AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070141258
136 pages
Gallimard (30/11/-1)
2.96/5   13 notes
Résumé :
'Je la regardais en pensant au moment où elle ne serait plus là, et lorsqu?elle était tout près de moi, j?étais incapable de me réjouir, anticipant déjà son prochain départ. Elle me brisait le c?ur quand elle marchait, quand elle riait, elle me brisait le c?ur au moindre mouvement, à la moindre expression, et il me semblait sentir la terre trembler chaque fois qu?elle passait la porte d?entrée. Lorsqu?une femme pèse plus lourd dans votre c?ur que tous les éléphants ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Sando
  10 septembre 2013
Sous prétexte que leur relation est vouée à l'échec en raison de leur grande différence d'âge, Laura et Glenn ont choisi délibérément de se rendre malheureux afin d'anticiper les désillusions à venir, sans pour autant réussir à se séparer définitivement. Elle est nageuse de haut niveau, lui est un écrivain en manque d'inspiration. Elle le stimule, l'enchante par sa fraîcheur et son enthousiasme, tandis qu'il l'impressionne et l'ébloui par son talent. Mais leur bonheur les effraie et sans cesse l'angoisse, la jalousie et la suspicion s'invitent pour venir pimenter leur histoire, car seul le danger de la perte les stimule. Un jeu qui pourrait s'avérer dangereux pour leur couple…
« Toutes les histoires d'amour finissent mal en général » paraît-il, et forcément, avec pour titre « le désamour », on peut s'attendre à ce que celle-ci ne fasse pas exception… Et comme il est beaucoup plus fréquent de lire des romans d'amour que de désamour, j'étais curieuse de découvrir ce nouveau titre sorti chez Gallimard. Néanmoins, malgré l'originalité toute relative du sujet, ce roman sur le couple, bien qu'agréable à lire, se révèle être sans surprises. Je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage principal et à sa forte tendance à l'auto-apitoiement. Difficile de compatir avec ce narrateur qui s'invente des problèmes pour se sentir aimer et qui se retrouve à la fois complice et acteur de son propre malheur… Une histoire qui n'est pas désagréable donc, mais dont le sujet peut facilement agacer et qui risque d'être rapidement oublié…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Noopettebooks
  29 septembre 2013
Bien au-delà d'une histoire d'amour entre deux personnages dont la différence d'âge est importante, ce roman met vraiment en avant l'amour brut. Celui qu'on ne contrôle plus (mais peut-on réellement contrôler ses sentiments amoureux), cet amour qui vous bousille et vous bouffe car tout simplement vous aimez trop. Un amour dont vous ne pouvez vous défaire, que vous haïssez et dont vous êtes totalement accro en même temps. Au jeu du chat et de la souris, le couple de ce roman connaît les règles parfaitement et dans une spirale qui les emporte tous les deux, le désamour de l'autre leur apporte un nouveau souffle d'amour. Un élastique se trouve entre eux, on rebondit vers l'autre, on le rejette, on le prend, on l'aime, on a peur de lui, on a besoin de lui, on se fait peur surtout, toujours se faire peur car l'amour ne sera jamais aussi fort que ce moment où l'on est persuadé que l'autre va partir pour toujours. Vraiment un très beau roman.
Commenter  J’apprécie          40
Themahyperlibrairie
  29 septembre 2013
Ils s'aiment, ils s'aiment tellement, ils sont tellement fou l'un de l'autre que cet amour les consume, les brûle de l'intérieur. le « Je t'aime, moi non plus » est maître dans ce magnifique petit roman. L'amour y est tellement violent qu'il n'y a plus aucune possibilité de le contrôler, l'amour fait tellement mal qu'ils ne peuvent s'empêcher de se faire mal pour s'aimer encore plus. Ils ont LE besoin de se faire peur, de se remettre en question, de se déchirer pour s'aimer. Non l'amour n'est pas quelque chose de lisse et celui-ci peut s'exprimer de tellement de façons différentes. J'ai vraiment adoré et je l'ai trouvé très joliment écrit. A découvrir.
Commenter  J’apprécie          10
Lul
  01 octobre 2013
Il y a quelques années, je me suis bornée à aller jusqu'au bout de la Vie est brève et le désir sans fin de Patrick Lapeyre. Je retrouve aujourd'hui dans le Désamour d'Antonia Kerr, tout ce que j'ai détesté chez Lapeyre il y a 4 ans.
A savoir, un couple qui se détruit lui-même, qui se confond en cynisme, qui parle d'amour en donnant l'impression de ne s'être jamais aimé tant que ça. Un couple où chacun se morfond dans ses angoisses de désamour et d'abandon, se complait dans son égoïsme. Comme on dit vulgairement, qui se touche la nouille.
Lien : http://memelesoiesaimentsali..
Commenter  J’apprécie          51
dacotine
  08 avril 2016
Les 50 premières pages sont potentiellement intéressantes puis ... le narrateur se répète et se répète, se plaint encore et toujours Sa jalousie et sa mythomanie détruisent sa vie amoureuse, et franchement m'ont ennuyée.
Commenter  J’apprécie          23

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
carrecarre   21 août 2013
Lorsqu’une femme pèse plus lourd dans votre cœur que tous les éléphants d’Afrique, la peur devient une affaire de chaque instant et même une seconde nature.
Commenter  J’apprécie          190
sadistheartlesssadistheartless   04 octobre 2013
Il n'existait aucun équivalent de Laura, juste de pauvres ébauches dessinées par des amateurs. Aussi décidai-je de me séparer d'elle à l'ancienne, sans fioritures : un jour, je prendrais la fuite pendant qu'elle dormirait encore. Elle ne se rendrait compte de rien.
Commenter  J’apprécie          20
SuryaMdhSuryaMdh   25 février 2021
L'injustice la révoltait toujours de manière profonde, mais avec le temps commençait à se poser sur elle le confortable manteau de la résignation. Elle devenait une indignée paresseuse.
Commenter  J’apprécie          00
SuryaMdhSuryaMdh   25 février 2021
Aujourd'hui, la moindre des politesses c'est l'espoir.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Antonia Kerr (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antonia Kerr
Ce Qu'il Faut Lire : des fleurs pour Zoë d'Antonia Kerr
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Autres livres de Antonia Kerr (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les animaux dans la Bible

Dans la genèse, Dieu crée les oiseaux avant les poissons.

Vrai
Faux

10 questions
214 lecteurs ont répondu
Thèmes : animaux , bibleCréer un quiz sur ce livre