AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782070134328
336 pages
Gallimard (02/02/2012)
3.69/5   8 notes
Résumé :
Les « banlieues » sont devenues l’un des principaux enjeux du débat politique français, et il est probable que ce terme soit l’un des maîtres mots de la campagne pour l’élection présidentielle de 2012. Or, « banlieues », dans cet usage, désigne en réalité les quartiers populaires périphériques où se concentrent notamment des populations d’origine immigrée - et non les banlieues en général, dont la plupart sont « résidentielles ». Enjeu complexe, les « banlieues » re... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Patmarob
  10 octobre 2015
Gilles Kepel est « le » spécialiste du monde musulman et de l’islam. Dans « Quatre-vingt-treize », il analyse la présence de l’islam en France et plus particulièrement en Seine Saint-Denis entre 1987 e 2011. Le titre est, bien sûr, un clin d’œil au roman de Victor Hugo dont l’action se déroule en 1793 et ( en partie aussi) à Saint-Denis où reposaient les rois de France . La Seine Saint-Denis, concentré des transformations économiques, sociologiques de la France, théâtre des révoltes urbaines et point focal des reportages médiatiques, est devenu le symbole des mutations de la société française. L’ouvrage porte en sous-titre « essai », mais il dépasse cet intitulé. La démarche est fondée sur des recherches référencées et multiples sur le terrain qui ont permis l’élaboration d’un rapport en 2012. La documentation est riche, les étapes chronologiques apparaissent clairement dans un exposé didactique et instructif.
L’émergence d’une population française et musulmane dont les racines familiales s’éloignent dans le temps et l’espace, trouve dans la religion une identité commune. Gilles Kepel développe avec précision ce que représentent les enjeux de la religion musulmane. Les industries agro-alimentaires ont évalué le poids économique de l’ alimentation halal , les différents courants musulmans rivalisent dans leurs exégèses sur les rites halal pour affirmer leurs prééminence. Pour Gilles Kepel, la question de l’alimentation halal constitue un élément d’analyse représentatif des débats et des enjeux.
L es étapes de la pratique de l’islam dans les banlieues sont classifiées : depuis l’islam des « darons » ( celui des immigrés) venus après la guerre, l’islam des « blédards » inspiré des Frères musulmans, puis, plus récemment, celui des jeunes qui se réapproprient la religion de leurs pères en affirmant leurs revendications et leur engagement.
Gilles Kepel rappelle les débats et les tensions autour du voile islamique ( entre 1989 et la loi de 2004), leur écho dans les médias avec les apparitions répétées de Tarik Ramadan ( dont le grand-père fut le fondateur des Frères musulmans)… Il souligne les rôles concurrentiels des diverses et nombreuses associations musulmanes en France, dont la formation est favorisée par les pouvoirs politiques. Il rappelle que l’Etat a, selon la majorité au pouvoir, favorisé et écouté des associations liées à tel ou tel pays du Maghreb, ou à une mouvance islamique … La difficulté de constituer une autorité musulmane représentative pour l’Etat, l’affirmation d’un rôle de lobbying des diverses associations dans les banlieues lors des élections…constituent autant de fragilités pour l’unité nationale.
Cette division est éclairée par la mise en perspective des acteurs de l’opinion ( les politiques…), des associations qui développent des oppositions frontales .Gilles Kepel souligne, dans une dernière partie, les « tentations de repli » des populations des banlieues sur l’ identité musulmane, dans des espaces frappés par le chômage et l’exclusion. Tout en soulignant la fragilité du tissu social national, il reste ( plutôt) confiant dans la (re)construction de la citoyenneté française.
Le livre est bien écrit, précis dans son vocabulaire et bien documenté. Il apporte un éclairage instructif pour aborder des questions et problèmes qui sont au cœur de l’actualité et du débat national.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acerola13
  23 mars 2022
Un formidable exposé sur l'Islam en France et l'Islam de France, qui expose les différents courants islamiques et leurs moments de gloire ces dernières décennies, les institutions (association, université, conseil de culte...) qui participent de l'organisation des croyants ou de leur mobilisation en tant que force politique et réservoir de votes, les relations de ces dernières avec l'État français et avec d'autres États qui luttent pour imposer leur propre vision de l'Islam (Algérie, Maroc, Arabie Saoudite, Turquie...), et bien sûr les chevaux de bataille d'une population qui considère que l'on doit prendre en compte ses préoccupations : port du voile, industrie halal, liberté de culte.
Une lecture vraiment passionnante pour quiconque s'intéresse à l'Islam français et aux tensions qui le traversent et contribuent à son remodelage, ainsi qu'à la manière dont il est organisé et représenté en France. Je ne me lasse décidément pas de Gilles Kepel et de son ton parfois mordant, malgré quelques locutions parfois curieuses et répétitives du point de vue du style.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MIOP
  03 octobre 2012
Gilles Kepel, politologue et spécialiste de l'islam, nous présente de manière objective les résultats d'une enquête menée pendant un an dans les banlieues françaises et plus particulièrement en Seine- Saint-Denis (93). Un essai riche et percutant qui nous révèle avec précision l'évolution de l'islam en France des années 80 à 2012, ses répercussions sociales et politiques. A l'heure où le « halal » fait polémique, l'auteur nous dévoile également tous les enjeux économiques dont il fait l'objet. Ce document permet de comprendre l'organisation de la communauté musulmane. A travers ce livre, Gilles Kepel nous fait découvrir l'arrière boutique de la vitrine médiatique de cette population et n'hésite pas à employer des termes « choc » qui interpellent le lecteur. Clair et passionnant !
Hasnia B.
Commenter  J’apprécie          40
MartineR
  22 juillet 2018
et essai est la suite d'une étude de terrain en Seine Saint Denis pour l Institut Montaigne.
Il décrit un tableau très détaillé de l'Islam de France, avec les différents courants qui le parcourent. On y découvre le courant Halal loin de la seule nourriture, la montée de Tariq Ramadan..

Tous ses mouvements ont leurs sièges à l ombre de la basilique des rois de France ou du stade de France!!
Bien qu'écrit en 2011/2012, il est très actuel en s'interrogeant afin d essayer de comprendre pourquoi une certaine jeunesse va vers les courants rigoristes.
Relativement facile à lire & au combien instructif.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Acerola13Acerola13   28 janvier 2022
Pour cette organisation, sur tout active jusqu'alors parmi les étudiants maghrébins et levantins, c'était, par-delà la prise en compte d'un changement socioculturel en profondeur, une inflexion de stratégie politique. Elle privilégierait désormais l'implantation chez les jeunes d'origine musulmane, nés ou éduqués dans l'Hexagone, alors qu'elle les considérait jusqu'alors perdus pour l'islam, parce que trop assimilés à la société française, dominés par les mouvements d'extrême gauche et fondus dans les « Beurs ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Acerola13Acerola13   28 janvier 2022
Pourquoi cette approximation de leur pondération numérique globale, qui les singularise en termes religieux et fige leur identité, au détriment d'autres considérations ayant trait à leurs appartenances sociales ou à leur citoyenneté ? La cause en est que, dans la France d'aujourd'hui, l'insertion sociale de beaucoup de ceux que l'on distingue comme « musulmans » reste brouillée par un accès médiocre au marché de l'emploi, et qu'ainsi leur citoyenneté demeure inaccomplie. Avec cette désignation, le critère religieux semble se substituer au caractère civique ou national, ou à tout le moins en compenser la déficience en apparaissant prédominant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acerola13Acerola13   28 janvier 2022
Mais, dans le contexte français, il ne s'agit pas de conquérir le pouvoir - comme dans les pays majoritairement musulmans : bien plutôt d'exercer une influence politique maximale sur les populations ciblées, de les regrouper en une communauté spécifique en suscitant des thèmes de cristallisation identitaire, en dénonçant persécutions ou discriminations, afin de faire pression sur les autorités pour s'imposer comme intermédiaires obligés, et obtenir des avantages dans les domaines social, culturel, cultuel, politique, etc., bénéfiques à leurs ouailles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Acerola13Acerola13   31 janvier 2022
Les premiers éléments de l'enquête semblent avoir établi, à l'automne 2011, qu'il avait agi sans complice. Son manifeste est l'œuvre d'un internaute solitaire, pur produit de la subculture d'Internet, agrégation obsessionnelle et interminable de copiés-collés dont l'effet de masse produit du sens, au détriment de toute mise à distance critique.
Commenter  J’apprécie          10
Acerola13Acerola13   08 décembre 2020
Dans quelle mesure la mouvance des jeunes musulmans est-elle en voie de participation au système politique institutionnel, à quelles conditions est-elle prête à le faire, et quelle mutation est-elle disposée à accomplir en direction de la laïcisation de son fonctionnement - ou estime-t-elle au contraire que c'est par l'exacerbation de prises de position radicales, destinées à susciter en retour la mobilisation des Identitaires, qu'elle fera de l'islamophobie une ressource victimaire lui permettant d'accroître son emprise sur la population qui constitue sa base électorale potentielle ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gilles Kepel (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Kepel
Un entretien qui a eu lieu ne janvier 2016 au Théâtre de la Bastille Terreur dans l'hexagone (https://www.librest.com/livres/terreur-dans-l-hexagone--genese-du-djihad-francais-gilles-kepel_0-3722415_9782072706196.html?ctx=d20abe26ffb097980ee19a4f1cdfe7aa) (Gallimard, 2016)  Présentation de l'éditeur :  Pendant les dix ans qui séparent les émeutes de l'automne 2005 des attentats de 2015 contre Charlie Hebdo puis le Bataclan, la France voit se creuser de nouvelles lignes de faille. La jeunesse issue de l'immigration postcoloniale en constitue le principal enjeu symbolique. Celle-ci contribue à la victoire de François Hollande aux élections de 2012. Mais la marginalisation économique, sociale et politique, entre autres facteurs, pousse certains à rechercher un modèle d'« islam intégral » et à se projeter dans une « djihadosphère » qui promeut la rupture avec l'Occident « mécréant ». le changement de génération de l'islam de France et les mutations de l'idéologie du djihadisme sous l'influence des réseaux sociaux produisent le creuset d'où sortiront les Français exaltés par le champ de bataille syro-irakien. Fin 2015, près de mille d'entre eux l'ont  rejoint et cent cinquante y ont trouvé la mort, sans compter ceux qui perpètrent leurs attentats en France. Dans le même temps, la montée en puissance de l'extrême droite et les succès électoraux du Front national renforcent la polarisation de la société, dont les fondements sont aujourd'hui menacés de manière inédite par ceux qui veulent déclencher, dans la terreur et la désolation, la guerre civile. C'est à dénouer les fils de ce drame qu'est consacré ce livre. 
Biographie Gilles Kepel, spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain, anime le séminaire « Violence et dogme » à l'École normale supérieure et enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris. Il a récemment publié aux Éditions Gallimard Passion arabe (2013) et Passion française (2014). Antoine Jardin, spécialiste de la sociologie politique des quartiers populaires, est ingénieur de recherche au CNRS.
+ Lire la suite
autres livres classés : seine-saint-denisVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1588 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre