AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330100884
Éditeur : Actes Sud (04/04/2018)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Le ministre des Affaires étrangères est sauvagement assassiné en pleins ébats sadiques avec une prostituée et les autorités redoutent un acte terroriste. L'inspecteur Joona Linna a purgé deux ans de sa peine dans une prison de haute sécurité lorsqu'il est conduit à une réunion secrète dans une aile inconnue de l'établissement. Au fond du couloir, deux agents de la Säpo sont postés devant une porte. Quand il découvre la personne qui l'attend de l'autre côté, Joona n'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Sylviegeo
  18 janvier 2019
Le ministre (sadique) des Affaires étrangères est assassiné, chez lui, lors d'ébats sexuels avec une escorte. On redoute une cellule terroriste voulant agir sur le territoire de la Suède.
Mais mais mais Joona Lima (héros récurrent), celui qui pourrait le plus aider, est en prison, sous haute sécurité et donc, n'est plus policier. Qu'à cela ne tienne, les autorités politiques et judiciaires se mettront d'accord pour trouver un arrangement afin de faire participer Joona à l'enquête. On a trop besoin de ses lumières ici. Car, il y a d'autres morts et tout aussi sanglants que barbares.
J'ai toujours cru qu'il devait être bien difficile d'écrire à quatre mains mais ce couple (Alexandra et Alexander Ahndoril) qui se fait appeler Lars Kepler maîtrise très bien la technique. C'est fluide, une construction dramatique toute en montée et en densité, des personnages complexes que l'on aime découvrir et/ou retrouver.
Toutefois, l'histoire n'est pas inédite. On l'a déjà lue/vue. de plus, on nous sert beaucoup d'indices, de gros indices faisant en sorte que l'on devine le punch final et on suppose de quoi il retourne et pourquoi.
Néanmoins, le chasseur de lapins nous garde bien réveillé, à un bon rythme de lecture avec une fin qui laisse entrevoir une autre aventure avec notre héros Joona Lima . Un sympathique prochain rendez-vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
kielosa
  22 janvier 2018
LE CHASSEUR DE LAPINS
Attention : D'après mes informations, la version française de cet ouvrage sera mise en vente, par les Éditions Actes Sud, le 4 avril 2018.
Ce thriller du couple suédois Alexander Ahndoril et Alexandra Coelho (ascendance poutugaise), qui publie sous le pseudo Lars Kepler (en hommage à l'inoubliable Stieg Larsson, décédé en 2004, et le grand astronome Johannes Kepler, 1571-1630), est leur 7ème oeuvre et leur 6ème avec leur héros Joona Linna.
Une "escort girl" , rencontre un homme, qui se fait appeler Wille, chez lui dans sa demeure cossue, située dans un quartier huppé du grand-Stockholm. Sofia Stefansson ne se sent pas à l'aise et craint que ce Wille, qu'elle connaît uniquement par un échange de messages à la suite de son annonce dans un journal spécialisé, va lui soumettre à un exercice de "bondage SM". Cette 1ère rencontre se passe mal, car elle a deviné juste, mais avant que l'homme puisse exécuter son petit programme, voilà qu'il est tué à bout portant par un intrus.
Branle-bas de combat à la Säpo, le service de sécurité suédois, car l'alarme s'est déclenchée et pour la toute première fois affichant le code Platina, le top prioritaire. L'ex-collaboratrice de Joona Linna, Saga Bauer, chef du contreterrorisme, se rend sur sa moto à toutes blindes sur les lieux, pour découvrir, à sa grande horreur, que l'homme assassiné n'est personne d'autre que le ministre des affaires étrangères du royaume !
On pourrait penser que, tout de même, l'histoire est un peu grosse, mais dans ce pays scandinave, socialement progressiste et relativement paisible, il y a eu cependant des précédents : en 1986, l'assassinat du Premier ministre Olof Palme et, en 2003, celui d'Anna Lindh, justement ministre des affaires étrangères.
Peut-être que ce dernier cas a inspiré nos auteurs. Anna Lindh, 46 ans et mère de 2 garçons, fut brutalement poignardée, pendant qu'elle faisait ses courses, par un jeune détraqué de 25 ans, Mijailo Mijailovic, d'origine serbe, et en prison à vie.
Relativement vite la Säpo découvre qu'il s'agit d'un assassinat terroriste, dont le coordinateur, Salim Ratjen, se trouve en taule pour une histoire de stupéfiants et qu'il est l'homme de confiance d'Ayad al-Jahiz, un cheikh syrien à la tête d'un mouvement terroriste. Et ce qui est plus inquiétant encore, que le prochain assassinat est programmé en-déans de 4 jours. le Premier ministre suédois, qui craint en être la cible, se laisse convaincre par Saga de faire appel aux bons services de Joona Linna. Or, ce dernier se trouve lui-même derrière les barreaux pour violence lors d'une libération d'un prisonnier (sujet d'un livre précédent). Non sans difficultés et en posant ses conditions, Joona accepte sa mission périlleuse de rapprochement du sinistre Ratjen et d'infiltration dans cette armée terroriste.
J'arrête mon synopsis à ce début d'intrigue complexe, mais en révéler davantage serait impardonnable. Ce roman plein de suspense, dans lequel il est entre autres question du Bocuse suédois (Rex Müller) et surtout d'une chanson pour enfants. Une comptine, annonciatrice de graves malheurs, qui joue un rôle clé dans l'histoire, puisqu'elle forme le lien entre les différents protagonistes. Sans oublier un tueur déguisé...en lapin.
Comme toujours chez ce couple, la construction de leur histoire est soignée et la langue précise. Ces 2 qualités auxquelles s'ajoute un récit qui s'inscrit dans la triste actualité ont assuré aux Ahndoril-Coelho une place éminente dans le monde des thrillers avec plus de 8 millions de livres vendus en une quarantaine de pays (chiffres de fin d'année 2017).
Attention 2 et avertissement aux insomniaques : le roman compte, dans ma langue, 541 pages !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          489
artemisia02
  10 janvier 2019
Après l'immense déception de Playground et la petite baisse de régime de desaxé, j'ai retrouvé avec plaisir l'ecriture et l'ambiance des romans de Lars Kepler.
On retrouve Joona en prison, mais suite au meurtre d'un ministre et aux risques de terrorisme, il s'avère que lui seul peut mener à bien cette enquête grâce à laquelle il pourrait bien obtenir une grâce totale.
C'est vrai, il y a quelques raccourcis et quelques facilités pour nous remettre Joona dans la situation qui était la sienne avant sa déchéance des deux derniers romans. Je le concède volontiers.
Mais le rythme est toujours là, les enquêtes sont prenantes et bien ficelées, le roman est agréable à lire. En tout cas, je me suis laissée embarquer dans l'histoire et je n'ai pas lâché le livre une fois ouvert.
Un roman de bonne facture à confirmer avec le prochain, en effet la fin est prometteuse.
Commenter  J’apprécie          300
Patsales
  28 octobre 2019
Des crimes abominables - mais perpétrés sur des salauds et sauvés in extremis du morbide par la variation quasi surréaliste de la mise à mort: éviscération, taillade de la veine jugulaire, tir dans les yeux, pendaison (« Il ne sait pas pourquoi il tient à le pendre, lui en particulier. C'est une idée qui lui est venue en observant James pendant la chasse : il aimerait le voir pendu. »). Du sexe borderline mais finalement éthique : tant que tout le monde est consentant, y'a pas de mal à se faire du bien. Des fausses pistes qui s'amusent à rappeler que Zlatan Ibrahimović fut en son temps un réfugié. Un style précis sans fioritures. Bref, c'est plutôt de la belle ouvrage qui fait oublier qu'il s'agit là de la énième variation sur le méchant psychopathe vs la rédemption par l'amour des gentils héros malmenés par la vie quoique plutôt gâtés par la nature.
La fin est clairement du grand n'importe quoi en guise d'appât pour le prochain tome. Mais là, ce sera sans moi. C'était bien, j'ai dévoré ; mais plus, ce serait de la gourmandise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Stewartjef
  19 avril 2018
Pour les initiés de Lars Kepler, nous avons ici le retour attendu de Joona, et de la magnifique Saga.
Pour les autres, il vous sera difficile de bien entrer dans les personnages.
Un retour qui se fait quand même en douce car on préfère suivre les victimes et bien sûr le tueur.
Un tueur dont on pourrait presque s'attacher, tant sa cause est « noble ».
La fin par contre, ne se fait pas en subtilité sur l'intention de l'auteur : il y aura une suite l'an prochain.
Je suis déjà impatient
Commenter  J’apprécie          190

critiques presse (1)
LActualite   06 août 2018
Les thrillers psychologiques de ce couple de Suédois qui écrit sous un nom de plume ont tout pour faire passer des nuits blanches, tant ils sont haletants et bien ficelés. C’est encore le cas avec Le chasseur de lapins.
Lire la critique sur le site : LActualite
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
nathavhnathavh   09 septembre 2018
Pour la Sapö, l'absence de terroristes n'a aucune espèce d'importance - la menace a quand même été éliminée...
Et comme les hommes politiques ne peuvent pas avouer un tel gaspillage d'argent public, l'intervention est considérée comme un succès.
Commenter  J’apprécie          30
frgifrgi   09 février 2020
"Tout ce que la torture permet de révéler, ce sont les secrets de ceux qui l'infligent." (p.52)
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2018
Quand elle est avec ses clients réguliers, la plupart du temps tout est très simple. Parfois c’est même agréable, mais les nouveaux clients la rendent nerveuse. Elle se met à songer à tout ce qui pourrait arriver, repense à ses mauvaises expériences, à ce père de deux enfants qui lui avait mordu le cou et l’avait enfermée dans le garage.
Elle passe ses annonces sur les sites La Page rose et Nanas de Stockholm. Presque tous ceux qui la contactent ont des intentions douteuses. Ils sont vulgaires, promettent du sexe merveilleux ou la menacent de violence et de punition.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2018
L’auteur des faits n’a pas seulement emporté les douilles vides, il a aussi extrait les balles du parquet et du mur pendant que l’alarme sonnait et que la police était en route. Même un tueur professionnel du plus haut niveau ne ferait pas une chose pareille.
Il s’agit d’un assassinat exécuté à la perfection, et pourtant le tueur a laissé un témoin. Il n’a pas pu lui échapper qu’une autre personne se trouvait sur les lieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 avril 2018
À vingt-neuf ans, elle est toujours d’une beauté époustouflante, peut-être plus éblouissante que jamais avec sa peau claire, son cou fin et ses yeux d’un bleu lumineux.
La plupart des gens qui la rencontrent pour la première éprouvent un sentiment de faiblesse, comme si quelque chose se brisait en eux.
Elle laisse derrière elle un manque, comme après une rupture amoureuse.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lars Kepler (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lars Kepler
Lars Kepler - Incurables
Rencontre avec Lars Kepler. "Incurables" aux éditions Actes Sud http://www.mollat.com/livres/kepler-l... "Le marchand de sable" aux éditions Actes Sud http://www.mollat.com/livres/kepler-l... Notes de Musique : “Polar Icecaps” (by Dennis Hermanson/Richard Skidmore). Free Music Archives.
autres livres classés : suèdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1822 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..