AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800154268
48 pages
Éditeur : Dupuis (03/05/2013)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 81 notes)
Résumé :
Dernier volet d'un somptueux conte de fées !
Après avoir connu l'ivresse du succès et du pouvoir, acquis grâce à son incroyable beauté, Morue connaît des heures sombres. Reine déchue d'un royaume dévasté, elle est la captive du Roi Sanglier, qui la séquestre, avec sa fille, dans ses terres du Nord. Lasse de cette beauté funeste pour elle comme pour son entourage, Morue découvre la vraie nature de la fée Mab. Puisqu'il paraît impossible d'annuler le charme, Mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Vexiana
  11 mars 2019
Les contes de fées sont cruels, noirs, souvent glauques.
Ces histoires ont souvent été allégées et le tout puissant Disney, notamment, a changé profondément l'histoire et le final de certains contes et par là même la perception que nous en avons.
Avec cette série, Hubert et Kerascoët nous offrent un conte en trois phases qui renoue avec la tradition des contes de fées classique. C'est noir et cruel mais c'est édifiant et l'évolution du personnage principal, particulièrement recherchée et pour le moins inattendue, n'a rien à envier aux princesses des contes classiques.
Le dessin est toujours parfaitement traité et sert admirablement l'histoire.
Un sans faute!
Commenter  J’apprécie          120
Taraxacum
  12 juillet 2013
Simples mortels clôt en beauté une trilogie tout simplement superbe.
Nous avons connue Morue pauvre petite poissonnière, nous l'avons connue devenue Beauté par la grâce d'une fée, et reine du Sud, et la voici désormais veuve, en fuite dans un royaume en ruine, écrasé par le royaume du Nord.
Tout comme dans les deux premiers tomes, sa beauté surnaturelle est un fardeau, transformant les hommes qui la croisent en des sauvages emplis du désir de possession et le Roi Sanglier lui aussi finira fou, comme le malheureux époux de Beauté avant lui.
Si ses caprices irresponsables de femme fatale, à la fois naïve et égocentrique, dans le tome précédent rendaient le personnage insupportable, le tome 3 fait enfin ouvrir les yeux à Morue/Beauté, qui ne veut plus qu'une chose: se débarrasser du don des fées!
De nouveau, le dessin et le scénario s'allient à merveille pour un conte cruel et finement tourné, qui prend souvent le contre-pied des idées reçues et se lit et se relit avec bonheur.
Commenter  J’apprécie          50
jamiK
  08 décembre 2017
Pas déçu par ce dernier épisode. Ce conte de fée se termine, pas dans le genre édulcoré à la Disney, c'est bien plus proche de l'esprit des contes anciens, cruel, noir, édifiant, aux personnages loin d'être parfaits. de superbes planches, on en oublie certaines maladresses du trait. Et pour moi, ce fut une belle lecture.
Commenter  J’apprécie          90
La_Desordonnee
  12 novembre 2015
Autant le dire tout de suite, je n'ai pas été convaincue par le premier tome de la série Beauté qui s'est avéré être une introduction trop lente et prévisible à mon goût. La jeune Morue est rejetée par tous du fait de sa laideur. Un jour qu'elle se cache dans les bois pour pleurer sur son sort, elle rencontre une fée qui lui accorde un souhait en échange de ses larmes. Morue n'hésite pas une seule seconde : elle souhaite devenir la beauté incarnée. S'en suit une série d'aventures durant lesquelles notre héroïne découvre l'ampleur de sa propre beauté et le pouvoir que cela lui donne sur les hommes. Exit les bons sentiments et la recherche de l'amour véritable, Morue souhaite désormais se servir de son physique pour monter dans l'échelle sociale. Et ce, sans se soucier des conséquences que cela peut avoir.
J'étais prête à totalement laisser tomber cette série lorsqu'un ami m'a conseillé de donner une chance aux deux derniers tomes. Et il faut l'admettre, ils se sont avérés bien plus intéressants que le précédent. Morue, devenue entre temps Beauté (ben tiens!), a désormais tout pour être heureuse. Sauf que ses mauvais penchants reprennent rapidement le dessus. Elle aime séduire, quitte à provoquer des catastrophes qui la dépassent. le pire arrive et une guerre est déclenchée avec notre héroïne pour trophée. Et c'est là que ça devient drôle ! Après avoir minaudé pendant la majorité du premier album, Beauté reçoit la monnaie de sa pièce de la pire manière qui soit. A chaque fois que l'on pense que l'héroïne ne pouvait pas tomber plus bas, Hubert ajoute encore une couche à son malheur et on finit par s'attacher à ce personnage, malgré tous ses défauts. le conte de fée vire donc au cauchemar pour elle et l'heure de la remise en question est inévitable dans le tome 3 qui reste pour moi le meilleur de la série. Finalement, qu'aura fait Beauté de ses atouts ?
Beauté est extrêmement moralisateur mais certaines vérités sont parfois bonnes à répéter. Comme d'habitude, le dessin du couple Kerascoët est tout simplement superbe dans sa simplicité et sa précision. de son côté, Hubert n'y va pas de main morte quant au sort de notre héroïne.
Lien : https://ladesordonnee.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Poniel
  25 septembre 2016
Beauté est en pleine fuite. Elle et Marine, sa fille, doivent échapper au roi-sanglier. Morue a enfin ouvert les yeux et se rend compte du mal que sa beauté à pu créer. Elle va voir Mab et lui demande de défaire le sort. Mais ce qui est fait ne peut plus être défait....
Après de nombreux rebondissements - durant lesquels Morue comprendra que Mab n'est pas une si bonne fée - elle comprendra aussi grâce à sa fille que la beauté n'est pas la réponse à tout. Il en faut plus pour être une bonne personne, et surtout, une bonne souveraine. Elle va enfin se servir de son "don" pour le bien des royaumes.
La fin est au final conforme à un "conte de fées" revisité. Elle est heureuse, mais aurait pu l'être encore davantage si on avait été dans un vrai conte.
Personnellement, je m'attendais à en savoir un peu plus sur Mara, et qu'elle fasse au moins une apparition pour montrer qu'elle "approuve" la nouvelle Morue. Vu l'importance qu'ont les fées tout au long de cette trilogie, je ne m'attendais pas à ce que la reine en soit "absente" de la sorte.
Dans l'ensemble, une bonne petite trilogie qui vaut le coup d'être découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (2)
Sceneario   17 septembre 2013
Ce conte est un divertissement de qualité qui nous rappellera combien l’homme peut détruire - et se détruire - lorsque l’envie de posséder devient trop forte, et plus encore, sans doute, lorsqu’il agit pour une femme.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   21 mai 2013
Plus sombre et mystique que les précédents, Simples mortels s'affirme comme une petite merveille qui referme avec panache ce triptyque digne des plus beaux mythes.
Lire la critique sur le site : BDGest

Videos de Kerascoët (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Kerascoët
Anita O'Day - Best Of Jazz Story [BD Music]
autres livres classés : beautéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3892 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre