AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330129774
512 pages
Éditeur : Actes Sud (02/10/2019)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Un appartement d'Oslo, donc l'occupant a été trouvé mort, dans un état de décomposition avancée. Quand la police investit les lieux, elle fait une autre découverte macabre : la victime était visiblement un profanateur de tombes qui collectionnait des "trophées". Au nombre desquels le crâne de l'épouse de Joona Linna. Quelques jours plus tard, une inspectrice allemande prend contact avec Joona pour solliciter son aide sur une troublante affaire de meurtre dans un cam... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
bilodoh
  30 août 2020
Préférez-vous le café noir? Et le roman noir ?

C'est un thriller vraiment noir par le nombre de meurtres, décapitations et démembrements.

C'est aussi dans le noir que des victimes sont enterrées vivantes avec juste l'air suffisant pour survivre… et souffrir encore…

Et que dire du noir qui s'infiltre dans l'âme, de la culpabilité et de la haine qui envahissent les proches de ceux qu'ils n'ont pas su sauver ?

Bien sûr, ce n'est pas tout à fait réel, comme les monstres tapis dans le noir lorsqu'on éteint la lumière. Parfois des choses qu'on croyait inanimées reprennent vie…

Un polar de cauchemar, à ne pas lire avant d'aller dormir.
Commenter  J’apprécie          250
Zazaboum
  01 novembre 2019
Inspecteur Joona Linna 07
Tout avait bien commencé, tout le monde était là Joona Linna et sa fille Lumi ; Saga, sa demi-soeur et leur père ; Nathan ; des meurtriers bien violents !
Et patatras, Jurek Walter est à priori toujours vivant ! J'aurais dû m'en douter avec un titre pareil mais allez savoir pourquoi je n'y ai pas songé !
Pour moi ça a été le livre de trop avec Jurek Walter, celui où Joona Linna ne fait preuve d'aucun professionnalisme, il est en panique pendant au moins 300 pages et ce sont ses collègues et ses proches qui prennent les risques et en font les frais !
C'est looooong, les situations se répètent, rien de nouveau sous la lune suédoise ! Les états d'âmes s'étalent sans fin, l'invraisemblable tout autant !
Bref rien qui n'a déjà été lu dans les livres précédents ! J'ai été captivée les 100 premières pages, j'ai commencé à m'ennuyer pas mal les 200 suivantes et j'ai survolé les 200 dernières, histoire de savoir si cette fois Jurek allait vraiment mourir, de ne pas se retrouver avec un énième livre du genre, l'histoire sans fin en gros !
Si vous avez apprécié les livres précédents, je vous suggère de rester sur cette bonne impression et de faire l'impasse sur Lazare parce qu'il n'y a rien de plus, enfin si plein de morts atroces et qu'à part avoir envie de baffer Joona Linna vous aurez l'impression de revenir sur vos pas !
En même temps qu'attendre d'une « résurrection » si ce n'est la répétition des mêmes erreurs ?
Vous l'aurez compris je suis déçue, pourvu qu'ils soient inspirés pour leur prochain livre !
CHALLENGE ABC 2019/2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          197
Stewartjef
  29 octobre 2019
La peur, ...
du noir,
de mourir,
du froid,
de perdre,
de décevoir.
Sous toutes ses formes,
jusqu'à en perdre ses moyens.
Jusqu'à être dénaturé.
Jusqu'à oublier qu'on a un devoir de policier:
protéger et servir.
Commenter  J’apprécie          250
amanline
  01 novembre 2019
Norvège : un homme est retrouvé mort dans son appartement et dans son congélateur, la police retrouve des morceaux de cadavres dont le crane de l'épouse de Joona Linna .
Allemagne : c'est le corps d'un violeur multi récidiviste qui est retrouvé mort, et la police découvre qu'il avait tenté peu avant sa mort de joindre Joona.
Pour l'inspecteur Joona Linna, ce n'est pas une simple coïncidence, et lorsqu'il découvre que les deux corps portent des marques de lacérations dans le dos, le doute n'est plus permis . Pour lui, c'est la confirmation que Jurek Walter, tueur en série machiavélique, est de retour pour se venger de la mort de son jumeau. Des lors, Joona n'a plus qu'une seule idée en tête, protéger sa fille et partir avec elle se cacher. le hic, c'est que ce fameux tueur est décédé, tué par balle par une collègue.
Pour ses coéquipiers à qui il laisse le soin d'enquêter, cela ressemble plus à une crise de paranoïa, mais ils vont peu à peu rassembler les morceaux et faire de terribles découvertes, Joona n'aura d'autre choix que de revenir et d'affronter son passé.
Pour commencer, je tiens à remercier les éditions Actes Sud et Babelio de m'avoir permis de découvrir ces auteurs, leur plume et leur univers. En effet, c'est pour moi une superbe découverte.
Je suis restée en apnée une bonne partie du roman, le suspense et la tension sont en permanence au rendez vous. Par moment, on serait presque tenté de sauter les lignes pour connaitre la suite et enfin reprendre son souffle.
Les personnages sont attachants et on ressent avec eux beaucoup d'émotion car malgré le fait que ce soit des personnages principaux , ils ne sont pas épargnés, il n'y a pas de happy end.
L'usage du présent et des phrases courtes apporte du rythme et donne au lecteur l'impression d'être dans l'action, de suivre le déroulement en tant qu'acteur, pas seulement en tant que simple spectateur. Les chapitres également courts , font qu'on avale ce roman, plus qu'on ne le lit, c'est difficile de le lâcher. D'ailleurs, lorsqu'on le termine, que l'on tourne sa dernière page, on ne veut qu'une seule chose : lire la suite.
Malgré le fait que j'ai commencé cette saga Jonna Linna (7e enquête) par ce roman, je n'ai pas été déstabilisée, les auteurs apportent par petites touches les informations nécessaires, il peut se lire indépendamment des autres, mais j'avoue que ma nature curieuse fait qu'il me manque quelque chose et cette découverte bluffante me conduisent inexorablement à lire les autres romans, ce que je compte faire très prochainement, avec cette fois le 1er, L' Hypnotiseur, que je me suis déjà procuré.
Encore une fois, un grand merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
morin
  18 janvier 2020
"Lazare" serait le septième tome des aventures de l'inspecteur Joona, il est le premier livre de Lars Kepler que je lis . C'est pourquoi j'ai eu un peu de mal à entrer dans le roman, les personnages principaux ayant déjà une histoire qui m'était inconnue. le manque d'information sur certains événements ou personnages gêne la compréhension des premières pages. Qui est l'inspecteur Joona ? pourquoi a-t-il fait de la prison ? Quels sont ses liens avec le redoutable Jurek Walter...etc.
Passée une centaine de pages, je maîtrise un peu mieux le passé des protagonistes et j'entre enfin dans le roman. Il s'agit d'un roman noir dans lequel cruauté et violence dominent.
En plein milieu de la traque, la décision, sans doute justifiée, de l'inspecteur de se "planquer" avec sa fille surprend d'autant plus qu'il laisse en première ligne ses collègues Saga et Nathan. S'apercevant de son erreur, laissant sa fille aux soins de Rinus, il revient à Oslo. La recherche des disparus et la traque de Jurek reprend de plus belle.
Sans divulgâcher on peut dire que le livre ne se termine pas vraiment par une happy end !
Pour conclure je reconnais avoir globalement apprécié ce roman tout en avouant y avoir trouvé quelques longueurs.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94


critiques presse (1)
LaPresse   06 décembre 2019
Avec Lars Kepler, pseudonyme du couple d’écrivains suédois Alexander et Alexandra Ahndoril, on baigne dans le roman noir pur et dur : des crimes cruels, des descriptions sanglantes, une ambiance glauque et sordide, couplée à des dénouements sombres et peu réjouissants…
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
bilodohbilodoh   30 août 2020
Après coup, on prétend toujours que c’était un jeu anodin qui a dérapé, mais les gens savent très bien quand ils sont méchants. L’énergie noire se répand et ils choisissent de continuer.

(Actes noirs, p.49)
Commenter  J’apprécie          90
mimo26mimo26   14 novembre 2019
Mats devant l’évier en train de fermer le robinet. Il la regarde, les yeux brillants.
— On a fini ? demande-t-elle.
— Oui, je vais juste jeter un coup d’œil dans le congélateur, répond-il en indiquant les traces de sang autour de la poignée.
Il s’essuie la bouche, ouvre le couvercle et se penche en avant.
Sa tête part immédiatement en arrière comme s’il avait reçu un coup, il tente de parler mais aucun son ne franchit ses lèvres.
Il titube et recule, le couvercle se rabat violemment, faisant s’entrechoquer une tasse à café et sa soucoupe sur la table.
— Qu’est-ce qu’il y a ? demande Karen en s’approchant du congélateur.
Mats se tient au bord du plan de travail, fait tomber un vaporisateur en plastique et lève ses yeux sur elle. Ses pupilles sont contractées, réduites à deux minuscules gouttes d’encre, et son visage est étrangement livide.
— Ne regarde pas, chuchote-t-il.
— Il faut que je sache ce qu’il y a là-dedans, réplique-t-elle tout en entendant l’appréhension dans sa propre voix.
— Dieu du ciel, ne regarde pas…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
amanlineamanline   30 octobre 2019
Le pasteur fait demi-tour, entend l'étrange meuglement derrière lui et se met à marcher plus vite. Il passe devant le four crématoire, la maison, et jette de nouveau un œil par-dessus son épaule. Il n'a qu'une seule envie : rentrer dans son presbytère pour s'installer devant un feu de bois avec un polar et un verre de whisky.
Commenter  J’apprécie          20
mimo26mimo26   14 novembre 2019
Elle entend la respiration de Mats, brève et superficielle, et se concentre pour ne pas laisser la nausée la submerger.
En pénétrant dans la cuisine, elle s’arrête net.
Sur le lino du sol est étendue une personne nue avec une tête trop grande et le ventre distendu.
Une femme enceinte avec un pénis enflé, bleu-gris.
Le sol tangue sous les pieds de Karen et son champ visuel se réduit.
Mats geint faiblement et s’appuie sur le congélateur coffre.
Karen se répète que c’est l’effet du choc. Le mort est un homme, elle le comprend, c’est le ventre ballonné et les cuisses écartées qui lui ont évoqué une femme en train d’accoucher.
Elle sent ses mains trembler quand elle range son arme.
Le corps est dans un état de décomposition avancé, certaines parties paraissent molles et liquéfiées.
Mats traverse la pièce pour aller vomir dans l’évier, éclaboussant jusqu’à la cafetière électrique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mimo26mimo26   14 novembre 2019
Le serrurier lève son avant-bras devant son nez et sa bouche.
Karen tente de résister à son estomac qui proteste. Elle ressent une sorte de tremblement qui indique que son diaphragme ne va pas tarder à paniquer et à faire remonter le contenu gastrique dans son œsophage.
Le gardien tire sur son pull pour se couvrir la bouche et le
nez tout en désignant l’appartement de l’autre main.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Lars Kepler (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lars Kepler
Lars Kepler - Incurables
Rencontre avec Lars Kepler. "Incurables" aux éditions Actes Sud http://www.mollat.com/livres/kepler-l... "Le marchand de sable" aux éditions Actes Sud http://www.mollat.com/livres/kepler-l... Notes de Musique : “Polar Icecaps” (by Dennis Hermanson/Richard Skidmore). Free Music Archives.
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2041 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..