un sens comme dans un autre, est vraiment captivante.
Plusieurs situations m'ont semblé plus particulièrement intéressantes:
la nouvelle "Sonate d'été" où le héros quitte sa femme pour retrouver sa petite amie de jeunesse, devenue une violoncelliste de grand talent, petite amie qu'il avait pourtant particulièrement maltraitée auparavant.

La nouvelle "Un dîner hors du commun" est remarquable par sa finesse psychologique et sa cruauté! On y voit une jeune française avoir une liaison avec un Américain marié et qui doit faire des déplacements professionnels à Paris. Elle va attendre de se faire inviter dans l'un des meilleurs (et plus chers!) restaurants de la ville pour .. mais je ne dis pas la chute..
La gravité et la tristesse sont au rendez-vous aussi avec cette nouvellle "Et puis",dans laquelle le héros retrouve un ancien amour de jeunesse qui n'a plus que quelques moi à vivre.
Humour, tristesse, amertume mais aussi goujaterie quand un ex-mari réclame à son ex-femme l'ancienne bague de fiançailles pour satisfaire un caprice de sa nouvelle épouse...
Bref beaucoup de variations sur le thème de l'amour qui s'achève.
C'est bien enlevé, c'est drôle, prenant et touchant.
Un bon moment de lecture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
TheButterflyWhoKnits
  06 juin 2014
Oui, ça fait un peu « Murmurer à l'oreille des chevaux » comme on m'en a fait la remarque. C'est vrai. Et ce sont malheureusement des murmures de bien piètre qualité que nous offre là un auteur qui m'a habituée à mieux (je possède tous ses livres). Douze « nouvelles ». Ah bon ? Je ne suis pas une habituée des nouvelles, mais je trouve que c'est un peu léger d'appeler ces douze portraits des nouvelles. Certaines sont plus travaillées que d'autres certes, mais on ne peut pas dire qu'elles m'aient réellement tenu en haleine ou fait vibrer ou encore émue. Couche-tard et L'appel ont toutefois retenu mon attention pour leur potentiel. Un zéro pointé pour le titre parce ce qu'il a évoqué en moi ne s'est en rien retrouvé dans le livre. Ce livre est déprimant au possible, il donne une image très négative de l'amour et de la vie en général, comme si tout le monde prenait en permanence la mauvaise route et les mauvaises décisions. Déception aussi quant à l'absence de variété dans les cadres des histoires: on a affaire qu'à des gens de riches ou de classes moyennes supérieures du monde juridique ou de la finance.
Lien : http://mesmotsenblog.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
mamangel1
  24 octobre 2014
Une série de courtes histoires de couple, bien souvent les soucis de vie commune sont décrites avec acidité, perversité mais beaucoup de réalité. Troublant de constater que Douglas Kennedy trouve toujours le mot juste pour rendre ses récits plein d'empathie. J'ai apprécié plus particulièrement l'histoire "ton problème" qui met à nu les perversités d'un couple.
Commenter  J’apprécie          100
Clochettes
  22 mai 2016
J'ai vraiment aimé. C'est certain, c'est du pur Douglas Kennedy dans ce qu'il peut y avoir de plus agaçant (je présume) chez lui. C'est à dire qu'il va poser des tonnes de questions sur les sentiments, sur les relations amoureuses, comme une variation sur le même thème, il tourne et retourne le sujet, d'un coup du côté masculin, d'un autre du côté féminin. J'ai trouvé ça intelligent et parfois touchant. du très bon Kennedy.
Commenter  J’apprécie          90
benifabs
  16 octobre 2017
J'ai lu au travers de critiques que ce livre n'était pas à faire lire à de futurs mariés ! Pourquoi cacher les difficultés que Douglas Kennedy expose dans la vie des couples. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il faille renoncer à la vie de couple avec l'incertitude et le bonheur qui la jalonnent. Ces nouvelles très courtes sont pour la plupart des remises en question de vies. L'écriture est superbe, la seule difficulté est de sortir d'une histoire pour entrer dans la suivante. le titre n'y suffit pas, il faut prendre un temps de réflexion entre chaque. Je ne crois pas que ces histoires lui soient toutes arrivées. Il serait à plaindre. Quoique ?
Il ne me reste plus qu'à lire d'autres DK !!
Commenter  J’apprécie          70


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Douglas Kennedy

En quelle année parait son premier roman Cul de Sac (parfois titré Piège nuptial)?

1973
1987
1994
2003

10 questions
179 lecteurs ont répondu
Thème : Douglas KennedyCréer un quiz sur ce livre