AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de PEG67


PEG67
  09 février 2016
De la Lybie de Kadhafi à l'Irak de Saddam Hussein (« un chien galeux »), en passant par l'Egypte de Moubarak (« un regard niais et un sourire idiot ») et la Jordanie du roi Hussein (dont le corps et l'âme brûlent surement en enfer) ; le parcours d'une lettre est l'occasion pour le jeune auteur Abbas Khider (lui-même irakien) de nous faire découvrir la réalité tragique du moyen orient, « cette partie sombre de l'oeuf qu'est la terre »: tortures, exécutions sommaires, mainmise des mafias, embargo occidental…
Le joli conte par lequel démarre ce prenant roman est très rapidement suivi par un tableau angoissant de la vie quotidienne dans ces régimes dictatoriaux même si l'espoir (el-Amel) demeure.
Loin des traités de géopolitique, ce texte privilégie un descriptif au plus près de la réalité ce qui le rend particulièrement touchant.
Pour autant, il n'oublie pas d'apporter des éléments fondamentaux de compréhension de la situation concernant par exemple le parti Baath (celui de Saddam Hussein) et son combat contre les Chiites (au sud, soutenus par l'Iran) et les Kurdes (au nord du pays, soutenus par les USA) ; Les Etats-Unis qui ne sont pas oubliés non plus pour leur part de responsabilité (affaire Clinton/Lewinsky).
L'utilisation du sport (football libyen) par les dictateurs ou le possible rapprochement entre musulmans et chrétiens sont également abordés.
La dernière partie du livre, qui se déroule dans « la République des aubergines » (comprenez l'Irak) est la plus forte ; et aurait mérité d'être poursuivie tant on sent que l'auteur a trouvé dans son tragique vécu ce qui fait l'authenticité de ce récit. Les personnages, comme Ahmed le loup ou Miriam, y sont pour beaucoup.

Merci à Babelio et aux éditions Piranha de m'avoir permis de découvrir ce roman authentique …
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus