AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Yves Buin (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070768455
1428 pages
Gallimard (25/11/2003)
4.64/5   21 notes
Résumé :
Ce volume contient les principaux romans de la « légende de Duluoz », le cycle autobiographique conçu par Kerouac lui-même : Sur la route ; Visions de Cody (Ire partie) ; Les Souterrains ; Tristessa ; Les Clochards célestes ; Big Sur ; Vanité de Duluoz avec : L'Écrit de l'éternité d'or ; des poèmes : « Bowery Blues », « MacDougal Street Blues » ; des articles : « Contrecoup : la philosophie de la Beat Generation », « Principes de la prose spontanée », « Le dernier m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Contributeur
  04 octobre 2016
Qu'on le veuille ou non, Kerouac est un incontournable qu'on ne lit plus assez. La liberté littéraire a connu ses heures de gloire...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
RenonculeRenoncule   26 janvier 2016
Je préfère envisager la nouvelle vision en terme d'art- je crois, j'ai la prétention de croire que l'art est potentiellement la chose ultime. C'est à partir de matériaux de l'art du genre humain que jaillit la nouvelle vision. (écrits de Kerouac à Ginsberg)
Commenter  J’apprécie          40
RenonculeRenoncule   26 janvier 2016
(...), ce sont les petites choses qui ont de l'importance (les clichés sont des truismes et tous les truismes sont vrais).
Kerouac
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jack Kerouac (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Kerouac
« Au beau milieu de la frénésie des années cinquante, Jack Kerouac (1922-1969) […] choisit l'errance. […]  […] Kerouac a lancé son écriture dans toutes les directions, a envisagé toutes les perspectives afin de, sinon trouver une réponse, au moins cerner l'enchaînement des maux de l'homme […]. L'errance kerouacienne fut favorisée par deux contextes différents. D'une part, un contexte d'après-guerre où prédominent le malaise social et l'impression d'une catastrophe imminente, et caractérisée sur le plan intellectuel et artistique par une inclination existentialiste et nihiliste. D'autre part, un contexte éducatif régenté par la mère et le souvenir du frère aîné (Gerard, mort à l'âge de neuf ans), et lié à une morale chrétienne sévère ainsi qu'aux croyances populaires qui nourrissent une conscience accrue du bien et du mal. À partir de ces deux pôles, s'opère une réflexion, à la fois sur les origines de la souffrance et sur la mort. Cette réflexion couvre, dans l'oeuvre, trois champs d'investigation à travers lesquels Kerouac tentera de trouver une sagesse, une sapience, en tant que connaissance du monde et de son ordre. […] le champ existentiel mène Kerouac à la fuite hors du temps. C'est l'expérience de Sur la route, symbolisée par la quête du « IT », et qui se révèle être une fuite devant la mort. […] La notion kerouacienne de l'existence est alors régie par le sentiment de la « perte » et de l'égarement dans l'ignorance de la parole divine. […] L'idée d'impermanence sur laquelle repose la perception bouddhiste conduira Kerouac à considérer l'existence comme « un rêve déjà terminé » (« a dream already ended »). À partir de cette notion, il prône le « Rest-and-Be-Kind » basé sur le wu-wei taoïste (non-action), détachement nécessaire à la libération. C'est dans le cadre de l'étude du bouddhisme que naîtra l'engouement de Kerouac pour la forme poétique épurée du haïku. […]  […] sans aucun doute le haïku fut-il pour Kerouac ce qui correspondait le plus étroitement à ses attentes de spontanéité, de fraîcheur et de simplicité dans le cadre de sa quête spirituelle. […] Kerouac donne à voir ce que l'on pourrait appeler le défi du haïku, c'est-à-dire réduire la réalité, « une longue histoire » en trois petits vers. […] […] […] il voyait la pratique du haïku comme une extension poétique de son expérience spirituelle. […] le haïku serait la forme poétique du non-agir. […] […] Kerouac était un voyageur tout comme Bashô (1644-1694) et les plus grands haïkistes japonais. Un pèlerin donc, pour qui l'errance dans son esprit inhérent d'ouverture était liée au non-agir taoïste […]. » (Bertrand Agostini)
« Beat Generation signifie une génération transmise dans l'éternité… le dernier tremblement d'une feuille qui tente de s'unir au temps, un rougeoiement brillant et soudain à l'automne.
… La Beat Generation sait tout du haïku… » (Jack Kerouac, La Beat Generation - 1958)
0:04 - 1er haïku 0:15 - 2e haïku 0:26 - 3e haïku 0:37 - 4e haïku 0:50 - 5e haïku 1:03 - 6e haïku 1:16 - 7e haïku 1:29 - 8e haïku 1:41 - 9e haïku 1:53 - 10e haïku 2:04 - 11e haïku 2:16 - 12e haïku 2:28 - 13e haïku 2:41 - 14e haïku 2:52 - 15e haïku 3:05 - 16e haïku 3:16 - 17e haïku 3:30 - 18e haïku 3:44 - 19e haïku 3:56 - 20e haïku 4:07 - 21e haïku 4:18 - 22e haïku 4:30 - 23e haïku 4:41 - 24e haïku 4:53 - 25e haïku 5:06 - 26e haïku 5:18 - 27e haïku 5:32 - 28e haïku 5:43 - 29e haïku 5:55 - 30e haïku 6:08 - Générique
Référence bibliographique : Jack Kerouac, le livre des haïku, traduction de Bertrand Agostini, Éditions de la Table Ronde, 2022.
Image d'illustration : https://www.tampabay.com/arts-entertainment/arts/books/2019/10/22/jack-kerouac-found-the-end-of-his-road-in-st-petersburg-50-years-ago/
Bande sonore originale : Gotama - Dissolving Dreams
Site : https://gotama-music.bandcamp.com/track/dissolving-dreams
#JackKerouac #LeLivreDesHaïku #PoésieAméricaine
+ Lire la suite
autres livres classés : beat generationVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jack Kerouac et ses avatars

Sous quel nom Jack Kerouac apparaît-il dans "Big Sur" ?

Jack Duluoz
Jack Sandoz
Jack Dulac
Japhy Rider

10 questions
104 lecteurs ont répondu
Thème : Jack KerouacCréer un quiz sur ce livre