AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791094368619
Éditeur : autoéditée (09/02/2019)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Infirmière, Millie vit pour son travail et ses trois enfants depuis un drame personnel. Grâce à Fabien, informaticien plus âgé, elle réapprend la légèreté, et le plaisir de vivre. Sa vie de famille reprend des couleurs, mais Fabien a un passé compliqué que Millie apprend à accepter peu à peu. Il rendra leur amour plus fort et plus simple à la fois,en harmonie avec la nature landaise. le bonheur, c'est géant...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
AMR
  06 juillet 2019
Je remercie Lucie Kervignac qui, sous d'autres noms de plume, m'a déjà fait confiance en me confiant ses livres pour des services de presse… Quand elle évoque celui-ci, c'est en ces termes : « Ce qui m'inspire ? La vie elle-même. Avancer. Aujourd'hui, c'est l'amour, la renaissance, la tendresse, la simplicité, la résilience, le droit à une deuxième ou une énième chance...avec une dose d'optimisme, ça a donné Géant ». Il s'agit d'« une romance contemporaine, entre deux protagonistes d'âge mûr, qui ont encore beaucoup à recevoir de la vie ».
La romance n'est pas mon genre de prédilection, mais, connaissant le talent de l'auteure et l'ayant déjà apprécié dans des genres et des styles différents, du roman pour la jeunesse au pamphlet, entre autres, c'est avec plaisir que je me laisse tenter, pour la cinquième fois, par son univers.
Lucie Kervignac met en scène une femme, récemment veuve, qui élève trois adolescents et un homme divorcé qui essaient, avec pudeur, patience et volonté de vivre une belle relation, de prendre un nouveau départ à deux. Son récit nous est proche, raconte la vraie vie et ses aléas ; nombreux(ses) sont celles et ceux qui s'y reconnaitront sans doute.
Outre les douloureux sujets du deuil et du droit au bonheur envers et contre tout, son récit nous entraine dans des digressions sur le métier d'infirmière, les rapports entre médecins et patients, l'informatique, l'éducation des enfants, les produits bio, le jardinage, le sport... L'auteure s'intéresse à des problématiques très actuelles comme les violences gynécologiques ou le harcèlement, par exemple.
L'ensemble est bien écrit avec des chapitres courts, un bon enchainement des évènements et une progression bien menée. La narration mêle l'intime et le quotidien, s'attarde sur la sexualité, le désir, les tabous, les comportements révélateurs de mal-être… le corps est à l'honneur, qu'il soit souffrant ou sollicité, fonctionnel ou adulé, ménopausé... L'auteure nous donne à lire un érotisme assumé, entre personnes d'âge mûr, à la libido flageolante.
J'ai apprécié les passages en italique, pensées discrètes mais sans filtres qui rehaussent les dialogues ainsi que le contenu des premiers et derniers chapitres qui font comme un écrin au récit... Je n'en dis pas plus pour ne rien divulgacher.
Malgré ces points positifs, personnellement, je me suis un peu ennuyée ; j'avais l'impression de lire une tranche de vie, touchante certes mais sans grande utilité. Les longues conversations des deux héros sur la sexualité, leur intimité, leurs postures me plaçaient dans une position de voyeuse dont je ne voyais ni la nécessité, ni l'intérêt. Il y a un côté initiatique, mode d'emploi qui ne me convenait pas dans les passages érotiques ; je ne suis pas particulièrement attirée par ce genre littéraire et, donc, peu habituée à en lire mais cela m'a paru à la fois très ordinaire et un peu dérangeant... Je m'explique : très adepte des formules métaphoriques, j'avais considéré le sous-titre « l'amour à nu » plutôt au sens figuré, dans une plongée dans l'intime alors que la nudité et le rapport au corps prennent finalement beaucoup de place dans ce roman ; encore une fois, je ne développe pas davantage pour ne pas dévoiler la fin.
Enfin, une ultime péripétie concernant un personnage m'a paru surperfétatoire.
En conclusion, même si je publie un avis mitigé, je dirai que je suis certaine que ce livre convaincra les lectrices et les lecteurs adeptes de romance feel-good et de recherche du bien-être. J'ai sans doute tendance à beaucoup trop intellectualiser mes lectures pour atteindre la lâcher-prise nécessaire pour s'approprier cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
bulle39
  28 janvier 2019
1er roman de l'auteur, Géant est l'histoire d'un bonheur retrouvé, le droit à une seconde chance.
Mille, suite à un drame personnel, est enfermée dans une vie se limitant à son travail d'infirmière et ses 3 enfants.
Sa rencontre avec Fabien, informaticien, lui donnera l'envie de se redécouvrir, de reprendre sa vie en main, et pourquoi pas de réapprendre à aimer.
C'est un roman qui se lit facilement et rapidement.
L'écriture est prosaïque, le récit se composant de phrases courtes et de dialogues assez ordinaires, mais j'ai trouvé qu'il y avait une sincérité touchante derrière cette simplicité.
Le lecteur ne trouvera ni intrigue, ni élément tenant en haleine, mais pourra apprécier une tranche de vie, deux personnes qui cherchent à se reconstruire et à aimer, en douceur, tout naturellement.
Millie et Fabien sont des personnages auxquels il est facile de s'identifier, des personnes comme tout un chacun qui n'ont rien d'extraordinaire mais qui ont un vécu. Des personnalités toutefois un peu trop lisses pour moi, car elles manquaient de dynamisme.
J'ai trouvé également dommage, même s'il est clair que le récit est axé volontairement sur la relation entre Millie et Fabien, l'absence d'interaction avec leur entourage, notamment Millie avec ses enfants.
L'auteure a su créer un cocon autour de nos deux personnages, une bulle d'intimité partagée avec le lecteur. J'ai apprécié l'évolution de Millie, les petits changements qui s'opèrent dans sa vie sont bien décrits, on la voit s'ouvrir, prendre confiance en elle et avoir confiance en l'autre.
Fabien est un homme bien patient, qui amène Millie à entrevoir une nouvelle perspective de sa vie et du bonheur.
C'est donc une lecture en demi-teinte pour moi, il m'a manqué un peu de peps et de consistance, mais elle conviendra aux lecteurs appréciant les histoires d'amour en douceur et en simplicité.
Je remercie Lucie Kervignac pour m'avoir proposé de lire son roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Chabouquine38
  29 mai 2019
Tout d'abord, je souhaite remercier l'autrice de m'avoir proposé la lecture de son roman, tout en sachant que c'était hors de ma zone de confort. Parfois, il faut sortir de ses habitudes et cette fois ça n'a pas payer, désolée.
À vrai dire, je ne sais pas par où commencer. Ce qui est assez rare dans mon cas, il faut le dire. Bref lançons nous. On suit Millie qui, suite à un drame personnel, s'est enfermée dans une vie qui se limite à son travail d’infirmière et ses 3 enfants. Le tous dans une narration à la 3éme personnes ce qui, d'ordinaire, ne me dérange, mais cette fois-ci un peu. Pourquoi? Car je n'ai pas réussie à m'accrocher à Millie. Ça manquait trop de sentiment à mon goût.
Je n'ai pas vraiment accroché au style de l'autrice que j'ai trouvé trop simple et un peu brouillons. Je m'excuse pour cela, mais c'est vraiment mon impression. Le roman est mal agencé par moment, ce qui fait qu'on est perturbé, quand on passe d'une scène à une autre. De plus, la narration est trop simple, ce qui fait que je me suis vite ennuyé. Bien entendu, je prends en compte qu'il s'agit d'un premier roman, mais je pense que ce roman mérite un peu plus de développement.
Que dire de plus... Que j'y ai trouvé un peu de longueur par moment, ne comprenant pas pourquoi certains chapitres y était intégré, vue qu'ils n'aident en rien à l'avance de l'histoire. De plus, la narration fait qu'on a le sentiment que leur relation avance vite, trop vite. J'ai eu l'impression qu'ils se sont dit « je t'aime » en l'espace d'une semaine, voir 15 jours. Sinon, on a le droit à quelques scènes d'érotisme léger. J'ai d'ailleurs été un peu déçue d'en voir dedans. Sincèrement, j'ai l'impression que les auteurs ce sentent obliger d'en mettre dans leurs romans, pour être sûr que les lecteurs accrochent à ces derniers.
Côté personnage, même si je ne me suis pas attachée à elle, Millie est une personne assez forte avec un moral d'acier, infirmière oblige. Cependant elle à des moments d'humeur qu'on ne comprend pas par moment.
Fabien, bien qu’attentionné, c'est le genre d'homme que je déteste. Du genre à voir plein de femme en même temps, mais à ne pas supporter quand sa « chouchoute » s'éloigne. Même s'il change au fur et à mesure du roman, se contentant finalement de la monogamie.
En conclusion : c'est un roman feel gool pas fait pour moi. J'avoue m'être ennuyé et avoir lu le roman uniquement par respect pour l'autrice, qui attendait ma chronique. Je sais que c'est dur, dit de cette façon, mais il faut dire ce qui est. Bref. C'est un petit roman facile à lire, quoique doté de trop de longueur à mon goût. Les personnages principaux ne m'ont pas touché, même si j'avoue que Millie reste tout de même agréable à suivre. Le texte manque un peu de développement, mais rien de bien méchant, même si parfois, ça manque un peu pour la compréhension. C'est un petit roman que je vous propose, si vous aimez les petites romances et souhaitez un petit moment sans prise de tête.
Lien : https://chabouquine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HeleneEtLesBouquins
  01 février 2019
[Service Presse]
*
*
*
Géant de Lucie Kervignac
*
*
*
Mon résumé :
*
Milie a perdu son mari. Pour éviter de sombrer das la dépression, elle s'accroche à ses enfants Adrien, Nicolas et Eric ainsi qu'à son travail d'infirmière. Au détour d'un bug informatique dans son service, Fabien, technicien, entreprend de courtiser la belle. Réticente au début, elle se laisse finalement tenter.
*
Mon ressenti :
*
Les personnages sont vraiment adorables. Milie est brisée par la mort de son mari, victime d'un accident de mobylette. Ils étaient si complémentaires qu'elle ne se voit pas vivre sans lui. Mais il y a les enfants. Son boulot d'infirmière lui permet de garder la tête hors de l'eau au milieu de ses soucis d'urticaire et de ménopause. Lorsque Fabien, venu s'occuper du bug de son PC à l'hôpital, commence à la courtiser en lui offrant des fleurs, elle met le hola de suite. Mais à force de ténacité et de patience, Fabien réussit à percer la carapace que Milie s'est forgée. Les sentiments s'acheminent doucement vers les coeurs de chacun, car Fabien a également eu sa part de malheur. La peur de ressentir à nouveau des sentiments pour un homme effraie Milie mais en même temps, elle se laisse bercer par cette douceur retrouvée. Les chapitres sont courts et c'est plaisant, cela aère la lecture et permet les pauses lorsque l'émotion est trop palpable. L'écriture est fluide et agréable et nous assistons à la renaissance d'une femme qui décide de finalement, donner une nouvelle chance au bonheur.
*
*
Merci à Lucie de m'avoir sollicitée pour ce service presse. Ce roman est une belle découverte.
*

Lien : https://www.facebook.com/159..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Elcantou
  14 février 2019
Une romance avec des protagonistes plus âgés que la moyenne !
Millie une infirmière qui vit seule avec ses enfants suite à la mort de son mari.
Elle ne vit que pour ses enfants et son travail, mais un jour de malchance au travail lui permet de faire une rencontre qui va lui changer la vie !
Quelle rencontre, elle la quiche en informatique va rencontrer un fan de quiche...
Eh oui, c'est comme cela que va commencer l'histoire.
Pour en savoir plus, il vous faudra lire ce texte et je peux vous dire que vous ressortirez vraiment enchanter de lire autre chose.
Ce texte à une écriture avec des phrases courtes, et mon seul bémol est la fin, où j'aurais aimé en savoir plus sur une supposer rencontre entre les enfants de Millie et cet homme.
Bravo à l'auteur d'avoir voulu casser les codes qui font que nous avons tous des protagonistes jeunes et beaux !
La cela peut-être vous et moi n'importe qui sur ce bas monde et franchement j'apprécie de lire des choses qui peuvent être des histoires vraies !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ElcantouElcantou   14 février 2019
Millie se gare en catastrophe.
— Je suis désolée d’être tellement en retard.
Fabien sourit. Son regard est incroyablement jeune.
— Ça n’a pas d’importance. Je t’attends depuis le commencement du monde, dit-il très sérieusement, et ce regard profond la fait complètement chavirer.
Millie n’a qu’une envie : se blottir contre lui.
Il s’avance presque timidement. Il l’embrasse sur la joue.
Millie ouvre ses bras. Elle les referme sur Fabien, comme si elle ne devait jamais le lâcher. Les larmes ruissellent sur son visage. Elle respire le parfum du cuir de son blouson, et d’une eau de toilette discrète.
— Veux-tu marcher un moment ?
Fabien lui prend la main, comme un ado. Ils arpentent les hauteurs de la citadelle, où on sent le vent de la mer. Ils ont une belle vue sur les fortifications en étoile. Fabien y voit une preuve du génie humain, et Millie une confirmation de sa folie.
— J’ai l’impression que cet endroit est chargé. Tant de guerres...
— Tant de beauté. Regarde la mer. Regarde les pierres. La violence des hommes appartient au passé. Les pierres resteront.
La tempête récente a arraché des branches. Certaines ont été transportées jusqu’à la citadelle et des flaques d’eau subsistent çà et là. Un quasi-marécage s’étend en bas de l’escalier.
Millie fait demi-tour, mais Fabien l’arrête d’un geste.
— Je te porte, si tu veux.
Elle n’a pas le temps de protester. Fabien la transporte comme un bébé sur plusieurs dizaines de mètres. Il patauge dans la gadoue et ça ne semble pas le déranger.
— Je suis fort, tu vois, dit-il en plaisantant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3637 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..