AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749926254
Éditeur : Michel Lafon (05/03/2015)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Il était une fois une magnifique princesse, prénommée Cathy, qui vivait un conte de fées avec son prince charmant, Ben, dans leur ravissant château F3 parisien. Mais bizarrement, les contes de fées ne précisent pas que le prince charmant est parfois infidèle ! D'ailleurs, Ben cache bien son jeu : c'est en fait un séducteur compulsif, qui carbure à la vodka-orange. Jusqu'au jour où la mort de sa mère le plonge dans une terrible crise existentielle. Son chemin croise... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Daniella13
  14 mars 2017
Un livre loin d'une romance à la Shakespeare mais avec beaucoup d'humour et qui nous fait passer un agréable moment en ayant un esprit assez ouvert.
Ben Portmann est un journaliste qui critique les sorties de film. En couple depuis quatre ans avec Cathy, il pourrait être le prince charmant mais il est juste un infidèle invétéré. Il s'efforce de suivre le mode de vie de sa copine et de supporter ses amis mais ce n'est pas sa tasse de thé. À la mort de sa mère et il va vivre une crise existentielle qui va changer le cours de sa vie. Cat, sera t-elle prête à le suivre jusqu'au bout ? Sa rencontre avec Claire, la coach-thérapeute, va t-il l'aider à calmer sa vie sexuelle compulsive ? Peux-t'on vraiment changer ce que l'on est depuis tant d'années ?
Ben est un macho, arrogant, imbu de lui même qui n'a aucun sens du respect et qui est par dessus le marché un infidèle compulsif. Il aime plaire et joue sur tous les tableaux. Malgré tous ces défauts il aime Cathy plus que tout et ne se rend pas compte du mal qu'il peut lui faire quand il l'entraîne dans ses délires. Il rencontre une coach-thérapeute qui va changer le cours de sa vie et va lui faire réaliser que les hommes ne sont pas les seules à tromper leur femme. En bon gentleman il fait croire à Cathy qu'il veut qu'elle réalise ses fantasmes alors que c'est plutôt pour couvrir ses propres tromperies.
Cathy est plutôt du genre gnangnan, contrôlant sa vie et sa nourriture sans jamais aucune folie. Elle va se rendre compte que son prince charmant ne l'est pas tant que ça et malgré tout elle va accepter de vivre des expériences sexuelles avec d'autres hommes et femmes. Je trouve qu'elle manque quand même de folie.
Claire, la coach est plutôt sympa, j'aime bien son rôle dans l'histoire. Certes elle détruit un peu la vie de couple de Ben mais faut dire qu'il l'a bien cherché.
Ce roman est plein de bon sens et de leçons sur les relations humaines et de couple. Présenté avec beaucoup d'humour il faut vraiment le prendre au second degré. Je trouve que ça retrace assez bien les pensées des hommes et des femmes.
Si vous avez l'esprit assez ouvert et un bon sens de l'humour vous appréciez vraiment ce livre. En tout cas moi j'ai adoré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
Thalyssa
  27 mars 2015
[ 2.5/5 ] J'avais beaucoup apprécié Debout les vieux !, un autre roman contemporain d'Ondine Khayat, mais le prince charmant est infidèle m'a pour le moins laissée perplexe. On retrouve à nouveau des personnages bruts de décoffrage, mais cette fois, l'auteur se libère de tout équilibre et donne dans un ton complètement décalé. Les jeux de mots sont nombreux, avec des métaphores aussi débridées qu'imagées, et des situations dignes des plus grandes parodies. le synopsis m'avait laissé imaginer une sorte de joyeuse guerre des tranchées entre Cathy et Ben, mais l'intrigue se focalise surtout sur les ébats sexuels de ce dernier.
Cathy paraît complètement bécasse. Adepte de la nourriture bio et insipide, amie avec des bobos que Ben prend plaisir à railler sans arrêt, on se demande très vite comment ces deux-là peuvent former un couple. Ils n'ont rien en commun. Ben passe son temps à enfiler conquêtes et vodkas-orange, tout en affirmant aimer Cathy autant qu'il se plaint de ses petites habitudes. J'avais sincèrement envie de le secouer en lui faisant remarquer qu'il est assez grand pour exprimer ses propres goûts ou prendre ses cliques et ses claques, au lieu de jouer à la grande victime du jour. Comme on dit, les autres n'ont sur nous que le pouvoir qu'on leur accorde. Et au final, il s'éclate lui aussi pas mal à manipuler son monde. Les deux personnages principaux sont tout ce qu'il y a de plus lâche et immature, mais bizarrement, même dans un contexte débridé, cela cadrait mal. Les rôles secondaires sont du même acabit et seule Natasha a su gagner ma sympathie avec son fort tempérament et ses sarcasmes.
L'ambiance est déjantée à l'extrême et la mise en scène fait plutôt penser à un vaudeville. Qu'il s'agisse de l'attitude de la mère de Cathy, de l'épisode Tarzan ou des conseils ahurissants et insensés de la soit-disant coach-thérapeute de Ben, on saute à pieds joints dans le second degré. Ça part un peu dans tous les sens et d'habitude, ce n'est pas un problème pour moi. J'adore Unbreakable Kimmy Schmidt sur Netflix, par exemple, et en matière de grand n'importe quoi, cette série TV se pose en oeuvre maîtresse. Mais dans ce roman, j'ai malgré tout été très gênée par l'absence de fil conducteur, ou tout du moins par un certain manque de clarté. Tout au long des pages, je n'ai cessé de me demander où voulait en venir Ondine Khayat. Cherchait-elle à prôner la fidélité ? Prenait-elle le risque de crier haut et fort que l'infidélité a ses avantages dans une société qui se veut souvent moralisatrice ? Jouait-elle sur les deux tableaux pour nous proposer le schéma complexe des relations humaines, comme pour nous démontrer l'importance de respecter notre moi profond ou de trouver quelqu'un qui nous correspond vraiment ? J'ai plusieurs fois slalomé entre différentes théories et je pense que quelque part, ces interrogations incessantes sont venues court-circuiter mon plaisir de lecture puisque je n'ai trouvé une réponse claire que dans l'épilogue tenant sur une page.
Ce livre reste donc une déception pour moi et je conseillerais plutôt son autre ouvrage mentionné un peu plus haut, paru l'année dernière, à ceux qui voudraient découvrir la plume pêchue d'Ondine Khayat.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
zebres16
  14 mai 2016
Ben et Cathy sont heureux, amoureux et vivent ensemble depuis quatre ans. Mais si Cathy est équilibrée, végétarienne et fidèle, Ben est lui, tout son inverse et il masque la vérité en adoptant le mode de vie de sa moitié, sans pourtant renoncer à son côté séducteur compulsif.
La mort de sa mère va ébranler son quotidien, et lui fait croiser le chemin d'une coach de vie, Claire. Celle ci va le convaincre afin de vivre pleinement sa relation, de proposer à Cathy de tenter, elle aussi, des expériences avec d'autres hommes et d'affirmer sa sexualité.
Bien sûr, rien ne va se passer comme prévu…
Le titre, la couverture, tout fait penser à une comédie légère, un chick lit, qu'on espère détendant et que l'on s'apprête à mettre dans sa valise à l'arrivée des beaux jours. Mais passé, un début haletant et assez enlevé, on se retrouve rapidement « coincé » dans un catalogue de situations rocambolesques et de clichés portés par un personnage masculin geignard et égocentrique.
Pourquoi tout cela ?, rien ‘est vraiment expliqué, mis à part qu'il soit lâche, mais ça, on s'en doutait……Cathy est présentée comme une chic fille, un peu naïve, tout en mansuétude pour son fiancé, qui vraiment ne le mérite pas. A t'elle vraiment une personnalité, un libre arbitre ?
Tout est effleuré, suggéré, et personnellement, je me suis ennuyée au fur et à mesure de la lecture. Malgré tout, l'écriture est efficace, agréable à lire, les chapitres courts donnent un rythme et les petites citations en début de chacun d'eux, sont assez drôles pour être souvent notées.
Mais pour moi, je dis bien pour moi, ça n'a pas suffit à faire un roman dont je vais me souvenir et recommander.
Mais j'ai quand même envie de tenter un autre roman de cette auteur, on ne sait jamais !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rougetnoir
  08 janvier 2017
Et bien moi j'ai a-do-ré !
Oui ce n'est pas de la grande littérature, mais Ondine Khayat n'a pas écrit ce livre pour détrôner Zola, Balzac, Hemingway ou autres Steinbeck. Mais juste pour nous présenter une tranche de vie de ce que peuvent être les mecs parfois, des séducteurs compulsifs. Oui tous les hommes ne sont pas comme Ben, mais lui il est comme ça, il ne faut pas se poser de question pour savoir si c'est la vérité vraie, bien qu'il soit clair que c'est une réalité (sinon dans les actes, tout au moins dans l'intention et les fantasmes de beaucoup de mecs). Alors non les hommes ne sont pas en érection dès qu'ils voient une belle femme et encore moins sur commande, et non les hommes ne raisonnent pas qu'avec leur pénis, mais Ben oui. Ce livre est construit sur ce constat, certes désopilant et lamentable, de la nature sexuelle masculine.
Je rappelle que ce livre a été écrit par une femme, et décrit avec une précision étonnante ce que peut ressentir intérieurement un homme quant à ses égarements, ses désirs et ses questionnements libidinaux.
Rien que ça c'est très fort.
De plus c'est très très bien écrit. Y a du rythme, c'est truculent, c'est décapant, c'est plein d'humour, d'autodérision, et c'est à s'étouffer de rire si on est un mec capable de se regarder en face. Oui ce livre s'adresse d'abord et principalement aux mecs ! C'est un livre qui expose des situations et pose des questionnements, sans avoir c'est vrai la prétention de disséquer les théories freudiennes pour comprendre pourquoi ce personnage agit ainsi. Mais on s'en fout, car c'est drôle, et nous les mecs on est là dans ce livre pour en prendre plein la gueule. Et mon dieu ce que ça fait du bien parfois. Merci Ondine, pari osé, pari réussi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Avoslivres
  14 mars 2015
Aïe... C'est ce qu'on appelle un rendez-vous manqué... Je n'ai pas accroché avec cette lecture. Cela a été très dur pour moi de la terminer. Mais pour pouvoir dire cela, je vais tâcher d'expliquer ce qui m'a déplu dans ce livre. Par contre, je souhaite quand même signaler que, même si je suis passée à côté de ce roman, cela peut ne pas être le cas pour vous.
Je m'attendais à lire un livre vraiment drôle, à rire jusqu'à m'en étouffer, mais je n'ai pu esquisser que quelques demi-sourires... Traiter du thème de la polygamie/libertinage/multiplicité en comédie n'est pas une mince affaire ! (et j'avoue que ce sujet n'est pas du tout celui qui me fait le plus rêver !!) Surtout lorsque le narrateur est le mec ! Je n'ai eu aucun attachement pour ce personnage, même s'il essaye de toutes ses forces de vivre en paix avec lui-même et de jouer cartes sur table dans son couple. Ben Portman m'a été insupportable du début à la fin.
En ce qui concerne le personnage féminin, Cathy, je n'ai pas adhéré non plus. Il est difficile de comprendre ses réactions tout au long du roman. Est-elle en colère ? Triste ? Où est-elle finalement adepte des pratiques proposées par Ben ? Je trouve que l'auteur a trop donné de son attention à Ben et a laissé ce personnage, que je trouve principal, à l'abandon. Et c'est dommage.
Les personnages que sont Ben et Cathy me sont apparus trop "imaginaires", un couple qui vit dans un autre monde, loin de la réalité de ce que nous connaissons (ou que nous pouvons concevoir). Je ne suis pas parvenue à entrer dans leur monde, dans leur histoire.
Le troisième personnage, plutôt important je trouve, est cette coach-thérapeute : Claire Montfort. Ce personnage, qui est censé être le "fil rouge" du roman, n'est qu'une grosse blague. A aucun moment et dans aucun de ses discours, elle se positionne en réelle coach. Elle ne nous apprend rien, n'explique rien et ne fait que radoter du début à la fin à Ben qu'il est un lâche. Toutes les actions de notre héros se reposent uniquement sur son esprit de contradiction envers Claire. Je pense que si je n'ai pas aimé ce livre, c'est notamment à cause de ce personnage qui ne nous apporte finalement rien du tout et qui, malgré tout, est le départ de toute cette histoire. Pour moi ce livre est comme une maison qui a été bâtie sur des fondations trop fragiles. le personnage De Claire n'a pas les épaules pour nous faire vivre cette histoire de l'intérieur.
J'aimerai quand même terminer cette chronique avec un petit point positif : la plume d'Ondine Khayat est agréable à lire, ce qui me laisse de grands espoirs d'apprécier ses prochains romans.
Pour conclure, à mon grand regret, j'ai trouvé ma lecture médiocre. Mais malgré cela, je tenais à remercier les Editions Michel Lafon pour m'avoir donné l'occasion de lire ce livre, même s'il n'a pas trouvé en moi une lectrice dévouée.

Lien : http://avoslivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Daniella13Daniella13   12 mars 2017
Un homme qui boit est moins apte à gérer ses émotions sexuelles. Il est souvent sujet à des pannes d'érection, ou à une sexualité rapide et insatisfaisante, surtout pour sa partenaire.
Commenter  J’apprécie          280
Daniella13Daniella13   09 mars 2017
- Ben... Vous êtes monogame ou polygame ?
- Heu... Ni monogame ni polygame, je suis... sur toutes les gammes !
Commenter  J’apprécie          423
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2015
Aujourd’hui, je me sens bien. Je suis enfin moi-même, je n’ai plus besoin de me cacher et de mentir. J’assume enfin ce que je suis. Ma vie d’avant est définitivement rangée dans les cartons et je suis aussi aligné que les buses de mon imprimante. Mesdames, messieurs, vous avez devant vous un homme, un vrai. Un homme libéré, en paix avec sa féminité. D’ailleurs, avec Cathy, on a décidé d’appliquer dans notre couple la devise républicaine : Liberté, Égalité, Fraternité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2015
e veux juste dire à Walt Disney, qui a bercé notre enfance, que oui, le prince charmant aime Cendrillon, mais qu’il peut aussi avoir envie de la Belle au bois dormant, de Blanche-Neige, de la fée Clochette, et peut-être même de Cruella, de Mowgli et des sept nains. Voilà, c’est dit : le prince charmant est infidèle, parfois. Et la princesse aussi. Et ça nous aurait beaucoup aidés de le savoir dès le début !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   27 mars 2015
Cette femme était une arme de précision, une grenade à dégoupiller avec tact. Passé la quarantaine, on ne se fait plus abuser par le premier play-boy venu. On cherche la qualité, pas la quantité.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Ondine Khayat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ondine Khayat

Le prince charmant est infidèle - Ondine Khayat - Éditions Michel Lafon
LE PRINCE CHARMANT EST INFIDÈLE ONDINE KHAYAT Il était une fois une magnifique princesse, prénommée Cathy, qui vivait un conte de fées avec son prince charmant, Ben, dans leur ravissant...
autres livres classés : comtemporainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Chick lit vous a-t-elle séduit?

Que signifie le terme de "chick lit" ?

littérature de jeunettes
littérature de femmelettes
littérature de poulettes
littérature de belettes

12 questions
132 lecteurs ont répondu
Thèmes : chick litCréer un quiz sur ce livre
.. ..