AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2882504039
Éditeur : Noir sur blanc (18/02/2016)

Note moyenne : 2.12/5 (sur 4 notes)
Résumé :
En 1952, sous Staline, une femme est assassinée dans une petite ville proche de Tchernigov, en Ukraine. Elle a fait partie de la résistance juive pendant la guerre. Un policier, personnage falot qui est aussi le narrateur du récit, est chargé de l'enquête. Celle-ci va être l'occasion d'un extraordinaire tableau sociologique de la population, marquée par les privations et les séquelles d'une guerre qui a décimé la communauté juive. Dans la « fraternité soviétique » i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
benjetpascal
  01 avril 2017
Une de mes premières incursions dans la littérature russe contemporaine. le roman décrit de façon (très, trop ?) minutieuse une enquête à propos d'un meurtre survenu dans l'Ukraine post-Grande guerre patriotique de 1952 par le policier Tsoupkoï, par ailleurs narrateur de ce récit à la première personne. Outre l'enquête policière en elle-même, l'Investigateur nous fait découvrir les problématiques quotidiennes de l'URSS de cette époque, avec ses liens sociaux particuliers, son administration et, également, sa gestion d'une communauté juive en reconstruction après la Shoah. le récit est lent et quelque peu lourd, parfois, mais c'est probablement volontaire de la part de l'auteur tant cela correspond bien au contexte soviétique. La chute, elle, est assez inattendue, pour ce roman dont je ne presque pas quoi penser. Surprenant, parfois pesant et parfois intéressant me paraît une conclusion appropriée.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
benjetpascalbenjetpascal   01 avril 2017
Le défunt Evseï était étendu par terre. Sur un drap. Comme les juifs doivent le faire d’après leur loi. Il s’était tiré une balle dans le cœur. Il avait bonne mine.
Commenter  J’apprécie          00
benjetpascalbenjetpascal   01 avril 2017
Didenko ronflait. Quand quelqu’un fait semblant de dormir, il est très rare qu’il feigne de ronfler. Ça ne ferait pas naturel. J’étais donc sûr qu’il roupillait.
Commenter  J’apprécie          00
benjetpascalbenjetpascal   01 avril 2017
De toute notre conversation le ne reste dans sa cervelle de moineau que ses grosses fesses
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature ukrainienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1755 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre