AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Alice Marchand (Traducteur)
EAN : 9782070577323
320 pages
Gallimard (16/05/2007)
3.31/5   18 notes
Résumé :
Adolescent difficile, Stephen, 17 ans, est placé dans la famille Reynolds. Son passé familial, une mère atteinte de troubles mentaux, un frère mort et un père repris de justice, ainsi que la méchanceté de sa soeur adoptive Carol ne l'aident pas à s'en sortir. Un lourd secret commence à lui peser : il cache une créature énorme mais il a peur que cet animal ne s'échappe et ne devienne dangereux.


Que lire après La bêteVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Je suis tombée sur ce roman jeunesse à la médiathèque car la couverture m'a de suite attirée et une quatrième de couverture très courte : certains secrets sont trop lourds à garder….
J'ai lu l'histoire de Stephen assez rapidement car au début il est très addictif car on souhaite connaitre cette fameuse bête qui a l'air aussi intelligente que dangereuse. Stephen jeune adolescent à problème de 17 ans s'est pris d'affection pour cette chose. Un lien les unit.
Parlons de Stephen, jeune ado comme je le précisais placé dans un foyer d'accueil pas spécialement confiante, une « demi soeur »Carol peste et surtout des parents « adoptifs » qui ont peur de lui. Il n'a confiance en personne et se retrouve parfois malgré lui dans des situations très complexes.
Je vais arrêter là pour la description de cette littérature jeunesse. Maintenant mon ressenti.
Et bien en lisant la biographie de l'auteur j'ai compris pourquoi elle a voulu créer son personnage de Stephen et surtout une super idée de génie de la faire adresser à son lecteur. Son histoire personnelle est poignante et triste. On s'attache à lui quoiqu'il fasse et surtout on ressent son manque d'amour jusqu'à ce qu'il rencontre Malackie. On veut avoir le fin mot de l'histoire de Shelby qu'Ally Kennen nous offrira qu'à la fin.
Concernant le pseudo thriller avec la bête alors désolée Ally Kennen je suis restée sceptique à cette tragédie. J'ai compris pourquoi vous l'avez mis en place, peut-être pour montrer que des parents peuvent se montrer irresponsables (qui n'a pas entendu parler de l'histoire des égouts de Paris). Mais franchement pour moi ça n'a pas fait tilt dans ma tête. Je suis sortie de ma lecture complètement perplexe et stoïque. SPOILER !!!!!! En plus la fin du roman m'a complètement déçue car oui Stephen n'a plus de secret mais que devient-il. Il manquait pour moi un vrai épilogue pour lui je suis désolée après avoir montré un jeune homme livré à lui-même malgré qu'il soit dans une famille d'accueil, vous auriez pu nous offrir une once d'espoir pour Stephen. Car à part ses retrouvailles avec Malackie je n'ai rien vu d'autre. Peut-être votre message était de dire Stephen trouve une autre « bête » à aimer…. Qui sait…..
Donc pour moi ce ne sera pas un bide bien entendu car le sujet faut le reconnaitre est sensible et touchant. Mais la mayonnaise est restée plate pour moi.
Commenter  J’apprécie          50
Ally Kennen rentre parfaitement dans la peau d'un adolescent anglais placé dans une famille par l'équivalent de notre DASS. Une écriture simple et naturelle mais surtout soignée et percutante.
Les chapitres sont courts et conclu comme ceux d'un bon thriller... Un livre difficile à lâcher ! Ah oui, puis il y a une bête (d'où le titre) mais c'est finalement pas ça le plus important.
Un bon livre pour un ados en pleine transition entre la lecture jeunesse et adulte, une écriture moderne et accessible et des sujets dans l'air du temps (et en même temps très classiques). Les adultes comprendront un peu mieux la jeunesse actuelle.
Commenter  J’apprécie          70
Stephen est un garçon turbulent. À cause de la mort de son grand frère, il est parti en famille d'accueil. Sa soeur adoptive, Carol, le déteste et lui colle directement une étiquette de voleur. Alors qu'il achète un cochon de 50 kilos pour l'offrir à "son petit gars" et tente de le découper dans la remise, Carol le surprend et hurle au meurtre. Stephen raconte son histoire, expliquant sa terreur envers sa bête et la situation dans sa famille d'accueil.

Personnellement, je n'ai pas aimé ce livre. le fond de l'histoire était bien imaginée, mais la façon dont le récit était écrit ne me plaisait pas : langage vulgaire, description du découpage du cochon, etc. S'il avait été écrit différemment, il m'aurait peut-être plu.
Jojo :-)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Il paraît que, juste avant de mourir, les gens disent certains mots en particulier:
1) Dieu
2) Maman
3) Merde.

-Merde, dis-je
Commenter  J’apprécie          40
Livre extrêmement bien ,mon livre préférer qui est aussi dur a lâcher qu'une glu .La preuve ,j'arrive a le lâcher qu'a 00:00
tres bon auteur
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : littérature jeunesseVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (33) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1504 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}