AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Emily tome 1 sur 4
EAN : 9782017007234
180 pages
Hachette (23/05/2018)
3.74/5   23 notes
Résumé :
Emily Claquevent a vécu toute sa vie sur un bateau. Pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, en douze ans elle n’a jamais mis un pied dans la mer, pas plus que dans une piscine. Sa mère a bien trop peur des accidents aquatiques.
Voilà pourquoi, en cette nouvelle année scolaire, elle est impatiente d’assister à son premier cours de natation. Mais celui-ci lui réserve une surprise de taille. Si elle pressentait bien qu’elle prendrait plaisir à nager, e... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 23 notes
5
4 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

OverTheMoonWithBooks
  01 juin 2022
Emily vit seule avec sa mère sur une péniche en Angleterre. Emily rentre en 6ème et à son premier cours de piscine elle fait une incroyable découverte : en allant dans l'eau ses jambes se "soudent" pour se transformer en une queue de poisson ! Oui rien que ça.
Jusque là, rien de bien extraordinaire : on le voit sur la couverture et le résumé l'indique également.
L'originalité de cette histoire c'est que la romancière n'en fait pas trop et est parvenue à créer une jeune héroïne attachante avec des soucis de pré-ados avec des filles jalouses, une maman qu'elle adore mais qu'elle ne comprend pas toujours et des questions qu'elle se pose sur son histoire familiale.
On reste dans une histoire pour jeunes lecteurs (11 -12 ans) donc certaines ficelles peuvent sembler grosses mais le scénario est bien mené, il y a bon équilibre entre passages descriptifs et dialogues et du vocabulaire plus recherché que dans les livres pour "petits" lecteurs.
C'est la première "grosse" lecture (plus de 100 pages sans image) dans laquelle j'ai accompagné ma fille, et je ne peut pas dire que je m'y suis ennuyée. J'ai apprécié le talent de conteur qu'ont les anglais dans les histoires pour enfants. Et cet épisode donne envie de poursuivre les aventures de la jeune Emily pour voir comment elle va concilier sa vie terrestre et sa vie sous-marine après toutes les péripéties et tous les rebondissements qu'elle a traversé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Aelynah
  19 juin 2018
Quand j'ai lu le résumé de ce roman j'y ai vu plusieurs choses qui m'ont attirée.
Son petit côté conte de fée avec l'apparition de sa queue de sirène.
Son côté aussi leçon de vie au travers de ce que vit Emily à l'école à cause de Mandy, cette mise à l'écart et ce besoin de la couper de sa seule camarade.
Mais aussi ce côté mise en avant de sentiments forts et sincères comme l'amitié, la vraie et l'amour.
Emily a douze ans et vient d'entrer au collège. C'est plus grand, plus stressant aussi que la primaire et le fait d'avoir perdu sa meilleure amie qui a déménagé n'est pas sans lui octroyer quelques petits moments de tristesse. Comme elle le dit elle-même « Être seule ne me dérange pas, sauf quand je me perds en cherchant la cantine ou ma classe. Dans ces moment-là, je préférerais me perdre avec quelqu'un. ». On la comprend bien et cela crée de suite un lien entre le lecteur et Emily.
Avec le collège cependant elle a réussi à convaincre sa maman de l'inscrire au cours de piscine. Chose impossible jusqu'alors du fait de la phobie maternelle pour l'eau. Mais ce qu'Emily ne sait pas encore c'est que son premier cour de piscine va changer sa vie en lui offrant deux résultats surprenants et opposés.
D'un côté elle va se surprendre à aimer ça, à se sentir dans son élément et de l'autre elle va expérimenter aussi sa plus grande frayeur. Car une chose étrange va se passer une fois qu'elle aura mis les pieds dans l'eau. Au point que terrorisée elle refusera tout d'abord d'y retourner.
Mais Emily est une enfant courageuse et elle est aussi curieuse de nature. Elle a besoin de comprendre et de savoir ce qu'il s'est passé, ce que représente cette sensation étrange qu'elle a ressenti dans l'eau avant de couler à pic.
Et elle va ainsi faire une découverte géniale, elle est une sirène. Je ne vous spoile rien c'est dans le résumé. Mais il faut lire la plume de Liz Kessler pour bien ressentir les émotions d'Emily à cette nouveauté. Elle nous plonge (c'est le cas de le dire) dans un bain d'émotions et de sensations nouvelles qui vont pousser Emily à se dépasser, à aller voir plus loin que l'horizon et aussi à déterrer des secrets enfouis depuis sa naissance. Sa rencontre avec Shona va d'ailleurs lui apporter beaucoup et lui permettre de découvrir un monde différent mais pas exempt de préjugés ni d'injustice. Pourtant elle va rester égale à elle-même devant les écueils qui vont se placer sur sa route.
Elle va ainsi chercher à en savoir plus sur son père et se lancer dans une aventure hors du commun dans les eaux magnifiques de Brightport. Même si elle se rend compte que creuser dans le passé fait de la peine à sa maman, elle sait aussi qu'elle a besoin de savoir et de comprendre pourquoi elle est une sirène ? Pourquoi sa maman hydrophobe est si attachée à leur bateau ? Pourquoi ce gardien de phare la met toujours mal à l'aise ? Je vous l'ai dit, Emily est curieuse et veut des réponses.
Vous aimez les histoires extraordinaires, plein de magie, de bons sentiments et même d'amour? Alors Emily va vous plaire quel que soit votre âge. Ma fille de 8 ans l'adore et nous avons été emportées toutes les deux en quelques mots dans ce monde merveilleux et digne de Disney.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Thorynque
  26 mai 2018
Tout d'abord, merci à Babelio et Hachette Jeunesse pour l'envoi de ce livre, reçu dans le cadre d'une Masse Critique.
Emily est une jeune fille de 11-12 ans, qui vit sur un bateau amarré dans un port avec sa mère. Comme sa mère a peur de l'eau, Emily n'a jamais eu l'occasion de nager. Mais quand elle insiste pour prendre des cours de natation, elle se rend compte que non seulement elle nage comme un poisson, mais qu'en plus, elle en a les nageoires! Oui, Emily découvrequenlle est une sirène! En testant ses nouvelles capacités, elle rencontre une jeune sirène de son âge et découvre la vie marine : jeux, écoles, bibliothèque, livres qui mentionnent son nom de famille.. Quoi? Et oui, les origines d'Emily se cachent quelque part sous les vagues...Elle décide donc de partir à leur recherche.
C'est une jolie histoire, qui reste simple et rapide à lire. Le style est agréable, la narration directe et facile. Alors, oui, pas de grand suspense, pas de tension à couper le souffle, mais on s'amuse, à suivre les aventures de cette jeune fille qui veut comprendre ce qui lui arrive.
Emily passe par les difficultés hélas habituelles des jeunes collégiennes : le regard de l'autre, le manque de confiance en soi, et les foudres d'une camarade désagréable. Mais elle dispose d'un caractère bien trempé (...) et d'un courage qui frise l'inconscience. Elle joue aussi d'une chance insolente, qui permet des dénouements rapides et des raccourcis parfois un peu faciles (aaah...trouver une clé perdue sur le sol, juste avant de trouver une serrure...). Mais le public jeune adolescent appréciera, surtout celles ou ceux qui ont rêvé de parcourir les océans et de découvrir les merveilles sous-marines.
La relation mère-fille est très jolie, très tendre. le romantisme est présent, sans être dégoulinant, à la limite des amours des mythes et légendes.
Si on voulait pousser l'analyse, on pourrait même y voir une jolie défense des droits de tous à s'aimer malgré les différences. "S'aimer n'est pas un crime".
Ce roman plaira aux jeunes adolescents-es presque fleur bleue, qui cherche à s'évader un peu du quotidien, à vivre quelques aventures mais sans aller trop loin, et peut-être aussi qui cherchent encore qui ils sont vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ghiblitotoro
  23 juillet 2018
Que dire d'Emily ? La lecture a été sympathique, mais je dois l'avouer, pas transcendante. Je n'oublie que le public visé est jeune. Sur ce point, je rejoins @pikiti : les petites filles de 7-8 ans devraient trouver leur bonheur dans ce livre, qui leur parle quand même de sirènes ?!!😍😍😍
Je n'oublie pas non plus que le roman a été publié il y a une dizaine d'années et que depuis, la littérature jeunesse a fait un bond, dans ses propositions narratives.
J'ai d'abord tiqué sur deux choses, ce qui a sans doute biaisé ma lecture. D'abord, Shona, l'amie sirène d'Emily suit des cours de Beauté et tenue, qui m'ont fait penser aux miss France. Et que je donne cent coups de brosse à mes cheveux, que j'utilise de l'huile de Machin-chose pour embellir ma queue de sirène, ceci cela. Tout cela m'a semblé bien superficiel, d'autant qu'au démarrage, Shona ne parle que de ça et de son spectacle de danse aquatique à Emily. L'écueil (jeu de mot, héhé!) aurait été évité si le lien avait renforcé avec les naufrages que provoquent volontairement les sirènes ; la beauté y devenant explicitement une arme, il y aurait eu de l'enjeu. Là, ça flatte la joueuse à la Barbie, sans plus.
Deuxième point qui m'a chagriné : un prisonnier s'excuse de perdre son temps à écrire de la poésie et à créer des bracelets. Il sait, « ce n'est pas très viril », tout ça. Ok, ok. Ben moi, ça m'ennuie : voilà une présentation bien genrée des occupations et l'idée que la virilité peut être atteinte dans son intégrité si l'homme s'adonne à des activités vues comme davantage féminines (?).
3ème hic (Ah oui ! J'en ajoute un !) : les naufrages justement. Les sirènes et leur roi Neptune haïssent les hommes, les attirent pour mieux couler leurs navires. Hormis la haine, les buts sont à peine visibles (peut-être piller leurs marchandises...)et ça pose à peine question. Peut-être l'interview rattrape-y-il un peu l'affaire mais bon.
Bref, là où se situent les problèmes moraux, c'est traite trop vite ou de manière superficielle au point que ça semble valider des idées assez contestables.
Par contre, c'est choupinet. Emily se découvre sirène ; grâce à ça, elle prend un peu d'autonomie et découvre que le monde est loin du cocon douillet que représente le bateau maternel.
Elle qui peinait à se faire des amies, elle en trouve une qui l'accepte telle qu'elle est, ben parce qu'elle lui ressemble, tiens ! D'ailleurs, à la fin du livre, elle n'a pas « plus besoin » de telle amie humaine... Elle choisit son camp ? N'accorde son affection qu'aux sirènes et affiliés ? Aïe. Et depuis quand peut-on dire qu'on n'a « plus besoin » de quelqu'un ? On le jette comme une vieille chaussette une fois qu'on a trouvé mieux ? Bon, je retourne dans la critique, désolée...
La découverte des fonds marins est sympathique, quoique peu développée. Les aventures se succèdent.
Le lecteur y apprend notamment que les adultes ne sont pas toujours fiables, qui à cause de sa crédulité, qui à cause de sa duplicité. Un bon point pour le roman.
J'ai passé un bon moment avec Emily, mais sans plus. Malgré le caractère choupinet du personnage, l'histoire famille qui recèle quelques mystères, je n'ai pas vraiment réussi à adhérer à l'univers et à l'histoire. J'ai les ai trouvés trop simplistes, à l'instar de certains thèmes majeurs pourtant évoqués dans le roman, mais de manière maladroite.
Oui, pour faire rêver les petites filles.
Non, pour l'image que ça renvoie de la féminité et de la masculinité. Après, tout dépend d'où chacun place le curseur de l'éducation à donner à ses enfants.
Lien : https://lacuriositheque.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bislys
  27 mai 2018
Depuis son plus jeune âge, Emily a interdiction d'aller dans l'eau. Mais à force de persuasion, elle obtient l'autorisation de sa mère de prendre des cours de natation. Durant sa première leçon, elle découvre qu'elle est une sirène. Un nouveau monde pleins de mystères va alors s'ouvrir à elle, surtout que son nom semble être connu parmi les autres sirènes.
Un petit roman jeunesse très sympa sur la découverte de soi, le changement et la différence. Les chapitres sont courts et le style très rapide: un récit à la première personne, peu de descriptions, beaucoup de dialogues et des phrases courtes et simple. le récit est très adapté aux jeunes lecteurs et plaira sans doute à ceux qui veulent vivre de grandes aventures sans se faire peur. A partir de 9-10 ans.
Merci à Babelio et Hachette pour cet envoi.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook   17 juillet 2019
En vérité, j'avais senti quelque chose qu'il n'avait pas vu, et j'avais vu quelque chose qu'il n'avait pas senti. Je ne comprenais pas ce qui m'était arrivé, mais une chose était sûre : jamais je ne remettrais les pieds dans une piscine.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : sirènesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1354 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre