AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de iris29


iris29
  09 mai 2019
Mais que ça fait du bien de retrouver Marian Keyes !
Dans les années 1990/2000, elle fut ( avec Helen Fielding , Sophie Kinsella ..) ,une des premières à écrire pour nous les ( jeunes) femmes, des histoires qui faisaient écho, à ce qu'on vivait. de jeunes trentenaires , souvent citadines, qui se lançaient dans la vie professionnelle et amoureuse. Des héroïnes qui n'étaient pas héroïques et avaient leurs faiblesses et leurs dépendances (aux fringues, aux soirées, à l'amour, aux gaffes , etc... )
Mais les jeunes trentenaires ont vieilli [ Si, si… ]. Et désormais, elles ont un mari, une famille, un job prenant et des problèmes [ a lot of problems... ].
Marian Keyes étant Irlandaise, cap sur Dublin et la famille d'Amy .

Après avoir perdu son père, Hugh, le mari d 'Amy, [ jusqu'ici , une crème d'homme... ] , veut faire un break .
Un break dans sa vie, dans son couple, avec ses filles, avec son pays aussi , puisqu'il envisage un séjour de 6 mois en Asie du Sud- Est.
Mais , c'est juré, il va revenir car il aime toujours Amy, mais entre temps , tout peut arriver : open bar !
Pendant ce temps , Amy est sensée s'occuper de tout … des filles (une d'un premier mariage , leur fille commune et sa nièce de seize ans, qu'ils élèvent depuis qu'elle est petite). Elle est sensée survivre aussi à son boulot (2 jours à Londres et le reste de la semaine à Dublin), survivre au ménage, aux courses et à son père qui a la maladie d'Alzeimer… Si Amy était fatiguée avant, que va t'elle devenir pendant son absence ? Et si lui a le droit d'aller voir ailleurs, pourquoi pas elle ?
Comment seront-ils après ce break et de quoi auront- ils envie ? Continuer ou se séparer ?

Prise dans l'ouragan qu'est la vie d'Amy, je me suis sentie bien et en refermant mon livre , j'avais l'impression de quitter des gens que je connaissais depuis un bail… Marian Keyes excelle à décortiquer les relations de couple, les relations mères/filles , et la vie qui passe , pas toujours tendre.
Les situations que vivent ses personnages sont observées avec une acuité, une finesse qui m'a fait croire qu'elle connaissait tout ce petit monde...
Les héroïnes de chick- lit ont bien changé ! Désormais, elle ne se demandent plus si elle vont rencontrer le prince charmant, elles se demandent comment le garder, comment rester amoureuse de leur mari, entre un boulot de dingue, le ménage, les fins de mois difficiles, les gosses à gérer et les parents malades à baby sitter… Désormais , ce ne sont plus elles , les filles stylées , c'est leurs filles ! (qui vloguent ou qui animent une chaine You tube).
Heureusement , l'honneur est sauf, Amy a un métier très en vogue, dans la chick-lit : attachée de presse, que Marian Keyes décrit à la perfection,( je me suis régalée… )
Mais sinon, les héroïnes , tout comme les écrivaines, ont muri, changé , vieilli, et leurs combats sont différents; Marian Keyes soulève le problème de l'avortement en Irlande, de la crise financière qui empêche les classes moyennes et les jeunes d'acheter un logement, et la maladie d'un proche , pas suffisamment prise en charge par la société.
Mais elle le place en arrière fond, sans lourdeur, avec le sourire, et la légèreté que l'on peut attendre d'une bonne comédie .
Le cru 2019 Marian Keyes est excellent , elle a bien fait de prendre son temps.
J'ai vu que les éditions françaises n'avaient pas traduit tous ses livres, mais qu'est ce qu'ils f...ont !
En anglais, le titre , c'est: The break : pas besoin de traduire, on avait toutes compris…

Le mot de la fin au journal Times : " Jubilatoire "!
Commenter  J’apprécie          465



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (46)voir plus