AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070463540
Éditeur : Gallimard (29/05/2015)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 15 notes)
Résumé :
De son périple africain du début des années cinquante, Joseph Kessel rapporte des expériences inoubliables, du lac Victoria au Kilimandjaro : la rencontre d’une tribu de Pygmées au bout d’une piste improbable ; la traversée en bateau à moteur du Nil, fleuve mythique ; l’authentique récit, au cours d’une soirée au cœur de la brousse, de l’amitié entre une lionne et une petite fille…

Les captivants reportages d’un géant de la littérature du XXe siècle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Laureneb
  07 décembre 2018
Une jolie série de courts reportages qui se lisent à la suite comme un roman, puisqu'il s'agit après tout d'un récit de voyage du Narrateur avec son chauffeur dans l'Afrique des Grands Lacs entre réserves animalières, pistes dans la brousse, voyage en bateau sur le Nil dans une région encore colonisée : on croise donc des fonctionnaires coloniaux britanniques, des Hindous installés pour le commerce... Et surtout, on sent l'amour de Kessel pour une région, ses paysages fantastiques du Kilimandjaro, les animaux de ses réserves - c'est un plaidoyer pour la préservation de la faune sauvage et contre les excès de la chasse, et pour ses peuples. le chapitre décrivant les Moranes, ces jeunes Masaï, est une description admirative et sensuelle.
Le dernier chapitre qui se passe dans un parc animalier a d'ailleurs inspiré l'écriture de la grande oeuvre de Kessel, le Lion : on y découvre déjà une petite fille qui tisse une relation particulière avec un lion quasi apprivoisé.
Commenter  J’apprécie          30
Laurent_A
  05 avril 2019
Un petit livre qui vous fait voyager et vous dépayse de bout en bout. C'est bien écrit, captivant, on suit la progression de l'auteur reporter et de son fidèle chauffeur interprète, du réalisme et de l'humour, la grandeur d'âme des populations locales (Les Massaï notamment) est abordée.
Le livre se lit très facilement, un peu à la manière d'un journal de voyage comme un témoignage authentique. C'est un extrait de "La piste fauve" qui est aussi une très belle introduction au chef d'oeuvre de Joseph Kessel "Le Lion". Je recommande sans hésitation.
Commenter  J’apprécie          30
thisou08
  14 septembre 2017
Un magnifique voyage au " paradis " avec le meilleur des guides, Joseph Kessel.
Commenter  J’apprécie          70
Irenadler
  19 août 2017
Si vous cherchez à vous faire plaisir, le temps d'un trajets, d'un après-midi plage, ou d'une douce soirée d'hiver, voilà une jolie sélection de reportages issus de la Piste Fauve. Une joli ode à l'Afrique, qui se dévore sans attendre.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
thisou08thisou08   14 septembre 2017
Ces hommes avaient compris que, malgré sa prodigieuse et magnifique richesse, la faune de ces contrées ne saurait longtemps survivre aux trafiquants d'ivoire et de cornes de rhinocéros, de peaux de fauves et de viande de buffle, aux chasseurs de passage et de profession, à la cupidité, à la vanité, à la soif de l'aventure, à l'avance constante de la civilisation vers les terres vierges, à la marée du bétail indigène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaurenebLaureneb   07 décembre 2018
Le grand lion écouta quelques instants la voix de ses lionnes. Il frémissait, tremblait, pris au piège de fidélités qu'il ne pouvait concilier. Il leva ses yeux d'or brun, sur qui tombaient des sourcils formidables, vers celui qu'il aimait tant, vers son père nourricier.
Les lionnes ne rugissaient plus. Elles disparaissaient entre les premiers arbres. Les lionceaux les suivaient. Alors le grand lion, pour la dernière fois, posa ses pattes de devant sur la poitrine de l'homme, lui lécha les deux joues et s'enfuit...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
M4ryM4ry   11 août 2017
Ces hommes avaient compris que, malgré sa prodigieuse et magnifique richesse, la faune de ces contrées ne saurait longtemps survivre aux trafiquants d'ivoire et de cornes de rhinocéros, de peaux de fauves et de viandes de buffle, aux chasseurs de passage et de profession, à la cupidité, à la vanité, à la soif de l'aventure, à l'avance constante de la civilisation vers les terres vierges, à la marée du bétail indigène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
M4ryM4ry   11 août 2017
-Ici, les animaux sont libres de vivre et de mourir selon leur propre loi.
Commenter  J’apprécie          30
M4ryM4ry   11 août 2017
Par ce mépris superbe et par leur beauté, par leur courage et leurs simples vertus, les Masai avaient désarmé l'intrus, le civilisateur, le corrupteur, l'homme blanc. Plus que désarmé : séduit.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Joseph Kessel (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Kessel
Payot - Marque Page - Olivier Weber - Dictionnaire amoureux de Joseph Kessel
autres livres classés : afriqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mais si, vous connaissez Joseph Kessel !

Avec son neveu, il est l'auteur des paroles d'un hymne à la révolte et à la résistance écrit à Londres dans les années 40 :

L'affiche rouge
Potemkine
Le chant des partisans

10 questions
132 lecteurs ont répondu
Thème : Joseph KesselCréer un quiz sur ce livre