AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Souri7


Souri7
  09 juin 2019
🐉🔮Premier tome de la saga Alfie Bloom.🔮🐉


Alfred appelé Alfie est un enfant chétif et discret. Orphelin de mère, il vit dans un appartement miteux avec son père, inventeur farfelu et souvent absent pour gagner des sous. Alors, lorsqu'il reçoit une lettre lui annonçant un héritage grandiose, Alfie est surpris et ravi. le voilà en un rien de temps propriétaire d'un château et sans le moindre souci d'argent. Une belle fin me direz-vous ? Au contraire ! le début des ennuis pour Alfie !😱


Cette saga jeunesse va faire des heureux. D'une part, la couverture de ce premier tome est plutôt accrocheuse avec ce fond bleu au pourtour noir où rodent un dragon, des corbeaux et un château. D'autre part, le contenu est d'une fraicheur et d'un dynamisme plutôt plaisant.
Gabrielle Kent nous offre ici un roman jeunesse captivant où un enfant "banal" se retrouve plongé dans une situation extraordinaire. Les codes sont connus et le lecteur ne pourra pas s'empêcher de faire des rapprochements avec Harry Potter. La seule différence tient essentiellement au côté décalé et loufoque du récit avec des personnages plutôt attachants comme Artan, la peau d'ours volante digne d'un gros nounours ; Caspian Bone notaire étrange et j'en passe.


Ce roman m'a captivé comme mes neveux. L'histoire me faisait ressurgir des souvenirs d'enfance et, notamment des flashs d'un film animé de Disney : L'Apprentie Sorcière. C'est coloré, drôle, c'est plein de suspens. Bref, cela ne vous laisse pas un moment pour souffler ! Je l'ai dévoré à trois petites heures.
L'intégration dans une série laisse prévoir d'autres aventures encore plus folles... Je vais me précipiter sur le second !


Pour un bon moment de lecture et d'aventure, ce livre est fait pour vous. 😀
Commenter  J’apprécie          1201



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (43)voir plus