AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782356770455
234 pages
Éditions du Saule (27/04/2022)
3.69/5   8 notes
Résumé :
Kériane, une jeune fille de douze ans, est atteinte d'un mal étrange. Condamnée à une mort prochaine, elle doit également subir les railleries de ses camarades de classe. En effet, l'adolescente est bien plus petite que la moyenne et porte un masque à oxygène en permanence.

En compagnie de son amie Sara et d'un nouvel élève Benji, Kériane va découvrir qu'elle n'est pas qu'une simple fillette issue de ce monde. Et sous la contrainte, elle sera propulsé... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Les éditions du Saule, via la plateforme simplement-pro m'ont permis de découvrir Kériane et la porte de Loümar signé Adenora Ker je les en remercie.
L'âge des héros de ce roman va de 12 à 14 ans, ce roman de pure fantasy s'adresse donc de prime abord à un lectorat du même âge même si l'adulte que je suis a pris plaisir à suivre les aventures trépidantes de Kériane, Sara et Benji. Il faut cependant attendre de franchir la porte de Loümar pour que le roman prenne vie, que le rythme s'accélère, que les pages se tournent toutes seules et que le lecteur soit dans l'attente de la page suivante. C'est du moins mon ressenti, j'ai trouvé le début un peu fastidieux même si la présentation des personnages méritaient un peu de temps.
Au final une lecture agréable, quelques maladresses de style et quelques coquilles émaillent le texte, erreurs de jeunesse rien de grave.
Commenter  J’apprécie          210
Je remercie la maison d'éditions du Saule pour cette proposition de lecture. Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas penché vers eux et je ne regrette pas. La couverture est magnifique, je n'ai pas d'autre mot. de nombreux détails, lumineuse avec le fait que les deux mondes soient montrés.

Keriane est malade depuis qu'elle a été trouvé par sa mère adoptive en plein hiver. Tout bébé, Anny (la maman) a eu la peur de sa vie et pour cause, elle a été attaqué alors qu'elle venait de sauver ce petit bout venu d'une bulle. Il ne s'agit pas d'une capsule comme Superman, mais ce bébé n'est pas de notre terre, nous le savons de suite. 12 ans plus tard, nous les retrouvons tous avec une Keriane qui n'a pas beaucoup grandi de part sa maladie qui prévoit une fin de vie avant ses 13 ans. Malgré tout, elle veut continuer à aller au collège, celui-là même où les trois-quarts des élèves se moquent d'elle de sa taille et du fait qu'elle a toujours un masque à oxygène sur le nez. Par chance, Sara, sa voisine et meilleure amie est dans le même établissement et s'occupe beaucoup d'elle. Toutes deux font front face à l'ennemi et ce n'est pas peu dire. Jusqu'à ce que Benji, un autre élève persécuté se retrouve avec les deux filles. Un début de vie qui n'est pas facile pour Keriane et qui s'en veut de ce qu'elle fait subir aux autres. Pourtant elle appelle l'amour de ses parents et on le ressent fortement. Ils ont changé de vie en l'adoptant sachant que cela serait court, mais ils l'aiment plus que tout et elle le leur rend bien.

L'apparition d'une vieille voisine, j'ai eu l'impression de voir le serpent de Voldemort qui attend d'attraper Harry en changeant de forme. Beurk, cette voisine fait froid dans le dos. Je comprends tout à fait que Keriane se méfie d'elle. Un peu trop gentille, un peu trop doucereuse à mon gout et les yeux toujours fixés sur elle, comme si c'était une proie. Pas besoin de vous dire que cette mégère n'est pas de bon ton, elle n'est pas ce qu'elle semble être, mais bien pire. La peur et l'angoisse qu'elle procure plonge Keriane et ses amis dans un autre monde. Pas celui de la mort, ou de l'imaginaire, mais celui d'où vient réellement la jeune fille. Un monde complètement différent de celui qu'elle a toujours connu et par-dessus tout, un monde qu'elle ne connait pas. Elle sait que sa mère l'a trouvé et n'avait jamais cherché à savoir qui était ses véritables parents, mais là elle se rend compte de tout ce qui est sur ses épaules : sauver son peuple, celui dont elle ne connaissait pas l'existence et retourner chez elle avec ses amis, s'ils arrivent à survivre aux nombreuses épreuves qu'ils vont avoir. Des obstacles qu'ils seront obligés de surmonter, auquel cas ils ne pourraient pas rentrer chez eux. Ils n'ont pas le choix, ils sont dans l'obligation de se battre pour retrouver les leurs.

Des descriptions qui nous plongent dans l'autre monde, avec des termes que les petits ne pourraient probablement pas comprendre. Pour ma part le livre serait bien pour des 13 ans minimum. Un monde totalement inventé, avec des mots bien à eux, des prénoms particuliers (j'avoue avoir mis du temps à comprendre qui était qui). Les personnages de ce côté ont tous une manière bien à eux de parler, de bouger, de réfléchir avec leur caractère pas toujours joyeux, mais il en faut bien un bougon dans le lot au minimum. Keriane ne sait plus quoi penser de toutes les révélations qu'elle reçoit en pleine figure, sans compter qu'elle a embarqué ses amis sans le vouloir dans cette quête de paix. Benji du départ nous est montré comme très intelligent, rieur, amusant, harcelé aussi de part la puberté. C'est un jeune garçon qui ressemble à beaucoup d'autres si ce n'est sa manière de penser qui est une aide précieuse. Un style un peu professeur fou lorsqu'il parle tout seul pour trouver des solutions. le fait qu'il est capable de s'attacher à un animal de l'autre monde et que ce dernier fasse de même est un miracle en soit. Sara, la meilleure amie de Keriane a du mal à se faire à l'idée de qui est vraiment son amie, sans oublier qu'elle se sent seule, terriblement seule.

Sara n'a plus ses parents et vit avec les grands-parents depuis longtemps. Alors quand elle plonge tête la première à la suite de son amie, la peur de ne pas les revoir est forte, tout comme la jalousie qu'elle peut ressentir vis-à-vis de cette dernière. Je ne peux en dévoiler plus à ce sujet. Les émotions sont exacerbées, entre le fait de se retrouver loin des siens, de découvrir que pour les retrouver il va falloir traverser ce monde avec un personnage qui ne les porte pas dans son coeur, pour combattre une horde d'ennemis bien différents des camarades de classes afin d'avoir une chance de redevenir eux-même. La fatigue n'aide pas, le fait d'avoir faim, de se retrouver face à des horreurs sans nom. L'auteur ne lésine pas sur les descriptions des méchants et de ce qui les entourent montrant à la fois la beauté des décors et les dangers qui les guettent. Il faut bien dire que Benji est toujours le premier à se faire avoir à ce jeu-là ou comment ne pas se faire entraîner par des plantes qui ont faim ! Une aventure qui prend son temps au départ et puis tout arrive : les autres ceux qui vivent en dehors de la Terre, les animaux, la flore, les paysages, les villes qui m'ont fait pensé à du médiéval, la quête afin de retrouver un objet précieux qui serait capable de tous les sauver.

J'ai quelques bémols malgré tout concernant cette histoire. le début est long, très long, le premier tiers du récit est uniquement sur les problèmes de Keriane au collège avec ses amis et j'ai vraiment trouvé dommage ce nombre de pages sur ce qu'elle vit qui est redondant. J'aurai plus vu cette partie réduite et ainsi prendre plus de temps sur le voyage de Benji à un moment donné qui est passé sans qu'on ne le suive surtout que le texte est à la troisième personne donc plus facile pour aller d'un personnage à un autre. Ne pas savoir ce que les familles pensent de ces disparitions, un chapitre aurait pu être pas mal pour suivre les grands-parents et parents de ces adolescents, car la fin est assez abrupte. Concernant la maladie de Keriane, je pense être passée à côté de ce que pouvait devenir cette jeune fille , il y a ce petit quelque chose qui est implicite qui me chiffonne en imaginant qu'un jeune puisse se poser la question.

En conclusion, j'ai adoré le monde crée avec les nombreuses descriptions aussi bien des personnages que des lieux. Un trio d'adolescents obligés de surmonter un certain nombre d'épreuves afin d'avoir une chance de rentrer chez eux en un seul morceau. Des méchants véritablement méchant, de la trahison, de la confiance, des émotions fortes. Il reste des questions sans avoir de réponses écrites (pas certaine que l'imaginaire fonctionne avec tous) et quelques passages qui auraient mérité un peu plus et d'autres un peu moins. Je pense qu'étant adulte je titille plus qu'un ado ne le ferait sur ce récit qui est capable de nous emmener dans un monde où tout est à découvrir !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/keriane-et-la-porte-de-loumar-adenora-ker-a212597669
Lien : http://chroniqueslivresques...
Commenter  J’apprécie          10
Je remercie les Éditions du Saule de m'avoir confié ce service presse. La quatrième de couverture laissait présager un récit plein de suspense et de rebondissements et promettait un voyage hors de l'espace et du temps. J'avais donc hâte de suivre les aventures de nos jeunes héros propulser dans un univers hostile.

Nos faisons la connaissance de Kériane, une jeune fille de douze ans, frappée d'un mal étrange. Malheureusement, le verdict est sans appel, elle est condamnée à une mort certaine à court terme. Malgré tout, elle mène un combat sans relâche pour parvenir à vivre une adolescence la plus normale possible. Son quotidien n'est pas sans contraintes, puisqu'elle doit porter un masque à oxygène en permanence.

Au collège, les jeunes ne sont pas tendres. Kériane est confrontée aux moqueries et à de la méchanceté gratuite. La différence effraie et isole parfois, car la tolérance est aux abonnés absents.

Pourtant, Kériane n'est pas seule. Elle peut compter sur le soutien de Sarah, sa meilleure amie, et de Benji, un nouvel élève de sa classe. Ensemble, ils affrontent les difficultés du quotidien, car ils ne rentrent pas dans le moule de notre société.

Un jour, une dame aménage dans la maison voisine des parents de notre héroïne. Elle se présente sous le nom de Madame Bidouille. Immédiatement, cette vieille femme attire la méfiance de Kériane.

Les trois amis poursuivent leur scolarité et leur complicité se renforce au fil des jours. Seulement, un soir, un évènement inattendu propulse notre héroïne et ses deux compères dans ce monde si différent.

Totalement déboussolés, les adolescents devront s'acclimater à leur nouvel environnement. Sur le terrain, ils feront des rencontres susceptibles de changer à jamais le cours de leur destin.

Ils écouteront attentivement l'histoire du peuple de Loümar et surtout ils comprendront que la présence de Kériane en ces lieux n'est pas due au hasard. La jeune fille était attendue depuis de nombreux cycles. Cette dernière incarnerait l'Héritière, celle qui a le pouvoir de les sauver du chaos.

La prudence s'impose, car la mission risque de s'avérer bien plus complexe et dangereuse qu'il n'y paraît. Benji et Sara souhaitent effectuer ce périple avec leur amie. le trio a passé un pacte et chacun compte bien le respecter.

Nos aventuriers devront avancer sur des sentiers semés d'embûches et de pièges à éviter. Une bataille sans merci se prépare. Notre trio sera-t-il capable de relever le défi et d'empêcher que le mal triomphe du bien ?

Adenora Ker nous offre une intrigue bien ficelée. Elle décrit parfaitement l'univers dans lequel nos héros évoluent. Elle nous enseigne les us et coutumes pratiqués dans les différentes contrées, et nous explique les tenants et les aboutissants qui conduisent aujourd'hui les peuples à se révolter.

Nos amis seront amenés à croiser bon nombre de créatures, dont certaines revêtent une apparence hideuse et sont extrêmement dangereuses. D'autres en revanche, deviendront leurs alliés, voire leurs compagnons de route.

Le compte à rebours est lancé, chaque minute compte…

Attention, les choix de Kériane seront précieux, car aucun retour en arrière ne sera possible.

Au fil des pages, le rythme s'accélère et le danger devient de plus en plus palpable.

Le suspense monte crescendo.

Réussiront-ils leur mission afin que la paix règne à nouveau dans ces vastes contrées ? Sortiront-ils indemnes de ce périple à haut risque ?

Les personnages principaux sont attachants.

Un bon roman fantasy pour adolescents.

Une lecture agréable à découvrir.

N'hésitez pas, laissez-vous tenter.
Commenter  J’apprécie          10
D'habitude, ce n'est pas forcément le genre de lecture qui m'attire, mais cette fois-ci, j'ai eu envie de plonger dans cet univers. En partie, je pense, grâce à la magnifique couverture et aussi parce que j'ai été touchée par la description de Kériane dans le résumé. J'ai donc plongé avec curiosité dans cette histoire et j'ai été emportée dans un monde inattendu et original, de quoi passer un très bon moment de lecture.

Nous faisons donc la connaissance de Kériane, une jeune fille qui est atteinte d'une étrange maladie qui est en train de la condamner. Cela rend son quotidien bien compliqué, car elle ne peut pas se rendre en cours comme les autres, ni vivre en totale insouciance comme elle le devrait à son âge. Heureusement, elle est entourée d'une famille aimante et d'amis qui sont là pour elle et qui la soutiennent, même si d'autres ne se gênent pas pour se montrer moins aimables avec elle.

Alors que sa santé ne fait que se dégrader, un être étrange va l'emmener dans un autre monde et sa vie va alors prendre un tournant totalement inattendu. Dans cet autre monde, elle va découvrir des choses dont elle n'avait pas idée et plonger dans une quête dangereuse et dont personne ne ressortira indemne. Mais elle ne sera pas seule dans cette aventure ce qui lui permettra de découvrir d'autres facettes de ses amis proches, ce qui rendra cette histoire d'autant plus intéressante à lire.

L'autrice nous propose un récit qui se lit facilement et qui nous emporte dans un monde que nous avons plaisir à découvrir. Aux côtés de Kériane et de ses amis, nous allons faire la connaissance de différents personnages assez originaux et qui amèneront des éléments intéressants au récit. L'univers est bien pensé et le fil rouge tient la route. J'aurais peut-être aimé un peu plus de profondeur dans cette histoire, mais comme elle est pour tout public, ce n'était pas vraiment possible.

C'est donc une évasion sympathique qui nous est proposée, aux côtés de personnages attachants et que nous suivons avec plaisir. Je pense que ce roman trouvera sans souci son public avec son univers original et son histoire qui nous donne envie d'en apprendre toujours plus.

En bref, si le résumé vous intéresse et vous intrigue, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette histoire qui, j'en suis sûre, saura éveiller votre intérêt du début à la fin.
Commenter  J’apprécie          40
Je voudrais tout d'abord commencer par remercier les Éditions du Saule pour m'avoir proposé un nouveau livre en SP via le site SimPlement.

Concernant la couverture, je la trouve très jolie, pleine de couleurs chaudes et froides mélangées, qui donnent une impression de douceur.

Concernant la plume, elle est agréable et fluide. Il y a tout de même pas mal de coquilles et de problèmes avec les marqueurs de dialogues. Il y a aussi un souci de concordance des temps dans les dialogues qui racontent certaines scènes du passé. Pour moi, dans un récit au passé, c'est le plus-que-parfait qui devrait être utilisé, pas le passé simple. C'est la première fois que j'ai autant de soucis dans un livre de cette maison d'édition.
Je trouve qu'il y a peut-être un léger manque d'humour pour fixer un jeune lectorat, mais c'est un ressenti tout à fait personnel.

Kériane a douze ans, aime dessiner (elle a du talent d'ailleurs) et entre au collège. Cependant, cette rentrée sera différente de celle des autres enfants. En effet, la petite fille souffre d'une maladie inconnue qui impacte sa croissance (elle a la taille d'un enfant de cinq ans) et joue sur sa santé, lui donnant une constitution fragile et peu d'endurance. de plus, elle est obligée de porter en permanence une bouteille d'oxygène avec elle. Elle va mourir, et elle le sait. Mais elle est très courageuse et s'inquiète plus pour ses parents que pour elle et essaye de passer du temps avec eux. Comme avec sa meilleure amie.

Sa meilleure amie, c'est Sara, et elle l'accompagne partout. Ses vêtements colorés la font ressembler à une jeune hippie. Elles s'entendent parfaitement, se complètement bien et sont aussi la cible de moqueries. Mais cela leur passe au-dessus, elles sont plus fortes que ça !

Ce fameux jour de la rentrée, elles rencontrent Benjamin, dit Benji, un nouveau qui va faire de leur duo un trio. C'est un jeune garçon très intelligent, mais complexé par son appareil dentaire.

J'ai apprécié ces trois personnages, mais je trouve un peu dommage que, même s'il ont des réactions de leur âge, ils ont des discussions parfois assez matures. Peut-être un peu trop. Après, vous me direz, chacun a son vécu qui l'a fait grandir un peu plus vite, mais c'est tout de même l'impression que j'ai eue.

Leur vie va prendre une autre tournure quand une abominable créature va enlever Kériane et l'emmener dans un autre monde. La route sera longue et éprouvante pour ces enfants qui vont devoir survivre à la faune et à la flore locales (et hostiles) qui peuplent ce nouvel endroit. Sans parler du fameux monstre qui n'est pas le seul représentant de sa race...

Ils vont aussi, et heureusement, faire la connaissance de personnes qui vont les aider à tenter de rester en vie et à atteindre... quoi au juste ? Cela, je vous laisserai le découvrir par vous-même. le Mic en fait partie, et je dois avouer qu'il m'a beaucoup plu avec son caractère à la fois bourru et grognon.

Mais pourquoi Kériane a-t-elle été enlevée ? Que lui veut ce monstre ? Quelles sont ces voix dans sa tête qui lui demandent de l'aide ? Et si la petite fille était tout autre chose qu'une simple malade sur le point de voir sa vie s'éteindre ?

L'histoire est agréable et j'ai aimé suivre les aventures de nos protagonistes, qui passent toutes seules. Il y a de l'action, une légère touche d'humour, du suspense, des pièges, de l'amitié, de l'émotion, du courage... et des méchants pas très ragoûtants.
On y trouve aussi des thèmes sérieux, comme la différence, le harcèlement, la maladie, le deuil... Ce sont des notions importantes dont il faut parler aux enfants.

Je trouve que la fin fonctionne bien et convient très bien à un jeune public (comme à un moins jeune), sans tomber dans la guimauve. Et ça, j'aime.

En résumé, j'ai apprécié ma lecture avec des personnages attachants, une histoire intéressante, de l'action, des émotions travaillées et des thèmes forts. La fin est également très bien amenée. Un petit bémol cependant avec la présence de trop nombreuses coquilles et d'un souci ponctuel de mise en page au niveau des dialogues.
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Étendue de tout son long, le corps de Kériane lui semblait pesant et sa bouche pâteuse. Elle avait le sentiment d'avoir été jetée sans ménagement dans le tambour d'une machine à laver, lancée à grande vitesse, tant tout tournait dans son crâne. Ses paupières refusaient de s'ouvrir en dépit de la lumière dorée qui s'entêtait à vouloir s'y infiltrer.
Commenter  J’apprécie          20
Rassurés, ils engloutirent plusieurs portions et lorsqu’ils furent tous trois rassasiés, le vieillard prit à nouveau la parole.
— À présent, je vais vous conter la longue et terrible histoire de notre monde, vous devez absolument tout connaitre, afin que vous meniez votre quête à bien.
— Une quête ? Il n’a jamais été question d’une quête ! La seule chose qui nous préoccupe pour le moment, c’est de trouver un moyen de rentrer chez nous sans nous faire attraper par la limace puante qui nous suit, s’écria Kériane avec véhémence.
— C’est pour cette raison que vous devez m’écouter jusqu’au bout, sans m’interrompre. Après mon histoire vous saurez comment retourner chez vous, je vous le promets, la gronda gentiment le vieil homme.
Kériane s’affaissa sur son coussin, les bras croisés en signe de résignation, tandis que ses amis acquiescèrent et se turent. La voix du Loutouk s’éleva alors dans la vaste grotte se perdant dans les profondeurs de la montagne.
Commenter  J’apprécie          00
La tension qui avait tétanisé Kériane durant tout le récit augmenta encore. Ses pensées fusaient dans tous les sens et des nausées montaient de son estomac. Un puzzle compliqué emboîtait ses pièces une à une dans son esprit et elle luttait pour l'empêcher d'exposer une vérité qui la terrifiait au-delà de tout.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : Haute-Savoie (France)Voir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (11) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2422 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}