AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 227805953X
Éditeur : Didier Jeunesse (09/03/2016)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 10 notes)
Résumé :
"Ma très chère fille, il y a des vérités que vous devez connaître. J'ai dû promettre de ne jamais vous parler de la forteresse où nous étions emprisonnées. Ni du maque de fer. J'ai tenu cette promesse toute ma vie. Il vous appartiendra à vous aussi de garder ce secret".
Le jour de ses quinze ans, Marie-Anne peut enfin lire la lettre confiée par sa mère des années auparavant. Et ce même jour, d' Artagnan vient la sortir de l'austère couvent où elle était enfer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  04 avril 2016
Je me suis régalée ! Et même s'il s'agit d'un roman jeunesse, je pense qu'il peut intéresser n'importe quel adulte également. L'intrigue est bien construite, le style est plaisant, fluide et donc agréable à lire.

L'enfant qui sommeille en nous (ou qui est bien réveillé, au choix) se met dans la peau de Marie-Anne, cette petite fille qui ne comprend pas pourquoi elle est enfermée dans ce château. Ô, certes, elle ne manque de rien mais elle aimerait tant savoir ce qu'elle fait là et qui est ce mystérieux D Artagnan. Et, surtout, elle aimerait connaître le monde extérieur. Cette cage dorée commence à lui peser...

Je conseille ce livre aux petits comme aux grands !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
Commenter  J’apprécie          480
prune42
  09 avril 2016
En premier lieu, un grand merci à Babelio et à la maison d'éditions Didier Jeunesse qui m'a permis de découvrir ce roman jeunesse en avant-première.
Sous le règne de Louis XIV, Marie-Anne Delamotte et sa mère vivent recluses dans un château sans pouvoir en sortir. le quotidien de la jeune fille est occupé par la lecture, la musique et les leçons avec son précepteur. A la mort de sa mère, la jeune fille est emmenée par le chevalier D Artagnan dans un couvent où elle lie amitié avec Apolline de Kerval puis, quelques années plus tard, à ses quinze ans, D Artagnan vient la chercher et la conduit chez lui où Madame de Sainte-Croix, sa femme, s'occupe de son éducation. Marie-Anne fait alors connaissance du Roi à Chambord, qui s'apprête à lui faire une révélation sur son père à la condition qu'elle n'en dise jamais rien à personne.
Après avoir lu ce roman, je ne dirais pas personnellement qu'il s'agit d'un livre jeunesse, ou alors pour des adolescents, en raison du thème abordé et du contexte historique qui fait qu'il est peut-être abordable moins facilement que d'autres oeuvres. J'ai pris plaisir à lire ce roman, il est dépaysant, on voyage dans le temps, ça change un peu de ce que j'ai l'habitude de lire. le personnage principal est attachant, c'est une jeune fille intelligente et franche. J'ai bien aimé sa rencontre avec Molière, cette référence littéraire met un peu de piquant dans l'histoire. Je ne connaissais que peu la légende du Masque de Fer, cela m'a permis d'en apprendre davantage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Ewylyn
  04 mars 2017
Cet été Booktube et la blogosphère fête Partir en Livre proposait un concours avec de nombreux lots à gagner. J'ai eu une chance incroyable de remporter ce roman, il me faisait de l'oeil depuis ma rencontre en février dernier avec la maison d'édition. En plus, j'aime beaucoup ce mystère de l'Homme au masque de fer, le siècle de Louis XIV. J'ai profité du week-end à 1000 pour le découvrir et je ne regrette pas, c'est une bonne lecture.
Le roman est très court, il se lit facilement et l'auteur a très bien su capter le 17e siècle. Il y a les us et coutumes, des personnages connus historiquement, des faits célèbres et quelques expressions typiques. Toutefois, pas de notions trop complexes, l'ensemble est d'une grande fluidité que j'ai adoré découvrir. le roman a une belle atmosphère, une ambiance bien particulière amenée par l'auteur.
J'ai bien aimé l'histoire, linéaire certes, mais très intéressante et captivante. Nous découvrons une jeune fille vivant recluse avec sa mère en Bretagne, privée de liberté, Marie-Anne va être bouleversée par un tragique événement. Elle doit toujours être cachée, elle ne sait rien de son père ou de la vie à l'extérieur de ces murs où elle a grandi. de ce fait, les plus jeunes pourront aisément découvrir le siècle de Louis XIV en même temps que Marie-Anne. Cette dernière est un personnage principal très attachant, gentil et indépendant, elle aime la liberté et va tout faire pour l'obtenir. On la sent seule, triste, on la voit grandir et s'interroger, elle a un caractère très rebelle. J'ai vite adhéré à ce personnage et j'ai pris plaisir à la voir évoluer.
C'est une bonne histoire autour du roi et du Masque de fer, une légende mystérieuse et prenante. On parle de famille, d'amitié, un tout petit peu d'amour, de secret et de cour, c'est riche et sympathique à lire. L'auteur donne de jolies descriptions de la cour, du roi, des habitudes ; il évoque le breton, il nous parle du théâtre et de la représentation du Bourgeois gentilhomme. J'ai adoré les réflexions qu'il glisse sur le roi et son pouvoir, sur la monarchie absolue, sur le fait que tous les courtisans suivent l'avis du roi sans discernement juste pour lui faire plaisir. L'auteur a un ton très drôle et juste pour évoquer les sujets, c'est bien pensé.
Les autres protagonistes m'ont énormément charmée. Je pense à la mère de Marie-Anne, très douce et bienveillante, j'aime la relation qu'elle entretient avec sa fille et son mari. le masque de fer est bien abordé, sa légende est également bien présente en abordant l'une des nombreuses identités possibles. J'aurais aimé en apprendre plus, toutefois, l'ensemble me satisfait totalement, la fin est très belle et charmante. J'ai eu un gros coup de coeur pour D Artagnan et son neveu Florimond de Castelmore, je suis contente de voir D Artagnan en mousquetaire sous Louis XIV, l'auteur a respecté L Histoire là-dessus. Surtout que c'est un bon personnage, distant et chaleureux, loyal et bon envers Marie-Anne. Florimond m'a amusé, Apolline est une amie en or, joyeuse et sincère, un vrai régal à voir.
En conclusion, ce fut une belle découverte. Il est bien présenté en terme de typographie et de couverture ; soigné dans son écriture et son ambiance et captivant en matière d'intrigue. Il se lit vite et bien, l'auteur nous offre un récit charmant, drôle et prenant, avec de très bons personnages ainsi que de bonnes idées. J'ai adoré ce roman, il ravira sans nul doute les enfants et adolescents, une petite pépite.
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Takalirsa
  07 janvier 2017
Dans ce livre, il est essentiellement question de "l'enfant" et assez peu du "masque de fer". le lecteur qui, comme moi, pense se plonger dans le mystère lié à cette célèbre légende risque d'être déçu... Il s'agit avant tout d'un roman historique relatant le quotidien (plutôt morne) d'une jeune fille noble au 17e siècle. Il faut attendre la moitié du récit pour découvrir la teneur du fameux message... qui au bout du compte n'apprend pas grand chose à part que (on s'en doutait) Marie-Anne est la fille de "l'homme au visage d'argent". C'est seulement à la toute fin, et d'un seul tenant, que la révélation du secret lui sera faite.
Alors bien sûr il faut reconnaître que ce roman fourmille d'anecdotes historiques et de références culturelles. Que son héroïne en quête de sa liberté et de son père est touchante. Qu'un mystère plane sur le personnage de d'Artagnan "le geôlier" : est-il "un gentil qui fait semblant d'être méchant, ou un méchant qui fait semblant d'être gentil" ? Mais au bout du compte il ne se passe pas grand chose et l'on passe sa lecture à attendre un début d'intrigue... qui n'arrivera jamais. Personnellement j'aurais préféré que l'histoire de Marie-Anne soit déroulée sous la forme d'une enquête par exemple, avec une révélation progressive du secret de son père, ce qui aurait été un peu plus captivant.
Lien : https://www.takalirsa.fr/l-e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yuko
  04 avril 2016
Roman historique où se croisent histoire intime et légende, l'oeuvre de Jean-Pierre Kerloc'h convient aux plus jeunes comme à un public un peu plus âgé. L'histoire de Marie-Anne est intéressante tout comme son personnage, à la fois tendre et fantasque, épris de liberté et de vérité. Une belle aventure qui révèle aux plus jeunes l'importance de vivre libre tout en connaissant ses racines. L'écriture de Jean-Pierre Kerloc'h, fluide et claire, nous entraîne à la découverte d'une jeune héroïne digne héritière de Jane Eyre ou des malheurs de Sophie qui, de situations en complications, restera fidèle à ses convictions et à ses attentes.
Une oeuvre intéressante, entre l'aventure et le conte, portée par une écriture simple mais qui contient d'intéressants renvois historiques et suscite la curiosité. Une oeuvre jeunesse à recommander.
Lien : http://leblogdeyuko.wordpres..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
letilleulletilleul   18 mars 2016
Quelque part en Bretagne sous le règne de Louis XIV
Marie-Anne finit par découvrir l’entrée du grenier. Tout en haut d’une large échelle de bois vermoulu.
Elle souleva la trappe. Se faufila dans l’ouverture et se hissa sur le plancher.
Elle se retrouva dans une pénombre, vaguement éclairée par quatre fenêtrons.
Elle s’approcha d’une des étroites lucarnes, et se haussa sur la pointe des pieds. Collant son nez contre la vitre voilée de poussière, elle entrevit de hautes murailles, la forêt mystérieuse au loin, et un morceau de ciel. Pareillement à travers les autres ouvertures : les murs, la forêt, un coin de ciel.
Elle avait tellement espéré découvrir ce qui était caché de l’autre côté des remparts qui encerclaient le château !
Malgré cette première déception, elle remonta souvent dans ce grenier. En cachette. Il devint son refuge intime et secret. Elle essayait de comprendre les vieux objets silencieux, abîmés et bizarres entassés là. Elle essayait d’imaginer leur histoire, leurs aventures. Ah ! s’ils avaient pu parler !
Elle se plaisait aussi à observer, à travers les lucarnes, les changements du ciel : pluie, ou bruine, temps gris, nuages menaçants ou ensoleillés poussés par les vents ; battements fugitifs et joyeux des oiseaux de passage...
Le grenier, c’était son évasion. Son Ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
letilleulletilleul   18 mars 2016
Marie-Anne adorait sa mère. Pourtant une fois, elle lui avait tenu tête et annoncé qu’elle avait une grande envie de se salir et même de désobéir. Elle n’avait pas oublié sa réponse, mi- amusée, mi-grondeuse :
– Marie-Anne, vous êtes une graine de rebelle. Tout comme votre père.
Une graine de rebelle. Marie-Anne avait bien aimé cette expression. Elle se sentait fière d’être une rebelle et de ressembler à ce père qu’elle aurait tant voulu connaître. Mais sa mère semblait avoir du mal à en parler. C’était toujours de petites phrases inachevées, teintées de mélancolie : « Il était... il est entêté mais gentil... un bel homme aux yeux bleus... les mêmes que les vôtres, Marie-Anne... il est parti pour un long voyage... il est aux Amériques... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
letilleulletilleul   18 mars 2016
Ma très chère fille, il y a des vérités que vous devez connaître. J'ai dû promettre de ne jamais vous parler de la forteresse où nous étions emprisonnées. Ni du masque de fer. J'ai tenu cette promesse toute ma vie. Il vous appartiendra à vous aussi de garder ce secret.
Commenter  J’apprécie          40
YukoYuko   04 avril 2016
Le grenier, c’était son évasion. Son ailleurs. Dans la solitude, Marie-Anne venait y laisser s’écouler ses pensées et ses rêves. Avec une question qui sans cesse revenait : « Reviendra-t-il bientôt ?
Commenter  J’apprécie          10
TakalirsaTakalirsa   07 janvier 2017
Je suis un enfant enfermé ; je me sens punie sans avoir commis de faute.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Pierre Kerloc'h (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Pierre Kerloc'h
Que lire cet été pour les enfants ? Sélection de livres jeunesses pour les vacances d'été. Extrait de la chronique littéraire périodique de la web tv agglo-chartraine avec la participation de Martine Davesne, notre chroniqueuse de la librairie chartraine L'Esperluète. Chronique web télévisée exclusive de 10 minutes du mardi 6 juillet 2010 à Chartres (Eure-et-Loir). La sélection de Martine pour le livre Jeunesse : "Les oiseaux" livre sonore pour les tous petits (1 an - 2 an) aux éditions Gallimard. "La fin du haricot" de Bénédicte Guettier aux éditions Gallimard. "Mes grands-parents sont timbrés" de Philippe Besnier et illustré par Lynda Corazza aux éditions Rouergue (pour les 6 à 7 ans). "Le Grand Lougoudou et le petit Chapeau rond rouge" de Jean Pierre Kerloc'h et Isabelle Chatellard aux éditions Vilo Jeunesse (à partir de 8 ans). "Momo des Coquelicots" de Yaël Hassan et illustré par Béatrice Alemagnaaux éditions Syros (à partir de 8 et 9 ans). "Conspiration 365" de Gabrielle Lord aux éditions Rageot (à partir de 11 ans). "Bleu Toxic" de Christophe Léon aux éditions du Seuil (à partir de 12 à 13 ans).
+ Lire la suite
autres livres classés : 17ème siècleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1686 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre