AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de umezzu


umezzu
  07 juillet 2014
Le chiffre de l'alchimiste met en avant la société anglaise à la fin du XVIII éme siècle, à une période de conflit entre protestants et catholiques, anglais et français. le héros en est Isaac Newton, génie scientifique, mais aussi gardien de la Royal Mint (monnaie royale). Il est assisté de Christopher Ellis, secrétaire et homme d'épée, qui va lui sauver plus d'une fois la vie, tout en admirant autant les capacités intellectuelles de Newton que sa charmante nièce. Newton a fort à faire avec les faussaires qui fabriquent de la fausse monnaie, parfois même avec la complicité des ouvriers de la monnaie, qui travaillent à la Tour de Londres. Des meurtres commis dans l'enceinte de la Tour de Londres le mettent sur la piste d'un complot complexe mêlant cryptographie, alchimie et luttes religieuses.
La publication en français en 2007 de ce roman écrit en 2002 par Philip Kerr est sans nul doute liée au succès que rencontre aujourd'hui la série phare de Kerr autour du détective policier Bernie Gunter, qui assiste à la montée du nazisme dans les années 30, devient un témoin des horreurs de la guerre avant de poursuivre ses aventures sur le continent américain à la suite de ceux qu'il a tant méprisé.
Autant le style de Kerr dans les Bernie Gunter est fluide et les enquêtes bien bâties, autant Kerr est là plus confus, multipliant les apartés, pour mieux perdre le lecteur dans des détails historiques, alchimiques ou scientifiques. A trop diluer sa plume Kerr perd parfois le lecteur dans les méandres de son récit. de plus Kerr dote Newton d'un esprit de déduction très Sherlock Holmesien assez malvenu, car le brillant scientifique en fait trop pour être crédible.
Au final reste une lecture qui demeure intéressante mais bien moins porteuse d'émotions d'autres ouvrages de Kerr.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus